La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « obnubiler »

Obnubiler

Définitions de « obnubiler »

Trésor de la Langue Française informatisé

OBNUBILER, verbe trans.

A. − Priver de discernement, de lucidité, d'une manière obsédante. Obnubiler l'esprit, la pensée, le raisonnement. La raison, l'attention poussées à l'extrême limite, obnubilaient en lui la révolte de la conscience (Van der Meersch, Invas. 14, 1935, p. 193).
Être obnubilé/avoir l'esprit obnubilé par la haine, par une idée, par la passion. Ces collectionneurs épris des objets eux-mêmes, et non obnubilés par leur valeur marchande (Grandjean, Orfèvr. XIXes., 1962, p.103):
1. On se libère de l'équivoque historique; on cesse d'être obnubilé par les seules sources écrites; on découvre l'importance de l'observation des oeuvres et de leur caractères apparents; mais on n'est pas encore parvenu à séparer nettement l'archéologue de l'historien de l'art. Huyghe, Dialog. avec visible, 1955, p.419.
Emploi pronom. passif. Sa pensée s'obnubile (Ac.1935).Certaines cases du cerveau se ferment chez beaucoup de femmes par le seul fait qu'elles ont un fils; la faculté d'imagination du cerveau s'obnubile (Green, Autre sommeil, 1931, p.78).
B. − Faire disparaître, faire oublier. [Une nouvelle] sommeillait (...) fait divers obnubilé par les catastrophes du globe et qui s'élève soudain, flotte, insignifiant et primordial (Arnoux, Calendr. Fl., 1946, p.209).La volonté de défrichement dirigé obnubile tous autres facteurs sociaux, fonciers ou agronomiques (Meynier, Paysages agraires, 1958, p.120):
2. L'économie française, dans la mesure où elle garde vitalité et chances, est hors de France, autant qu'en France. La localisation banale obnubile l'inoubliable affirmation de Renan: une nation est un «principe spirituel». Perroux, Écon. XXes., 1964, p.136.
Prononc. et Orth.: [ɔbnybile], (il) obnubile [-bil]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1. Ca 1330 «obscurcir (les facultés de l'esprit)» (Guillaume de Digulleville, Pélerinage vie hum., 6068 ds T.-L.); 2. 1338 obnubilee «couverte d'un nuage comme d'un voile» (Id., Roman de la fleur de lis, éd. A. Piaget, 158 ds Romania t.62, p.327); 3. 1905 part. passé «obsédé» (Renard, Journal, p.1019). Empr. au lat. obnubilare «couvrir d'un nuage», «perdre connaissance». Fréq. abs. littér.: 27.

Wiktionnaire

Verbe - français

obnubiler \ɔb.ny.bi.le\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Couvrir d’une sorte de nuage, obscurcir, affaiblir.
    • Les passions, le préjugé, le caractère, l’habitude obnubilent souvent la conscience morale ; — (Raymond Savioz, La philosophie de Charles Bonnet de Genève, page 299, 1948, Vrin)
  2. (Figuré) Obséder, s’imposer en permanence à l’esprit.
    • Cette technique contraste toutefois avec celle de certains guides qui tentent d’obnubiler les oiseaux avec tout un attirail de calls vifs, rapides et insistants qui, aux dires de M. La Haye, est très performante dans les vastes champs renfermant plusieurs dizaines de grands voiliers ou bien à la passe. — (Patrick Campeau, Chasser la bernache au champs, Le Journal de Montréal, 4 septembre 2021)
    • Cette idée l’obnubile.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

OBNUBILER. v. tr.
Couvrir d'une sorte de nuage. Il se dit de la Vue et, au figuré, de la Pensée. Sa pensée s'obnubile.

