La langue française

Gens

Sommaire

  • Définitions du mot gens
  • Étymologie de « gens »
  • Phonétique de « gens »
  • Évolution historique de l’usage du mot « gens »
  • Citations contenant le mot « gens »
  • Images d'illustration du mot « gens »
  • Traductions du mot « gens »
  • Synonymes de « gens »

Définitions du mot gens

Trésor de la Langue Française informatisé

GENS1, subst. masc. et fém. plur.

A. − [Précédé des déterminants des, les, qui peuvent être effacés]
1. [Employé fréq. comme synon. de monde (collectif)]
a) Personnes en nombre indéterminé, considérées collectivement. Les nobles d'origine (...) ne haïssent guère qu'une sorte de gens, les vilains anoblis, enrichis, parvenus (Courier, Pamphlets pol., Gaz. vill., 1823, p. 188).Quelque méchante action qu'il ait faite contre moi, j'en ai commis d'analogues contre bien des gens (Montherl., Célibataires,1934, p. 894) :
1. Je vis cette rue noire comme un tuyau de cheminée, avec des tas de gens vivants ou morts, à terre, parmi les décombres, femmes, hommes, je ne sais pas au juste. Erckm.-Chatr., Hist. paysan, t. 2, 1870, p. 206.
SYNT. Gens agréables, aimables, ambitieux, avares, bien, braves, brillants, charmants, doctes, élégants, bien/mal élevés, éminents, établis, faibles, fins, grossiers, honnêtes, honorables, importants, influents, intelligents, malheureux, médiocres, pauvres, raisonnables, riches, sages, savants, sensés, simples, superficiels, titrés, tranquilles; gens dans le malheur, dans la peine; gens en place; gens sans cœur; gens comme il faut; beaucoup, nombre, peu, plein, quantité, tant, trop de gens; la plupart des gens; tous les gens; assemblée, foule, groupe, horde, multitude de gens; espèce, genre, sorte de gens.
Bonnes, braves, honnêtes gens. Personnes recommandables, qui ont de la simplicité, de la droiture dans les manières. Les procureurs du roi ne sont pas seulement d'honnêtes gens, ce sont encore des gens fort honnêtes (Courier, Pamphlets pol., Au réd. « Censeur », 1819-20, p. 17).Les Cosaques sont de braves gens, de mœurs douces et hospitalières (Sandeau, Mllede La Seiglière,1848, p. 167).Les braves gens (...) n'ont pas de malice ni d'imagination (Mille, Barnavaux,1908, p. 260).On dirait une rue, dans quelque station de villégiature (...). Villégiature pour bonnes gens un peu simplets par exemple, je le reconnais (Loti, Vertige mond.,1917, p. 98) :
2. Avec les gens intelligents, Je ris du Dieu des bonnes gens. Sacré Dieu! quels airs indulgents! Quel gros c..., quelle panse ronde! Nouveau, Valentines,1886, p. 125.
[Formule d'adresse et interj.] Honnêtes gens de tous les partis, qui voulez le bien du pays (Stendhal, L. Leuwen, t. 3, 1836, p. 174).C'est dans les prisons que les magistrats et les philanthropes devraient venir étudier l'homme, les lois et les réformes (...). Bonnes gens! ils ne se doutent même pas de ce que peuvent être ces lieux de détention (Intérieur des prisons,1846, p. 55).
Jeunes gens Adolescents ou jeunes adultes (garçons et filles). De beaux jeunes gens. Les mêmes courriers me parlaient de l'usage suisse de faire coucher ensemble des jeunes gens des deux sexes, des cousins et cousines par exemple, jusqu'à l'âge de seize ou dix-huit ans (Michelet, Journal,1830, p. 74).
[Employé comme plur. de jeune homme] Il rejoint le premier groupe, le désunit, et jeunes gens et jeunes filles partent vers la plage arrière (Peisson, Parti Liverpool,1932, p. 80) :
3. J'ai reçu beaucoup de monde ce matin : des femmes, des hommes, des demoiselles qui ressemblaient à des jeunes gens, et des jeunes gens qui ressemblaient à des demoiselles. Balzac, Gobseck,1830, p. 416.
Vieilles gens. Hommes et femmes âgés. Anne d'Orgel adorait conquérir de vieilles gens (Radiguet, Bal,1923, p. 99).Je ne tolère les vieilles gens que courbés vers la terre, crevassés et crayeux, la main ligneuse, chevelus comme un nid (Colette, Naiss. jour,1928, p. 26).
Petites gens
Personnes de condition sociale modeste. J'ai toujours souffert, comme d'une tare, de la laideur des gens rencontrés dans la rue, des petites gens surtout, ouvriers (...), petits employés (...), ménagères et domestiques (Lorrain, M. Phocas,1901, p. 78) :
4. − Rien n'aurait été possible sans une bête adaptée au sol comme aux ressources de l'homme (...). « Avant tout, d'un prix abordable aux petites gens pour qui, à cette époque, cinq cents francs d'économies représentaient de longs labeurs. » Pesquidoux, Livre raison,1928, p. 237.
Personnes mesquines, qui manquent de subtilité, de qualités intellectuelles et/ou morales. Le sens moral me paraît baisser de plus en plus; on se rue dans le médiocre. Petites œuvres, petites passions et petites gens (Flaub., Corresp.,1862, p. 17).
Gens sans aveu. V. (homme) sans aveu (voir ce mot B 1 c).
Vieilli. Mille gens, des milliers de gens. Personnes en grand nombre. Plus de mille gens me l'ont dit. Il y a des milliers de gens qui voudraient être à votre place (Ac.1835-1932).Mod. Une douzaine, une centaine de gens. Un bon homme de vieux prêtre (...) qui a assisté plus d'une centaine de gens sur leur lit de mort (Jouve, Paulina,1925, p. 33).
Rem. La docum. atteste gens à. Gens à moustaches, à particule, à subtilité, à vanité... Tout est dans tout! Vraiment? Ah! ces gens à formules! (Laforgue, Moral. légend., 1887, p. 200).
b) [Avec art. déf., sauf cas d'effacement] Les hommes en général. Les choses et les gens. Il ne porte que peu dans son cœur la bête et les gens (Valéry, Corresp., [avec Gide], 1896, p. 270).Voilà bientôt deux mille ans que la pudeur empêche les gens d'ôter leur culotte (Bernanos, M. Ouine,1943, p. 1436).
Se moquer, se ficher (fam.) des gens. Ne pas tenir compte de l'opinion de son entourage; afficher un comportement, exprimer des idées anticonformistes qui marque(nt) du dédain envers ses semblables. Synon. se moquer, se ficher (fam.), se foutre (vulg.) du monde, du peuple.Sa vocation était d'être critiqué, et c'est logique quand on se moque des gens et qu'on le leur montre (Montherl., Bestiaires,1926, p. 390).
Vieilli. Se connaître en gens. ,,Avoir un discernement pour connaître le fort et le faible des hommes, leurs bonnes et leurs mauvaises qualités`` (Ac.).
Rem. 1. En fonction sujet, gens est parfois le concurrent de on. Vous m'avez regardé quand les gens nous acclamaient (Romains, Hommes bonne vol., 1938, p. 124). 2. L'adj. qui précède gens est au fém., sous l'influence de l'anc. fr., mais le syntagme reste au masc. Vieilles gens courbés (v. supra). Les Jean-fesses aiment à voir les bonnes gens fessés (Béranger, Chans., t. 3, 1829, p. 181).
2. Gens de + subst.Personnes formant un groupe déterminé.
a) [Le compl. désigne une pers.]
α) Ensemble des personnes qui appartiennent à un groupe déterminé (parti, troupe, etc.), qui sont sous les ordres de quelqu'un; qui font partie régulièrement de l'entourage, de la coterie de quelqu'un. Gens de la maison du duc. Le chef royaliste (...) s'avança par un mouvement de désespoir; mais au moment où ses gens le virent se hasardant ainsi, tous se ruèrent sur les Bleus (Balzac, Chouans,1829, p. 41) :
5. « Je dîne chez des gens », répondait-il à François de Séryeuse l'interrogeant sur l'emploi de sa soirée. Ces « gens » signifiaient pour lui « mes gens ». Ils lui appartenaient. Il en avait le monopole. Radiguet, Bal,1923, p. 25.
En partic. Soldats. Nos gens, braves soldats polonais choisis par lui, passeraient dans le feu pour nous (Balzac, Fausse maîtr.,1841, p. 21).
Gens du roi. Officiers civils et militaires sous la royauté. (Dict. xixeet xxes.).
β) Personnes chargées des tâches de service et d'entretien d'une maison. Synon. domestiques, serviteurs.Je ne m'étonne plus, dit-il (...) des fortunes que faisaient mes gens. En sept ans, j'ai eu deux cuisiniers devenus de riches restaurateurs (Balzac, Honorine,1843, p. 332).Monsieur Baptistin, depuis un an, vous êtes à mon service; c'est le temps d'épreuve que j'impose d'ordinaire à mes gens; vous me convenez (Dumas père, Cte de Morcerf,1851, I, 1, p. 26).
b) [Le compl. désigne une qualité socialement reconnue] En examinant la ligue des sots contre les gens d'esprit, on croirait voir une conjuration de valets pour écarter les maîtres (Chamfort, Max. et pens.,1794, p. 41) :
6. Les gens de bien de toute espèce sont faciles à tromper, parce qu'aimant le bien passionnément, ils croient facilement tout ce qui leur en donne l'espérance. Il faut tout faire au gré des gens de bien. Joubert, Pensées, t. 1, 1824, p. 265.
SYNT. Gens d'action, de cœur, de bonne compagnie, de génie, d'honneur, de (bon, mauvais) goût, de mérite, d'ordre, de progrès, de talent.
c) [Le compl. désigne une activité ou un rôle social] Gens d'affaires, de commerce, de contrebande, d'État, de justice, de loi, de proie, de sac et de corde, de théâtre. Mes visiteurs, gens de finance (...) − gens d'ambassade, chiens de garde des gens de finance, − sont uniformément gentils, bien élevés (Farrère, Homme qui assass.,1907, p. 57).Les garçons de salle ne participaient pas aux confidences des gens de cuisine qu'ils tenaient pour des gargouillots (Hamp, Marée,1908, p. 64).Ces places étaient stupides et le mettaient en contact avec une quantité de gens de cinéma, de gens d'automobile, de gens affreux (Cocteau, Par. terr.,1938, I, 2, p. 198) :
7. ... Tartarin de Tarascon connut (...) la judiciaire louche qui se tripote au fond des cafés, la bohème des gens de loi, les dossiers qui sentent l'absinthe, les cravates blanches mouchetées de Champoreau; il connut les huissiers, les agréés, les agents d'affaires, toutes ces sauterelles du papier timbré... A. Daudet, Tartarin de T.,1872, p. 124.
Gens de mer. ,,Personnes employées à bord et au service de tout navire de mer autre qu'un navire de guerre`` (Barr. 1974). Caisse des gens de mer. P. ext. Pêcheurs, marins; personnes dont le métier est de naviguer sur mer. Une des précautions qui peut contribuer le plus efficacement à conserver la santé des gens de mer, est l'attention continuelle à maintenir une extrême propreté dans le vaisseau et sur leurs personnes (Voy. La Pérouse,t. 1, 1797, p. 56).
Gens d'Église (vieilli). Membres du clergé séculier et régulier. L'université vint faire ses remontrances au nom des gens d'Église, et réclamer leurs exemptions [d'un impôt] (Barante, Hist. ducs Bourg., t. 4, 1821-24, p. 325).
Gens de robe (vieilli). ,,Personnes appartenant au monde de la justice, de l'administration`` (Lep., 1948). Les légistes [se divisent] en juges et en avocats, abstraction faite des gens de robe plus subalternes (Comte, Philos. posit., t. 5, 1839-42, p. 442).
Gens d'épée (vieilli). Nobles. Il [le podestat de Sibas] voulait remplacer la guillotine par une potence à fleurs de lis, pour y suspendre ensemble nouveaux seigneurs, nouveaux bourgeois, nouvelles gens d'épée, tout ce qui, en un mot, s'était tiré de roture (Toulet, La jeune fille verte,1918, p. 20).
Gens d'épée, de guerre (vieilli). Militaires. Tous ces gens de guerre ne savaient point se résoudre à une discipline si sévère; ils s'en allaient sans cesse provoquer les Bourguignons, chercher des faits d'armes glorieux (Barante, Hist. ducs Bourg., t. 4, 1821-24p. 144).
Gens d'armes (vx). Cf. gendarme A.Compagnie de gens d'armes.
Gens de pied (vx). Fantassins. Au nombre de cent six marchaient les gens de pied. L'histoire a dédaigné ces braves (Heredia, Trophées,1893, p. 193).
Gens de cheval (vx). Cavaliers. Les gens de cheval, quand ils ont les pieds dans la paille et le nez sur une croupe, les heures leur coulent comme des secondes (A. France, Pt bonh.,1898, p. 5).
Gens de trait (vx). Soldats équipés d'armes de jet. Entre les galères, quantité d'autres bâtiments (...) étaient remplis de marins et de gens de trait (Mérimée, Don Pèdre Ier,1848, p. 261).
Gens de lettres. Auteurs, écrivains. Quand un homme aimable ambitionne le petit avantage de plaire à d'autres qu'à ses amis (comme le font tant d'hommes, surtout de gens de lettres, pour qui plaire est comme un métier), il est clair qu'il ne peut y être porté que par un motif d'intérêt ou de vanité (Chamfort, Max. et pens.,1794, p. 68).Plus je vieillis plus je me félicite et suis enchanté de n'avoir pas de relations avec tout le monde de soi-disant gens de lettres (Léautaud, Journal littér., 4, 1922-24, p. 241).
Société des gens de lettres. Association d'écrivains qui défendent les droits, les intérêts de la profession :
8. L'article que je lis est un éreintement, au nom de l'honorabilité des gens de lettres. Il paraît qu'il y a un tollé contre notre livre et contre nous et que toute la littérature est prête à se déclarer, en masse, solidaire de l'honneur des Montbaillard, des Couturat (...). La Société des Gens de lettres, surtout est furieuse comme un seul homme. Goncourt, Journal,1860, p. 702.
Gens de/du voyage. Artistes ambulants. Dans les tableaux qui se passent chez les « gens du voyage » on peut intercaler toutes sortes d'attractions (L'Œuvre,6 mars 1941).
Gens de service. ,,Salariés qui accomplissent un travail domestique`` (Cap. 1936). Les créances privilégiées sur la généralité des meubles sont celles ci-après exprimées (...) : 4. Les salaires des gens de service, pour l'année échue et ce qui est dû sur l'année courante (Code civil,1804, art. 2101, p. 377).
Gens de maison. Ensemble du personnel domestique d'une maison en y incluant ceux qui ne sont pas attachés à la personne (cocher, concierge, intendant,...) (d'apr. Cap. 1936). Le quartier était excellent. Les gens de maison étaient tous nationalistes (A. France, Bergeret,1901, p. 309).
d) Vieilli ou région. [Le compl. désigne un lieu] Habitant. Gens de Galice, de Bruges. Entre gens de Tarascon (...) on sait bien ce que parler veut dire (A. Daudet, Tartarin Alpes,1885, p. 241).
Gens de ville. Citadins. Les hameaux près de Paris, les bastilles près de Marseille (...) avec plus d'affluence, surtout en gens de ville, avaient moins d'agrément, de rustique gaieté (Courier, Pamphlets pol., Pétition pour vill., 1822, p. 141).
Gens de village. Habitants de la campagne. Ces querelles sont affaires de village, de petites gens de village (Larbaud, Journal,1934, p. 336).Vx, proverbe. À gens de village, trompette de bois. ,,Il faut que les choses de chacun soit proportionnées à sa condition`` (Littré).
Gens de cour. Courtisans vivant dans l'entourage direct du roi. Il y a une antipathie naturelle entre les gens de cour et les gens de guerre (J. de Maistre, Corresp.,1812, p. 94).
e) [Le compl. désigne une stratification sociale]
Gens de qualité. ,,Vieux nobles`` (Lar. 19e). Personnes aux goûts, aux mœurs raffinés; cultivées. Les lettrés restent (...) comme les gens de qualité de l'intelligence, et ignorer certain livre, certaine particularité de la science littéraire, restera toujours, même chez un homme de génie, une marque de roture (Proust, Past. et mél.,1919, p. 265).
Gens de rien, du commun, de peu (vx). Roturiers; personnes sans distinction, aux mœurs frustes, sans raffinement; sans importance. Ne me parlez jamais des gens de rien devenus quelque chose par le caprice du public! (Balzac, Lettres Étr., t. 2, 1850, p. 381).C'est pour le jeu comme pour le tapage : trop de gens de basse condition s'en mêlent (Hermant, M. de Courpière,1907, I, 10, p. 9).Il ne faut pas non plus nous traiter comme des gens de rien, prendre votre plaisir, et nous planter là, pour faire rire de nous (Bernanos, Soleil Satan,1926, p. 64).
Gens du monde. La grande bourgeoisie; les personnes distinguées de la haute société :
9. Je suis de ceux qui préfèrent Montmartre à Montparnasse, même depuis que Montmartre est devenu un repaire de danseurs, de bricoleurs frivoles et bien vêtus, et de gens du monde « qui font la nuit comme on fait de la peinture ». Fargue, Piéton Paris,1939, p. 148.
Gens du peuple. Personnes de condition modeste. Elle avait gardé de son enfance (...) le manque d'éducation des gens du peuple (Proust, Guermantes 2,1921, p. 319).
f) Loc. vieillie. Nous sommes gens de revue [Pour marquer la confiance vis-à-vis de qqn avec qui on a contracté qq. obligations] Laissez donc, monsieur Pommeau (...). Est-ce convenu, mesdames? (...) Nous sommes gens de revue, d'ailleurs (Augier, Lionnes,1858, IV, p. 34).
Rem. Avec certains adj. gens peut être précédé d'un numéral : deux, trois... bonnes gens, petites gens, gens de maison; un de ses gens. On voudrait partager la vie de ces trois braves gens (Flaub., Corresp., 1872, p. 453). L'intrigue orléaniste n'a échoué que grâce à la rencontre imprévue de deux honnêtes gens (Gyp, Souv. pte fille, 1928, p. 320).
B. − [Précédé de certain, plusieurs, etc. ou d'un adj. dém.] Synon. personnes.Il avait remarqué les allées et venues de plusieurs gens dont la mine et la tournure (...) permettaient de croire (...) à des occupations secrètes chez les habitants de la maison (Balzac, Mmede La Chanterie,1850, p. 241).Il est extrêmement dreyfusard... (...). Je ne peux pas fréquenter ces gens-là (Proust, Sodome,1922, p. 1094).
Rem. La docum. atteste des emplois vieillis dans lesquels gens est précédé d'un numéral. Les vaches (...) poussaient un faible meuglement vers ces deux gens qui passaient (Maupass., Contes et nouv., t. 1, Diable, 1886, p. 237).
Prononc. et Orth. : [ʒ ɑ ̃]. La prononc. pop. est [ʒ ɑ ̃:s] écrite gensses par les aut. qui veulent s'en moquer (cf. Buben 1935, & 217 et Nyrop Phonét. 1951, § 254). Ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. 1. Nombre indéterminé de personnes a) sing. fin xes. (Passion, éd. d'Arco S. Avalle, 33 : Cum co audit tota la gent; 487 : Per tot convertent popl' et gent); ca 1050 (S. Alexis, éd. Chr. Storey, 527 : la povre gent; 531 : la gent menude); b) plur. fin xes. (Passion, éd. cit., 65 : per totas genz); 2. ca 1100 sing. « groupe de personnes placées sous l'autorité de quelqu'un » (Roland, éd. J. Bédier, 614 : Cumbatrat sei a trestute sa gent); 1176-81 plur. ses genz (Chr. de Troyes, Ch. au Lion, éd. M. Roques, 2810); 3. ca 1195 dis mile genz (Ambroise, Estoire, 3277 ds T.-L.); 1278 jens de la maison (Sarrazin, Hem, éd. A. Henry, 1302); 1285 gens communes (Jacques Bretel, Tournoi de Chauvency, 3480 ds T.-L.); ca 1350 li jovene gent (Gilles Le Muisit, I, 15, ibid.); 4. v. gendarme; 1544 gens de lettres (Calvin, Excuse aux Nicodémites, VI, 600 ds Hug.). Anc. plur. de gent1*, du lat. class. gens, gentis fém., désignant à l'orig. le clan, le groupe de tous ceux qui se rattachent par les mâles à un autre ancêtre mâle commun (Ern.-Meillet), puis la famille, la race, le peuple; gentes, plur. a été à l'époque impériale synon. de homines désignant « les gens », d'où à basse époque, le genre masc. relevé pour cet emploi dans des syntagmes tels que gentium majorum et fortunatorum; gentes qui... (TLL s.v. 1843, 6); de là (quelques ex. à partir du xiiies. ds T.-L.) le genre masc. du fr. gens plur., fém. à l'orig., ce dernier genre étant conservé dans le cas notamment où l'adj. précédant le subst. fait corps avec lui (cf. Grev.10, 257, e). V. aussi gent1et gentil1. Fréq. abs. littér. : 28 773. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 38 591, b) 45 670; xxes. : a) 45 051, b) 37 872. Bbg. Bloch (O.). Jeunes hommes, jeunes gens. In : [Mél. Thomas (A.)]. Paris, 1927, pp. 29-34. - Gohin 1903, p. 257. - Lew. 1968, p. 72. - Quem. DDL t. 1, 3, 6. - Ricken (U.). Zur Entwicklung des französischen Intellektualwortschatzes. Wissenschaftliche Zeitschrift der Martin-Luther Universität. 1963, t. 12, pp. 993-999. - Wandruszka (M.). Nos Lang. : struct. instrumentales, struct. mentales. Meta. 1971, t. 16, no1/2, p. 8.

