Goupiller : définition de goupiller


Goupiller : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

GOUPILLER, verbe trans.

Fixer à l'aide de goupilles. L'arbre doit tourner tantôt dans un sens tantôt dans l'autre, il est nécessaire, soit de goupiller les écrous, soit de mettre un frein d'écrou quelconque (Champly, Nouv. encyclop. prat., t. 9, 1927, p. 96).
Au fig., pop. Arranger, combiner. Il me faut pas seulement la peau, mais les frusques d'un galonné de Guillaume. T'en fais pas : j'saurai bien goupiller ça avant que la guerre finisse (Barbusse, Feu,1916, p. 40).
Emploi pronom. Dans un univers où chaque pièce, chaque mouvement se goupille, s'enclenche, se transmet si étroitement, allez donc chercher le responsable (Arnoux, Crimes innoc.,1952, p. 166).Ah! voilà comment les choses se goupillent dans leur tête (Aragon, Beaux quart.,1936, p. 28).
Prononc. : [gupije], (il) goupille [gupij]. Étymol. et Hist. 1. 1670 « fixer par des goupilles » (Cleirac, Termes Mar. ... us et coutumes ... mer, p. 540); 2. 1900 « manigancer, combiner » ça s'goupille comme ça! (d'apr. Esn.). 1 dér. de goupille*; dés. -er; 2 var. de goupiner*. Fréq. abs. littér. : 10.

Goupiller : définition du Wiktionnaire

Verbe

goupiller \ɡu.pi.je\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se goupiller)

  1. (Familier) Combiner, arranger, manigancer, concevoir.
    • T’en fais pas : j’saurai bien goupiller ça avant que la guerre finisse. — (Henri Barbusse, Le Feu)
    • Alors je me dis que le Saltierra a dû aussitôt goupiller un plan pour barboter le Sorcier de l’Atlantique et donner la chasse au Maybury [...]. — (Peter Cheyney, La Môme vert-de-gris, chapitre XII, traduction de Marcel Duhamel, Gallimard, 1945)
  2. Fixer au moyen de goupilles.
    • Mais il dut fermer les yeux : toute l’étendue s’était mise à tourner et à se balancer autour de lui comme autour d’un axe mal goupillé. — (Jean Giono, Le hussard sur le toit, 1951, réédition Folio Plus, page 148)
  3. (Pronominal) (Familier) S’arranger, se combiner, se dérouler.
    • On a eu de la chance, tout s’est bien goupillé !
    • Oh ! vous savez, vous ne seriez pas prévenu, vous vous douteriez pas des opérations qui s’y goupillent. C’est pépère, même coquet et bien propre […] — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Goupiller : définition du Littré (1872-1877)

GOUPILLER (gou-pi-llé, ll mouillées) v. a.
  • Garnir de goupilles.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Goupiller : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

GOUPILLER, v. act. terme d’Horlogerie ; c’est faire tenir plusieurs pieces ensemble avec des goupilles. Voyez Goupille, Platine, Cage, Cadran, &c. Il signifie aussi simplement mettre les goupilles dans les trous qui leur sont destinés. (T)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « goupiller »

Étymologie de goupiller - Wiktionnaire

(1670) Formé avec le suffixe -er sur goupille, à l’origine féminin de goupil, nom du renard jusqu’au Moyen Âge. Cf. le latin vulpinari, « ruser, faire le renard ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « goupiller »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
goupiller gupije play_arrow

Conjugaison du verbe « goupiller »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe goupiller

Citations contenant le mot « goupiller »

  • Même si les choses auraient pu mieux se goupiller, le constat est sans appel : Aurillac va jouer son maintien lors de la dernière journée sur la pelouse d’une équipe de Nevers qui vise une qualification historique pour les phases finales de Pro D2. www.lamontagne.fr, Mon souvenir de l'année 2019 : le 5 mai - Aurillac (15000)
  • Tout semble bien se goupiller d’autant que le vendeur confirme à Laurence qu'il prend en charge les frais de réparation au titre de la garantie légale de conformité. Pourtant, les semaines défilent et le véhicule n’est toujours pas réparé. Après plusieurs relances, le vendeur finit par répondre à Laurence le 28 août. Il concède qu’il rencontre un problème avec le constructeur qui n’aurait tout simplement pas envoyé la bonne pièce. Rien de bien grave à priori. Seulement, rien n’avance et aujourd’hui Laurence est excédée. Surtout que le garage réparateur souhaite, en plus, facturer 15 euros par jour de gardiennage à Laurence, soit plus de 4.500€. Conséquences : Laurence se retrouve en pleine Auvergne sans moyen de locomotion. Actuellement au chômage, elle ne peut pas chercher un emploi de manière efficace, et sans revenu, Laurence ne peut pas non plus racheter de véhicule. Pour elle, c’est un cercle vicieux. RTL.fr, Elle met sa voiture à réparer, un an après elle ne l'a toujours pas récupérée
  • Dans cette suite, il sera toujours possible d’opérer (et de charcuter) nos patients avec bien sûr, de nouvelles possibilités. La première bonne nouvelle, c’est que l’on nous confirme la présence d’un mode multijoueur jouable jusqu’à quatre joueurs. On ne sait pas encore comment les parties vont se goupiller mais cela permettra probablement d’ajouter une bonne dose de fun à nos parties. ActuGaming.net, Surgeon Simulator 2 fera son entrée sur l'Epic Games Store en 2020

Images d'illustration du mot « goupiller »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « goupiller »

Langue Traduction
Corse pin
Basque pin
Japonais ピン
Russe штырь
Portugais pin
Arabe دبوس
Chinois
Allemand stift
Italien perno
Espagnol alfiler
Anglais pin
Source : Google Translate API

Synonymes de « goupiller »

Source : synonymes de goupiller sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires