La langue française

Paria

Définitions du mot « paria »

Trésor de la Langue Française informatisé

PARIA, subst. masc.

A. − SOCIOL., RELIG. [Dans la civilisation traditionnelle des Indes] Individu n'appartenant à aucune caste, considéré comme un être impur dont le contact est une souillure et rejeté de ce fait par l'ensemble de la société. Synon. intouchable.Les castes inférieures [dans l'Inde], les parias, sont des êtres vils par nature; ils sont la chose des castes supérieures, dont les membres ont seuls conscience de la dignité de la personne (Cousin, Hist. philos. mod., t.3, 1847, p.321).Brahmes affinés et superbes, dédaigneux des costumes et des parures, vont moins vêtus encore que les hommes de moyenne caste ou que les parias (Loti, Inde sans Angl., 1903, p.65):
1. Ces hommes fondent des hospices pour des éperviers, des serpens, des rats; et ils ont en horreur leurs semblables! Ils se purifient avec la fiente et l'urine de la vache; et ils se croient souillés du contact d'un homme! Ils portent un rézeau sur la bouche, de peur d'avaler, dans une mouche, une ame en souffrance; et ils laissent mourir de faim un paria! Volney, Ruines, 1791, p.154.
B. − P. anal. Personne méprisée, mise au ban de la collectivité. Synon. exclu, réprouvé.Traiter qqn en paria. Que fait M. Bonaparte? Il persécute et étouffe partout l'enseignement. Il y a un paria dans notre France d'aujourd'hui, c'est le maître d'école (Hugo, Nap. le Pt, 1852, p.61).Ces enfants du premier lit sont toujours des parias (A. Daudet, Jack, t.1, 1876, p.263):
2. Quand un élève interne, dans un lycée, est gouverné, pendant des années, qui sont des siècles, du matin jusqu'au soir et du soir jusqu'au lendemain, par un paria de la civilisation, qui a constamment les yeux sur lui, il sent les flots tumultueux d'une haine vivace, monter comme une épaisse fumée, à son cerveau, qui lui paraît près d'éclater. Lautréam., Chants Maldoror, 1869, p.152.
En paria.À l'écart. Vivre en paria. Cette galerie (...) était une façon de trait d'union reliant les différents services avec la Comptabilité, reléguée, celle-ci, en paria, à l'autre bout de la maison, sans qu'il fût possible de comprendre pourquoi (Courteline, Ronds-de-Cuir, 1893, 5etabl., III, p.190).
P. métaph. Le crapaud est-il assez souvent là-bas [au Japon] reproduit, en ivoire, en bronze, en porcelaine? Pourquoi cette affinité de l'homme de l'Extrême-Orient pour le paria des animaux ? (E. de Goncourt, Mais. artiste, t.2, 1881, p.217).
Rem. Dans ce sens, paria peut être fém., empl. rare. J'étais restée anéantie. Paria dans mon pays, j'avais cru qu'en mettant entre la France et moi l'immensité des mers je pourrais recouvrer une ombre de liberté. Impossible! Dans le Nouveau-Monde j'étais encore paria comme dans l'autre (Fl. Tristan, Les Pérégrinations d'une paria, Paris, éd. Maspéro, 1979 [1838], p.77).
Prononc. et Orth.: [paʀja]. Att. ds Ac. dep. 1835. Plur. des parias. Étymol. et Hist. 1. 1575 Pareaz «homme hors caste aux Indes» (Belleforest, La Cosmographie universelle [trad. de la version ital. d'un ouvrage port.], II, col. 1657 ds Arv., p.396); 1655 [éd.] Paria (Pelleprat, Relation des missions, 2epart., p.108); 2. 1824 fig. «personne méprisée, écartée d'un groupe ou exclue de la société» (Scribe, Le Coiffeur et le Perruquier, p.29 ds Fr. mod. t.17, 1949, p.298). Empr., par l'intermédiaire du port. paria (1607 ds Dalg.), au tamoul parayan (plur. paraiyar), proprement «joueur de tambour» puis «homme de la dernière caste», prob. en raison d'une confusion (due aux Européens) avec le tamoul pulliyar «homme de la dernière caste», v. Arv., pp.395-396, Dalg. et König. Le sens 2 peut s'expliquer par le fait que paria s'est répandu, dans les milieux bourgeois, grâce au succès de la tragédie de C. Delavigne (1821, Le Paria), où le mot n'apparaît qu'avec le sens de «individu hors caste» (acte I, scène 1, p.4, p.5 et 9; acte IV, scène 4, p.84 et scène 5, p.89). Fréq. abs. littér.: 191. Bbg. Arv. 1963, pp.395-396. _Dub. Pol. 1962, p.364. _Dufrenoy (M.-L.). Le Robert et le vocab. exotique. In: Congrès Internat. de Ling. et Philol. Rom. 13. 1971. Québec, 1976, t.2, pp.36-37. _Vardar Soc. pol. 1973 [1970], p.280.