GENS2, subst. fém.

ANTIQ. ROMAINE. Ensemble des branches d'une même famille, dont les chefs étaient issus d'un ancêtre commun. Gens Cornelia. L'élément constitutif de toute société était la gens, avec son culte, son chef héréditaire, sa clientèle. Pour lui, la cité ne pouvait pas être autre chose que la réunion des chefs des gentes (Fustel de Coul., Cité antique,1864, p. 375).Le clan romain, c'est la gens, et il est bien certain que la gens était la base de l'ancienne constitution romaine (Durkheim, Divis. trav.,1893, p. 160).
Prononc. : [ʒ ε ̃:s]. Étymol. et Hist. 1834 la gens Fabia (Boiste). Mot. lat., v. gens1.

Wiktionnaire

Nom commun 1

gens \ʒɑ̃\ au pluriel uniquement, masculin ou féminin (l’usage hésite) (voyez la note grammaticale ci-dessous)

  1. Personnes en nombre indéterminé.
    • Les flibustiers sont gens hardis et surtout clairvoyants et rusés comme des singes. — (Gustave Aimard, Les Rois de l'océan: L'Olonnais, Paris : E. Dentu, 1877)
    • Je regardais les gens entrer dans la cour, les hommes en redingotes sombres, les femmes long voilées de noir. — (Octave Mirbeau, Contes cruels : Mon oncle)
    • Tumultueux concours de monde aux abords de l’embarcadère, gens qui partent et gens qui regardent partir, recrutés parmi la population cosmopolite de Bakou. — (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. III, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892, Page:Verne - Claudius Bombarnac.djvu/41)
    • Dans la salle, trop étroite pour contenir un aussi grand nombre de gens, on s’écrasait littéralement. — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
    • Tenez, qu’est-ce qui se passe à la Bourse ? Des gens qui n’ont rien prennent le droit d’acheter une marchandise dont ils savent parfaitement que la livraison ne s’accomplira jamais, mais qu’ils revendront avec profit. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, pages 167-168)
    • Empêcher la vie des gens et leur plaisir devrait-il être permis ? De quoi se mêle un ministre ? De quel droit, avec quelle permission ? — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Je me rendis compte que même à Göttingen il pleuvait parfois, les gens pouvaient être maussades. — (Ruth Klüger, Perdu en chemin, traduction des éditions Viviane Hamy, 2010, La Martinière, 2013)
  2. Tous ceux qui sont d’un état, d’une profession quelconque. — Note : il est suivi de la préposition de et d’un nom qui désigne cette profession, ou cet état.
    • Les gens de robe, d’église, de guerre, d’épée, de loi, de mer. — De nombreux gens de lettres. — Les gens de finance.
  3. Ceux qui sont d’un parti, par opposition à ceux de l’autre.
    • Nos gens ont battu les ennemis. — Dix de nos gens y périrent.
  4. (Vieilli) Personnes qui sont d’une même partie de jeu, de festin, etc.
    • Tous nos gens sont arrivés, faites servir le dîner. — Tous nos gens sont au rendez-vous.
    • Les gens du Roi : Se disait des procureurs et avocats généraux, des procureurs et avocats du Roi.
  5. (Par ellipse) Domestiques.
    • Le bruit, les allées et venues des gens m’alertèrent. J’accourus avec un funèbre pressentiment, sans toutefois penser à un malheur aussi terrible. — (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954, p. 19)
    • Le chîkh ne tarde pas à reparaître accompagné de quelques notables du douar, de mes gens et d’un de ses fils portant un pot de terre rempli de charbons ardents. Et nous nous pressons autour de la chaleur bienfaisante. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 30)
  6. (Franche-Comté) Les parents, père et mère.
    • — Mais si, que tu sais. Pourquoi que tu ne veux pas me le dire  ? eh bien, puisque c’est ça, je le dirai « à vos gens » quand ils viendront. — (Louis Pergaud, Un satyre, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)


Nom commun 2

gens \ʒɛ̃s\ féminin

  1. (Antiquité) Clan familial.
    • Ce qu’était la gens dans ces âges reculés, nous ne pouvons que l’entrevoir en la considérant dans sa décadence […] En opérant sur ces données, nous sommes conduits à reconnaître dans la gens, la famille, non pas la famille se démembrant incessamment à la mort de son chef, mais la famille maintenant son unité de génération en génération. — (Gustave Bloch, La République romaine, Flammarion, 1913)
    • Le Sénat est la représentation des gentes. Quand la gens Claudia entre dans la cité, elle prend place aussitôt dans le Sénat. De même les gentes albaines transférées à Rome, après la destruction d’Albe. — (Gustave Bloch, La République romaine, Flammarion, 1913)
    • Si un membre de la gens n’avait pas le droit d’en appeler un autre devant la justice de la cité, c’est qu’il y avait une justice dans la gens elle-même. Chacune avait son chef, qui était à la fois son juge, son prêtre, et son commandant militaire. — (Denis Fustel de Coulanges, La Cité antique : étude sur le culte, le droit, les institutions de la Grèce et de Rome, 1864, p. 127)
    • Vous ne l'avez pas adoptée, ce n'est pas une femme de la famille. Cette personne indifférente à tout ce qui ne constitue pas son étroit univers, à tout ce qui ne la touche pas directement, ne connaît aucune des lois de la « gens »; elle ignore que je suis l'ennemi. — (François Mauriac, Le noeud de vipères, 1932, VIII)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GENS. n. f.
(Pluriel de GENT.) Personnes en nombre indéterminé. Des gens de bien. Des gens de goût. Des gens de talent. Des gens de parole. Ils se sont conduits en gens de cœur. Ce sont des gens de marque. Des gens de qualité. Des gens de rien. Des gens sans aveu. Il y a parmi eux beaucoup de gens en place. Consulter les gens du métier. Lorsque

GENS est accompagné d'un adjectif, celui-ci se met au féminin s'il le précède immédiatement, et au masculin s'il le suit. Ce sont de méchantes gens. Bonnes gens vous croyez cela! Il s'accommode de toutes gens. De telles gens sont à plaindre. De vieilles gens les meilleures gens du monde. Des gens âgés. Des gens instruits. Des gens mal élevés. L'adjectif ou le participe placé en tête du membre de phrase où

GENS est sujet se met toujours au masculin. Quoique déchus de leurs honneurs et de leur fortune, ces gens paraissent heureux. Instruits par l'expérience les vieilles gens sont soupçonneux. Lorsque

GENS est précédé d'un adjectif des deux genres, on met Tous au masculin. Tous les honnêtes gens. Tous les habiles gens. Quand au contraire l'adjectif qui précède Gens est féminin, On met Toutes. Toutes les vieilles gens. On met aussi Tous au masculin lorsque

GENS est suivi d'une épithète ou de quelque autre mot déterminatif. Tous les gens sensés, raisonnables, pieux, etc. Tous les gens qui raisonnent. Tous les gens de bien. Tous les gens en place. Tous ces gens-ci. Tous ces gens-là. Tous gens bien connus. Tous gens d'esprit et de mérite. Les gens du monde, Les personnes qui vivent dans le monde, qui ont les habitudes et les manières de la société élégante. Il se dit aussi quelquefois par opposition à Ceux qui possèdent à fond telle ou telle science. Mettre la science à la portée des gens du monde. Fam., Des gens de sac et de corde. Voyez CORDE. Fig. et fam., Vous vous moquez des gens. Vous nous prenez pour des ignorants, pour des imbéciles. Fig. et fam., Ce sont des gens de l'autre monde. Ce sont des personnes extravagantes. Il ne se dit jamais en parlant d'un nombre déterminé de personnes, à moins qu'il ne soit précédé de certains adjectifs, comme dans ces exemples : Il y vint trois pauvres gens. Nous étions dix honnêtes gens. Ces quatre frères étaient quatre braves gens. Fam., Des milliers de gens, etc. Beaucoup de gens en nombre indéterminé. Il y a des milliers de gens qui voudraient être à votre place.

