La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « harde »

Harde

Définitions de « harde »

Trésor de la Langue Française informatisé

HARDE1, subst. fém.

A. − Troupe (de bêtes sauvages) vivant ensemble. Harde de daims, de cerfs, de biches. J'y rencontrais des wapitis, de grands cerfs blonds aux ramures magnifiques, serrés en hardes de trente têtes (Genevoix, Routes avent.,1958, p. 51) :
Or, dans sa robe blanche et rase, une fumée Autour de ses naseaux roses et palpitants, Un étalon conduit la hennissante armée. Quand il jette un appel vers les cieux éclatants, La harde, qui tressaille à sa voix fière et brève, Accourt, l'oreille droite et les longs crins flottants. Leconte de Lisle, Poèmes trag.,1886, p. 55.
B. − Troupe d'oiseaux (généralement de proie). Dans un prunier sans feuilles jacassait une harde d'étourneaux autour d'un corbeau grave et noir, silencieusement perché, pareil à la mort laconique au milieu de la volubilité du siècle (Arnoux, Écoute,1923, p. 234).
REM.
Hardier, subst. masc.[Dans certaines régions, notamment en Lorraine] Berger, gardien de troupeaux. Tous les bœufs et les moutons ne sont pas morts, et s'il faut à Claude un troupeau de bétail à garder, eh bien, qu'il attende un peu, peut-être qu'un jour je le prendrai pour mon hardier! (Erckm.-Chatr., Hist. paysan, t. 1, 1870, p. 283).
Prononc. et Orth. : [aʀd] init. asp. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. Ca 1140 herde « troupeau de bêtes fauves » (G. Gaimar, Hist. des Anglais, éd. A. Bell. 6308 et 6316). De l'a. b. frq. *herda « troupeau », cf. all. Herde « id. », sens conservé dans les dial. du Nord-Est (v. hardier); cf. FEW t. 16, p. 198. Fréq. abs. littér. : 223. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 234, b) 293; xxes. : a) 409, b) 344.
DÉR.
Harder (se), verbe pronom.Se grouper, se réunir en harde. Il les frappait toutes [les bêtes] au hasard à coups d'andouillers dans les flancs (...). Biches, hères, daguets, jeunes cerfs, tous (...) se hardaient serré (Genevoix, Dern. harde,1938, p. 65).[aʀde] init. asp. 1reattest. 1902 se harder « se réunir en harde (en parlant des biches) » (Nouv. Lar. ill.); de harde1, dés. -er, cf. enhardé « qui est en troupe (en parlant du sanglier) » attesté dep. Littré 1867.
BBG.Lenoble-Pinson (M.). Le Lang. de la chasse. Bruxelles, 1977, pp. 47-49.

HARDE2, subst. fém.

VÉN. ,,Lien qui attache les chiens six à six ou quatre à quatre`` (Ac. 1835, 1878). Mener les chiens à la harde.
P. méton. Troupe de chiens ainsi attachés. Harde de chiens (Littré).
Prononc. et Orth. : [aʀd] init. asp. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol et Hist. 1. a) 1391 « corde » (Arch. JJ. 141, pièce 157 ds Gdf.); b) 1671 « lien servant à attacher les chiens de chasse par couples » (Pompey); 2. 1625 « troupe de chiens de chasse ainsi attachés par couples » [ici emploi fig.] (A. d'Aubigné, Lettres et Mémoires d'estat, XXXIX ds Œuvres, éd. E. Réaume et F. de Caussade, I, 260). Forme fém. de hart*.
DÉR.
Harder, verbe trans.Attacher les chiens à la harde. Part. passé adj. Et supposons encore une demi-douzaine de lévriers couplés et hardés, bien dispos pour courir la bête (Arène, Veine argile,1896, p. 196).[aʀde] init. asp. Att. ds Ac. dep. 1762. 1reattest. 1561 vén. (J. du Fouilloux, La Vénerie et l'adolescence, éd. G. Tilander, 13, 17); de harde2, dés. -er, cf. enharder « lier avec une corde » (ca 1200, Escoufle, éd. F. Sweetser, 954).

