La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « fuser »

Fuser

Définitions de « fuser »

Trésor de la Langue Française informatisé

FUSER, verbe intrans.

A.− Fondre, couler et se répandre lentement. La cire fuse (Ac.1878-1932).Il arrive fréquemment que le métal fuse (Barnérias, Aciéries,1934, p. 234).
En partic.
CHIM. Se décomposer en crépitant, sous l'action de la chaleur. Tous les nitrates fusent lorsqu'on les projette sur des charbons incandescents (Chalon, Explosifs mod.,1911, p. 9).
PYROTECHNIQUE. Brûler sans détoner. Si (...) on allume à l'air un cylindre de poudre noire comprimée (...) la poudre fuse ou déflagre (Haton de La Goupillière, Exploitation mines,1905, p. 308).
P. métaph. Il y a dans la réalité toujours quelque côté faible par où l'impression s'étale, fuse et fuit (Sainte-Beuve, Corresp.,t. 1, 1818-69, p. 155).
B.− Jaillir comme une fusée :
En ce moment, un sifflement assourdissant se fit entendre au-dessus des bruits de l'ouragan. La vapeur fusa avec violence, non du tuyau d'échappement, mais des soupapes de la chaudière; ... Verne, Enf. cap. Grant,t. 2, 1868, p. 52.
Au fig. [Le suj. désigne des propos, un rire, etc.] Se manifester de façon soudaine et éclatante. MmeGalant provoque volontairement un rire général qui fuse tout droit d'abord, puis trinque et se mêle de voisin à voisin (Frapié, Maternelle,1904, p. 92).
Prononc. et Orth. : [fyze], (il) fuse [fy:z]. Ds Ac. 1762-1932. Homon. fusée. Étymol. et Hist. I. a) 1544 trans. « faire fondre » (M. Scève, Délie, LXXXI, 2, éd. E. Parturier, p. 62); b) 1562 intrans. « se déliter » (Du Pinet, Pline, t. 1, 1. 17, chap. 7, p. 634 : on laisse fuser le Mail); c) av. 1743 « se répandre, se liquéfier (pus) » (Brigandage de la médecine ds Trév. 1743); d) 1757 « se décomposer en crépitant (salpêtre) » (Encyclop.); e) 1845 fusant part. prés. adj. pyrotechnie (Reinaud et Favé, Du feu grégeois, p. 141 ds Littré); av. 1872 « brûler sans éclater » (Th. Gautier, s. réf. ds Lar. 19e); 1916 fusant subst. artill. (Barbusse, Feu, p. 269). II. 1. 1868 « jaillir » (Verne, Enf. cap. Grant, t. 3, p. 173 : une colonne incandescente fusa vers le ciel); 2. 1877 fig. « jaillir, retentir (sons, rires, etc.) » (Richepin, Caresses, p. 45). I dér. sav. de fusus, part. passé du lat. fundere (fondre*); dés. -er. II dér. de fusée*, terme de pyrotechnie et artill.; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 137.

Wiktionnaire

Verbe - français

fuser \fy.ze\ intransitif, pronominal ou transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se fuser)

  1. (Chimie physique) Fondre, se liquéfier par l’action de la chaleur.
    • La cire fuse.
    • Le salpêtre fuse lorsqu’il est sur les charbons.
  2. Jaillir comme une fusée, sortir.
    • En ce moment, un sifflement assourdissant se fit entendre au-dessus des bruits de l'ouragan. La vapeur fusa avec violence, non du tuyau d'échappement, mais des soupapes de la chaudière. — (Verne, Les Enfants du capitaine Grant, tome 2, 1868, page 52)
    • D’énormes fumigènes rouges et une bombe agricole illuminèrent le virage de Boulogne, et différents projectiles fusèrent en direction du terrain sous les cris de : « CRS marseillais ! » Des agents de sécurité couraient dans tous les sens, […]. — (Serguei Dounovetz, Le rap de la Butte-aux-Cailles, Syros (collection Souris noire), 2011, page 16)
  3. (Figuré) (Par extension) S’étendre, se répandre.
    • Et, pour égayer le voyage, les chansons bientôt fusèrent d’elles-mêmes. Les notes joyeuses retentissaient au loin sur la terre nue. — (Out-el-Kouloub, « Zariffa », dans Trois Contes de l’Amour et de la Mort, 1940)
    • A l’approche de la manifestation du 17 novembre contre la hausse des prix du carburant, les arguments fusent de toute part et le débat s’élargit parfois à des questions plus larges comme celle des « vrais » responsables de la pollution. — (Mathilde Damgé, Un cargo pollue-t-il autant que toutes les voitures françaises ?, Le Monde. Mis en ligne le 14 novembre 2018)
    • A-t-il un bilan plus étoffé ? La satisfaction de la clientèle est-elle au rendez-vous ? Pas vraiment, les critiques fusent de toutes parts. La décision du PM : « Lâche pas, mon Jean-François ». — (Véronyque Tremblay, François Legault plus tolérant envers ses ministres masculins, Le Journal de Québec, 22 février 2021)
  4. (Figuré) (Par extension) Se manifester de façon soudaine et éclatante.
    • [..]; un arlequin bariolé lui frappa l’épaule de sa crécelle, en fusant devant lui avec sa colombine ; […]. — (Nikolaï Gogol, Les nouvelles de Petersbourg - Rome, 1835 (traduction d’André Markowicz, réédition Éditions Acte Sud, 2007, page 358))
    • Mme Galant provoque volontairement un rire général qui fuse tout droit d'abord, puis trinque et se mêle de voisin à voisin. — (Frapié, Maternelle, 1904, page 92)
    • Lorsque le gardien Jake Allen a été invité à commenter qui le surprend dans sa nouvelle équipe, la réponse a fusé, sans équivoque. — (Alexandre Gascon, Canadien : étoiles, morceaux de robot et autres observations du match simulé, radio-canada.ca, 7 janvier 2021)
  5. (Pronominal) (Suisse) Tomber en langueur, se consumer, dépérir.
  6. Se consumer sans produire de détonation.
    • Il est heureux, pour les argousins, que le beau projet ait fusé. — (Léon Daudet, Souvenirs des milieux littéraires, politiques, artistiques et médicaux/Vingt-neuf mois d’exil, Grasset, réédition Le Livre de Poche, page 454)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FUSER. v. intr.
T. didactique. S'étendre, se répandre. La cire fuse. Il se dit particulièrement des Sels qui se liquéfient par l'action de la chaleur. Le salpêtre fuse lorsqu'il est sur les charbons.

Littré (1872-1877)

FUSER (fu-zé) v. n.
  • 1Se répandre imperceptiblement. Couleurs qui fusent.
  • 2Se répandre en fondant au feu. La cire fuse.
  • 3Se dit des sels dont la fonte est accompagnée d'une légère déflagration. Le salpêtre fuse lorsqu'il est sur les charbons.

    Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir.

HISTORIQUE

XVIe s. On met la marne sur le champ en petits monceaux despartis, ainsi que le fumier, pour y estre fuzée comme chaux par le soleil, la pluie, le froid ; dont elle se dissoult et reduit en poudre dans quelques jours, De Serres, 100.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

FUSER.
3Ajoutez :

Fuser se dit aussi des substances autres que les sels. Leurs tiges desséchées [du tabac, du grand soleil, de la pariétaire] fusent, quand on y met le feu, comme si on les eût fortement imprégnées de salpêtre, Instruction sur la fabrication du salpêtre, 1820, p. 20.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

FUSER, v. n. (Chimie) se dit du phénomene que présente le nitre qu’on détonne sur les charbons ardens, parce qu’il ressemble à-peu-près à l’effet d’une fusée. Il seroit cependant bien singulier que ce fût-là l’origine du mot fuser en ce cas, & que ce ne fût pas ce mot au contraire qui nous eût donné celui de fusée ; car celle-ci ne fuse qu’à raison du nitre qui est sa base. Cependant cela ne paroît que trop vrai. Voyez Nitre. Article de M. de Villiers.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « fuser »

Dérivé du participe latin fusus, fondu, de fundere, fondre.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1544) Dérivé savant du latin fusum (« fondre ») apparenté à fusion ; certains sens sont influencés par fusée.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « fuser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fuser fyze

Évolution historique de l’usage du mot « fuser »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fuser »

  • Léa, Marc, Karine et Francis sont deux couples d'amis de longue date. Le mari macho, la copine un peu grande-gueule, chacun occupe sa place dans le groupe. Mais, l'harmonie vole en éclat le jour où Léa, la plus discrète d'entre eux, leur apprend qu'elle écrit un roman, qui devient un best-seller. Loin de se réjouir, petites jalousies et grandes vacheries commencent à fuser. Humain, trop humain ! C'est face au succès que l'on reconnait ses vrais amis… Le bonheur des uns ferait-il donc le malheur des autres ? , « Le bonheur des uns... »: synopsis et bande-annonce
  • L'AS Monaco a surpris tout le monde au cours des derniers jours. Les Asémistes ont mis Robert Moreno à la porte, et ont confié les clés du banc à Niko Kovac, le tacticien préalablement passé par Francfort et le Bayern. Et forcément, les premières rumeurs liées au mercato ont commencé à fuser, avec des joueurs connus du Croate que peuvent être Luka Jovic (Real Madrid) et Filip Kostic (Francfort). Le nom de Mario Götze, libre de tout contrat, est aussi revenu à plusieurs reprises. Foot Mercato : Info Transferts Football - Actu Foot Transfert, Mercato : l'AS Monaco veut tenter un coup au FC Barcelone

Traductions du mot « fuser »

Langue Traduction
Anglais fuse
Espagnol fusible
Italien fusibile
Allemand sicherung
Chinois 保险丝
Arabe فتيل
Portugais fusível
Russe предохранитель
Japonais ヒューズ
Basque metxa
Corse fusibile
Source : Google Translate API

Synonymes de « fuser »

Source : synonymes de fuser sur lebonsynonyme.fr

Combien de points fait le mot fuser au Scrabble ?

Nombre de points du mot fuser au scrabble : 8 points

Fuser

Retour au sommaire ➦

Partager