La langue française

Grincement

Sommaire

  • Définitions du mot grincement
  • Étymologie de « grincement »
  • Phonétique de « grincement »
  • Citations contenant le mot « grincement »
  • Images d'illustration du mot « grincement »
  • Traductions du mot « grincement »
  • Synonymes de « grincement »

Définitions du mot grincement

Trésor de la Langue Française informatisé

GRINCEMENT, subst. masc.

A. − [Correspond à grincer A] Son aigre, sec, plus ou moins strident et métallique, produit généralement par le frottement l'un contre l'autre d'éléments durs et lisses. Synon. crissement.Le grincement d'une poulie, du sable, d'une porte. Le grincement des roues non graissées du chariot (Gautier, Fracasse,1863, p. 76).Le bourdonnement paraît bien s'opposer au grincement, mais c'est peut-être parce que le bourdonnement s'accompagne souvent de sons graves et le grincement de sons aigus (Hamelin, Élém. princ. représ.,1907, p. 265).Le docteur de Chavranches entendait le léger grincement des ongles sur le verre poli (Bernanos, Soleil Satan,1926, p. 286) :
1. Et voici que, de tout le pressoir énorme, aux assemblages chevillés, sous les tours saccadés, irrésistibles de la roue, maniée, à grands efforts de reins, des voix sortaient et éclataient : craquements des arbres, grincements de la vis, crissements des montants et des clefs, gémissements de la plate-forme, qui serraient et s'arc-boutaient; voix sombres ou aiguës coupant de râles multipliés le bruit de flot du vin. Pesquidoux, Chez nous,1923, p. 94.
Spécialement
♦ Dans le domaine musical.Son aigre, sec, dissonant. Le son filé demande beaucoup de soin dans son exécution; tirer (ou pousser) l'archet dans toute sa longueur, le plus fortement possible, sans interruption du son, sans grincement, en obtenant un timbre bien uniforme pendant toute la durée du coup d'archet (Lallement, Dyn. instrum. archet,1925, p. 36).
Cri ou bruit émis par un animal. De nouveau, il n'y eut plus que les bruits des nuits de printemps : le coassement des rainettes, le grincement des grillons, le huchement d'une chouette, le chant des rossignols (Vailland, Drôle de jeu,1945, p. 152).
Au fig. Difficulté passagère. Synon. friction, frottement.Il sera mis bon ordre à tout cela; (...) mais force est de se rendre compte que le fonctionnement des sociétés de prévoyance permet encore certains grincements regrettables (Gide, Journal,1938, p. 1299).Mes rapports avec le Patriarche, non exempts de quelques grincements et heurts (Arnoux, Visite Mathus.,1961, p. 117).
SYNT. Faible, petit grincement; grincement aigu, dur, léger, sec.
B. − [Correspond à grincer B] Grincement de dents. Action de grincer des dents, de les frotter convulsivement sous l'empire d'un affect intense. Meurs donc! dit-il à travers un grincement de dents (Hugo, N.-D. Paris,1832, p. 537).Lorsque l'heure arrive, rien ne doit empêcher les grincements de dents, les mains tordues : « Pitié, pitié pour ta vieille chérie!... » (H. Bataille, Maman Colibri,1904, III, 6, p. 24) :
2. ... jamais femme ne porta dans ses flancs de plus inapaisables désirs. Ses ardeurs acharnées et ses hurlantes étreintes, avec des grincements de dents, des convulsions et des morsures, étaient suivies presque aussitôt d'assoupissements profonds comme une mort. Maupass., Contes et nouv., t. 1, Marroca, 1882, p. 789.
Expr. [P. allus. à la description de l'Enfer, dans Matthieu VIII, 12] Il y aura des pleurs et des grincements de dents. Il y aura de la douleur et de la tristesse. L'homme, (...) De l'œil intérieur de son âme éperdue Vit s'élargir un gouffre où, sur des grils ardents, Avec des bonds, des cris, des grincements de dents, Les générations se tordaient (Leconte de Lisle, Poèmes trag.,1886, p. 110).Vous avez vu? La catastrophe! Ah! Il y aura des pleurs et des grincements de dents, aujourd'hui, dans beaucoup de ménages (Duhamel, Notaire Havre,1933, p. 208).
Sans pleurs ni grincements de dents. Sans douleur, très facilement. Contents d'avoir fait trembler le candidat, ils le reçurent et tout s'accomplit sans pleurs ni grincements de dents (A. France, Vie fleur,1922, p. 434).
Au fig. Clotaire : (...) je prépare un oratorio : Le Désert. Je crois qu'il y aura des grincements de dents. Jef : Oh! alors, ce sera très moderne. Clotaire : Non. Des grincements de dents chez mes confrères (Achard, J. de la Lune,1929, I, 2, p. 5).
Prononc. et Orth. : [gʀ ε ̃smɑ ̃]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1530 grincement [de dents] (Palsgr., p. 225); 1541 grincemens de dens (Calvin, Institution de la religion chrétienne, éd. J.-D. Benoît, livre III, p. 495); 2. [1660, Oudin Fr.-Esp. (peut-être « grincement de dents »)]; 1770 « action de grincer; bruit aigre ou strident qui en résulte » (Buffon, Hist. nat. des oiseaux, t. 1, p. 364). Dér. de grincer*; suff. -ment1*. Fréq. abs. littér. : 302. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 189, b) 436; xxes. : a) 480, b) 599.

