La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « valet »

Valet

[valɛ]
Ecouter

Définitions de « valet »

Valet - Nom commun

  • (Histoire) Jeune homme servant d'écuyer à un seigneur.

    Dans les époques reculées, le valet était le jeune serviteur dévoué, toujours prêt à assister son seigneur, tant dans les batailles que dans les tâches quotidiennes.
    (Citation fictive)
  • Nom donné aux domestiques et serviteurs dans les maisons de la noblesse ou chez le roi, exerçant diverses fonctions spécifiques.

    Là on l’avait fait attendre longtemps, jusqu’à ce que le valet de pied en livrée eût daigné l’annoncer pour la deuxième fois.
    — Fédor Mikhaïlovitch Dostoïevski, trad. J.-Wladimir Bienstock
  • (Jeu de cartes) Carte représentant un page ou un valet, existant dans les quatre couleurs du jeu.

    Dans l'univers impitoyable du poker, le valet est tantôt un allié indispensable, tantôt un adversaire redoutable, changeant de visage au gré des couleurs du jeu.
    (Citation fictive)
  • (Technique) Instrument, outil ou dispositif servant d'aide ou exécutant une fonction assistante dans divers métiers.

    Toute la bile que j’amassais depuis une heure me sauta à la figure… J’agrippe le valet de l’établi et je cogne…
    — Alphonse Daudet, Le Prussien de Bélisaire
  • (Péjoratif) Personne montrant une dévotion servile envers autrui ou une cause, souvent pour des intérêts matériels.

    Dans l'arène politique, il n'était rien de plus qu'un valet, sacrifiant ses principes et son intégrité pour les faveurs matérielles de ses maîtres.
    (Citation fictive)
  • Mobilier destiné au dépôt des vêtements pendant la nuit.

    Le valet, érigé à la fois en gardien nocturne et en trône discret de notre garde-robe, s'impose par sa fonctionnalité irréprochable.
    (Citation fictive)

Expressions liées

  • Cruel, insolent comme un valet de bourreau (d'une cruauté impitoyable, d'une insolence odieuse.)
  • Faire valeter quelqu'un (Abuser de la complaisance de quelqu'un pour lui faire faire des courses, des démarches nombreuses.)
  • Les bons maîtres font les bons valets (En traitant bien ses domestiques, on s'en fait bien servir.)
  • Maître valet (celui qui dans une ferme a autorité sur les autres valets.)
  • Se conduire en valet
  • Se faire le valet de quelqu'un (se montrer servile à l'excès à l'égard de quelqu'un.)
  • Tel maître, tel valet
  • Un brelan, un carré de valets
  • Valet d'armes, armé (garde du corps.)
  • Valet d'auberge, d'abattoir
  • Valet d'écurie (domestique chargé du soin des chevaux.)
  • Valet de bourreau
  • Valet de carreau (personne sans valeur, qui ne mérite aucune considération.)
    On le reçut comme le valet de carreau, comme un valet de carreau
  • Valet de chambre
    La chemise donnée au roi [par le grand chambellan], le premier valet de chambre aidant à passer la manche droite, le premier valet de garde-robe la manche gauche: de même au coucher, le premier valet de chambre défaisant la jarretière à droite, le premier valet de garde-robe à gauche
    — Marion, Institutrice
  • Valet de chambre du roi
  • Valet de charrue (aide qui est chargé de l'entretien de la charrue et de l'attelage.)
    Une fiction optimiste mettait sur un pied d'égale indépendance le valet de charrue du dernier hameau de la Lozère et le riche fournisseur aux armées de la Chaussée d'Antin
    — Jean-Richard Bloch, Destin du Siècle
  • Valet de chaudière (domestique chargé de faire la vaisselle.)
  • Valet de chiens
  • Valet de comédie (serviteur qui se caractérise par son sens de la ruse et de l'intrigue.)
    Le valet de comédie est effronté, hardi, voleur, mais habile, souvent dévoué
  • Valet de cour (domestique chargé du soin de la basse-cour.)
  • Valet de cuisine (aide cuisinier.)
    Car j'entendais un jour, en passant dans un couloir près d'une cuisine, un gâte-sauce qui proclamait avec des gestes emphatiques: « La culbute finale, tous, il faudra qu'ils y passent, oui, tous! Le Roi comme les autres! » Et j'ai approuvé qu'au bout de ma philosophie je trouve un valet de cuisine
    — Montherl., Reine morte
  • Valet de ferme (ouvrier agricole.)
    Jean Destreux, le valet de ferme qui fut écrasé chez nous en tombant du haut d'un chariot de blé
    — Lorrain, Phocas
  • Valet de limier (aide qui fait le bois avec le limier et s'occupe de la répartition des relais.)
    Dans le feu de l'action, le cri du 'hare' du valet de limier retentit dans les bois, appelant à la vigueur du chien de chasse.
    (Citation fictive)
  • Valet de limiers
  • Valet de miroir (Morceau de bois ou de métal qui, placé derrière les miroirs de toilette, les soutient d'aplomb.)
  • Valet de nuit (large cintre monté sur pieds permettant de disposer les différentes pièces d'un costume d'homme.)
  • Valet de pied (serviteur en livrée qui escorte son maître, l'aide à monter ou descendre de voiture, etc.)
    Joseph montait dans sa voiture conduite, en cette circonstance, par le chauffeur assisté du valet de pied
    — Duhamel, Passion J. Pasquier
  • Valet de siège (Armature en fer se repliant sur elle-même, qu'on adaptait aux sièges dits de commodités, et sur laquelle on pouvait disposer un pupitre ou une petite table.)
  • Valet de ville, de place (commis affecté au service des voyageurs d'une ville.)
  • Valet fidèle, dévoué
  • Valet à débotter (tire-bottes.)
  • Valet à louer (domestique qui n'a plus de maître.)
  • Valets du pouvoir
  • Âme de valet (esprit servile, bas.)
  • Être congédié comme un valet (être congédié brutalement.)
  • Être le valet du diable (faire plus qu'on ne demande.)

