La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « hideur »

Hideur

Variantes Singulier Pluriel
Féminin hideur hideurs

Définitions de « hideur »

Trésor de la Langue Française informatisé

HIDEUR, subst. fém.

Littéraire
A. − Caractère de ce qui est hideux à voir; p. méton., laideur repoussante. Synon. horreur, monstruosité.Hideur d'un visage. Je fus violemment saisi par la hideur de cet homme! (...) Comme cette épouvante m'avait glacé (cré nom de d... qu'il est laid!...) (Flaub., Corresp.,1874, p. 114).De grosses dames impudiques se plient dans la pâleur des tangos (...). Un carnaval de hideurs, de défaites physiques (Aragon, Beaux quart.,1936, p. 192).La lèpre se manifestait dans toute sa hideur (Grousset, Croisades,1939, p. 219).
P. ext. Caractère de ce qui choque le bon goût; de ce qui est particulièrement inesthétique et/ou disgracieux. Hideur d'un décor, d'un tableau. Claudel, qui fut élève-consul à New-York, m'en a dit bien souvent la hideur et le vilain coloris (Morand, New-York,1930, p. 38).
B. − Au fig. Caractère de ce qui est moralement hideux; p. méton., laideur morale. Synon. abjection, ignominie, infamie.Hideur morale; hideur d'un crime, du mensonge, du monde, du péché. La hideur de ma lâcheté du matin aurait dû m'être une obsession (Bourget, Actes suivent,1926, p. 20).C'est la vie, avec toutes ses hideurs, ses tristesses, avec ses luttes, ses meurtres et ses écroulements (Duhamel, Maîtres,1937, p. 190) :
Pendant cette conversation sur les différentes morts, senti à nouveau, avec une vivacité que je n'avais pas retrouvée depuis le champ de bataille, l'horreur, la pitié que c'est de mourir. Je me suis retrouvé face à face avec la hideur de la guerre. Rivière, Corresp. [avec Alain-Fournier], 1905-14, p. 385.
Rem. Ac. 1935 atteste l'usage de hideur considéré comme vieilli par DG et Littré.
Prononc. et Orth. : [idœ:ʀ] init. asp. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1. 1remoitié xiies. hisdur « effroi, horreur » (Psautier Cambridge, 65, 9 ds T.-L.); 2. ca 1210 hidor « laideur extrême » (R. de Houdenc, Méraugis, 227, ibid.); 3. ca 1393 hideur « chose horrible, chose hideuse » (J. d'Arras, Mélusine, éd. L. Stouff, 224). Dér. en -eur1* de l'a. fr. hisde « horreur, frayeur » (1174-77, Renart, éd. M. Roques, 5750b), d'orig. très discutée. D'apr. Diez5, 615 ce mot viendrait de hysdos (v. hideux), lequel représenterait le lat. hispidosus (attesté chez Catulle), dér. de hispidus « hérissé ». Parmi les différentes propositions qui tendent à démontrer une orig. germ., celle de V. Günther reprise ds Bl.-W.5, s.v. hideur est peut-être la plus convaincante : hisde serait empr. de l'a. h. all. *egisida « horreur » (devenu eiisde lors de son introd. en gallo-rom.), dér. du verbe egisôn « effrayer ». Dans ces 2 hyp. (lat. ou germ.), le h- initial aurait une valeur expressive. Fréq. abs. littér. : 80.

Wiktionnaire

Nom commun - français

hideur (h aspiré) \i.dœʁ\ féminin

  1. Qualité, état, fait d’être hideux.
    • Marseille, quand elle est belle, est extrêmement belle, mais, dans ses hideurs, elle va au paroxysme. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • (Figuré) …il allait se venger, sans assumer sur lui la responsabilité d’une action dont il avait compris toute la hideur, mais à laquelle il avait eu le talent d’associer les chefs de sa nation sous une apparence de justice. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • Je dois avouer que j'éprouve une certaine gêne à exercer la fonction professionnelle de verbicruciste, mot fort laid qui a l'on ne sait quoi du petit crustacé des mers australes. Il est vrai que cruciverbiste ne vaut pas mieux ; nous voilà donc, lui et moi, réconciliés (provisoirement) dans une même hideur terminologique. — (Jacques Drillon, Théorie des mots croisés. Un nouveau mystère dans les lettres, Éditions Gallimard, 2015)
  2. (Par extension) Chose hideuse.
    • La plupart du temps, notre cour n’offrait que des hideurs sans relief, surtout l’été. — (Louis-Ferdinand Céline [Louis Ferdinand Destouches], Voyage au bout de la nuit, Denoël et Steele, Paris, 1932)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