Wiktionnaire

Nom commun

grincement \ɡʁɛ̃s.mɑ̃\ masculin

  1. Bruit désagréable produit par certains frottements.
    • Des clappements, des crissements et d’étranges grincements rythmiques s’éveillaient, aussitôt que l’intrépide pédaleur avait fait quelques tours de roue. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 45 de l’éd. de 1921)
    • J’éduquais mon oreille à traduire des multitudes de sons infimes, petits trots de souris et grincements de bois, […]. — (Claude Collignon, L'œil de la chouette, Éditions du Seuil, 1988, page 41)
  2. (En particulier) Action de grincer les dents.
    • Pour les Grecs, le cheval furieux est terrible à regarder et terrible à entendre, car le grincement des dents, le bruit du mors, rappellent le grondement des Érinyes. — (Bernard Terramorsi, Le fantastique dans les nouvelles de Julio Cortazar: Rites, jeux et passages, page 38, Éditions L'Harmattan, 1994)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GRINCEMENT. n. m.
Action de grincer les dents. Notre-Seigneur a dit qu'en enfer il y aura des pleurs et des grincements de dents. Il se dit plus généralement du Bruit désagréable produit par certains frottements. Le grincement d'une poulie, d'une serrure, d'une porte.

Littré (1872-1877)

GRINCEMENT (grin-se-man) s. m.
  • Action de grincer les dents. Ces grincements de dents, ces gémissements et ces pleurs, ces feux qui ne doivent jamais s'éteindre, Bourdaloue, Myst. Passion de J. C. t. I, p. 168. Il [le tigre] rugit à la vue de tout être vivant ; chaque objet lui paraît une nouvelle proie qu'il dévore d'avance de ses regards avides, qu'il menace par des frémissements affreux mêlés d'un grincement de dents, Buffon, Quadrup. t. III, p. 249.

HISTORIQUE

XVIe s. Fit changer leurs ris et joye en pleurs et grincement des dens, Calvin, Instit 563.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « grincement »

(Siècle à préciser) Dérivé de grincer avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Grincer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « grincement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
grincement grɛ̃smɑ̃

Citations contenant le mot « grincement »