Étymologie de « valet »

Du latin populaire vassellittus, diminutif supposé de vassus, qui serait aussi à l'origine de vassalus, donnant vaslet en bas français et vassal. Autres formes régionales incluent vâlet en Berry et Basse-Normandie, vaulô en bourguignon, valet en wallon et vaslet, vaylet, vallet en provençal.

Usage du mot « valet »

Évolution historique de l’usage du mot « valet » depuis 1800

Fréquence d'apparition du mot « valet » dans le journal Le Monde depuis 1945

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Synonymes de « valet »

Antonymes de « valet »

Citations contenant le mot « valet »

  • LE TRIBUNAL L’avocat s’adresse au valet d’un ton menaçant.Ne tentez pas de noyer le poisson. Je vous ai demandé si Aguerra riait quand on lui a annoncé la répression de la révolte paysanne. J’y viens, dit le valet.
    Jean-Paul Sartre — L’Engrenage
  • On commande au valet et le valet au chat et le chat commande à sa queue.
    Proverbe français
  • Le prince cueille un fruit et les valets coupent l'arbre.
    Proverbe allemand
  • Le valet du diable fait plus qu’on ne lui demande.
    Proverbe français
  • Bonheur gît en médiocrité, Ne veut ni maître ni valet.
    Jean Antoine de Baïf — Mimes, enseignements et proverbes
  • Pourquoi punir le valet pour le crime du maître ?
    Jacques Attali — La Vie éternelle
  • Un gentilhomme anglais est un homme, le matin, habillé comme son valet de chambre ; un gentilhomme français est un homme qui a un valet de chambre habillé comme lui.
    Montesquieu — Cahiers
  • Une phrase trop chargée d'adjectifs est comme une armée où chaque soldat serait accompagné de son valet de chambre.
    Quintilien

Traductions du mot « valet »

Langue Traduction
Anglais valet
Espagnol ayudante de cámara
Italien valletto
Allemand kammerdiener
Chinois 代客
Arabe خادم
Portugais manobrista
Russe камердинер
Japonais 係員
Basque autoak
Corse valet
Source : Google Translate API


Sources et ressources complémentaires

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.