GENS, suivi de la préposition DE et d'un nom qui désigne une profession, un état quelconque, signifie Tous ceux qui sont de cet état, de cette profession. Dans cette acception et dans celles qui suivent, il ne veut jamais l'adjectif ou le participe au féminin. Les gens de robe. Les gens d'Église. Les gens de guerre. Les gens d'épée. Les gens de loi. Les gens de mer. De nombreux gens de lettres. Les gens de finance. Certains gens d'affaires. Il se dit encore de Ceux qui sont d'un parti, par opposition à ceux de l'autre. Nos gens ont battu les ennemis. Nos gens ont été repoussés. Je craignais que ce ne fussent des ennemis, et c'étaient de nos gens. Nos gens battirent les vôtres. Dix de nos gens y périrent. Il se dit également des Personnes qui sont d'une même partie de promenade, de jeu, de festin, etc. Tous nos gens sont arrivés, faites servir le dîner. Tous nos gens sont au rendez-vous. Ce sens est très familier. Les gens du roi se disait des Procureurs et avocats généraux, des procureurs et avocats du roi. Il veut encore dire les Domestiques. Tous vos gens vous ont quitté. Tous mes gens sont malades. Un de ses gens. Appeler ses gens. Les gens de maison. Droit des gens, Droit des nations. Ensemble de droits naturels, communs à toutes les nations. Il se dit aussi des Règles de droit international qui régissent les rapports des nations entre elles. Violer le droit des gens.

Littré (1872-1877)

GENS (jan ; l's se lie : des jan-z aimables ; quelques personnes font sentir l's : des jans' ; mais c'est une mauvaise prononciation) s. pl.
  • 1Nom collectif signifiant en général un certain nombre de personnes ; dans ce sens, gens est, suivant l'emploi, tantôt masculin, tantôt féminin ; voy. les remarques. Tous les honnêtes gens. Les vieilles gens. Ce sont des gens résolus. Quelles méchantes gens ! Achillas et Photin sont gens à dédaigner, Corneille, Pomp. IV, 3. Tandis que leurs soldats en des camps éloignés Prennent l'ordre sous lui de gens qu'il a gagnés, Corneille, Attila, II, 1. Les Germains comme eux deviendront Gens de rapine et d'avarice, La Fontaine, Fabl. XI, 7. Plus telles gens sont pleins, moins ils sont importuns, La Fontaine, Fabl. XII, 13. Telles gens n'ont pas fait la moitié de leur course, La Fontaine, ib. III, 6. Elle ne manque incontinent de dire à son mari l'amour des deux bourgeois, Tous deux gens sots, tous deux gens à sornettes, La Fontaine, Remois. Ma langue est impuissante, et je voudrais avoir Celles de tous les gens du plus exquis savoir, Molière, l'Ét. II, 14. Il y a de sottes gens qui me veulent dire qu'il a été marchand, Molière, Bourg. gent. IV, 5. Ce sont [les avocats] gens de difficultés, Molière, Mal. im. I, 9. Et je connais des gens dans Paris, plus de quatre, Qui, comme ils le font voir, aiment jusques à battre, Molière, Fâch. II, 4. La délicatesse est trop grande de ne pouvoir souffrir que des gens triés, Molière, Critique, 1. Toute mon ambition est de rendre service aux gens de nom et de mérite, Molière, Sicil. 11. Ces gens, dis-je, qu'on voit d'une ardeur non commune Par le chemin du ciel courir à leur fortune, Molière, Tart. I, 6. Pendant qu'avec un air assuré il s'avance pour recevoir la parole de ces braves gens, Bossuet, Louis de Bourbon. Les trembleurs [les quackers], gens fanatiques qui croient que toutes leurs rêveries leur sont inspirées, Bossuet, Reine d'Anglet. Il [celui qui ne croit pas] se met au rang des gens désabusés, il insulte en son cœur aux faibles esprits qui ne font que suivre les autres sans rien trouver par eux-mêmes, Bossuet, Anne de Gonz. Car, grâce au droit reçu chez les Parisiens, Gens de douce nature et maris bons chrétiens, Boileau, Sat. X. Quelles gens êtes-vous ? quelles sont vos affaires ? Racine, Plaid. II, 8. Il y a à la ville, comme ailleurs, de fort sottes gens, des gens fades, oisifs, désoccupés, La Bruyère, VII. Certaines gens qui n'étaient tombés dans la pauvreté que par la paresse et l'intempérance, Vertot, Rév. rom. I, p. 116. Le tout exécuté par de belles femmes, par des jeunes gens bien faits qui ont de l'esprit, devant une assemblée qui a du goût, Voltaire, Lett. Cideville, 3 mars 1758. La plupart des gens en place n'aiment point les gens de lettres, Duclos, Mém. Rég. Œuv. t. VI, p. 159, dans POUGENS. On demandera peut-être (car on devient curieux) combien de gens en France ont le droit ou le pouvoir d'emprisonner qui bon leur semble, sans être tenus de dire pourquoi, Courier, Lett. IV.

    Les petites gens, les gens d'une condition inférieure. Et puis, à dire vrai, les discours obligeants Touchent peu s'ils sont faits par de petites gens, Hauteroche, Bourg. de qualité, v, 1. C'est, lui dis-je, que le terme de mon père est trop ignoble, trop grossier ; il n'y a que les petites gens qui s'en servent, Marivaux, Paysan parv. 1re part. Ne sais-tu pas que les petits scrupules ne conviennent qu'aux petites gens ? Rousseau, Hél. IV, 13. J'ai su depuis que c'était le protocole de Monseigneur en parlant aux petites gens, Marmontel, Mém. VIII.

    De bonnes gens, des personnes qui ont de la bonté, de la bonhomie. Vous croyez cela, bonnes gens. Les autres animaux, créatures plus douces, Bonnes gens, s'étonnaient qu'il criât au secours, La Fontaine, Fabl. VIII, 12. Y a-t-il encore au monde des Voitures et des Malherbes ? bonnes gens, je ne vous puis voir, comme dit maître François dans son livre, La Fontaine, Lett. XXIV. De bonnes gens, qui ne vivent que pour le plaisir et pour la joie, qui ne haïssent rien que ce qu'on leur fait haïr, ne sont que ce qu'on veut qu'ils soient, Marivaux, Paysan parv. 4e part.

    Bonnes gens, se dit quelquefois pour personnes d'un âge avancé. Ne seraient-ce point mes parents ? … si les bonnes gens vivent encore, ils ne sauraient être fort éloignés du dernier moment de leur course, La Fontaine, Psyché, I, p. 63.

    Dans le langage féodal, bonnes gens signifiait des hommes recommandables par leur conduite et par leur position. On sommait le seigneur même devant bonnes gens, et on le faisait sommer par le souverain, Montesquieu, Esp. XXVIII, 28.

    D'honnêtes gens, des personnes de probité ; des gens honnêtes, des personnes qui ont des manières civiles. Les procureurs du roi ne sont pas seulement d'honnêtes gens ; ce sont encore des gens fort honnêtes ; leur correspondance est civile, Courier, Lett. IV. (voy. à HONNÊTE le sens qu'avait honnètes gens au XVIIe s.).

  • 2 Absolument. Les gens, les hommes en général. Presque rien, dit le chien, donner la chasse aux gens, La Fontaine, Fabl. I, 5. Il ne faut jamais dire aux gens : Écoutez un bon mot, oyez une merveille, La Fontaine, ib. XI, 9. On doit se regarder soi-même un peu longtemps, Avant que de songer à condamner les gens, Molière, Mis. III, 5.

    Les gens, se dit parfois, dans le langage familier, des personnes qui parlent, à qui l'on parle, ou même d'une seule personne. Et regardez un peu les gens [c'est-à-dire moi qui vous parle] sans nulle haine, Molière, Tart. II, 4. Les gens à poëme épique et à éléments de Newton [Voltaire lui-même] sont des gens opiniâtres, Voltaire, Lett. d'Argental, 20 janv. 1739. Mais vous pressez les gens d'une manière étrange, Il le faut avouer, Collin D'Harleville, Vieux célib. II, 6. Il faut être amoureux ou avoir des affaires bien pressantes, pour venir de si bonne heure chez les gens, Picard, Deux Philibert, I, 1.

    Se connaître en gens, discerner les caractères, les sentiments des hommes.

    Vous vous moquez des gens c'est se moquer des gens, se dit de celui qui fait des propositions déraisonnables.

    Ces gens-là se dit de personnes qui sont placées à un endroit où nous ne sommes pas. Prenez donc garde, ces gens-là qui nous voient, mais qui n'ont pu entendre ce que nous disions, vont croire que je vous pardonne, Collé, Partie de chasse de Henri IV, I, 6.

    Ces gens-là, se dit aussi par dédain de personnes dont on parle. Et quelle estime voulez-vous que nous fassions du procédé irrégulier de ces gens-là ? Molière, Préc. sc. 5.

  • 3Gens suivi de la préposition de et d'un substantif ; en cet emploi, gens est toujours masculin. Ayez soin que tous deux fassent en gens de cœur, Corneille, Cid, IV, 5. Si tant de gens de cœur font des vœux pour ta mort, Corneille, Cinna, IV, 3. Tous deux pour leur pays sont morts en gens d'honneur, Corneille, Hor. IV, 2.

    Les gens de bien, les personnes qui ont probité et honneur. Que tous les gens de bien vous parlent par ma voix, Corneille, Hor. v, 2. Nous avons ici un Bodineau qui dit sans rougir qu'il faut faire ses affaires à quelque prix que ce soit, que gens de bien n'ont pas de chausses, Patin, Lettres, t. II, p. 337. Toutes les grimaces étudiées de ces gens de bien à outrance…, Molière, 1er placet au roi. En serons-nous moins gens de bien ? aurons-nous une autre morale et d'autres principes d'honneur et de vertu ? Voltaire, Quest. miracles, lett. 13.

    Les plus gens de bien, ceux qui ont le plus de vertu. Il fait paraître du zèle dans les choses qui ne blessent pas son ambition, et il semble même vouloir contenter les plus gens de bien, Bossuet, Polit. VII, III, 9. Les plus gens de bien sont relâchés, Bourdaloue, Dominicales, I, Afflict. des justes, 127. Mais les plus gens de bien n'en font pas de scrupule, dites-vous, Massillon, Confér. Amb. des clercs.

    Les gens du monde, les personnes qui vivent dans la société, par opposition aux personnes qui vivent dans la retraite. Loin de trembler devant les autels, on y méprise Jésus-Christ présent… gens du monde, vous ne pensez pas à ces horribles profanations, Bossuet, Louis de Bourbon. C'est le reproche ordinaire que font les gens du monde à ceux qui le quittent, Rollin, Hist. anc. liv. XXV, ch. I, art. 2.

    Gens du monde, se dit quelquefois par opposition aux gens qui ont une profession savante. Les gens du monde commettent les plus grandes bévues quand ils parlent de médecine.

    Gens de main, hommes habitués à combattre, capables de coups hardis. Mais ces paysans, mêlés d'anciens soldats, la plupart gens de main… chargèrent les bourgeois à coups de pierres et de bâtons, Vertot, Révol. rom. x, p. 10.

    Des gens de sac et de corde, des hommes capables des plus grands crimes et dignes des plus grands châtiments.

    Être gens à… Être capables de. Adieu ; ne craignez rien, Achillas et Photin Ne sont pas gens à vaincre un si puissant destin, Corneille, Pomp. IV, 5.

    Vous nous prenez pour des gens de l'autre monde, vous nous prenez pour des ignorants ou des niais.

    Vous nous prenez pour des gens de delà l'eau, c'est-à-dire pour des gens qui ne savent ni nouvelles ne affaires.

  • 4Gens sert à désigner certaines classes de personnes, certaines professions ; en ce sens il est toujours masculin. Les gens de finance. Gens d'Église, ceux qui composent le clergé.

    Gens d'épée, les militaires.

    Les gens de robe, ceux qui portent la robe au palais, qui rendent les jugements, plaident les causes, etc. J'y trouvai cinq ou six dames et trois messieurs, dont deux me parurent des gens de robe, et l'autre d'épée, Marivaux, Marianne, 6e part.

    Les gens du roi, les procureurs et avocats généraux, et ceux qu'on désignait sous les noms de procureurs ou avocats du roi. J'ai plaint les peuples qu'on abuse, J'ai chansonné les gens du roi, Béranger, Épitaphe.

    Il se disait, dans les ordonnances, dans les édits, des parlements et autres compagnies de justice. Les gens tenants la cour de parlement. Les gens tenants la cour des aides.

    Gens d'armes, cavaliers des anciennes compagnies d'ordonnance (écrit plus ordinairement en un seul mot ; voy. GENDARME). Gens de guerre, les militaires. …Qu'Antoine a mis à terre Ce qui dans ses vaisseaux restait de gens de guerre, Corneille, Pomp. v, 3. Sa conversation était un charme, parce qu'il savait parler à chacun selon ses talents, et non-seulement aux gens de guerre de leurs entreprises…, Bossuet, Louis de Bourbon. On comptait [chez les Juifs] pour gens de guerre tous ceux qui étaient en âge de servir, et cet âge était fixé depuis vingt ans et au-dessus, Fleury, Mœurs des Israél. tit. XXVI, 2e part. p. 326, dans POUGENS.

    Gens de pied, gens de cheval, infanterie, cavalerie. Les ennemis avaient quatre cent cinquante enseignes de gens de pied, distribués en différents corps d'armée, sans compter la cavalerie, Vertot, Révol. rom. XI, p. 94.

    Dans l'antiquité, gens de trait, soldats qui lançaient des traits. Elle était composée de soixante et treize galères, qui portaient cinq mille combattants et environ trois mille tant archers que frondeurs et gens de trait, Rollin, Hist. anc. Œuvres, t. III, p. 689, dans POUGENS.

    Terme de marine. Les gens de mer, tous les hommes non brevetés par l'État qui font le métier de marin.

    Les gens de cour, les courtisans. Je sais des gens de cour quelle est la politique, Corneille, Poly. v, 1.

    Gens d'affaires, les hommes qui s'occupent d'affaires de bourse, de banque, de commerce, de transactions diverses.

    Les gens de lettres, les hommes livrés à la culture des lettres. Il n'y a que les vrais gens de lettres qui n'aient point d'intrigues, Voltaire, Lett. Damilaville, 22 mai 1765. Celui qui, n'ayant lu que des romans ne fera que des romans ; celui qui, sans aucune littérature, aura composé au hasard quelques pièces de théâtre ; qui, dépourvu de science, aura fait quelques sermons, ne sera pas compté parmi les gens de lettres, Voltaire, Dict. phil. Gens de lettres. Aujourd'hui cette critique [des anciens textes] est moins nécessaire, et l'esprit philosophique lui a succédé ; c'est cet esprit philosophique qui semble constituer le caractère des gens de lettres ; et, quand il se joint au bon goût, il forme un littérateur accompli, Voltaire, ib. On est quelquefois étonné que ce qui bouleversait autrefois le monde ne le trouble plus aujourd'hui ; c'est aux véritables gens de lettres qu'on en est redevable, Voltaire, ib. Nos gens de lettres sont par leurs habitudes en contradiction avec le sérieux de l'histoire, Chateaubriand, Génie, III, III, 4.

