La langue française

Galon

Sommaire

  • Définitions du mot galon
  • Étymologie de « galon »
  • Phonétique de « galon »
  • Évolution historique de l’usage du mot « galon »
  • Citations contenant le mot « galon »
  • Traductions du mot « galon »
  • Synonymes de « galon »

Définitions du mot galon

Trésor de la Langue Française informatisé

GALON, subst. masc.

A. − Bande étroite de tissu épais et serré qu'on pose sur le bord, les coutures de vêtements, de rideaux ou tentures, dans un but d'ornement ou pour les empêcher de s'effiler. Galon d'argent, de laine, de soie; couvert de galon. Un habit vert de la forme de nos habits de cour (...) brodé de larges galons d'or sur toutes les coutures (Lamart., Voy. Orient, t. 1, 1835, p. 396).Pour éviter des frais de galons et de passementeries, elle se contenterait de faire des plissés (Huysmans, Sœurs Vatard,1879, p. 226) :
1. L'hôtesse leur donna sa plus belle chambre, celle du lit à galons d'or. − C'était un grand lit carré comme une boîte, et peint en gris. Les courtines de serge verte avaient des galons qui montaient, qui tournaient, qui faisaient des roses. Pourrat, Gaspard,1931, p. 8.
Vx. Vieux habits, vieux galons (cri des fripiers qui parcourent les rues pour acheter ou vendre les vieux habits et galons). − Vieux habits, vieux galons, vieux chapeaux à vendre! (Balzac, Goriot,1835, p. 202).
P. métaph. Messieurs Mélingue ont puisé dans le lamentable « Décrochez-moi ça » des anciens vestiaires pour y dérober les vieux habits et les vieux galons qui servent, depuis des années, à parer cette peinture (Huysmans, Art mod.,1883, p. 16).
P. ext. Bordure. C'était une sorte de phaéton à deux places dont les hautes roues portaient un galon de caoutchouc noir (Duhamel, Terre promise,1934, p. 83).
P. anal., ARCHIT. ,,Motif ornemental fait de l'imitation d'une bandelette d'étoffe semée de perles`` (Vogüé-Neufville 1971).
B. − Emplois spéc.
1. Domaine civil (notamment magistrature, université).Signe distinctif d'un rang, d'une fonction, qui se porte sur une tenue d'uniforme. Galon de livrée :
2. Au milieu, des chaises de cuir entouraient une table, décorée d'un tapis vert. Elle séparait les candidats de MM. les examinateurs en robe rouge, tous portant des chausses d'hermine sur l'épaule, avec des toques à galons d'or sur le chef. Flaub., Éduc. sent., t. 1, 1869, p. 78.
2. Domaine militaire.
a) Signe distinctif des grades militaires (à l'exclusion des officiers généraux), matérialisé par des galons cousus sur l'uniforme et la coiffure. Galons de caporal, de sergent, de capitaine, de commandant; galons en chevron, en sardine, d'argent, d'or. Synon. fam. ficelle, sardine.Ce soldat, auquel Fabrice vit des galons de maréchal des logis (Stendhal, Chartreuse,1839, p. 65).Il portait pour la première fois, sur sa manche, le double galon rouge des quartiers-maîtres qu'on venait de lui donner (Loti, Mon frère Yves,1883, p. 12).Je n'entends rien aux uniformes et confonds peut-être turcos et spahis (...) je n'entends non plus rien aux grades et n'ai jamais su compter les galons (Gide, Si le grain,1924, p. 557).
Loc. verb. Arroser ses galons (au fig., fam.). Offrir à boire pour fêter une promotion. Eh! bien, Kermadec, dit-il, on va les arroser, ces galons? (Loti, Mon frère Yves,1883p. 13).Donner un/des galon(s). Promouvoir au grade supérieur. Dans l'oasis, j'apprenais par l'Officiel qu'on me donnait mon troisième galon (Tharaud, Fête arabe,1912, p. 76).Gagner, obtenir, recevoir du/des galon(s); prendre du galon. Monter en grade. Le même héros des garnisons prend du galon et du ventre (Aragon, Beaux quart.,1936, p. 189).
b) P. méton.
Grade militaire (généralement celui d'officier). Mon garçon, tu vas apprendre ce qu'il en coûte de s'insurger contre nous, qui représentons, par la seule vertu du galon, le droit et l'honneur! (Clemenceau, Vers réparation,1899, p. 223).
Militaire gradé. Terreur du galon ou manque d'envergure, ils demeurèrent des gagne-petits (Ambrière, Gdes vac.,1946, p. 317).
Un trois galons. Un capitaine. Un quatre galons. Un commandant.
C. − Au fig. Donner des galons, prendre du galon. (S')élever socialement; donner, recevoir de l'avancement, une promotion. Aujourd'hui que le hasard m'a donné des galons, je reçois des lettres de libraires à moi inconnus (Stendhal, Souv. égotisme,1832, p. 120).Un baron, à ce qu'on m'a dit? Quelque garde du corps qui a pris du galon en léchant les pantoufles de Louis XVIII? (Pourrat, Gaspard,1931, p. 48).
Emploi pronom. Se donner du galon. Se donner de l'importance, s'attribuer un rôle qu'on n'a pas réellement. Il y a trop de réclame, et universelle, sur le bonheur commun, pour qu'ils [les Vénitiens du peuple] n'en soient pas partisans, comme tout le monde (...). Ils ont compris qu'ils avaient là de quoi épicer les conversations dites sérieuses et se donner du galon (Giono, Voy. Ital.,1953, p. 165).
Proverbe, vx. Quand on prend du galon, on n'en saurait trop prendre. On ne saurait trop profiter d'une chose, d'une situation avantageuse. Enfin, c'est une négociation très-délicate, très-délicate! − Voulez-vous m'en charger, grand'mère? − Ah! mon Dieu, pourquoi pas?... Quand on prend du galon, on n'en saurait trop prendre! (Feuillet, Journal femme,1878, p. 185).
REM. 1.
Galon(n)ard,(Galonard, Galonnard) subst. masc.,péj. a) Militaire gradé. Ils se font de la bile. C'est pourquoi tant de galonards ont mauvaise mine (Cendras, Main coupée,1946, p. 230).b) Partisan de l'autorité militaire. Ils doivent être tout ce qu'il y a de plus anti, et galonnards (Proust, Sodome,1922, p. 885).
2.
Galuche, subst. masc.,arg. Galon militaire. On lui découdra les galuches [d'argent] de sa veste pour les fondre (Sue, Myst. Paris, t. 9, 1843, p. 377).
Prononc. et Orth. : [galɔ ̃]. Ds Ac. dep. 1694. Homon. gallon. Étymol. et Hist. 1. 1379 « ruban utilisé pour border ou orner des vêtements, des rideaux, etc. » (Inv. Mobilier Charles V, p. 32 ds IGLF); 2. 1839 milit. (Stendhal, loc. cit.). Déverbal de galonner. Fréq. abs. littér. : 405. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 318, b) 619; xxes. : a) 749, b) 667. Bbg. Chautard (É.). La Vie étrange de l'arg. Paris, 1931, p. 518. - Quem. DDL t. 5, 8, 10.

Wiktionnaire

Nom commun

galon \ɡa.lɔ̃\ masculin

  1. Tissu d’or, d’argent, de soie, de fil, de laine, etc., qui a plus de corps qu’un simple ruban, et que l’on met au bord ou sur les coutures des vêtements, des meubles, etc., soit pour les empêcher de s’effiler, soit pour servir d’ornement.
    • Celui qui achète un galon d'or 100 livres le paye à un ouvrier qui en emploie une partie à racheter chez l'étranger la matière première. — (François Quesnay, Analyse de la formule arithmétique du tableau économique de la distribution des dépenses annuelles d'une nation agricole, 1766)
    • Ils avaient des casquettes à visière de cuir et à galon d’or, comme les collégiens ou les « séminards ». — (Louis Pergaud, Deux Veinards, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
  2. (Militaire) Bande de laine, d’argent ou d’or que portent les officiers et les sous-officiers sur les manches de leur uniforme et sur leur képi ou casquette pour distinguer les grades.
    • Les colonels portent aussi deux épaulettes à graine d'épinard, mais tout en or ou tout en argent ; ils ont encore deux galons au haut du schakos. — (Paul Dupuy, Abrégé élémentaire des différences les plus remarquables entre la France et l'Espagne, 1829, page 158)
    • Le salut !… Ils feront bien de s’attacher la patte au bord de leur casque alors, les frères, avec tout ce qu’il va y avoir comme galons à prendre l’air !… — (Roger Vercel, Capitaine Conan, Albin Michel, 1934, collection Le Livre de Poche, page 38.)
    • Il apprend peu à peu le rituel des chasseurs chez qui tout est bleu, même les liserés et les galons jaunes des uniformes, qui deviennent « bleu jonquille ». L'instruction est assurée à un rythme d'enfer. — (Georges Fleury, Le sous-off, éd. Grasset, 1986, chap.5)
  3. (Figuré) (Par extension) Reconnaissance.
    • C’est d’ailleurs grâce au Sommet de la terre, organisé en 1992 à Rio, que le géant d’Amérique du Sud avait gagné du galon sur la scène politique internationale. — (Le Monde avec AFP, Elections au Brésil : le bulldozer comme programme écologique pour Jair Bolsonaro, Le Monde. Mis en ligne le 29 octobre 2018)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GALON. n. m.
Tissu d'or, d'argent, de soie, de fil, de laine, etc., qui a plus de corps qu'un simple ruban, et que l'on met au bord ou sur les coutures des vêtements, des meubles, etc., soit pour les empêcher de s'effiler, soit pour servir d'ornement. Un galon d'or, d'argent, de soie. Un habit tout couvert de galon. Veston, chapeau bordé d'un galon. Il se dit spécialement de Bandes de laine, d'argent ou d'or que portent les officiers et les sous-officiers sur les manches de leur uniforme et sur leur képi ou casquette pour distinguer les grades. Les galons de caporal, de sergent, d'adjudant, d'aspirant (dans la Marine). Un capitaine porte au képi trois galons. Un médecin a quatre galons. Prov. et ironiq., Quand on prend du galon, on n'en saurait trop prendre, On ne saurait trop profiter d'une chose avantageuse, ou honorifique, trop se procurer d'une chose utile ou agréable.

Littré (1872-1877)

GALON (ga-lon) s. m.
  • 1Tissu d'or, d'argent, de soie, plus étroit et plus épais qu'un ruban, et qui, mis sur le bord ou les coutures des vêtements, des meubles, etc. sert d'ornement et empêche qu'ils ne s'effilent. Un galon d'or, d'argent, de soie. Un habit chamarré de galons. Il y avait ici un tel désordre sur les habits des jeunes gens et des courtisans en ce qu'ils appellent des galons, qui sont des passements sur les côtés des chausses, que le roi l'a trouvé même fort indécent et les a défendus, Patin, Lettres, t. II, p. 250. Un général emploie chez nous son galon et sa broderie à couvrir une si grossière incapacité, Courier, Lett. II, 249. Qu'un valet change ses galons Sans changer d'antichambre, Béranger, Marotte. La liberté… C'est une bégueule enivrée Qui, dans la rue ou le salon, Pour le moindre bout de galon, Va criant : à bas la livrée ! Béranger, Refus.

    Vieux habits, vieux galons, cri des fripiers qui courent les rues de Paris pour acheter les vieux habits.

    Quand on prend du galon, on n'en saurait trop prendre, c'est-à-dire quand on est à même, il faut prendre tout ce qui peut être pris. Parodie d'un vers du Roland de Quinault, II, 5 : Qui goûte de ces eaux ne saurait se défendre De suivre d'amoureuses lois. Goûtons-en mille et mille fois ; Quand on prend de l'amour, on n'en saurait trop prendre.

  • 2Il se dit de la bande de galon, de différent tissu suivant le grade, que les sous-officiers portent sur la manche de leur habit. Il a obtenu les galons.

    Cela se dit aussi, dans les écoles militaires, des jeunes gens qui ont un grade entre leurs camarades. On lui a donné, retiré les galons.

  • 3Petit ruban de soie pour les souliers de femme.
  • 4 Terme de marine. Bande de toile pour fortifier les coutures des voiles.
  • 5 Populairement. Croûte allongée qui se forme à la tête dans certaines teignes.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

GALON, s. m. (Rubannier.) tissu étroit qui se fabrique avec l’or, l’argent, la soie, & quelquefois avec le fil seul.

Les galons d’or & d’argent servent aux habillemens des personnes riches : on s’en sert aussi pour orner les ornemens d’église & les meubles somptueux.

Les galons d’or & d’argent, qui ne servent qu’aux habillemens, aux ornemens d’église, & des meubles, se nomment bords ou bordés : les Chapeliers appellent bords les galons qu’ils mettent sur les chapeaux.

Les galons de soie se font à Lyon ; il y en a de deux largeurs différentes, distinguées par le n°. 2 & le n°. 3. le n°. 2 porte sept lignes de largeur, & le n°. 3 en a 9 ; les pieces des uns & des autres sont de 60 aunes, qui se partagent en deux demi-pieces de 30 aunes.