Étymologie de « obnubiler »

Du latin obnubilare (« couvrir de nuages »). Au sens étymologique s’est dit de la vue puis, au figuré, de la pensée, enfin de la pensée obscurcie par un sujet, ne percevant plus que lui, étant obsédée par lui.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « obnubiler »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
obnubiler ɔbnybile

Citations contenant le mot « obnubiler »

  • Le 28 juin 2020, Mgr Éric Aumonier, évêque de Versailles, a prononcé l’homélie pour les ordinations sacerdotales de Pierre Bouquin, Gaël Jacob, Arnaud de Lamberterie, Gautier Picard-Destelan, Grégoire Sabatié-Garat et René Kabisu, scjm. Il a tout d’abord évoqué la vie de Jésus qui « meurt à 33 ans sans avoir quitté son pays. Entouré d’un groupe de disciples, plusieurs le quitteront après le discours sur le pain de vie et pendant sa passion ». « Et pourtant il “répand l’Esprit sur toute chair”, il vient sauver tous les hommes… ». Ainsi « l’Église du Christ ne se réduit pas à ce que nous en voyons ni percevons. Ne nous laissons ni griser ni obnubiler par des effets de nombre. Dieu ne compte pas… ». La Croix, Ordinations - “Le monde attend que vous soyez de vrais spirituels”, rappelle Mgr Éric Aumonier
  • Il est facile de se laisser obnubiler par le vedettariat américain et ses mégas vedettes, mais il est important d’encourager la culture d’ici et les merveilleuses célébrités que nous avons au Québec. , 7 personnalités québécoises que tu vas bientôt voir partout - Narcity
  • Mais on pourrait remonter plus loin que le XIXe siècle pour dénicher des ados irresponsables, et même bien avant Rousseau qui, dans « L’Emile » (1762), soulignait déjà les terribles dangers de la crise adolescente (sexuelle, psychologique, sociale) à travers son personnage éponyme, personnage qui va littéralement obnubiler les éducateurs du XIXe. Car le garçon qui se transforme et qui découvre les premiers attributs de la virilité a toujours intrigué : des exemples fameux et beaucoup plus anciens attestent de la sombre altérité adolescente. C’est sans doute chez Platon qu’on pourrait repérer un premier adolescent « en crise » en la personne d’Alcibiade, l’ado inquiétant dont la cité doit apprendre à se méfier. (1) L'Obs, D’Alcibiade à Spider Man : l’inquiétante puberté des jeunes garçons
  • De la même la façon qu'après les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis ou du 13 novembre 2015 en France, ce nouveau risque qui a fait irruption dans nos vie continuera à nous accompagner et à nous obnubiler. Etant donné sa propagation mondiale, il est peu probable que le Covid-19 soit éradiqué. Les états chercherons à se protéger contre de nouvelles vagues importées (comme le fait dorénavant la Chine), et des mutations pourraient faire apparaître de nouvelles formes du virus contre lesquels la population ne serait pas immunisée (comme les variations saisonnières de la grippe). Surtout, le Covid-19 n'est que le n-ième pathogène apparu ces dernières années chez l'homme à avoir fait craindre une pandémie fulgurante telle celle que celle que nous vivons : SRAS, MERS, Zika, Chinkungunya, Ebola, Denge, Grippes H1N1 et H5N1, etc, ... sans même parler ce ceux qui touchent notre bétail. Fatalement, d'autres apparaîtront ou resurgiront dans les années qui viennent, ce qui avec le précédent du Coronavirus provoquera des réactions immédiates des populations et des gouvernants (pour ne pas dire des psychoses). Club de Mediapart, De l'interprétation du Coronavirus : et si le virus était Homo Sapiens ? | Le Club de Mediapart
  • Exit le couvre-feu pour les restos et les discos. Le Conseil fédéral vient même d’annoncer que les manifestations jusqu’à mille personnes seront autorisées dès lundi, à condition bien sûr de se tenir à 1m50 de son voisin. Après trois mois de confinement, on commence donc à voir le bout du tunnel. Ou presque. Le coronavirus tient encore une sacrée place dans nos vies. Il continue de nous obnubiler. Certains plus que d’autres.  , «Quand le Covid inspire, ça fait mal», l’air du temps...

Traductions du mot « obnubiler »

Langue Traduction
Anglais obsess
Espagnol obsesionar
Italien ossessionare
Allemand besessen
Chinois 缠住
Arabe هوس
Portugais obcecar
Russe преследовать
Japonais 執着する
Basque obsess
Corse ossessione
Source : Google Translate API

Synonymes de « obnubiler »

Source : synonymes de obnubiler sur lebonsynonyme.fr

Obnubiler

Retour au sommaire ➦

Partager