    La Société des gens de lettres, société composée de gens de lettres et s'occupant de leurs intérêts.

  • 5Ceux qui sont d'un parti ; troupe soit d'une nation en guerre, soit d'un meneur quelconque ; en ce sens il est toujours masculin. Dix de nos gens y périrent. La moitié de tes gens doit occuper la porte, Corneille, Cinna, v, 1. Peignez-lui bien nos gens pâles et désolés, Corneille, Pomp. III, 1. Ces mutins ont pour chef les gens de Laodice, Corneille, Nicom. v, 3. Judas avec ses gens les poursuivit jusqu'à Gezeron et jusqu'aux campagnes d'Idumée, Sacy, Bible, Mach. I, IV, 15. Spendius, le chef des révoltés, craignit que cette douceur affectée de Barca ne lui fît perdre beaucoup de ses gens, Rollin, Hist. anc. Œuv. t. I, p. 354, dans POUGENS.

    Ceux qui sont d'une même société. Tous nos gens sont arrivés, faites servir le dîner.

  • 6Les domestiques, les personnes à la suite ; en ce sens, on ne le dit guère que de cette façon : les gens de M. un tel, et, avec les adjectifs possessifs : mes gens, ses gens, vos gens, nos gens, leurs gens, etc. Alors il est d'ordinaire sans épithète qui précède, et par conséquent masculin ; mais sans doute on dirait au féminin : les maladroites gens de M. un tel. Allons donc, mon carrosse ! où est-ce qu'est mon carrosse ? mon Dieu ! qu'on est misérable d'avoir des gens comme cela ! Molière, Pourc. III, 2. Almanzor, dites aux gens de M. le marquis qu'ils aillent querir des violons, Molière, Préc. 12. Un de mes gens la garde au coin de ce détour, Molière, Éc. des femm. v, 2. Ah ! les sottes gens que nos gens ! Marivaux, Jeux de l'am. et du has. II, 6. Élever un enfant comme devant être sans cesse entouré de ses gens, Rousseau, Ém. I.
  • 7Bêtes et gens, les personnes avec les chevaux, avec les mulets qui leur servent. L'espace est étroit, mais nous trouverons le moyen de loger tout le monde, bêtes et gens.

    Il n'y a ni bêtes ni gens, se dit d'un lieu désert.

PROVERBES

Il y a gens et gens, c'est-à-dire les personnes sont fort différentes.

À gens de village, trompette de bois, c'est-à-dire il faut que les choses de chacun soient proportionnées à sa condition ; cela se dit aussi pour marquer que les personnes dont on parle ne se connaissent point aux belles choses.

REMARQUE

Ce mot présente la singularité d'être tantôt masculin, tantôt féminin, suivant la place de l'adjectif ; ceci est dû à une lutte entre le genre propre de gens qui est le féminin, et le genre de l'idée qu'il exprime [hommes, individus] qui est masculin. Cette lutte a donné lieu aux règles suivantes

1. Il veut au féminin les adjectifs ou les participes qui le précèdent, et au masculin ceux qui le suivent : de vieilles gens, des gens résolus.

2. Quand deux adjectifs s'y rapportent, celui qui précède est mis au féminin et celui qui suit, au masculin ; c'est la même chose pour les participes. Il y a de certaines gens qui sont bien sots. Certaines gens étudient toute leur vie ; à la mort, ils ont tout appris, excepté à penser. Ce sont les meilleures gens que j'aie jamais vus. On trouve dans les éditions de la Bruyère : Certaines gens que le hasard seul a placées, La Bruyère, II. Aujourd'hui on écrirait placés.

3. L'adjectif ou le participe mis en tête du membre de phrase où gens est sujet, se met toujours au masculin. Déchus comme ils sont de leurs honneurs, ces gens n'en paraissent pas moins heureux. Instruits par l'expérience, les vieilles gens sont prudents.

4. Quand gens est précédé d'un adjectif des deux genres, on met tous au masculin ; quand il l'est d'un adjectif féminin, on met toutes au féminin : tous les honnêtes gens, toutes les vieilles gens.

5. Tous se met au masculin, lorsque gens est suivi d'une épithète ou de quelque autre mot déterminatif : tous les gens sages, tous les gens de cœur, tous ces gensci, tous ces pauvres gens.

6. Par analogie avec le cas précédent, tous devant les gens se met au masculin, quand bien même les gens n'est suivi d'aucun déterminatif. Vous autres fortes têtes, Vous voilà, vous prenez tous les gens pour des bêtes, Gresset, Méch. I, 4, li 7. Si, avec tous, gens n'est pas accompagné de l'article ou de ce qui en tient lieu, tous se met au féminin, quand même gens aurait après lui une qualification marquée par de. …Le chat grippe-fromage, Triste oiseau le hibou, ronge-maille le rat, Dame belette au long corsage, Toutes gens d'esprit scélérat, Hantaient le tronc pourri d'un pin vieux et sauvage, La Fontaine, Fabl. VIII, 22. Cependant, en cet emploi, en nuançant autrement l'idée, on peut mettre tous au masculin : Le maire, le notaire, les conseillers municipaux, tous gens bien connus, c'est comme si l'on disait : tous, gens bien connus.

8. Gens est toujours masculin quand il désigne une profession, une qualité : gens de lettres, gens de guerre, gens de cour, etc.

9. Dans le XVIIe et le XVIIIe siècle, plusieurs disaient gens avec un nombre déterminé ; ce qui d'ailleurs n'était qu'un archaïsme (voy. l'historique). Mettre des compliments d'amour suivis entre deux gens qui…, Corneille, Veuve, Examen. Il y a là vingt gens qui sont fort assurés de n'entrer point, Molière, l'Impromptu, 3. Deux gens qui auraient le malheur d'être sourds, aveugles et muets, Diderot, Lett. sur les aveugles. Mais Vaugelas, Ménage et Bouhours se sont accordés pour prononcer que cela ne valait rien et que c'était une faute de dire : dix gens, six gens, quatre gens. Cette décision est bonne, malgré les autorités, attendu que gens est un nom collectif. Mais on peut dire mille gens, quand on donne au mot mille un sens indéfini : J'ai vu mille gens sur la place. Moi, je serais cocu ? - Vous voilà bien malade ! Mille gens le sont bien, sans vous faire bravade, Qui de mine, de cœur, de biens et de maison, Ne feraient avec vous nulle comparaison, Molière, Éc. des f. IV, 8. On dit dans le même sens un millier de gens : Il y a un millier de gens qui voudraient être à votre place.

10. Si gens est précédé d'un adjectif, on pourra très bien y joindre tel nom de nombre qu'on voudra : dix jeunes gens ; trois vieilles gens ; ces quatre honnêtes gens.

11. On dit habituellement : ce sont des jeunes gens et non de jeunes gens, à cause que, l'adjectif étant accolé, jeunes gens est regardé comme un mot unique. Autrefois on disait souvent (et il n'y aurait aucune faute à le dire encore aujourd'hui) : de jeunes gens. Ses travaux et ses peines [de l'amour] Veulent de jeunes gens, Malherbe, II, 12. Avint qu'un soir Camille régala De jeunes gens, La Fontaine, Court. Une exactitude qui ne convient pas à de jeunes gens, Sévigné, 433.

12. Jeunes gens est toujours masculin.

SYNONYME

GENS, PERSONNES. Ce qui distingue ces deux mots, c'est que gens est toujours un nom collectif, et personnes, même au pluriel, un nom toujours individuel. Aussi l'on dit vingt personnes, mais non vingt gens ; et, réciproquement, on dit les gens de guerre et non les personnes de guerre.

HISTORIQUE

XIIe s. De pres l'enchassent les gent de bonne foi, Ronc. p. 183. Mais tant enquierent felon, Losengier et males gens, Couci, X.

XIIIe s. Et moult i ot gens navrés et mortes, Villehardouin, XLIX. En la terre le conte de Champagne se croisa Garniers li vesques de Troies… et maintes autres bonnes gens dont li livres ne fait mie mention, Villehardouin, III. Les gent de celle terre en pleurerent forment, Berte, VII. Que m'est-il avenu ? qu'ont ces gens empensé ? ib. X. Je suis des gens le roi cui douce France apent, ib. CX. Puisqu'ainsi est que [vous] estes des gens à nostre roy, ib. CXVI. Pour ces trois gens Qui ont pel de beste afublée, Le dit du buef. Aucunes fois avient il que deus gens qui sont en mariage se departent par lor volenté et par le gré de sainte Eglise, Beaumanoir, XVIII, 21. Et borgesie ne gens de basse main ne pueple [ne doivent pas estre ensi menés] come chevaliers, Ass. de Jér. I, 24. Le roy d'Ermenie amena si grant foison de gens d'armes que il ot pooir de combattre au soudanc du Coyne [d'Iconium], Joinville, 212. Ce sont les gens ou monde qui plus honneurent gens anciennes, Joinville, 222.

XVe s. Adonc s'ordonnerent-ils moult sagement [les Anglois de Berghes] …et firent retraire toutes les dames et les femmes de la ville en l'eglise et aussi tous les enfans et ies anciennes gens, Froissart, II, II, 212. Toutes gens dont il avoit l'obeissance, Froissart, II, II, 1. Là estoient avec le duc d'Anjou grands gens et nobles, Froissart, II, II, 3. Et vinrent les gens d'Eglise à l'encontre du corps, Froissart, II, II, 57. Si se doit-on grandement esmerveiller comment si belles gens d'armes se purent partir sans bataille, Froissart, I, I, 93. Nous ne sommes pas gens pour combattre le roi de France, Froissart, II, II, 212. Seule, sans per, de toutes gens louée, Et de tous biens entierement douée, Orléans, Ball. 23. Je ne suy pas de ces gens-là à qui fortune plaist et rit, Orléans, Rondeau. Les princes venans à l'aage d'homme, la pluspart des gens taschent à leur complaire, Commines, Prol. Et pour aller prendre possession dudit pays estoit allé monseigneur de Chasteauguyon et autres pour le duc de Bourgogne pour faire gens, Commines, V, 2. En ladicte bataille estoient mors huyt mil hommes du party dudit duc prenans gages de luy et autres menues gens assez, Commines, V, 3. L'entreprise sembloit à toutes gens sages et experimentez, très dangereuse, Commines, VII, 1. Parce que souvent petits gens en menoient grand'noise, Commines, ib. Venez-y tost sans nul estrif, Clercz de pratiques diligens Qui congnoissez si bien vos gens, Villon, Repues franches.

XVIe s. Les vieilles gens tu rens fortes et vives : Les jeunes gens tu fais recreatives, à chasse, à vol, à tournois ententives Et esbats maints, Marot, II, 268. Par gens brutaux passés au gros tamis, Marot, V, 353. Execrable lignée de meschans gens, Calvin, Instit. 286. Il voit les embusches que font de loin les fines gens pour attraper les simples en leurs rets, Calvin, Inst. 306. Ces bonnes gents [hommes d'honneur], Montaigne, I, 24. Il ne peut tenir la bride à ses gents, Montaigne, I, 27. Gents de pied… gents de cheval, Montaigne, I, 48. Un tas de gens, Montaigne, I, 248. Sottes gents, Montaigne, I, 248. [Un roi doit] tenir tousjours auprès de luy gens de sçavoir et de vertu, Amyot, Moral. Épît. p. 12. Gens de M. de Roquelaure ; qui toque l'un toque l'autre [s'est dit de gens qui prennent fait et cause les uns pour les autres], Oudin, Curios. fr. Gens de bien sont toujours gracieux, Cotgrave À gens de bien on ne perd rien, Cotgrave De gens de bien vient tout bien, Cotgrave Tant de gens, tant de guises, Cotgrave

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

GENS. - REM.

4. Ajoutez : Quels est traité comme tous : Quels honnêtes gens ! et : quelles sottes gens !

5. Ces messieurs tous honnêtes gens, et non toutes.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

GENS, s. m. & f. (Gramm. franç.) Voici un mot si bizarre de notre langue, un mot qui signifie tant de choses, un mot enfin d’une construction si difficile, qu’on peut en permettre l’article dans ce Dictionnaire en faveur des étrangers ; & même plusieurs françois le liroient utilement.

Le mot gens tantôt signifie les personnes, les hommes, tantôt les domestiques, tantôt les soldats, tantôt les officiers de justice d’un prince, & tantôt les personnes qui sont de même suite & d’un même parti. Il est toûjours masculin en toutes ces significations, excepté quand il veut dire personnes ; car alors il est féminin si l’adjectif le précede, & masculin si l’adjectif le suit. Par exemple, j’ai vû des gens bien faits, l’adjectif bien faits après gens, est masculin. Au contraire on dit de vieilles gens, de bonnes gens ; ainsi l’adjectif devant gens est féminin. Il n’y a peut-être qu’une seule exception qui est pour l’adjectif tout, lequel étant mis devant gens, est toûjours masculin, comme tous les gens de bien, tous les honnêtes gens ; on ne dit point toutes les honnêtes gens.

Le P. Bouhours demande, si lorsque dans la même phrase, il y a un adjectif devant, & un adjectif ou un participe après, il les faut mettre tous deux au même genre, selon la regle générale ; ou si l’on doit mettre le féminin devant, & le masculin après ; par exemple, s’il faut dire, il y a de certaines gens qui sont bien sots, ou bien sotes ; ce sont les meilleures gens que j’aye jamais vûs ou vûes ; les plus savans dans notre langue croyent qu’il faut dire sots & vûs au masculin, par la raison que le mot de gens veut toûjours le masculin après soi. C’est cependant une bizarrerie étrange, qu’un mot soit masculin & féminin dans la même phrase, & ces sortes d’irrégularités rendent une langue bien difficile à savoir correctement.

Le mot gens pris dans la signification de nation, se disoit autrefois au singulier, & se disoit même il n’y a pas un siecle. Malherbe dans une de ses odes dit : ô combien lors aura de veuves, la gent qui porte le turban ; mais aujourd’hui il n’est d’usage au singulier qu’en prose ou en poésie burlesque : par exemple, Scaron nomme plaisamment les pages de son tems, la gent à gregues retroussées. Il y a pourtant tel endroit dans des vers sérieux, où gent a bonne grace, comme en cet endroit du liv. V. de l’Enéïde de M. de Segrais, de cette gent farouche adoucira les mœurs. Il se pourroit bien qu’on a cessé de dire la gent, à cause de l’équivoque de l’agent.

