La langue française

Cordonnet

Définitions du mot « cordonnet »

Trésor de la Langue Française informatisé

CORDONNET, subst. masc.

Petit cordon utilisé pour lier, attacher, suspendre, etc. Cordonnet de chaussures, de sonnette. De petits cordonnets (...) le [le voile de tulle] relevaient par-devant dans une courbe gracieuse (Gide, Caves,1914, p. 778).Son monocle teinté, retenu par un cordonnet (Druon, Gdes fam.,t. 1, 1948, prol., p. 14).
En partic., COUT.
Fil de coton, de soie, à trois brins, tordu et utilisé pour coudre, broder. Cordonnet pour boutonnières. C'était bien le cordonnet de coton mercerisé qui avait servi à coudre le cahier (Billy, Introïbo,1939, p. 239).
Ganse de soie ou de fils à bouts ferrés utilisée en passementerie (cf. Faral, Vie temps St Louis, 1942, p. 198).
[P. anal. de forme] Des cordonnets de réglisse (cf. Gide, Si le grain,1924, p. 403).
Spéc., NUMISM. ,,Marque qui est empreinte sur la tranche des pièces d'or et d'argent`` (Ac.).
Prononc. et Orth. : [kɔ ʀdɔnε]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1515 cordonnets de soie (ap. Laborde, Émaux, p. 451 ds Gdf. Compl.); spéc. 1754 passementerie « gros fil de soie servant à faire les boutonnières » (Encyclop. t. 4); 2. 1754 hérald. (ibid). Dér. de cordon*; suff. -et*. Fréq. abs. littér. : 27.

Wiktionnaire

Nom commun

cordonnet \kɔʁ.dɔ.nɛ\ masculin

  1. Petit cordon, tresse, petit ruban, pour attacher ou pour enfiler quelque chose.
    • Je me rappelle mon désespoir, quand je fus seul et couché, mes sanglots, et ce sac de bonbons que fermait un cordonnet doré, posé sur un chaise à côte de mon lit, et dont on avait eu la naïveté de croire qu’il me consolerait. — (José Cabanis, Les cartes du temps, Gallimard, 1962, Le Livre de Poche, page 35.)
    • Elle était entièrement recouverte d’un voile bleu du sud maintenu par une fibule d’argent sur l’os de l’épaule, décoré de cordonnets multicolores ornés de clinquants, de cornalines et de pièces d’argent démonétisées. — (Tito Topin, 55 de fièvre, Série noire, Gallimard, 1983, pages 28-29)
    • Glisser une perle de bois à l’extrémité du cordonnet, passer le ruban d’organza de 25 cm. — (Isabelle Lantenois, Bijoux au crochet avec des perles, 2007)
  2. (Monnayage) Marque qui est empreinte sur la tranche des pièces d’or et d’argent.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CORDONNET. n. m.
Petit cordon, tresse, petit ruban, pour attacher ou pour enfiler quelque chose. Faire passer du cordonnet dans une coulisse. Un paquet, une pièce de cordonnet. En termes de Monnayage, il se dit de la Marque qui est empreinte sur la tranche des pièces d'or et d'argent.

Littré (1872-1877)

CORDONNET (kor-do-nè ; le t ne se lie pas dans le parler ordinaire ; au pluriel, l's se lie : des kordo-nè-z élégants ; cordonnets rime avec traits, jamais, succès) s. m.
  • 1Petit cordon pour attacher, nouer ou enfiler quelque chose.
  • 2Grosse soie torse pour coudre, faite avec la bourre de soie traitée par le peignage.

    Ganse de soie ou de fil ferrée par un bout.

  • 3 Terme de monnaie. Marque empreinte sur la tranche des pièces d'or ou d'argent.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CORDONNET. Ajoutez :
4Espèce de broderie qui consiste à prendre avec l'aiguille quelques fils d'étoffe du contour du dessin, de façon que le coton à broder ou la soie forme presque un petit cercle en relief et que chaque point se touche.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CORDONNET, s. m. en terme d’Aiguilletier, sont des ganses de fil ou de soie, ferrées par un bout, à l’usage des femmes ou des ecclésiastiques.

Cordonnet, (Monoyage.) marque sur tranche des especes de peu de volume, comme on voit sur le louis, demi-louis & petites piéces d’argent. Voyez Marque sur tranche.

Cordonnet, (Passement. Bouton.) c’est un petit cordon d’or, d’argent, de soie ou de fil. L’usage le plus commun du cordonnet est pour border les boutonnieres de juste-au-corps & de vestes, & pour appliquer sur des broderies, pour en marquer le dessein ou en augmenter le relief. Ce sont les marchands merciers qui vendent le cordonnet, mais ce sont les maîtres Passementiers-Boutonniers qui le fabriquent. Voyez l’art. Cordonner.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « cordonnet »

 Dérivé de cordon avec le suffixe -et.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Diminutif de cordon ; provenç. cordonet.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « cordonnet »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cordonnet kɔrdɔnɛ

Évolution historique de l’usage du mot « cordonnet »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cordonnet »

  • Jaeger-LeCoultre, Reverso One Cordonnet. Boîtier bicolore et cordonnet emprunté à une pièce datant de 1936. LExpress.fr, Les montres au féminin: petites et tendance - L'Express
  • Autrefois brodé avec un cordonnet de soie retordu, le point de Beauvais est considéré comme une technique extrêmement raffiné. , Le saviez-vous ? Le point de Beauvais n’a rien à voir avec Beauvais… ou presque ! | L'Observateur de Beauvais

Images d'illustration du mot « cordonnet »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « cordonnet »

Langue Traduction
Anglais cord
Espagnol cable
Italien cordone
Allemand kabel
Chinois 脐带
Arabe حبل
Portugais cordão
Russe шнур
Japonais コード
Basque kordoi
Corse cordone
Source : Google Translate API

Synonymes de « cordonnet »

Source : synonymes de cordonnet sur lebonsynonyme.fr

Cordonnet

Retour au sommaire ➦

Partager