  • La vie est ce qu'elle est, un peu de sourires, quelques grincements de dents. Il faut la prendre comme elle vient. De Pauline Vaillancourt / Les Poings sur les i
  • Souvent tapageuse, parfois insaisissable, la vie politique et son rituel quotidien obéissent à une mécanique bien huilée dans laquelle même les grincements sont savamment orchestrés. De Jacques Mailhot / La politique d'en rire
  • L’un des premiers signes d’un système de freinage nécessitant votre attention, c’est le bruit strident ou le grincement qui se fait entendre à chaque ralentissement / freinage, dès lors que vous commencez à exercer une pression sur la pédale de frein. Ce bruit provient généralement de l’usure des plaquettes de frein : celles-ci étant constituées d’une armature métallique ainsi que d’une garniture (en contact avec le disque de frein), une usure trop importante et/ou irrégulière des garnitures aura tendance à provoquer un contact entre l’armature et le disque, provoquant ce désagréable bruit de grincement. Il est alors urgent de remplacer vos plaquettes afin d’éviter d’abîmer vos disques ! Autonews, Entretien de ma voiture : 3 signes que vos freins sont usés
  • Des agents font glisser des barrières sur le parvis de la tour Eiffel dans un grincement aigu. « Excusez-moi, vous n'allez pas me croire, mais ça fait tellement du bien d'entendre à nouveau ce bruit », savoure Patrick Branco-Ruivo, le directeur général de la dame de fer, quand d'autres serrent les dents. Ce jeudi 25 juin, le monument emblématique de Paris rouvre au public après 104 jours de fermeture liés au Covid-19. Un moment historique. « Elle n'avait jamais été fermée aussi longtemps depuis la guerre, indique le responsable, ému. J'ai envie de dire aux Parisiens, profitez-en pour découvrir enfin le monument à côté duquel vous passez tous les jours. D'habitude, on a 80 % de touristes étrangers. C'est l'occasion de la voir calme comme jamais. Après cette période difficile, les Français ont besoin de rêve! » leparisien.fr, Tour Eiffel : les premiers visiteurs accueillis «comme des rois» - Le Parisien
  • Un courant d’air éteignit l’un des cierges et une voix se fit entendre de l’autre coté de la basilique : elle me fit sursauter en disant mon nom de code « Rossignol ! ». Je plissais les yeux afin d’apercevoir le visage de mon interlocuteur réfugié dans l’ombre : son manteau à capuche ne permettait à personne d’apercevoir son identité. Observant attentivement tous ses gestes, je me dirigeai vers lui sans le lâcher du regard mais la porte de la basilique s’ouvrit tout à coup en grand, et je me cachai en hâte derrière les colonnes. Des soldats du Doge venaient d’ouvrir la basilique et commençaient à inspecter les lieux. Mon interlocuteur me fit signe de le suivre dans un silence religieux et en prenant garde de ne rien bousculer en passant. Nous étions près du chœur et non loin de là se trouvait une porte dérobée dont personne ne connaissait l’existence. Mon guide actionna un mécanisme et la porte s’ouvrit dans un léger grincement. Me glissant dans les entrailles de la basilique, le cœur serré d’appréhension, j’avançai dans le sombre et humide couloir en suivant toujours l’interlocuteur censé me donner des informations sur l’organisation de la fameuse nuit. Mon imagination se décuplait en pensant sans cesse à ce qui pouvait m’attendre. Après de longues minutes une lumière vacilla au fond du tunnel. Mon guide prit la lanterne telle une étoile polaire me guidant dans le noir le plus sombre des catacombes de Venise. Ce tunnel était creusé dans les rochers du grand canal supportant, à l’aide de milliers de pilotis, l’édifice. CharenteLibre.fr, Angoulême: Justine, 20 ans, classée première sur 6000 pour sa fiction - Charente Libre.fr

Images d'illustration du mot « grincement »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « grincement »

Langue Traduction
Anglais squeak
Espagnol chirrido
Italien superare di poco
Allemand quietschen
Chinois
Arabe صرير
Portugais rangido
Russe писк
Japonais きしむ
Basque squeak
Corse scemu
Source : Google Translate API

Synonymes de « grincement »

Source : synonymes de grincement sur lebonsynonyme.fr
Partager