On demande, si l’on doit dire dix gens, au nombre déterminé, puisqu’on dit beaucoup de gens, beaucoup de jeunes gens. Vaugelas, Ménage, & le P. Bouhours, le grand critique de Ménage, s’accordent unanimement à prononcer que gens ne se dit point d’un nombre déterminé, desorte que c’est mal parler, que de dire dix gens. Ils ajoûtent qu’il est vrai qu’on dit fort bien mille gens, mais c’est parce que le mot de mille en cet endroit, est un nombre indéfini ; & par cette raison, on pourroit dire de même cent gens, sans la cacophonie. Cette décision de nos maîtres paroît d’autant plus fondée qu’ils ajoûtent, que si en effet il y avoit cent personnes dans une maison, ou bien mille de compte fait, ce seroit mal parler que de dire, il y a cent gens ici, j’ai vû mille gens dans le sallon de Versailles ; il faudroit dire, il y a cent personnes ici, j’ai vû mille personnes dans le sallon de Versailles.

Cependant quoiqu’il soit formellement décidé, que c’est mal parler que de dire dix gens, on dira fort bien, ce me semble, dix jeunes gens, trois honnêtes gens, en parlant d’un nombre préfix ; il paroît que quand on met un adjectif entre le mot gens, ou un mot quelconque devant gens, on peut y faire précéder un nombre déterminé, dix jeunes gens, trois honnêtes gens ; c’est pour cela qu’on dit, très-bien en prenant gens pour soldat ou pour domestique : cet officier accourut avec dix de ses gens ; le prince n’avoit qu’un de ses gens avec lui.

Il reste à remarquer qu’on dit en conséquence de la décision de Vaugelas, Bouhours, & Ménage, c’est un honnête homme : mais on ne dit point en parlant indéfiniment, ce sont d’honnêtes hommes, il faut dire ce sont d’honnêtes gens ; cependant on dit, c’est un des plus honnêtes hommes que je connoisse ; on peut dire aussi, deux honnêtes hommes vinrent hier chez moi. (D. J.)

Gens de Lettres, (Philosophie & Littérat.) ce mot répond précisément à celui de grammairiens : chez les Grecs & les Romains : on entendoit par grammairien, non-seulement un homme versé dans la Grammaire proprement dite, qui est la base de toutes les connoissances, mais un homme qui n’étoit pas étranger dans la Géométrie, dans la Philosophie, dans l’Histoire générale & particuliere ; qui sur-tout faisoit son étude de la Poésie & de l’Eloquence : c’est ce que sont nos gens de lettres aujourd’hui. On ne donne point ce nom à un homme qui avec peu de connoissances ne cultive qu’un seul genre. Celui qui n’ayant lû que des romans ne fera que des romans ; celui qui sans aucune littérature aura composé au hasard quelques pieces de théatre, qui dépourvû de science aura fait quelques sermons, ne sera pas compté parmi les gens de lettres. Ce titre a de nos jours encore plus d’étendue que le mot grammairien n’en avoit chez les Grecs & chez les Latins. Les Grecs se contentoient de leur langue ; les Romains n’apprenoient que le grec : aujourd’hui l’homme de lettres ajoûte souvent à l’étude du grec & du latin celle de l’italien, de l’espagnol, & sur-tout de l’anglois. La carriere de l’Histoire est cent fois plus immense qu’elle ne l’étoit pour les anciens ; & l’Histoire naturelle s’est accrûe à proportion de celle des peuples : on n’exige pas qu’un homme de lettres approfondisse toutes ces matieres ; la science universelle n’est plus à la portée de l’homme : mais les véritables gens de lettres se mettent en état de porter leurs pas dans ces différens terreins, s’ils ne peuvent les cultiver tous.

Autrefois dans le seizieme siecle, & bien avant dans le dix-septieme, les littérateurs s’occupoient beaucoup de la critique grammaticale des auteurs grecs & latins ; & c’est à leurs travaux que nous devons les dictionnaires, les éditions correctes, les commentaires des chefs-d’œuvres de l’antiquité ; aujourd’hui cette critique est moins nécessaire, & l’esprit philosophique lui a succédé. C’est cet esprit philosophique qui semble constituer le caractere de gens de lettres ; & quand il se joint au bon goût, il forme un littérateur accompli.

C’est un des grands avantages de notre siecle, que ce nombre d’hommes instruits qui passent des épines des Mathématiques aux fleurs de la Poésie, & qui jugent également bien d’un livre de Métaphysique & d’une piece de théatre : l’esprit du siecle les a rendus pour la plûpart aussi propres pour le monde que pour le cabinet ; & c’est en quoi ils sont fort supérieurs à ceux des siecles précédens. Ils furent écartés de la société jusqu’au tems de Balzac & de Voiture ; ils en ont fait depuis une partie devenue nécessaire. Cette raison approfondie & épurée que plusieurs ont répandue dans leurs écrits & dans leurs conversations, a contribué beaucoup à instruire & à polir la nation : leur critique ne s’est plus consumée sur des mots grecs & latins ; mais appuyée d’une saine philosophie, elle a détruit tous les préjugés dont la société étoit infectée ; prédictions des astrologues, divinations des magiciens, sortiléges de toute espece, faux prodiges, faux merveilleux, usages superstitieux ; elle a relegué dans les écoles mille disputes puériles qui étoient autrefois dangereuses & qu’ils ont rendues méprisables : par-là ils ont en effet servi l’état. On est quelquefois étonné que ce qui boulversoit autrefois le monde, ne le trouble plus aujourd’hui ; c’est aux véritables gens de lettres qu’on en est redevable.

Ils ont d’ordinaire plus d’indépendance dans l’esprit que les autres hommes ; & ceux qui sont nés sans fortune trouvent aisément dans les fondations de Louis XIV. de quoi affermir en eux cette indépendance : on ne voit point, comme autrefois, de ces épîtres dédicatoires que l’intérêt & la bassesse offroient à la vanité. Voyez Epitre.

Un homme de lettres n’est pas ce qu’on appelle un bel esprit : le bel esprit seul suppose moins de culture, moins d’étude, & n’exige nulle philosophie ; il consiste principalement dans l’imagination brillante, dans les agrémens de la conversation, aidés d’une lecture commune. Un bel esprit peut aisément ne point mériter le titre d’homme de lettres ; & l’homme de lettres peut ne point prétendre au brillant du bel esprit.

Il y a beaucoup de gens de lettres qui ne sont point auteurs, & ce sont probablement les plus heureux ; ils sont à l’abri des dégoûts que la profession d’auteur entraîne quelquefois, des querelles que la rivalité fait naître, des animosités de parti, & des faux jugemens ; ils sont plus unis entre eux ; ils joüissent plus de la société ; ils sont juges, & les autres sont jugés. Article de M. de Voltaire.

Gens de Corps, ou de Poeste, ou de Poste, (Jurisprud.) quasi potestatis alienæ, sont des serfs ou gens main-mortables. V. Main-mortables. (A)

Gens main-mortables, voyez Main-mortables, Main-morte, & Affranchissement.

Gens de Main-morte, voyez Amortissement & Main-morte.

Gens du Roi, (Jurisprud.) est un terme générique qui dans une signification étendue comprend tous les officiers du roi, soit de judicature, de finance, ou même d’épée.

Par exemple, le roi en parlant des officiers de son parlement, les qualifie de nos gens tenant la cour de Parlement.

Dans une ordonnance de Philippe de Valois, du mois de Juin 1338, on voit que ce prince donne à des trésoriers des troupes les titre de gentes nostræ.

Charles VI. dans des lettres du mois de Juin 1394, en parlant des juges royaux de Provins, les appelle les gens du roi ; & dans d’autres lettres du mois de Janvier 1395, il désigne même par les termes de gentes regias, les officiers de la sénéchaussée de Carcassonne.

Ces exemples suffisent pour donner une idée des différentes significations de ces termes, gens du roi.

Ce titre paroît venir du latin agentes nostri, qui étoit le titre que les empereurs, & après eux nos rois, donnoient aux ducs & aux comtes, dont l’office s’appelloit agere comitatum.

Du mot agentes on a fait par abbréviation gentes regis, & en françois gens du roi.

Dans l’usage présent & le plus ordinaire, on n’entend communément par les termes de gens du roi, que ceux qui sont chargés des intérêts du roi & du ministere public dans un siége royal, tels que les avocats & procureurs généraux dans les cours souveraines, les avocats & procureurs du roi dans les bailliages & sénéchaussées, & autres siéges royaux.

Les substituts des procureurs généraux & des procureurs du roi, sont aussi compris sous le terme de gens du roi, comme les substituant en certaines occasions.

La fonction des gens du roi n’est pas seulement de défendre les intérêts du roi, mais aussi de veiller à tout ce qui intéresse l’église, les hôpitaux, les communautés, les mineurs, & en général tout ce qui concerne la police & le public ; c’est pourquoi on les désigne quelquefois sous le titre de ministere public, lequel néanmoins n’est pas propre aux gens du roi, leur étant commun avec les avocats & procureurs fiscaux, lesquels dans les justices seigneuriales, défendent les intérêts du seigneur comme les gens du roi défendent ceux du roi dans les jurisdictions royales, & ont au surplus les mêmes fonctions que les gens du roi pour ce qui concerne l’église, les hôpitaux, les communautés, les mineurs, la police, & le public.

A la rentrée des tribunaux royaux, les gens du roi font ordinairement une harangue ; ce sont eux aussi qui sont chargés de faire le discours des mercuriales.

Ils portent la parole aux audiences dans toutes les causes tant civiles que criminelles, dans lesquelles le roi, l’église, ou le public, sont intéressés : dans quelques siéges il est aussi d’usage de leur communiquer les causes des mineurs.

Ils donnent des conclusions par écrit dans toutes les affaires civiles de même nature qui sont appointées, & dans toutes les affaires criminelles.

Ils font aussi d’office des plaintes & requisitions, lorsque le cas y échet.

Les fonctions que les gens du roi exercent étoient remplies chez les Romains par différens officiers.

Il y avoit d’abord dans la ville deux magistrats, l’un appellé comes sacrarum largitionum ; l’autre appellé comes rei privatæ, qui étoient chacun dans leur district, comme les procureurs généraux de l’empereur.

Les lois romaines font aussi mention qu’il y avoit un avocat du fisc dans le tribunal souverain du prefet du prétoire, qui étoit le premier magistrat de l’empire : dans la suite, les affaires s’étant multipliées, on lui donna un collegue.

Il y avoit aussi un avocat du fisc auprès du premier magistrat de chaque province.

La fonction de ces avocats du fisc étoit d’intervenir dans toutes les causes où il s’agissoit des revenus de l’empereur, de son thrésor, de son domaine, & autres affaires semblables ; les juges ne les pouvoient décider sans avoir auparavant oüi l’avocat du fisc : celui-ci étoit tellement obligé de veiller aux intérêts du prince, que si quelque droit se perdoit par sa faute, il en étoit responsable.

Il y avoit aussi dans chacune des principales villes de l’empire un officier appellé procurator Cæsaris ; ses fonctions consistoient non-seulement à veiller à la conservation du domaine & des revenus du prince ; mais il étoit aussi juge des causes qui s’élevoient à ce sujet entre le prince & ses sujets, à l’exception des causes criminelles & des questions d’état de personnes, dont il ne connoissoit point, à-moins que le président ne lui en donnât la commission.

Les avocats du fisc ni les procureurs du prince n’étoient pas chargés de la protection des veuves, des orphelins, & des pauvres ; on nommoit d’office à ces sortes de personnes dans les occasions un avocat qui prenoit leur défense ; & lorsque c’étoient des pauvres, l’avocat étoit payé aux dépens du public.

Le même ordre étoit établi dans les Gaules par les Romains, lorsque nos rois en firent la conquête : mais suivant les capitulaires, il paroît qu’il y eut quelque changement. En effet, il n’y est point fait mention qu’il y eût alors des avocats du roi ou du fisc en titre d’office ; il paroît que tous les avocats en faisoient les fonctions. Lorsque les églises & personnes ecclésiastiques avoient besoin d’un défenseur, le roi leur donnoit un de ces avocats.

Pour ce qui est des procureurs du roi, il y en avoit dès les commencemens de la monarchie ; les anciennes chartes & les capitulaires en font mention sous les différens titres de actores, dominici actores fisci, actores publici, actores vel procuratores reipublicæ.

Il est souvent parlé dans les registres olim, de gentes regis ; gentibus d. regis pro d. rege multa proponentibus : mais il ne paroît pas que l’on entendît par-là un procureur & des avocats du roi qui fussent attachés au parlement ; on y voit au contraire que toutes les fois qu’il étoit question de s’opposer ou plaider pour le roi, ce sont toûjours le prevôt de Paris ou les baillifs royaux qui portent la parole pour les affaires qui intéressoient le roi, dans le territoire de chacun de ces officiers : c’est de là que le prevôt de Paris & les baillifs & sénéchaux ont encore une séance marquée en la grand’chambre du parlement, que l’on appelle le banc des baillis & sénéchaux, lequel est couvert de fleurs de-lis. C’est peut-être aussi par un reste de cet ancien usage, que l’officier qui fait les fonctions du ministere public à l’échevinage de Dunkerque, s’appelle encore grand bailli.

On ne trouve aucune preuve qu’il y eût des avocats & procureurs du roi en titre au parlement, avant 1302 : il paroît pourtant difficile de penser que le roi n’eût pas dès-lors des officiers chargés de défendre ses droits, spécialement pour le parlement, vû que le roi d’Angleterre, comme duc de Guienne, le comte de Flandres, le roi de Sicile, &c. en avoient en titre. Il est dit dans un arrêt de 1283, que le procureur du roi de Sicile parla, procurator regis Siciliæ : mais celui qui parla pour le roi Philippe III. n’est pas désigné autrement que par ces mots : verum parte d. Philippi regis....... adjiciens pars regis, &c.

Ce qui fait encore croire que le roi avoit dès-lors des gens chargés de ses intérêts au parlement, est qu’il avoit dès-lors des procureurs & quelquefois aussi des avocats dans les bailliages, comme au châtelet. Un arrêt de 1265 juge que les avocats du roi ne sont justiciables que de sa cour, tant qu’ils seront chargés de ce ministere. L’ordonnance de 1302 parle des procureurs du roi dans les bailliages & sénéchaussées ; elle leur ordonne de faire dans chaque cause le serment ordinaire, qu’ils la croyent bonne, & leur défend d’être procureurs dans aucune affaire de particuliers ; il y est même dejà parlé de leurs substituts.

Jean le Bossu & Jean Pastoureau remplissoient les fonctions d’avocats du roi au parlement, des 1301, avant même que le parlement fût sédentaire à Paris.

Ce n’est qu’en 1308 qu’on trouve pour la premiere fois un procureur du roi parlant pour sa majesté au parlement : encore n’est-il pas certain que ce fût un magistrat attaché au parlement ; il paroît même qu’en ces occasions c’étoit le procureur du roi de tel ou tel bailliage, qui venoit au parlement défendre les droits du roi conjointement avec le bailli du lieu. On voit dans les olim, les baillis & sénéchaux, & le prevôt de Paris continuer de parler pour le roi, jusqu’en 1319 où finissent ces registres : une ordonnance de cette année les charge même expressément de cette fonction.

