La langue française

Hypnotiser

Définitions du mot « hypnotiser »

Trésor de la Langue Française informatisé

HYPNOTISER, verbe trans.

A. − Emploi trans.
1. [Le suj. désigne une pers. ou un animal] Provoquer l'hypnose chez un être vivant :
1. Ça consiste à frapper l'imagination du malade, à lui suggérer la volonté de guérir, à le persuader qu'il est bien portant, à l'hypnotiser, en quelque sorte, à l'état de veille... Huysmans, Là-bas, t. 2, 1891, p. 213.
2. Au fig. [Le suj. désigne une pers. ou une chose] Synon. de fasciner.Tous sont dans l'enthousiasme, mais ils ont besoin qu'on les y maintienne. France les hypnotise (Renard, Journal,1903, p. 809).Le grand péché, aux yeux de certains prêtres, est celui de l'impureté, qui les hypnotise (Green, Journal,1948, p. 171).
B. − Emploi pronom. réfl., au fig. [Le suj. désigne une pers. ou une faculté humaine] Concentrer toute son attention sur quelqu'un ou quelque chose; tomber dans la fascination de soi-même. Je suis seul dans la chapelle, je puis rester là aussi longtemps qu'il me plaît, à m'hypnotiser (Green, Journal,1931, p. 37) :
2. ... l'Attention aux prises avec ses sensations indifférentes, uniformes (...) qu'il s'agit de percevoir strictement dans leur nudité, s'échappe et se déplace ou (...) s'hypnotise et s'endort. Delacroix, Gdes formes vie ment.,1937, p. 164.
S'hypnotiser (sur, dans, devant).Il s'hypnotisait de plus en plus devant un visage de jeune fille (Bourget, Actes suivent,1926, p. 60).
REM.
Hypnotisant, -ante, part. prés. et adj.a) Part. prés. de hypnotiser. b) Adj. Qui fascine; qui est capable de provoquer un état semblable à celui de l'hypnose. Il y a quelque chose d'hypnotisant dans l'immobilité du paysage que je vois de ma fenêtre (Green, Journal,1947, p. 136).V. abreuver ex. 26.
Prononc. et Orth. : [ipnɔtize], (il) hypnotise [ipnɔti:z]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1866 (Littré : Hypnotiser. Jeter dans l'hypnotisme); 1876 part. passé adj. hypnotisé « au regard fixé, obsédé, fasciné par » (A. Daudet, Jack, t. 1, p. 114). Formé sur hypnotique*; suff. -iser*. Fréq. abs. littér. : 54.
DÉR. 1.
Hypnotisation, subst. fém.Action d'hypnotiser. L'hypnotisation à distance n'a jamais paru favorisée ni défavorisée par l'augmentation ni la diminution de cette distance, ni inversement (Amadou, Parapsychol.,1954, p. 220).[ipnɔtizasjɔ ̃]. 1reattest. 1954 id.; de hypnotiser, suff. -(a)tion*.
2.
Hypnotiseur, -euse, adj. et subst.(Personne) qui a le pouvoir de provoquer l'hypnose. Devant ce maître hypnotiseur Expirent leurs frou-frou poseurs (Laforgue, Complaintes,1885, p. 73).Le prêtre est une sorte d'hypnotiseur, de magicien (Green, Journal,1931, p. 54).[ipnɔtizœ:ʀ], fém. [-ø:z]. Att. ds Ac. 1935. 1reattest. 1873 (Lar. 19e); de hypnotiser, suff. -eur2*. Fréq. abs. littér. : 11.
BBG.Quem. DDL t. 15.

Wiktionnaire

Verbe

hypnotiser \ip.nɔ.ti.ze\ transitif pronominal 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’hypnotiser)