HIDEUR. (H est aspirée.) n. f.
Qualité, état, fait d'être hideux. Rien n'égalait la hideur de ce spectacle. Fig., Hideur morale. La hideur de cette action.

Littré (1872-1877)

HIDEUR (hi-deur) s. f.
  • Ancien mot fort nécessaire. État de ce qui est hideux. La mort dissimulait sa face, Aux trous profonds, au nez camard, Dont la hideur railleuse efface Les chimères du cauchemar, Th. Gautier, Émaux et camés, bûchers et tombeaux. p. 222.

HISTORIQUE

XIIe s. Quand il esguardeit si le hanap tout entur, E vit le vin si trouble qu'il en out grand hisdur…, Th. le mart. 105.

XIIIe s. Par grant hideur fut soutilliée, Et elle estoit entortillée Hideusement d'une toaille, la Rose, 149.

XVe s. Un si grant effroi et telle peur et hideur les prit generalement que…, Froissart, I, I, 142.

XVIe s. La langue s'enfle, en sorte qu'elle ne peut demeurer en la bouche, ains sort dehors avec une grande hideur, Paré, XXIII, 44.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

HIDEUR. Ajoutez : Un lion… qui… n'a pour ornement que cette hideur effroyable avec laquelle la nature l'a fait naître dans les déserts, Malherbe, Lexique, éd. L. Lalanne.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « hideur »

De l’ancien français hidor → voir hideux et -eur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Le primitif est l'ancien hide, qui signifiait frayeur : Moult est li clers en grant freour, Moult a grant hide et grant peour, Du Cange, hida. Diez conjecture que ce mot vient de l'ancien haut allemand egidî, horreur ; de la sorte l'h serait adventice, ainsi que l's quand elle se rencontre ; car l'orthographe hisde et hisdeur se trouve. D'autres ont pensé que hideux venait du latin hispidosus, hérissé, d'où se serait dégagé un substantif hisde ou hide ; cela est possible et conforme aux analogies ; ce qui appuie cette opinion, c'est l's qu'on trouve dans un texte du XIIe siècle : hisdur.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « hideur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
hideur idœr

Fréquence d'apparition du mot « hideur » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « hideur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « hideur »