Une lettre de Philippe le Bel à l’archevêque de Sens fait mention du procureur du roi au parlement, qu’elle qualifie catholicum juris conditorem.

Cependant l’ordonnance de 1319 dont on a déjà parlé, semble supposer qu’il n’y avoit point alors de procureur du roi au parlement ; peut-être avoit-il été supprimé avec les autres procureurs du roi : car le roi y ordonne qu’il y ait en son parlement une personne qui ait cure de faire délivrer & avancer les propres causes du roi, & qu’il puisse être de son conseil avec ses avocats ; ce qui confirme qu’il y avoit dès-lors des avocats du roi ; mais il paroît qu’ils n’étoient que pour conseiller : & supposé qu’il y eût un procureur du roi attaché au parlement, ceux des bailliages, les baillis & sénéchaux & le prevôt de Paris parloient comme lui pour le roi, chacun dans les affaires de leur territoire qui l’intéressoient.

Depuis ce tems, on trouve des preuves non équivoques qu’il y avoit deux avocats & un procureur du roi au parlement. Philippe le Bel en parlant de ces trois magistrats, les nommoit ordinairement gentes nostras, c’est-à-dire les gens du roi ; titre qui est demeuré aux avocats & procureurs généraux des cours souveraines, & qui est aussi commun aux avocats & procureurs du roi des bailliages & autres siéges royaux.

Avant la vénalité des charges, ces sortes d’officiers étoient choisis dans l’ordre des avocats ; & présentement il faut encore qu’ils ayent prêté le serment d’avocat, avant de pouvoir posséder un office d’avocat ou procureur du roi.

Les gens du roi dans les cours souveraines sont les avocats généraux & le procureur général, lequel a rang & séance après le premier avocat général : il n’y a pas de même des gens du roi au conseil, à cause que le roi est présent ou réputé présent. L’inspecteur du domaine donne son avis, & fait des requisitoires lorsqu’il y échet dans les matieres domaniales.

Dans les siéges royaux inférieurs, il y a ordinairement un avocat du roi ; dans certains siéges il y en a plusieurs ; il y a dans tous un procureur du roi, qui a rang & séance après le premier avocat du roi.

L’habillement des gens du roi est le bonnet quarré & le rabat, la robe à longues manches, la soutane, & le chaperon herminé de même que les avocats.

Les gens du roi des parlemens, cours des aydes & cours des monnoies, c’est-à-dire les avocats & procureurs généraux, portent la robe rouge dans les cérémonies : cette prérogative ne paroît point leur avoir été accordée par aucun titre particulier ; elle paroît une suite du droit que les avocats au parlement ont pareillement de porter la robe rouge, ainsi qu’on le dira en son lieu ; les avocats & procureurs du roi de quelques présidiaux joüissent aussi du même honneur ; ce qui dépend des titres & de la possession.

La place des gens du roi est ordinairement à la tête du barreau ; les avocats généraux du parlement se placent encore au premier barreau dans les petites audiences ; à l’égard de celles qui se tiennent sur les hauts siéges, le procureur général se mettoit de tout tems sur le banc qui est au-dessous des présidens & des conseillers-clercs : les avocats généraux se plaçoient autrefois à ces audiences sur le banc des baillis & sénéchaux ; ce n’est que depuis 1589 qu’ils se placent sur le banc au-dessous des présidens & des conseillers-clercs : ce changement sut fait pour la commodité du premier président de Verdun, qui tardè audiebat. Dans les cérémonies, ils marchent à la suite du tribunal, & sont précédés d’un ou deux huissiers.

Lorsque les gens du roi portent la parole, ils sont debout & couverts, les deux mains gantées. Tous ceux qui ont séance après celui d’entre eux qui porte la parole, se tiennent aussi debout & couverts pendant tout le tems qu’il parle.

Ils ont le privilége de ne pouvoir être interrompus par les parties ni par les avocats contre lesquels ils plaident.

Le 21 Février 1721, M. l’avocat général parlant dans l’affaire du duc de la Force qui étoit présent, celui-ci l’interrompit ; M. l’avocat général dit qu’il ne pouvoit être interrompu par qui que ce soit que par M. le premier président.

Il n’est pas d’usage que les juges interrompent la plaidoirie des gens du roi, quoique l’heure à laquelle l’audience finit ordinairement vienne à sonner ; mais il y a des exemples que dans de grandes affaires les gens du roi ont eux-mêmes partagé leur plaidoirie en plusieurs audiences.

Dans les affaires où le ministere public est appellant ou demandeur, l’avocat de l’intimé ou du défendeur a la replique sur les gens du roi : mais il est aussi d’usage que ceux-ci ont la replique en dernier.

On dit communément que les gens du roi sont solidaires, c’est-à-dire qu’ils agissent & parlent toûjours en nom collectif ; ils sont présumés se concerter entre eux pour les conclusions qu’ils doivent prendre.

Il y a néanmoins des exemples que dans la même affaire un des gens du roi n’a pas suivi les mêmes principes que son collegue, & s’est fait recevoir opposant à un arrêt rendu sur les conclusions des gens du roi. Le procureur général ou procureur du roi peut lui-même se faire recevoir opposant à un jugement rendu sur ses conclusions.

Le ministere des gens du roi est purement gratuit ; excepté que dans les affaires civiles appointées, & dans les affaires criminelles où il y a une partie civile, leurs substituts ont des épices pour les conclusions.

On n’adjuge jamais de dépens ni de dommages & intérêts aux gens du roi ; mais on ne les condamne aussi jamais à aucune amende, dépens, ni dommages & intérêts.

Les gens du roi de chaque siége ont un parquet ou chambre, dans lequel les avocats & procureurs vont leur communiquer les causes où ils doivent porter la parole : c’est aussi dans ce même lieu que l’on plaide devant eux les affaires qui doivent être vuidées par leur avis : les substituts y rapportent aussi au procureur général ou au procureur du roi, si c’est dans un siége inférieur, les affaires civiles & criminelles qui leur sont distribuées. V. Communication des gens du Roi, & Parquet des Gens du Roi. (A)

Gens de Mer, (Marine.) on donne ce nom à ceux qui s’appliquent à la navigation & au service des vaisseaux.

Gens de l’Équipage, (Marine.) voyez Équipage.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « gens »

(Nom 1) (980) Ancien pluriel de gent, du latin gens, gentis. Jusqu’au XVIIe siècle, on dit « cent, mille gens ».
(Nom 2) (1834)[1] Emprunt savant au latin gens, gentis.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Gens est le pluriel de gent 1 ; picard, égeins.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « gens »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
gens ʒɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « gens »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « gens »

