La langue française

Alpage

Sommaire

  • Définitions du mot alpage
  • Étymologie de « alpage »
  • Phonétique de « alpage »
  • Évolution historique de l’usage du mot « alpage »
  • Citations contenant le mot « alpage »
  • Images d'illustration du mot « alpage »
  • Traductions du mot « alpage »
  • Synonymes de « alpage »

Définitions du mot alpage

Trésor de la Langue Française informatisé

ALPAGE, subst. masc.

A.− Vx. Droit de pâturage dans les Alpes et, plus gén., dans les hautes montagnes.
Rem. Attesté ds la plupart des dict. gén. du xixes. ainsi que ds Lar. encyclop. et Quillet 1965.
B.− Saison d'été passée en montagne par les troupeaux transhumants.
Rem. Attesté ds Littré, Lar. 19e-Lar. Lang. fr. et Quillet 1965.
C.− Prairie de haute montagne où paissent les troupeaux :
1. Le vallon nous a beaucoup plu, avec ses alpages, ses forêts, son air d'aisance et de fraîcheur, ses belles eaux opulentes jaillissant de tout côté. H.-F. Amiel, Journal intime,1866, p. 367.
2. Déjà les troupeaux ont quitté les alpages. H. Bosco, Le Mas Théotime,1945, p. 323.
Rem. Attesté ds Rob., Lar. encyclop.-Lar. Lang. fr., Quillet 1965 et Dub.
Prononc. ET ORTH. : [alpa:ʒ]. − Rem. Besch. 1845, s.v. alpen renvoie à alpage (cf. aussi Lar. 19e).
Étymol. ET HIST. − 1. 1546 pays de Vaud arpaige « transfert et séjour du bétail spécialement des troupeaux de vaches dans les pâtures de haute montagne pendant la saison d'été » (Arch. Ch.-d'Œx ds Pat. Suisse rom. t. 1 1924-33 : arpaige et désarpaige); 1769 Fribourg alpage « id. » (Mém. Soc. œcon. Berne, II, 103, ibid. : Il faudroit à mon avis, fixer l'alpage au 25 may); 1878 (Lar. 20e: Alpage. Saison d'été passée dans la montagne par les troupeaux transhumants); 2. 1661-1672 « pâturage de haute montagne » (Chorier, Hist. Dauphiné, C. 1, 93 ds Trév. 1752, s.v. alpen et alpage); bien attesté en ce sens pour la Suisse romande (Vaud, Valais) ds Pat. Suisse rom. t. 1 1924-33. Dér. de alper; suff. -age*. Alper, terme en usage dans les Alpes de Suisse romande, transitif au sens de « conduire le bétail dans les pâturages de montagne pour y passer l'été » (pays de Vaud, Valais), intrans. au sens de « passer l'été dans les alpages » (Vaud dep. 1659), d'apr. Pat. Suisse rom. t. 1 1924-33, s.v. alper. Alper dér. de alpe, terme en usage dans les Alpes fr. et de Suisse romande pour désigner les « hautes pâtures alpestres, fréquentées pendant la saison d'été », empr. au lat. alpis, sing. (en usage chez les poètes, TLL s.v. alpes, 1716, 56), alpes, plur. « les Alpes », cf. lat. médiév. alpes « hautes pâtures alpestres » xiies., Fribourg (Arch. Soc. hist. Fribourg, VI, 6, 15 bis ds Pat. Suisse rom. t. 1 1924-33, s.v. alpe : [...] R. de Arcu[n]cie ... dedit ecclesie Alteripe illam partem alpium suarum); 1227 « id. », pays de Vaud (Mém. Soc. hist. Suisse romande, XXIX, 263, ibid. : ita quod possit ibi alpem facere); lat. médiév. alpagium attesté au sens de « droit payé sur l'estivage du bétail à la montagne » terme jur., Vaud, 1292-93 (Arch. Turin, Comptes Chillon, ibid., s.v. alpage : non levatur alpagium, ut dicitur, et levatur alpagium in bestiis existentibus cum bestiis dictorum nobilium), Grenoble, 1333 ds Du Cange s.v. alpes-alpagium.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 8.
BBG. − Bailly (R.) 1969 [1946]. − Barr. 1967. − Boiss.8. − Dainv. 1964.

alpage « pâturage de haute montagne » (Rob.)

Wiktionnaire

Nom commun

alpage \al.paʒ\ masculin

  1. Pâturage d’altitude.
    • Lʼemplacement du chalet doit se raisonner en fonction de la configuration générale de lʼalpage. — (Jean-Pierre Jouglet, André Bornard & Michel Dubost, Éléments de pastoralisme montagnard: Volume 1, 1992)
    • Sur les alpages de Miage et du Truc, 54 microtoponymes ont été relevés dont 22 mentionnés sur la carte IGN série bleue au 1/25 000e Saint-Gervais - Les Bains (3531 est). — (Hubert Bessat & ‎Claudette Germi , Lieux en mémoire de l'alpe: toponymie des alpages en Savoie et Vallée d'Aoste, ELLUG, 1993, page 32)
  2. (Par extension) Période estivale passée par un troupeau à pâturer en altitude.
    • En octobre, après l’alpage, les génisses redescendent dans la vallée.

Forme de verbe

alpage \al.paʒ\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de alpager.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de alpager.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de alpager.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de alpager.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de alpager.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ALPAGE (al-pa-j') s. m.
  • Droit de faire paître des troupeaux dans les Alpes. En Suisse on appelle alpe tout pâturage de montagne.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ALPAGE. Ajoutez :

2Séjour des animaux dans la montagne, et lieu où ils séjournent. Chaque vache produirait environ 600 kil. de lait par saison, ou 5 kil. en moyenne par jour ; ce calcul est confirmé par les pesages faits deux fois dans le cours de l'alpage, L. Guiot, Mém. Société cent. d'agric. 1874, p. 250. Elles [les chèvres] produisent un litre de lait par jour en moyenne ; elles remplacent avantageusement, en été, les vaches, qui sont dans les alpages éloignés, ID. ib. p. 265.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « alpage »

Dérivé de alper, régionalisme signifiant « mener le bétail dans les hauts pâturages », avec le suffixe -age. Le verbe alper dérivant lui-même de alpe (« pâtures »), régionalisme emprunté au latin alpis (« pâtures »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Alpes.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « alpage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
alpage alpaʒ

Évolution historique de l’usage du mot « alpage »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « alpage »

  • Le troupeau de M. Donovan, accueilli en alpage sur la commune de Chamonix – secteurs du Tour et de Lognan/Pendant – a subi au cours du dernier week-end deux attaques de loups sur les terrains communaux du Tour, en contrebas de la gare d’arrivée de la télécabine de Charamillon. La première attaque s’est produite pendant la nuit du samedi 13 au dimanche 14 juin avec une chèvre et une brebis tuées. Une seconde attaque la nuit suivante a provoqué la disparition de 19 animaux supplémentaires. Enviscope, Territoires Attaque de loup sur un alpage de Chamonix - Enviscope
  • À l'arrivée des secours, le chalet d'alpage situé à Beaufort en Savoie s'était déjà embrasé. , Faits-divers - Justice | Beaufort : un chalet d'alpage s'est embrasé hier soir
  • Crise sanitaire oblige, aucun rassemblement n'a été organisé pour accompagner la montée en alpage des génisses du Gaec des Rapilles, d'Engins jusqu'à la Molière, dans le Vercors. , Terre Dauphinoise
  • En profiter : Déjeuner avec vue à l’alpage de Blaitière, à 1 928 mètres d’altitude, et à deux heures de marche du centre de Cham’, s’initier aux bains de forêt, découvrir les plantes sauvages avec un chef le long des sentiers (callchef.fr) et s’offrir une balade photo Renaissance avec une pro, traverser la ville en rafting, se découvrir des talents de céramistes en atelier ou se lover dans les piscines du spa XXL voisin, QC Terme.  Vanity Fair, Vacances en France : 8 destinations montagne au grand air pour les beaux jours
  • Onze vaches et trois chèvres ont perdu la vie vendredi matin dans l’incendie d’une étable d’alpage sur le territoire de la commune appenzelloise de Schwende (AI). Le bâtiment a été entièrement détruit. L’incendie est sans doute dû à la foudre. , Appenzell: 14 animaux périssent dans les flammes lors...
  • La première "émotion", propose de passer un moment dans un ferme d’alpage, pour traire les vaches et les chèvres. Il sera possible également de découvrir les cuisines d’un jeune restaurateur local, qui revisite les plats traditionnels de la montagne. Le gagnant pour également inviter la personne de son choix pour déjeuner. Des visites culturelles sont aussi proposées, pour découvrir le patrimoine culturel de Saint-Gervais. Quatrième "émotion", une matinée dans la nature, avec une séance extérieure de yoga au Plan d’Ozier. Dernière "émotion" présentée ce jeudi, une ascension "assez exceptionnelle et rare" du Mont-Blanc par un guide de haute-montagne. Lyonmag.com, Près de Lyon : Saint-Gervais Mont-Blanc propose cinq “Emotions Alpines” à ses touristes, avec des habitants
  • Mais qui dit douanes dit aussi marchandises. Et notamment celles produites dans le canton. Au premier rang de celles-ci, les trésors des alpages et des vallées alpines. Non loin d’Airolo, entre le Gothard et le Lukmanier, se situe le majestueux lac Ritom. Et sur son plateau, au milieu des gentianes et des épilobes fleurit l’un des trésors du Tessin : le jambon cru de l’Alpe Piora. Après s’être hissé avec un funiculaire de Quinto, en Léventine, jusqu’au lac Ritom, et avoir contourné celui-ci à pied ou en vélo, la société Rapelli propose de visiter ses caves d’affinage, situés juste à côté de la Cabane CAS DCadagno, à 1964m d’altitude, via une visite guidée par ses collaborateurs, assortie d’une dégustation et d’une explication détaillée des conditions de vieillissement des jambons qui, suspendus à l’abri dans des chalets d’altitude, arrivent patiemment à maturité avec les vents d’altitude. Bilan, Le Tessin: entre agritourisme, saveurs et barrages - Bilan

Images d'illustration du mot « alpage »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « alpage »

Langue Traduction
Anglais alp
Espagnol pasto alpino
Italien alpeggio
Allemand alm
Portugais montanha
Source : Google Translate API

Synonymes de « alpage »

Source : synonymes de alpage sur lebonsynonyme.fr
Partager