  1. (Sens propre) Provoquer chez un être vivant le sommeil dit « hypnotique » par certains moyens artificiels.
    • M. Liébeault l’hypnotisa et lui suggéra pendant son somneil qu’il ne fumerait plus et ne boirait plus de bière ; il lui traça en un mot tout un programme hygiénique qui, suivi docilement par le sujet, amena un résultat excellent... — (Henri-Étienne Beaunis, Le Somnambulisme provoqué, J.-B. Baillière et fils, 1886, p. 152)
    • En 1872, Czèrmak reprit avec soin toutes ces expériences ; il hypnotisa le coq sans ligature et sans ligne de craie, en maintenant l’animal immobile ; il étendit l’expérience a d’autres animaux, des moineaux, des pigeons, des lapins, des salamandres, des écrevisses. — (Alfred Binet et Charles Féré, Le Magnétisme animal, F. Alcan, 1890, p. 58)
    • De plus, Donato hypnotisait au pied levé les spectateurs de bonne volonté et obtenait immédiatement avec la plupart d’entre eux des effets dits de transmission de pensée. — (Joseph Delbœuf, Magnétiseurs et médecins, Alcan, 1890, p. 106)
    • Une autre fois, elle s’hypnotisa sans s'en douter, en regardant une grosse mouche qui voltigeait dans sa chambre. — (Albert Pitres, Leçons cliniques sur l'hystérie et l'hypnotisme, O. Doin, 1891, p. 369)
  2. (Figuré) Captiver l’attention d’un être vivant, au point de lui faire oublier toute autre chose.
    • Absolument anéantis, hypnotisés par la terreur de la contagion, ils restaient, pour la plupart, nuit et jour dans leurs chambres, sans oser même ouvrir les fenêtres. — (Jules Verne, L’Agence Thompson and Co, Hetzel, 1907, p. 211)
    • Hypnotisé, Henri l’avait vue venir comme on voit marcher une apparition dans un rêve. — (Michel Zévaco, Les Pardaillan, Livre I, ch. XLVIII, 1902-190×, Arthème Fayard, coll. “Le Livre populaire” #23, 1907)
    • Minuit. Une quasi-fraîcheur tout à coup, délicieuse après la fournaise du jour, nous rend plus légers ; sur l’immensité, moirée de rose et de gris, nous allons comme hypnotisés. — (Pierre Loti, Vers Ispahan, Calmann-Lévy, 1925, p. 13)
    • Mais parfois, hypnotisé par une trouvaille appétissante et difficile à extraire du monceau d’ordures, un chat se laissait surprendre. — (Albert Camus, Le Premier Homme, Gallimard, 1994, p. 132)
    • Elle aimait l’odeur de l'encens ; le cliquetis des encensoirs la charmait, et elle s’hypnotisait de longues heures à regarder l’auréole des saintes. — (Paul Vigné d’Octon, En buissonnant, A. Lemerre, 1894, p. 192)
    • Le gaz venait de s’allumer au plafond, il versait sa clarté perpendiculaire sur le haut de ce visage dont les autres parties disparaissaient dans la pénombre, sur ce réflecteur vivant et mouvant où s’hypnotisaient tous les regards. — (Eugène-Melchior de Vogüé, Les Morts qui parlent, E. Plon, Nourrit et Cie, 1899, p. 8)
    • Grâce à eux, la classé ouvrière va s’hypnotiser à nouveau dans la préparation du grand soir de la grève générale. — (Célestin Bouglé, Syndicalisme et démocratie : impressions et réflexions, E. Cornély, 1908, p. 93)
    • Je m’y détendais, après tout, dans la naïveté de mon âge, et je cessai de m’hypnotiser dans l’idée fixe du meurtrier de mon père à découvrir et de mon beau-pére à détester. — (Paul Bourget, André Cornélis, Plon, 1924, p. 17)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

HYPNOTISER. v. tr.
Provoquer chez une personne le sommeil dit hypnotique par certains moyens artificiels. Il signifie, figurément, Captiver l'attention, l'admiration d'une ou de plusieurs personnes, de façon à leur faire oublier toute autre chose.

S'HYPNOTISER signifie Concentrer son attention sur une idée particulière. Vous vous hypnotisez sur cette idée.

Littré (1872-1877)

HYPNOTISER (i-pno-ti-zé) v. a.
  • Jeter dans l'hypnotisme.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « hypnotiser »

(1866) De hypnotique par substitution de suffixe avec -iser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « hypnotiser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
hypnotiser ipnɔtize

Citations contenant le mot « hypnotiser »

  • Pour peu que l’on s’intéresse à la culture asiatique, un duel au milieu des feuilles d’érables ou dans une caverne éclairée par des lanternes façon Tôrô Nagashi, ça ne laisse pas insensible, forcément. Le ciel zébré par la foudre, les particules qui s’échappent des flammes, le reflet du clair de lune sur la végétation, la brume dans les forêts ; tout ça participe à cette forme d’évasion promise par Sucker Punch. On regrette que les transitions météorologiques n’aient pas été mieux soignées, tout comme l’attitude un peu trop binaire des Mongols. Mais les amis, à côté de ça, on se délecte des gerbes de sang quand Jin ôte la vie, on savoure lorsque les ennemis restent debout alors qu’ils sont déjà morts, on adore la violence avec laquelle le héros retire sa lame à chaque coup porté, on prend notre pied à voir les lames s’entrechoquer pendant les duels, et on se laisse hypnotiser par les nuées d’oiseaux qui prennent forme sous nos yeux. Ce grand écart permanent entre le sublime et le médiocre est incompréhensible, surtout avec un mode photo aussi bien fichu. Enfin, une pensée pour la B.O. et le sound design d’une qualité et d’une justesse exemplaires. L’équilibre musical n’est jamais pris à défaut, et chaque son émis par la nature berce les oreilles. Du grand art ! JeuxActu, Test Ghost of Tsushima : un voyage imparfait, mais totalement hypnotisant
  • Oui. En fait, les professionnels affirment aujourd’hui que toute hypnose est une auto-hypnose, le véritable pouvoir de transformation ou de guérison se trouvant dans l’esprit de la personne hypnotisée, et non dans celui de l’hypnotiseur. Il est donc tout à fait possible de s’auto-hypnotiser, mais ce n’est pas un exercice facile. Des guides pratiques et des cassettes audio pourront vous y aider. Dans un premier temps, le plus important est de mettre au point un «rituel» qui va amorcer le processus d’induction (séance tous les jours à la même heure, au même endroit, avec le même type de vêtements, etc.) ; ensuite, d’apprendre à se relaxer. Vous pouvez aussi enregistrer vos propres messages. , Hypnose | Psychologies.com

Traductions du mot « hypnotiser »

Langue Traduction
Anglais hypnotize
Espagnol hipnotizar
Italien ipnotizzare
Allemand hypnotisieren
Chinois 催眠
Arabe نوم مغناطيسيا
Portugais hipnotizar
Russe гипнотизировать
Japonais 催眠術をかける
Basque hypnotize
Corse ipnotizà
Source : Google Translate API

Synonymes de « hypnotiser »

Source : synonymes de hypnotiser sur lebonsynonyme.fr

Hypnotiser

Retour au sommaire ➦

Partager