  • Peu de gens savent être vieux. De François de La Rochefoucauld
  • Les gens qui prient perdent du temps. De Gustave Courbet / Manuscrit
  • Les cimetières sont pleins de gens arrivés. De Henri Jeanson / Paname
  • Enfants sont richesses de pauvres gens. De Proverbe français
  • Après la trentaine les gens sont irrécupérables. De Gérard Bessette / Le cycle
  • Imagine tous les gens vivant en paix. De John Lennon / Imagine
  • Quels gredins que les honnêtes gens ! De Emile Zola / Le ventre de Paris
  • En voilà des sales types, les gens ! Alphonse Allais, À se tordre, Ollendorf
  • Les gens simples vont tout droit leur chemin, à moins qu'il n'y ait une barricade qui les contraigne à faire un détour. Alphonse Allais, À se tordre, Ollendorf
  • Je connais gens de toutes sortes Ils n'égalent pas leurs destins. Guillaume Apollinaire de Kostrowitzky, dit Guillaume Apollinaire, Alcools, Marizibill , Gallimard
  • Le monde est plein de braves gens qui ne voient partout que des gredins. Jacques Boutelleau, dit Jacques Chardonne, L'Amour, c'est beaucoup plus que l'amour, Albin Michel
  • Les gens de qualité savent tout sans avoir rien appris. Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière, Les Précieuses ridicules, 9, Mascarille
  • Il ne faut pas se servir des gens de bas lieu : ils sont trop austères et trop difficiles. Armand Jean du Plessis, cardinal de Richelieu, Testament politique
  • Oh ! les braves gens ! Guillaume Ier,
  • Académie : réunion de gens habiles et de gens influents. De Paul Valéry / Cahiers
  • Les gens malades sont des gens qui s'ennuient. De Louis Scutenaire / Mes inscriptions II
  • Les cimetières sont remplis de gens irremplaçables. De Alphonse Allais
  • Les gens polis sont bien lisses... De Laurent Sève
  • On comprend les gens qui nous ressemblent. De Sophia Sida
  • Les gens généreux font de mauvais commerçants. De Honoré de Balzac / Illusions Perdues
  • Les gens sincères sont aimés, mais trompés. De Baltasar Gracian y Morales / L'Homme de Cour
  • Mise en scène, choix des sites (Rossignol, château de Faing, Mesnil…), tenues vestimentaires, rien ne sera pris à la légère par Brice Plainchamp. Une belle rencontre entre deux univers, un heureux mariage dans son ensemble. «C’est une façon d’amener les gens au patois, de leur faire découvrir», souligne Bernard Daussin. Le Quotidien, Gaume : à 80 ans, Bernard slame pour «amener les gens au patois» | Le Quotidien
  • Pour la seconde fois en quelques semaines à peine, un terrain situé rue de la Plage à Gray est désormais occupé par des caravanes d’une communauté de gens du voyage, à l’arrière d’un supermarché proche du centre-ville, depuis dimanche après-midi. , Faits-divers - Justice | Gens de voyage : les caravanes de retour rue de la Plage
  • “Ce n’est pas important pour moi parce que les gens qui ont voté pour Michael Jordan n’ont pas de perspective. Ils ne m’ont pas vu jouer. J’aurais aimé qu’ils aient vu jouer Oscar (Robertson) jouer. Ils auraient changé d’avis à ce sujet. Michael était très loin d’être le joueur universitaire qu’Oscar était. Donc vous savez, tout dépend de votre perspective. Et vous pouvez comprendre que certains pensent ça parce que le style de Michael était si charismatique. Mais le style et l’efficacité sont deux choses bien différentes.” KAJ Basket Infos, Kareem Abdul-Jabbar : "Les gens qui ont voté pour Michael Jordan n'ont pas de perspective. Ils ne m'ont pas vu jouer"
  • AlloCiné : "Les Fauves" est votre premier premier rôle sur grand écran. Qu'est-ce qui a constitué un déclic et vous a incitée à vous lancer ?Lily-Rose Depp : C'est, honnêtement, une histoire comme celle-ci que j'attendais. Je suis très très sélective et je n'ai pas envie de faire ce que l'on attend de moi. Enfin, je ne suis pas prétentieuse au point de penser que les gens imaginent ce que seront mes prochains pas (rires) Mais je sais que ce que je fais dans la mode, et ce dont je suis très fière, donne parfois l'impression aux gens que je n'ai peut-être pas envie de rôles étranges où je ne serais pas mise en valeur physiquement car les rôles en question ne seraient pas "jolis". Je ne dis pas que c'est le cas ici, mais ce qui m'intéresse le moins dans le cinéma, c'est d'être jolie. AlloCiné, Les Fauves avec Lily-Rose Depp (Canal+) : "J'espère que les gens se poseront plein de questions" - Actus Ciné - AlloCiné
  • "On refuse d'y aller, c'est la gadoue et c'est trop dangereux pour nos enfants, ça grouille de serpents", ripostent les gens du voyage contraints de quitter Cabestany lundi dernier. Et fermement décidés depuis à camper sur leurs positions et donc sur ce parking-relais du parc des expositions de Perpignan. "On n'y est pas bien, il fait très chaud, il y a beaucoup de circulation, mais on n'a nulle part ailleurs où aller. Alors on va rester jusqu'à ce qu'on puisse légalement retourner à Cabestany. Sinon, que l'Agglo ou la mairie nous fassent une bonne proposition", préviennent-ils déterminés. Les forces de l'ordre le sont également. Une mission en prime, vite opérée. Couper les longs câbles sommairement tirés depuis les caravanes jusqu'aux bornes d'alimentation en eau et électricité du secteur. lindependant.fr, Perpignan : la police débranche les gens du voyage installés au parc des expositions - lindependant.fr
  • Ni l'un ni l'autre. Mais ce n'est pas le prix qui empêche les gens de venir, c'est plutôt la peur, le retour au travail ou les pertes financières liées à la crise. Telestar.fr, TEMOIGNAGE. Jean-Marie : "C'est plus la peur que le prix qui empêche les gens de venir au camping" - Télé Star
  • Une communauté de gens du voyage s'est installée illicitement sur le parking du Palais des expositions à Perpignan, le 6 juillet. La veille, ils avaient été expulsés de l'aire d'accueil et d'habitat de Cabestany. Un périple sans fin qui dure de plusieurs mois. France Bleu, Gens du voyage à Perpignan : Jean-Marc Pujol assume son refus de créer les aires d'accueil obligatoires
  • Interrogé sur l’augmentation de la criminalité dans sa ville lors d’une récente mairie virtuelle, Ocasio-Cortez a lié les statistiques à une mauvaise économie mettant les gens dans des situations désespérées. News 24, Pourquoi le crime augmente-t-il à New York? «Les gens ne peuvent pas payer leur loyer» et doivent voler à l'étalage pour nourrir leurs enfants, dit AOC - News 24
  • Nous sommes une ONG indépendante. On distribue à bon escient. Jamais nous n’avions subi une telle pression qui est allée jusqu’à contacter mon employeur alors que je fais ça sur mon temps libre. La préfecture menaçait de nous interdire de circuler car nous n’étions pas d’utilité publique. Alors que nous aurions pu travailler en parfaite collaboration. Je ne comprends pas. On nous a demandé d’arrêter d’aider les gens. C’était ridicule et totalement dénué de bon sens. , Coronavirus : « On nous a demandé d’arrêter d’aider les gens lors du confinement », déplore une ONG nordiste
  • Les magnétiseurs n’ont jamais été des médecins, bien que certains pratiquent cette technique, maintenant. Si je devais définir le rôle d’un magnétiseur, c’est d’essayer de soulager la souffrance physique des gens qui viennent les consulter. En aucun cas, ils ne peuvent se substituer aux médecins, bien qu’ils poursuivent le même but. Les personnes qu’un magnétiseur voit, sont souvent passées par d’autres thérapies qui se sont montrées inefficaces. Certains hôpitaux aujourd’hui utilisent des magnétiseurs, notamment pour des problèmes de brûlures, accidentelles ou liées à des cures de radiothérapie. H24info, Jean-Pierre Billandeau (magnétiseur): « Soulager la douleur des gens et les voir heureux me redonne le sourire » | H24info
  • L'histoire se répète. Ce 6 juillet, un groupe de gens du voyage semi-sédentarisés dans le département (environ 80 caravanes) s'est une nouvelle fois vu contraint de quitter l'aire d'accueil de Cabestany, sur laquelle il s'était installé en janvier dernier bien qu'elle soit fermée pour cause de travaux. Les pouvoirs publics ont demandé aux gens du voyage de quitter les lieux à la suite d'une décision du tribunal administratif, saisi par la mairie de Cabestany. lindependant.fr, Perpignan : les gens du voyage s'installent sur le parking du parc des expositions - lindependant.fr
  • Deux phénomènes se produisent simultanément. Quand les gens ne suivent pas ce qui se passe en général et cherchent des informations crédibles qu'ils peuvent utiliser pour se protéger eux ou leur communauté, la confiance dans les institutions s'accroît. On le constate pour les scientifiques, les spécialistes de la santé et, donc, les médias d'information. Les gens se tournent vers ces médias institutionnels qu'ils ne consulteraient pas dans d'autres circonstances. Les Echos, « Des gens puissants qui mentent ? Une opportunité pour les journalistes ! » dit le directeur du RISJ | Les Echos
  • C'est une tradition tous les étés : les gens du voyage se réunissent à l'occasion de rassemblements évangéliques. Ces réunions sont normalement réglementées et supervisées par les préfectures. Cette année, en raison des mesures sanitaires, ces événements ne sont pas autorisés, ce qui donne lieu à des rassemblements en petits comités mais plus éparses. France Bleu, Les installations illégales de gens du voyage inquiètent les maires des communes du littoral breton
  • Une femme de 38 ans de la communauté des gens du voyage a été retrouvée morte ce mardi 7 juillet dans une caravane d'un campement sauvage installé à Savigny-en-Véron. Une autopsie a été pratiquée ce mercredi matin pour déterminer les causes exactes de la mort de cette mère de famille. France Bleu, Indre-et-Loire : mort suspecte dans un campement des gens du voyage près de Chinon
  • Cette intervention n’est pas la seule à avoir mobilisé les Centres régionaux opérationnels de surveillance et de sauvetage Corsen (29) et Etel (56), qui ont été amenés, notamment, à coordonner une autre opération de sauvetage à Dinard (35). « Des opérations, heureusement sans conséquences humaines graves, qui ont mobilisé d’importants et coûteux moyens de sauvetage terrestres, maritimes et aéromaritimes », déplore la Préfecture maritime de l’Atlantique. « C’est comme avec les gestes barrières. Les gens se relâchent sur certains principes de précaution », appuie l’officier de communication régionale. Le Telegramme, Préfecture maritime : « Comme avec les gestes barrières, les gens se relâchent en mer » - Bretagne - Le Télégramme
  • « Ils sont venus et ont vu des gens danser dans le fond du bar. Ils nous ont dit que c’était un trouble sanitaire et ont ordonné la fermeture administrative de l’établissement », résume le directeur du complexe restaurant-discothèque. , Près de Lyon : des gens dansent malgré l'interdiction, un restau-bar contraint de fermer | Actu Lyon
  • «Ce sont 14 beaux témoignages uniques et touchants, de différentes tranches d’âge, affirme-t-elle. Il y en a que ça touchait leurs parents, les aînés, d’autres qui sont dans la vingtaine, la trentaine. C’est ça qui était intéressant, j’ai réussi à dresser un portrait varié, je crois, de ce qu’a été l’isolement par chez nous. Je pense que les gens avaient quelque chose à dire. Je pense que le projet a fait du bien aux gens qui y ont participé. Je l’ai senti. Il y a quand même beaucoup de contenu.» Journal Le Guide de Cowansville, La photographe Kassandra Reynolds immortalise la pandémie vue par des gens d’ici - Journal Le Guide de Cowansville
  • Après Tours, Saint-Avertin ou encore Saint-Pierre-des-Corps, un nouveau campement de gens du voyage est installé illégalement sur une commune d'Indre-et-Loire, en l'occurrence à Sainte-Maure-de-Touraine. "Nous nous trouvons en difficulté face à cette situation" dit la mairie. France Bleu, Sainte-Maure-de-Touraine : encore un campement sauvage de gens du voyage en Indre-et-Loire
  • « Nous nous attendions à une hausse des cas avec le déconfinement et la réouverture des frontières aériennes », confie à L’Orient-Le Jour le Dr Abdel Rahman Bizri, médecin spécialiste en maladies infectieuses et membre de la Commission nationale pour les maladies infectieuses et contagieuses. « Le problème est sur la scène interne, poursuit-il. Les gens ont baissé la garde et se comportent avec une grande irresponsabilité. Ils minimisent l’importance de la pandémie. » Pour l’infectiologue, malgré le nombre élevé de cas, « le traçage est toujours possible ». « Le problème, c’est que les gens ne font pas cas des impératifs de la distanciation et ne respectent pas les gestes-barrières », ajoute le Dr Bizri. Ce qui l’inquiète, c’est que cette « tendance se poursuive en été », une saison durant laquelle généralement les virus se propagent moins rapidement et que « les gens s’habituent à ce train de vie normal, comme si de rien n’était ». « La situation n’est plus aux mains du gouvernement, mais des gens, insiste encore le Dr Bizri. Nous ne voulons pas qu’ils restent confinés chez eux, mais qu’ils assument leurs responsabilités en respectant les gestes-barrières. » L'Orient-Le Jour, « Les gens minimisent l’importance de la pandémie » - L'Orient-Le Jour
  • Un cabinet d’étude nous a accompagné pendant tout le processus de réflexion sur la fusion. Il y a eu des réunions entre les gens d’Opus et de la Sibar. Il y a eu des réunions où le conseil départemental était présent. Les services de l’habitat du conseil départemental étaient sur le terrain. Il y a toujours eu une opposition au niveau des syndicats, contre tout le travail de fusion. Rue89 Strasbourg, Étienne Wolf, président d'Alsace Habitat : "Les gens ne veulent pas se remettre en cause"
  • Oui. Quand Sharon Osbourne dit des choses comme : “Ils vont devenir le prochain Metallica”, ça ne peut qu’arriver… Mais quand je pense à Metallica, je suis content que nous ne soyons jamais devenus comme ça. J’aime leurs quatre premiers disques, mais après ça, plus rien du tout. Leurs premiers morceaux – Ride The Lightning, en particulier – étaient iconiques, ça n’a plus jamais été pareil depuis. Si j’étais resté avec Sepultura, peut-être que ça aurait tourné au vinaigre. Le succès peut détruire les gens. On ne se fâche plus, parce qu’on est trop riche et qu’on n’a pas à se plaindre. Tu n’as plus rien contre quoi te rebeller. Contre quoi allez-vous vous rebeller – contre le fait d’avoir trop d’argent à compter ? C’est vraiment stupide. MetalZone, Max Cavalera de Soulfly : "La réussite peut détruire les gens"
  • Photographe engagé, proche des prolétaires mais aussi des politiques et des artistes, il aimait profondément les gens. Ce documentaire est richement illustré de ses photos mais aussi de films d’archives, en provenance de l’INA et du Parti communiste français (PCF) notamment. De larges extraits d’un film qui lui était consacré en 2005 permettent également de voir et d’entendre face caméra Ronis retracer sa vie avec douceur et clarté. Le Monde.fr, Willy Ronis, grand photographe des « petites gens »
  • Depuis l’accident industriel de Lubrizol et la présence aux pieds de l’usine SEVESO d’une “aire d’accueil des gens du voyage”, j’ai décidé d’entreprendre un recensement critique de toutes les aires d’accueil françaises. L'aire de Petit Quevilly (76) n’est pas la seule à être située dans une zone dangereuse, pêle-mêle citons celles de Saint Menet (13) jouxtant l’usine SEVESO Arkéma, celle de Golbey (88) à proximité de l’usine SEVESO Norske Skog ou encore celle de Feyzin (69) dans la vallée de la chimie lyonnaise. Club de Mediapart, Dans l'enfer des «aires d'accueil des gens du voyage» | Le Club de Mediapart
  • Route de la Chapelle-sur-Erdre, un quartier piqué de barres HLM, de petites résidences et de constructions ambitieuses en chantier. Sur ses abords, quelques commerces se tiennent en rang serré. À Nantes nord, appelé aussi Mosaïque, le taux d'abstention a atteint dimanche des niveaux « jamais vus ». Dans le numéro 663, celui de l’école maternelle Chauvinières, un peu plus de 120 électeurs se sont déplacés. Ils sont 841 à être inscrits sur les listes électorales… Au final, l’abstention atteint 85,85%. Massif. Entre deux coups de ciseaux, Rania, coiffeuse, avance une explication : « en pleine épidémie de Covid-19, c'était trop risqué ». Son client, un septuagénaire, opine : « les gens n'ont plus le même moral. Certaines personnes âgées ont considéré que les jeux étaient déjà faits et que ce n'était pas la peine de se déplacer dans les bureaux de vote ». Mediacités, Abstention : « les gens n'ont pas voté parce que leur situation n'a pas changé» | Mediacités
  • En attendant, les agences de voyages ont rouvert progressivement, d’abord dans les centres commerciaux début juin, puis partout ailleurs à la mi-juin. «Il est certain que nous endossons des pertes et que nous devons redoubler d’efforts afin de redresser la situation», dit le responsable. L’ouverture des frontières et les bons chiffres au niveau sanitaire, il les considère comme une éclaircie dans un ciel plombé. «Nous avons bon espoir que les gens retrouvent le goût du voyage.» , «Nous avons bon espoir que les gens retrouvent le goût du voyage» | Paperjam News
  • C’est un peu la patate chaude qu’aucune commune ne souhaite devoir attraper un jour. Un jour ici, un mois là, c’est au tour d’Odos d’être la terre d’élection des gens du voyage. Une petite trentaine de caravanes se sont installées aux abords du stade de foot de la commune voilà une douzaine de jours. Derrière la main-courante qui délimite le terrain et derrière le cimetière, ce sont les enfants vaquant à quelques jeux de leur âge qui accueillent le visiteur, sur un terrain particulièrement propre. Quelques membres de la communauté discutent et rigolent sous les auvents. ladepeche.fr, Odos. Gens du voyage installés : la résignation - ladepeche.fr
  • Ancien avocat, Patrice Valton connaît parfaitement la procédure à suivre. « J’ai été l’avocat de différentes communes et j’ai déjà procédé à l’expulsion de gens du voyage », fait savoir l’élu. Des policiers sont venus faire des premières constatations ce dimanche et un huissier a été mandaté afin d’entamer une procédure d’expulsion. « C’est ensuite au préfet d’arbitrer pour faire intervenir les forces de l’ordre. J’espère que cela sera rapide ». Le Telegramme, Des gens du voyage investissent le stade André-Cheval à Larmor-Plage - Larmor-Plage - Le Télégramme