  • La journée de la femme a été l’occasion pour notre Amina nationale de se rappeler au souvenir des Tunisiennes et des Tunisiens par un nouveau coup d’éclat à Paris avec des copines. Nos Amazones postmodernes ont fêté Ève de la meilleure façon, déambulant dans la rue dans le plus simple appareil, ainsi que Dieu créa l’humain. Cette nudité ne doit faire horreur qu’aux pudibonds et tous ceux qui n’y voient que la hideur qui est en eux.
    Nawaat — Nawaat – La nudité n’est pas un péché en Islam
  • « La mort rouge avait pendant longtemps dépeuplé la contrée. Jamais peste ne fut si fatale, si horrible. Son avatar, c'était le sang, la rougeur, la hideur du sang. C'était des douleurs aiguës, un vertige soudain et puis un suintement abondant par les pores et la dissolution de l'être. »
    Les Echos — Le florilège de l'effroi | Les Echos
  • Bien sûr, on va crier à l’impiété du chroniqueur parce qu’il parle de hideur des mosquées, de leur surnombre comparé aux entreprises, usines et fabriques, de l’insouciance face à l’écologie mais de l’obsession face au rite.
    AlianceFR.com — l’Algerie : Une nation qui veut mourir pour mieux vivre dans l’au-delà | Alliance le premier magazine de la communauté juive, actualité juive, israel, antisémitisme info
  • Le 3 mai au soir, comme quinze millions de Français, j’ai assisté au déferlement de haine qu’a dû subir et supporter notre futur président de la République, m’interrogeant sur ce que j’aurais fait si je m’étais trouvé face à une goule qui, sans relâche, mentait, éructait, insultait un homme qui, courageusement, tentait d’expliquer sa démarche sans avoir recours à des fiches, avec sérieux et lucidité. Et le lendemain après-midi, dans mon journal, ça recommence. Ça repart avec autant de rage et de hideur.
    Le Monde.fr — Jean-Pierre Le Dantec : « Vous me faites honte, monsieur Ruffin »
  • Elle fait d'ailleurs si bien entendre les brèves baveuses de comptoir, les insultes antisémites et antiarabes, les saillies de viandards, qu'on en éprouve, à la longue, une forme de malaise. Preuve du talent féroce de cette femme indignée, qui ne s'accommode pas de la hideur du monde. Pas pleurer, mais toujours vigiler.
    Bibliobs — Lydie Salvayre règle ses comptes avec la maladie et la haine
  • La haute finance, nouvel autorité de l'Art et de ses artistes élus n'hésitent pas à faire un "cadeau" à la mairie de Paris en hommage aux victimes des attentats (?) pour que le public accepte d'héberger une fois de plus une de leur hideur monumentale....La nausée....
    L'Obs — Paris : le "Bouquets of tulips" de Koons sera finalement installé au Petit Palais
  • Combien sont-ils ces africains morts aux sur le Sol américain et aux Antilles que vous vendiez aux enchères comme des objets d’expositions? Pouvez-vous nous dire à quoi répond cette guerre froide des armes nucléaires entre la Russie, la France, la Corée du Nord, les États-Unis, L’Iran, la Chine, le Japon et Israël? Vos bombes nucléaires vont-elles servir à développer l’agriculture mondiale? Mais diantre que vous êtes inconscients! Votre course sans conscience à l’industrialisation d’une hideur qui soulève le dégoût, détruit notre écosystème, pollue nos océans et tue les animaux.
    YECLO.com — Coronavirus : Patcheko s'attaque aux grandes puissances - YECLO.com
  • La vérité de "l'ennemi" c'est la caricature et il ne va connaître rien d'autre. Ah, quelle horreur j'ai de cette pratique qui, chez mon pire ennemi,dégrade le visage humain ! Encore une de ces vérités pour le peuple, auquel il faut, dans ses ténèbres que le roi d'en face ait la hideur des traits et le grotesque de l'âme ! ...qui ... Avis de la population et non métro Nation, n'a rien vis ...
    Le Figaro.fr — Décès du journaliste israélien Uri Avnery, figure du camp de la paix
  • Jeff Koons interroge de façon cruelle notre regard en plaçant Beau et décoratif sur un même plan dans ses sculptures géantes. La hideur et la vacuité dénoncées par certains trouvent un sens grâce à cette rétrospective. Jeff Koons y apparaît presque humble, serviteur du dessein de l’art.
    Jeff Koons ou l’œuvre gonflée au Centre Pompidou
  • La différence, pour Julien Baer, c’est l’inspiration. Lui-même a été « fasciné par le mélange de hideur et de beauté du tapir. Tapir, le nom lui-même est une invitation au délire. » Le livre propose de valider ou invalider de prétendus cliché sur les tapirs. « Je me suis documenté. Il existe deux livres de références sur les tapirs, j’ai les deux. Pour autant, mes questions sont dénuées de toute réalité, c’est de l’invention pure pour coller aux dessins de Philippe Katerine et aux photos que je trouvais amusantes. »
    Salon du livre de Montreuil: Les animaux bizarres dopent l'imagination des enfants
Voir toutes les citations du mot « hideur » →

Traductions du mot « hideur »

Langue Traduction
Anglais hideousness
Espagnol horror
Italien mostruosità
Allemand scheußlichkeit
Chinois 丑陋
Arabe بشاعة
Portugais hediondez
Russe безобразие
Japonais 凶悪
Basque itsustasunak
Corse perversità
Source : Google Translate API

Synonymes de « hideur »

Source : synonymes de hideur sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « hideur »

Combien de points fait le mot hideur au Scrabble ?

Nombre de points du mot hideur au scrabble : 10 points

Hideur

Retour au sommaire ➦