Wiktionnaire

Nom commun 1

paria \pa.ʁja\ masculin et féminin identiques

  1. (Sociologie) Personne de la dernière caste en Inde.
    • La caste des parias est réputée infâme par toutes les autres.
  2. (Par extension) (Politique) Individu exclu d’un groupe social ou humain.
    • Il est sur ce rivage une race flétrie,[…]
      Les parias ; le jour à regret les éclaire,
      La terre sur son sein les porte avec colère.
      — (Casimir Delavigne, Le Paria, 1821)
    • Le professeur de dessin, lui, est un paria. Le mineur travaillant à plat ventre dans sa galerie. Le chauffeur de bateau devant ses machines. — (Paul Guth, Le mariage du Naïf, 1957, réédition Le Livre de Poche, page 124)
    • En France, les grands patrons qui ne sont pas issus de la noblesse d’État sont des parias du monde des affaires. — (Catherine Dyja, « L’Insurrection qui vient », dans la Revue de la Défense nationale, juillet 2009)

Nom commun 2

paria \pa.ʁja\ féminin

  1. Type de confiture de la Bresse.

Forme de verbe

paria \pa.ʁja\

  1. Troisième personne du singulier du passé simple de parier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PARIA. n. m.
Homme de la dernière caste dans l'Inde. La caste des parias est réputée infâme par toutes les autres. Fig., C'est un paria, C'est un homme exclu de la société et que personne ne veut voir. Traiter quelqu'un en paria.

Littré (1872-1877)

PARIA (pa-ri-a) s. m.
  • Homme de la dernière caste des Indiens, qui est un objet de mépris et d'exécration. Qu'est-ce qu'un paria, demande-t-il à son porte-flambeau ? C'est, lui répondit celui-ci, un homme qui n'a ni foi ni loi. C'est, ajouta le chef des raispeutes, un Indien de caste si infâme, qu'il est permis de le tuer si on en est seulement touché, Bernardin de Saint-Pierre, Chaum. ind. Il est sur ce rivage une race flétrie… Les parias ; le jour à regret les éclaire, La terre sur son sein les porte avec colère, Delavigne, Paria, I, 1.

    Fig. C'est un paria, c'est un homme que personne ne veut voir, qui est exclu de la société.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

PARIA. - ÉTYM. Ajoutez : D'après Max Müller (Essais de mythologie comparée, trad. par G. Perrot, p. 411, Paris, 1873), les Parias sont ainsi dits de la clochette qu'ils étaient autrefois obligés de porter, afin d'avertir les brahmanes de ne point s'exposer à être souillés par l'ombre d'un être abject.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PARIA, (Géog. anc.) île de la mer de Phénicie. Pline, l. V. c. xxxj. la place vis-à-vis de Joppé. Elle donnoit le nom aux peuples Παριανοὶ, Pariani, dont parle Josephe, Ant. jud. l. XIV. c. xvij.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « paria »

Tamoul, pareyers, homme hors de classe, d'après Dubois, Mœurs et inst. des peuples de l'Inde, t. I, p. 50.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Nom 1) (XVIe siècle) Du portugais pária[1]. Les parias sont ainsi dits de la clochette qu’ils étaient autrefois obligés de porter, afin d’avertir les brahmanes de ne point s’exposer à être souillés par l’ombre d’un être abject[2].
Le sens de « personne exclue, bannie » s’est répandu, dans les milieux bourgeois, grâce au succès de la tragédie, Le Paria (1821), de Casimir Delavigne, où le mot n’apparaît qu’avec le sens de « individu hors caste[1] » (voir citation ci-dessous).
(Nom 2) Mot dialectal, probablement apparenté à parer (« ce dont on pare une tartine »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « paria »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
paria parja

Citations contenant le mot « paria »

  • Je suis un paria du monde littéraire japonais. Critiques, écrivains: nombreux sont ceux qui ne m'aiment pas. De Haruki Murakami / Interview dans The Guardian, 13/09/2014
  • Après les trois décennies de pouvoir sans partage de son père, "Bachar" incarnait un espoir de changement. Vingt ans plus tard, son régime est traité en paria sur la scène internationale. LaProvence.com, France - Monde | En Syrie, des législatives sous le signe de la crise économique | La Provence
  • En quelques jours, John Wayne est devenu un paria. L’aéroport des quartiers résidentiels du sud de Los Angeles, celui de Santa Ana, a été débaptisé par les élus démocrates du comté d’Orange, tandis que les associations d’étudiants de USC (l’Université de Californie du Sud, bien connue pour son département cinéma où étudièrent Georges Lucas ou Judd Apatow) faisaient arrêter une exposition consacrée à la star incontestée du western, ancien boursier des lieux. Le Figaro.fr, «John Wayne est victime d’une relecture du cinéma à l’aune des idées d’aujourd’hui»
  • Face aux attaques, il fut un temps où la famille ne manquait pas de répondre vertement. Guy de Rothschild, père de David, avait fait la une du Monde, en 1981, avec une tribune où il exprimait son courroux après la nationalisation de sa banque : " Juif sous Pétain, paria sous Mitterrand, pour moi cela suffit ", lâchait-il, établissant un parallèle pour le moins polémique avec l'antisémitisme de Vichy dont il avait lui-même été victime. Aujourd'hui, les Rothschild préfèrent opposer un silence prudent à l'hostilité renaissante. Les déclarations publiques sur ces sujets sont plus que rares. " De toute façon, ce n'est pas avec des raisonnements et des démonstrations que l'on stoppera le phénomène ", dit en soupiran un conseiller d'Ariane. Challenges, Les Rothschild, une famille face à la haine - Challenges

Images d'illustration du mot « paria »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « paria »

Langue Traduction
Anglais pariah
Espagnol paria
Italien paria
Allemand paria
Chinois 贱民
Arabe منبوذ
Portugais pária
Russe пария
Japonais 不可触民
Basque paria
Corse paria
Source : Google Translate API

Synonymes de « paria »

Source : synonymes de paria sur lebonsynonyme.fr

Paria

Retour au sommaire ➦

Partager