  • La Société des gens de lettres et l'écrivain et dessinateur Joann Sfar ne porteront pas leur différend devant la justice, ont annoncé mardi les deux parties dans un communiqué commun publié sur Twitter. Le 25 mai, s'estimant diffamée par des propos de l'auteur du Chat du Rabbin, par ailleurs président d'honneur de la Ligue des auteurs professionnels, la SGDL avait menacé l'auteur de poursuites judiciaires. Le Figaro.fr, Le bras de fer entre Joann Sfar et la Société des gens de lettres ne se terminera pas devant les juges
  • « C’était une première pour nous d’avoir un échange avec des gens d’affaires de manière aussi directe que ça. Nous avions tout de même d’autres commanditaires pour d’autres événements, mais là, c’était tellement lié avec la thématique de l’exposition... », ajoute la présidente d’Art’M. La Tribune, L’animal qui inspire artistes... et gens d’affaires | Arts | La Tribune - Sherbrooke
  • Après de nombreuses années d’études, d’expérimentation et de recherches, dont le visionnement de milliers d’heures de vidéos pour examiner la gestuelle des gens, Nathalie Hamelin a mis au point cette approche. Le Journal de Québec, L’approche Bonhâme: aligner le corps, le cœur et l’esprit | JDQ
  • La reprise de l'entraînement du Tours FC est perturbée au complexe de la vallée du Cher. Une quarantaine de caravanes de gens du voyage est installée sur deux terrains qui venaient d'être remis à neuf. Les gens du voyage ont prévu de quitter les lieux mardi prochain. France Bleu, Les gens du voyage s'installent sur les pelouses d'entrainement du Tours FC
  • «Je suis revenue pour le travail de terrain avec les gens. Un travail très plaisant, extrêmement valorisant», commente-t-elle. Isabelle Voyer a toujours été près des gens. Cela fait partie de son ADN, de son héritage familial. «Mon père a travaillé près des gens et ma mère avait une formation en travail social», souligne-t-elle. Pendant 13 ans, Isabelle a donc occupé le siège de directrice générale de la Sécurité alimentaire. Elle vient de céder sa chaise à un nouveau venu, Michel Patry, entré officiellement en poste lundi dernier. La Nouvelle Union et L'Avenir de l'Érable, Les gens, l'ADN d'Isabelle Voyer - La Nouvelle Union et L'Avenir de l'Érable
  • Entre trente et quarante caravanes de gens du voyage se sont installées sur un terrain communal agricole à Bulgnéville, ce mardi 30 juin. Selon Christian Franqueville, maire de la commune , cette installation s’est faite « en toute illégalité ». , Faits-divers - Justice | Une plainte déposée contre les gens du voyage à Bulgnéville
  • La crise sanitaire perturbe l'organisation des grands rassemblements des communautés de gens du voyage. Dans le pays royannais, certains redoutent des arrivées en petits groupes, moins encadrées et donc plus difficiles à gérer.  France 3 Nouvelle-Aquitaine, Gens du voyage : la crainte des rassemblements "un peu n'importe où" autour de Royan à cause de la crise sanitaire
  • Plusieurs caravanes des gens du voyage sont arrivées dans le quartier de la Planche à Vire début juillet. Les gens du voyage doivent être repartis avant le 14 juillet. lamanchelibre.fr, Vire. Les gendarmes interviennent après l'installation de gens du voyage
  • Les gens devraient être autorisés à utiliser leur propre jugement pour décider si un masque est approprié dans différentes situations, a-t-il dit, avertissant que certaines personnes pourraient penser qu’elles sont invincibles en portant un masque. News 24, Michael Gove exclut les masques obligatoires dans les magasins - News 24
  • Une vingtaine de caravanes de gens du voyage occupent illégalement, depuis un mois et demi, le terrain de foot d’entraînement de la commune de Saint-Cergues. Les semaines passent sans qu’une solution soit trouvée. Explications. Le Messager, Gens du voyage installés illégalement à Saint-Cergues : le problème en passe d’être résolu ? - Le Messager
  • Les travaux de bureau gardent les gens mentalement affûtés tandis que le travail physique augmente le risque de problèmes de mémoire et de concentration, selon une étude. News 24, Le travail dans les bureaux est bon pour l'esprit: une nouvelle étude révèle que les emplois de bureau gardent les gens mentalement affûtés - News 24
  • « Je suis pas bien. Je dors pas bien. J'ai peur pour l'avenir, pour mes petits-enfants… » La voix de Marie* tremble un peu. Les derniers mois ont été difficiles. Avec sa caravane, elle se déplace habituellement de marché en marché, pour vendre ses lots. Parfois, des bijoux, parfois, des ceintures… Mais cette année, les marchandises qu'elle a achetées cet hiver dorment encore dans sa réserve. « Les gens viennent au marché pour sortir un peu de chez eux. Et ils n'achètent pas de non-alimentaire, soupire Marie. Mes lots, les fringues… Tout ça, c'est très compliqué. » La voyageuse, qui a pris l'habitude de se déplacer dans toute l'Île-de-France, d'un terrain familial à l'autre, a vu ses économies fondre pendant le confinement. Comme beaucoup de gens du voyage, elle en est réduite à attendre la réouverture de tous les marchés. « On est pratiquement tous en dépression, chez nous… », glisse-t-elle. leparisien.fr, «On a été laissés à l’abandon» : la détresse des gens du voyage après deux mois confinés «en enfer» - Le Parisien
  • La famille Uhlmann, une grande famille de gens du voyage qui s’est installée au lieu-dit du Vallon, sur un terrain communal voilà un peu plus d’un mois, a eu une très mauvaise surprise en revenant, ce dimanche 28 juin, d’une après-midi passée au plan d’eau de Veynes : le campement, constitué de plusieurs camping-cars, avait été très sérieusement saccagé, apparemment par le passage d’une voiture utilisée comme bélier. , Faits-divers - Justice | Hautes-Alpes: un campement de gens du voyage saccagé par une voiture bélier
  • Et vous nous accusez de manquer de courage? C’est maintenant à notre équipe que les citoyens ont choisi de faire confiance. Nous sommes privilégiés d’avoir reçu leur appui et nous ne les décevrons pas. Les gens d’Orford pourront être fiers de leur pavillon communautaire, une priorité pour le conseil et la population. Le Reflet du Lac, TRIBUNE LIBRE: Nous travaillons de concert avec les gens d’Orford - Le Reflet du Lac
  • Le journaliste Michel Feltin-Palas, avec qui j’ai écrit ce livre, suivait déjà ces questions autour de l’accent et des discriminations depuis longtemps. Il a mené une enquête sur ce que subissaient les gens. Mais c’est un pur un hasard si sa sortie coïncide avec la nomination au poste de Premier ministre de Jean Castex. Ce dont on se rend compte à travers ce livre c’est qu’aujourd’hui, en 2020, les gens sont jugés crédibles ou pas en fonction de la manière dont ils parlent. Quand en 2018, Jean-Luc Mélenchon se moque d’une journaliste du Sud-Ouest alors qu’il est élu de Marseille, il se tire une balle dans le pied. On fonctionne encore sur des archaïsmes qui consistent à penser qu’il faut parler avec l’accent central, que l’on dit parisien, si l’on veut apparaître crédible. Comme si, au fond, pour diriger l’Etat, il fallait parler avec l’accent de la région où est né l’Etat. Ce livre doit nous amener à réfléchir sur ces aspects d’un autre âge. petitbleu.fr, "Jean Castex a un accent, mais Edouard Philippe aussi !" - petitbleu.fr
  • Dimanche 28 juin vers 13 heures, une soixantaine de caravanes et véhicules de gens du voyage arrivant de Bourg-en-Bresse sont entrés par effraction sur le stade des Combes et se sont positionnés sur le terrain, principalement le long des haies. , Faits-divers - Justice | Gens du voyage sur le stade de Guilherand-Granges : la maire en colère
  • Laurence Osta Amigo est remontée. "On nous oblige à nous mettre en règle, à proposer des aires d’accueil et ça ne sert à rien. Ils se posent où ils veulent en se fichant bien des désagréments que ça peut causer." L’élue sait qu’elle devra maintenant attendre quelques jours la réponse du tribunal administratif. Sachant que les gens du voyage pourront porter réclamation de la décision. SudOuest.fr, La Tremblade (17) : pas de compromis trouvé avec les gens du voyage
  • « En Suisse, le masque est  un sujet beaucoup plus actuel aujourd’hui qu’il y a quelques mois. J’ai longtemps été correspondant au Palais Fédéral, et j’ai donc suivi la crise et les décisions du gouvernement. Pendant longtemps on s’est posé la question du masque, et on se disait que son port ne servait à rien. Mais depuis le début du déconfinement – même s’il n’y a pas eu de confinement à proprement parler en Suisse, mais plutôt des recommandations de rester chez soi et de travailler à domicile -, de plus en plus de personnes voyagent et prennent les transports publics. Du fait de la proximité des gens notamment dans les trains, un moyen de transport très apprécié des Suisses, il fallait donc prendre des mesures supplémentaires, car le nombre de nouveaux cas de contamination, même s’il se limite à une centaine par jour, augmente de nouveau. On a donc imposé les masques dans les transports depuis lundi seulement. » Radio Prague International, « A Prague, les gens se démasquent en sortant du métro et la vie redevient normale » | Radio Prague International
  • Pour diminuer l’accent mis sur les personnes âgées et sensibiliser davantage les plus jeunes, pourquoi ne nous donne-t-on pas chaque jour l’épidémiologie des gens hospitalisés ? Il doit sûrement y avoir des personnes de moins de 60 ans. Le Devoir, Épidémiologie des gens hospitalisés | Le Devoir
  • La majorité des gens suivaient la recommandation de la Santé publique à l’épicerie IGA (66%) ainsi qu’au Costco (76%), où des masques jetables sont distribués à l’entrée, tandis que davantage ne s’y conformaient pas au Canadian Tire et au Walmart. Une minorité de clients aux deux endroits (38%) ont effectué leurs achats à visage couvert. Le Reflet, CARTE - Un peu plus de la moitié des gens portent le masque dans la région - Le Reflet
  • À la demande de l’association de gestion du schéma des gens du voyage, un dépistage est également en cours à Billom. www.lamontagne.fr, Cinq membres de la communauté des gens du voyage testés positifs au Covid-19 à Courpière et Lezoux (Puy-de-Dôme) - Clermont-Ferrand (63000)
  • Les gens du voyage avaient l’intention de squatter le stade annexe de rugby de la commune. A l’heure où nous écrivons ces lignes, des négociations sont en cours pour leur trouver un terrain de substitution dans les environs.   SudOuest.fr, La Tremblade (17) : des gens du voyage envahissent le stade de rugby annexe
  • Le maire Olivier Compain et la gendarmerie, prévenue par l’élu, sont allés, accompagnés des membres du club de l’ASMM (Association Sportive de Miniac-Morvan) et du médiateur de l’AGV 35 ( Accueil des gens du voyage 35), à la rencontre des gens du voyage. À la suite d’une réunion le lendemain, le maire Olivier Compain a déclaré : , Miniac-Morvan : le terrain de football une nouvelle fois envahi par les gens du voyage | Le Pays Malouin
  • Samedi, en début d’après-midi, une trentaine de caravanes des gens du voyage étaient également arrivées à Kerlaz. Philippe Audurier, premier adjoint au maire, et Jocelyne Bozec, conseillère municipale, se sont rendus immédiatement sur place. Les gens du voyage se sont installés sur le terrain communal, près de l’école. Ce dimanche, une seconde vague est arrivée sur la commune, portant le total à une centaine de caravanes. Les gendarmes de la compagnie de Châteaulin sont intervenus samedi et ce dimanche. La maire de Kerlaz, Marie-Thérèse Hernandez, contactera les services de la préfecture dès lundi pour convenir de la suite à donner. Les gens du voyage ont déclaré leur souhait de rester sur la commune pour une durée de quinze jours. Le Telegramme, Les gens du voyage investissent les terrains de sports châteaulinois - Châteaulin - Le Télégramme
  • Les caravanes et camping-cars des gens du voyage ont élu domicile sur la pelouse de l’espace Colucci tout près de l’école primaire Laïque et de la crèche. De nombreux Estrétefontains font connaître leur exaspération à la mairie. La ville de son côté a communiqué qu’"après une discussion avec le maire, ils ont indiqué se rendre à Lourdes. Ils quitteront la commune ce lundi. Dans le cas contraire, la ville engagera des poursuites en justice." ladepeche.fr, Castelnau-d'Estrétefonds. Gens du voyage : l’exaspération - ladepeche.fr
  • Des gens du voyage sont arrivés, dimanche soir, dans la zone industrielle de Gondecourt. Ils venaient sans soute d’Ennetières-en-Weppes où ils ont été expulsés en moins de 3 heures. La Voix du Nord, Les gens du voyage délogés en trois heures d’Ennetières-en-Weppes, se sont repliés sur Santes et Gondecourt
  • Yabongo a commencé par saluer le travail « remarquable » de ses aînés zouglou Yodé et Siro et a tenu par ailleurs à faire cette interpellation : « Que les gens arrêtent de dire que le vrai Zouglou s’installe. Si nous, de la nouvelle génération n’étions pas là à un moment donné pour assurer la relève devant l’avancée du coupé décalé et des musiques étrangères, qu’adviendrait-il de notre mouvement musical aujourd’hui ?», s’interroge difficilement Yabongo Lova et de poursuivre : « le Zouglou évolue, les temps changent. Nous, la nouvelle génération, avons réussi à donner une autre couleur au Zouglou. Il y a des gens ici qui ont même déclaré que certains dans la nouvelle génération font du Zouglou Novelas ou encore du Zouglou version Zouk. Franchement, il faut savoir féliciter ceux qui ont maintenu le flambeau et non porter ce genre de critiques », a-t-il souligné. 100pour100culture, « Que les gens arrêtent de dire, le vrai Zouglou s’installe » interpelle Yabongo Lova » Magazine 100%Culture
  • «On n’a pas l’intention de partir maintenant. On a déjà eu des problèmes avec les gendarmes à Verberie. Ca va dégénérer !», menace un homme de la communauté des gens du voyage. En ce moment (21 h 30) la situation est tendue sur les Hauts-de-Margny. Les gens du voyage chassés de Verberie viennent de débarquer sur les Hauts-de-Margny. 120 caravanes sont attendues au total. Oise Hebdo, La tension monte à Margny où viennent d'arriver les gens du voyage chassés de Verberie - Oise Hebdo
  • C'c'est l'été, les gens respectent aucune distance, vous avez oublié que l'homme respire aussi par les spores de la peau qui est bien visible en cette saison, mettre un masque et coller les gens dans le métro par exemple en short tee-shirt, cela n'empêche pas le virus de se propager par les spores. Les gens avec un masque et habillé léger, ça me fait juste rire. D'après vous, les soignants, ambulancier, pompiers... qui interviennent sur ces maladies sont habillé de la tête au pied ? Vous pensez peut-être que c'c'est pour faire jolie ? Ils ont peut-être chaud en veste mais ça les protège. Ils ont des manches courtes pour les interventions classiques mais dès qu'il y a une intervention covid, c'c'est tenu complete manches longues même avec la chaleur ladepeche.fr, Coronavirus : des médecins réclament "le port du masque obligatoire" dans les lieux publics clos - ladepeche.fr
  • En revenant sur la vidéo où elle faisait semblant de tousser sur des gens pendant la Fashion Week, Carla Bruni a avoué au micro d’Europe 1 avoir été «complètement débile» parce qu’elle ne réalisait pas, «comme tout le monde», la gravité de la situation sanitaire. , Carla Bruni explique pourquoi elle a fait semblant de tousser sur des gens dans une vidéo devenue virale - Sputnik France
  • Une trentaine de gendarmes se rendent sur place et s'interposent. La préfecture est contactée pour trouver une aire de grand passage disponible, sauf que toutes occupées ou réservées. C'est un problème récurrent lors des périodes traditionnelles de déplacement ou de pèlerinages des gens du voyage. À Saint-Laurent-la-Conche les négociations se prolongent toute la journée. Finalement une convention est signée : les caravanes vont bien s'installer sur le stade municipal, pour deux semaines. France Bleu, Saint-Laurent-la-Conche : le maire et les gens du voyage s'accordent sur une occupation du stade municipal
  • Exposition « Les gens du rail » du vendredi 18 septembre au dimanche 20 septembre à Archives nationales du monde du travail Unidivers, Exposition « Les gens du rail » Archives nationales du monde du travail Roubaix vendredi 18 septembre 2020
  • «S’il m’appelait, je lui dirais qu’il peut très bien aller faire le camp d’entraînement et les séries sans risques particuliers, a fait savoir Rabasa-Lhoret au site TVASports.ca. Ces gens-là vont être dépistés et redépistés. Ils vivent dans une bulle. Je ne vois pas de raison pour laquelle il pourrait ne pas vouloir y aller. Le "surrisque" [risque supplémentaire dans le jargon de la médecine] est très modeste.» Le Journal de Montréal, Reprise des activités dans la LNH: le médecin de Max Domi à Montréal lui recommande de jouer | JDM
  • « Nous avons des gens qui sont là pour défendre la constitution et qui autorisent la violation de cette constitution, parce que quand on viole les délais légaux, il y a vraiment un problème. Donc moi je partage les griefs de l’opposition, parce que le fichier n’est pas du tout propre. Non pas du tout. Mais ce que moi je dis et que je tiens, c’est qu’au tant que je fais des griefs,  au tant je ne laisserai pas les gens aller seuls  dans une  élection faire comme ils  veulent, parce que ça, ce n’est pas la solution. Nous sommes d’accord sur le problème, mais on n’est pas d’accord sur la solution. Quelles que soient les conditions, je ne laisserai jamais le pouvoir aller tout seul, parce que la politique sur ce  vide   n’a aucun sens.  », a laissé entendre le patron du PADES, avant de donner l’exemple de certains pays dans les mêmes circonstances : « Laissons au  peuple de Guinée, nous avons eu des cas dans la sous-région où les gens avaient tous les  pouvoirs, où ils ont fait ce qu’ils  ont voulu , la réélection, parce que les citoyens en avaient marre. Ils ont décidé de renverser le vote contre le pouvoir. C’est ce qu’on a vu au Sénégal avec le président Wad. On l’a vu en Gambie  avec YaYa  Diamé.  Donc on ne peut pas servir à ce vide ». kalenews, Dr Ousmane Kaba persiste : « Je ne laisserai pas les gens aller seuls dans une élection » – kalenews

Images d'illustration du mot « gens »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « gens »

Langue Traduction
Anglais people
Espagnol personas
Italien persone
Allemand menschen
Chinois
Arabe اشخاص
Portugais pessoas
Russe люди
Japonais
Basque jende
Corse ghjente
Source : Google Translate API

Synonymes de « gens »

Source : synonymes de gens sur lebonsynonyme.fr
Partager