Wiktionnaire

Nom commun 2 - français

harde \Prononciation ?\

  1. Linge ou sous-vêtement.
    • ligne à harde
    • Mes vieilles hardes avaient été mises au rebut ; je portais maintenant la même tunique de couventine que les protégées. — (Martine Desjardins, Méduse, 2020, édition Alto, page 83.)

Nom commun - ancien français

harde \Prononciation ?\ féminin

  1. Troupe de bêtes, troupeau.
    • Une herde de biches virent — (Roman d’Eneas, ms. 60 français de la BnF, f. 161v. a.)
  2. Troupe d’hommes.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun 1 - français

harde (h aspiré)\aʁd\ féminin

  1. (Nom collectif) Troupeau de bêtes, en particulier de ruminants sauvages. Ce terme est souvent utilisé en France pour évoquer un groupe de cervidés etc., mais selon les pays de multiples animaux rentrent dans le champ d’application du mot harde.
    • Une harde de chevaux est un groupe, un troupeau, de chevaux sauvages, type mustang aux États-Unis d’Amérique.
  2. (Nom collectif) (Fauconnerie) Troupe d’oiseaux, le plus souvent de proie.
  3. (Nom collectif) Meute de chiens.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

HARDE. (H est aspirée.) n. f.
T. de Chasse. Troupe de bêtes fauves. Une harde de cerfs, de daims. Plusieurs hardes de bêtes. Il se dit aussi en parlant des Chiens. Harde de chiens.

Littré (1872-1877)

HARDE (har-d') s. f.
  • 1 Terme de chasse. Troupe de bêtes fauves. Il vit trois cerfs errants dans ces sauvages lieux ; Une harde nombreuse apparaît à leur suite, Les reconnaît pour chefs, marche sous leur conduite, Segrais, Énéide, I. Au lieu de se mettre en hardes comme eux [le daim et le cerf] et de marcher par grandes troupes, il [le chevreuil] demeure en famille, Buffon, Quadrup, t. II, p. 78.
  • 2 Terme de fauconnerie. Troupe d'oiseaux.

HISTORIQUE

XVIe s. Il vit dans un fonds entassez Douze cerfs en harde amassez, Hauts de stature et de ramage, Perrin, Poésies, p. 400, dans LACURNE.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

1. HARDE. Ajoutez : - REM. En dehors des termes de chasse, harde s'est dit, au XVIIe siècle, d'une troupe de chevaux. Ayant su qu'on m'a envoyé deux hardes de barbes [chevaux barbes] à Paris, l'une de vingt-deux, l'autre de douze…, Richelieu, Lettres, etc. 1642, t. VII, p. 104.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* HARDE, sub. fém. (Venerie.) Il se dit des bêtes fauves ou noires, lorsqu’elles sont en troupe ; une harde de cerf. Le cerf se met en harde au mois de Novembre. Le froid rassemble des animaux que la disette de la nourriture sembleroit devoir disperser. Au lieu de harde, on dit aussi herde. Le même mot a lieu en Fauconnerie, où on l’applique aux oiseaux qui vont par bande.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « harde »

Allem. Herde, troupeau ; goth. hairda. Il est probable que herde se rattache au latin hara, étable.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Nom commun 1) De l’ancien bas vieux-francique *herda (« troupeau » → voir herd en anglais, Herde en allemand moderne). Ne pas confondre avec horde (du mongol orda, « camp et cour du roi »), qui s’applique uniquement aux groupes d’humains.
(Nom commun 2) Dans le francais acadien, (harde) désigne des vêtements ou des sous-vêtements.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « harde »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
harde ard

Traductions du mot « harde »

Langue Traduction
Anglais herd
Espagnol manada
Italien mandria
Allemand herde
Chinois 放牧
Arabe قطيع
Portugais rebanho
Russe пасти
Japonais 群れ
Basque artaldea
Corse mandria
Source : Google Translate API

Synonymes de « harde »

Source : synonymes de harde sur lebonsynonyme.fr

Harde

Retour au sommaire ➦

Partager