Horripiler : définition de horripiler


Horripiler : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

HORRIPILER, verbe trans.

Provoquer le hérissement des poils qui couvrent le corps. Ils m'avaient promis l'épaulette; mais nommer officier le fils d'un tisserand, c'eût été un scandale à faire horripiler toutes les ailes de pigeon du royaume de France et de Navarre (C. Tillier, Mon oncle Benjamin,1843, p. 37).Une fièvre continue dévorait ses entrailles (...) il en sentait le tremblement secret, des ondes qui (...) gagnaient sa peau et l'horripilaient de frissons (Genevoix, Rroû,1931, p. 192).
Au fig., fam. Provoquer l'énervement, l'irritation extrême de quelqu'un. La perspective d'être aperçu, à genoux, dans une église, l'horripilait (Huysmans, En route, t. 1, 1895, p. 66).Comme beaucoup de personnes nerveuses, la nervosité des autres, trop semblable sans doute à la sienne, l'horripilait (Proust, Temps retr.,1922, p. 849).V. agacer ex. 20 :
Il arrive une époque où la banalité vous horripile, et où la bêtise vous exaspère. C'est alors qu'on se rejette, avec égoïsme, sur les rares personnes qui en sont exemptes. Flaub., Corresp.,1867, p. 330.
REM.
Horripilateur, adj.,anat. Muscle horripilateur. Muscle dont la contraction entraîne l'horripilation. (Dict. xxes.).
Prononc. et Orth. : [ɔ ʀipile], (il) horripile [ɔ ʀipil]; affectif [ɔ ʀ ʀi-]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1. Av. 1806 d'une manière horripilante (Restif de La Bretonne, d'apr. J. Marouzeau, Précis de stylistique, p. 105 ds Quem. DDL t. 12); 2. 1843 (C. Tillier, loc. cit.). Empr. au lat.horripilare, proprement « avoir le poil hérissé ». Fréq. abs. littér. : 47. Bbg. Darm. 1877, p. 181. - Quem. DDL t. 5.

Horripiler : définition du Wiktionnaire

Verbe

horripiler (h muet)\ɔ.ʁi.pi.le\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Familier) Énerver ou agacer au plus haut point.
    • Elle m’horripilait avec ses airs supérieurs, elle nous prenait pour des incultes tout ça parce qu'elle avait fait hypocagne. Même sa façon de rejeter ses cheveux en arrière lorsqu'elle riait m'énervait. — (Marie Feyt, Encolie, Éditions Publibook, 2008, p.19)
    • Dr House : M. Adams, voulez-vous bien sortir un moment ?
      M. Adams : Pourquoi ?
      Dr House : Parce que vous m’horripilez.
      — (Matt Witten, Dr House, saison 1, épisode Empoisonnement)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Horripiler : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

HORRIPILER. v. tr.
Impatienter, agacer. Il m'a horripilé. Il m'horripile. Il est familier.

Horripiler : définition du Littré (1872-1877)

HORRIPILER (o-rri-pi-lé) v. a.
  • Néologisme et terme familier. Causer un sentiment de crainte ou d'irritation comparé à l'horripilation. Ce propos l'horripila.

    S'horripiler, v. réfl. Devenir horripilé. Il s'horripile pour un rien.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « horripiler »

Étymologie de horripiler - Littré

Lat. horripilare, avoir le poil hérissé (voy. HORRIPILATION).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de horripiler - Wiktionnaire

Du latin horripilare (« hérisser le poil ») → voir horripilation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « horripiler »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
horripiler ɔripile play_arrow

Conjugaison du verbe « horripiler »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe horripiler

Citations contenant le mot « horripiler »

  • Votre acharnement envers Aya Nakamura, une femme noire avec du succès, 3 concepts qui semblent vous horripiler tant le Français lambda est jaloux, raciste et misogyne. Étouffez vous avec vos larmes. RAPRNB, Aya Nakamura moquée par Kev Adams en direct • RAPRNB
  • Un jour que je passais un ouiquende chez des amis suisses, il me fut reproché d’avoir usé du mot « horripiler » : c’était trop parisien. Une année au lycée, Ok boomer – Une année au lycée
  • Pour fuir l'agitation -et les règlements de comptes en tous genres, qui ont écorné l’image de " Sainte Ingrid ", comme l’ont qualifiée ceux que le personnage a fini par horripiler-, elle s'est vite trouvé un pays refuge : l'Angleterre où elle a élu domicile dès 2011. Et plus précisément à Oxford, où elle a choisi d'abord de suivre des études de théologie. Un rêve nourri pendant sa captivité. Pourquoi ce choix ? "Pour les mêmes raisons que celles qui m'ont poussée à faire de la politique : pour améliorer le monde", avait-elle confié à nos confrères du quotidien Le Monde. Elle prodigue désormais des conseils pour affronter l'adversité et vaincre ses peurs, dans des conférences fleuves. , Que devient Ingrid Betancourt ?
  • Il y a de quoi faire se dessiller les yeux d’Alain Duhamel (que Brigneau surnommait dans National Hebdo « branle-citron »), d’horripiler le « docteur micro » (alias Michel Cymes), le « père-la-braguette » Cohn-Bendit, le couple Lévy-Buzin et son pharma-bizness, ou l’un des porte-parole de l’oligarchie macronienne, Patrick Cohen. A Raon-l’Etape (ville du département des Vosges à proximité de l’Alsace et […] Présent, Une rue du docteur Raoult - Présent

Traductions du mot « horripiler »

Langue Traduction
Corse fastidiu
Basque annoy
Japonais いらいらさせる
Russe раздражать
Portugais incomodar
Arabe تزعج
Chinois 烦恼
Allemand nerven
Italien infastidire
Espagnol molestar
Anglais annoy
Source : Google Translate API

Synonymes de « horripiler »

Source : synonymes de horripiler sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « horripiler »



mots du mois

Mots similaires