Le galon de laine est une espece de ruban large qui doit avoir 36 fils de chaîne, & dont la piece doit contenir 36 aunes : ce galon se fait à Amiens par des ouvriers qu’on appelle Passementiers.

Les galons de livrée sont des tissus veloutés de laine ou de soie de diverses couleurs & façons dont on orne les habits des domestiques, pour faire connoître la qualité & la maison des maitres.

Ce sont les Tissutiers-Rubaniers qui fabriquent toutes sortes de galons de livrée, & qui les vendent aux maîtres qui les ont commandés. Voyez Rubannier.

Le mot galon vient des pieces que l’on met aux habits, pour en couvrir les trous ou les taches : ainsi les galons sont devenus l’ornement & la parure des riches, après avoir été un des signes de la pauvreté.

Nous ne nous étendons pas davantage ici sur la fabrique des galons. On en saura suffisamment, lorsqu’on aura lu ce que nous avons à dire de la toile, de la gaze, du ruban, & des autres étoffes figurées. Voyez ces articles. Le galon n’est qu’une exécution de ces ouvrages en petit. Voyez aussi nos Planches, & leur explication ; vous y verrez le métier à galon, & les autres instrumens propres au Galonnier.

Galons, en terme de Confiseur, ce sont des boîtes rondes dont on se sert pour serrer les dragées & autres confitures seches : on leur donne peut-être ce nom, parce qu’elles sont bordées en-haut & en-bas d’une espece de galon ou dentelle en peinture.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « galon »

Déverbal sans suffixe de galonner.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Galonner ; espagn. galon ; ital. gallone. Galon au sens d'une sorte de ruban est récent et vient de galonner. Le gallonum était non un ruban, mais un instrument propre à arranger la chevelure.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « galon »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
galon galɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « galon »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « galon »

  • […] Les femmes pensent à l'amour, les hommes aux galons, ou à quelque chose de ce genre. Charles de Gaulle, Propos recueillis par André Malraux dans Les Chênes qu'on abat, Gallimard
  • Quand on prend du galon, on n'en saurait trop prendre. De Proverbe français
  • Ce qui est honteux, c'est de changer d'opinion pour son intérêt et que ce soit un écu ou un galon qui vous fasse brusquement passer du blanc au tricolore, et vice versa. De Victor Hugo / Choses vues
  • Le soldat combat et c’est l’officier qui porte les galons. De Proverbe martiniquais
  • Sa promotion était attendue. Après la réforme réussie du prélèvement à la source et son succès aux municipales à Tourcoing (60,9 % dès le premier tour), ce proche de Nicolas Sarkozy et de Xavier Bertrand comptait parmi les ministres «politiques» susceptibles de prendre du galon. Il avait affirmé son ambition le 23 mai dans un entretien au JDD validé par l’Elysée : «Je veux peser», disait-il, affirmant que la «priorité sociale pour la suite du quinquennat» devait être la «participation salariale», vieille idée gaulliste. On l’attendait à la tête d’un grand ministère des Affaires sociales. Le voilà à l’Intérieur. Libération.fr, Darmanin, du galon à l’Intérieur - Libération
  • Depuis le 1er juillet 2020, Pascal Malafosse, directeur général de Sika France, cumule les postes. En effet, il a pris également la direction générale de Sika automotive France et de la société Parex France, le leader mondial des mortiers industriels. Il succède à Guillaume Latil, qui d’après le communiqué « a participé à la croissance du Groupe Parex pendant 5 années avant son intégration au sein du Groupe Sika à la suite de l’acquisition finalisée en 2019. »Avec cette prise de galon, Pascal Malafosse supervise 1400 salariés, 13 usines, trois centres R&D spécialisés par technologies en France. lemoniteur.fr, Pascal Malafosse prend du galon chez Sika
  • Marlène Schiappa promue : la chouchoute de Brigitte Macron prend du galon Gala.fr, Marlène Schiappa promue : la chouchoute de Brigitte Macron prend du galon - Gala

Traductions du mot « galon »

Langue Traduction
Anglais braid
Espagnol trenza
Italien treccia
Allemand flechten
Chinois 编织
Arabe جديلة
Portugais trança
Russe оплетка
Japonais 三つ編み
Basque braid
Corse braid
Source : Google Translate API

Synonymes de « galon »

Source : synonymes de galon sur lebonsynonyme.fr
Partager