La langue française

Frisure

Définitions du mot « frisure »

Trésor de la Langue Française informatisé

FRISURE, subst. fém.

A.− Action de friser ou de se faire friser les cheveux, la barbe... Une forêt de cheveux noirs, rebelles à toute frisure (Dumas, Monte-Cristo,t. 1, 1846, p. 698).Bouvard et Pécuchet allaient jusqu'à régaler les parents d'une barbe ou d'une frisure (Flaub., Bouvard,t. 2, 1880, p. 156).
B.− P. ext.
1. Manière de friser; état des cheveux, des poils frisés. Frisure à l'oiseau royal (Chateaubr., Mém.,t. 4, 1848, p. 167).Pour ne pas déranger sa frisure, Léandre tenait la tête droite et dormait tout d'une pièce (Gautier, Fracasse,1863, p. 35).
2. Boucles frisées, cheveux frisés. Les fillettes à frisure (...) admiraient des tapis (Adam, Enf. Aust.,1902, p. 329):
Et je te demanderai compte ... De ta tournure et des frisures Achalandant contre nature Ton front et ton arrière-train. Laforgue, Poés.,1887, p. 200.
P. anal.
ARCHIT. Motif sculpté en forme de boucle, d'enroulement. Le souvenir s'attestait aussitôt des paraphes, des frisures, des boucles de l'ornementation de l'église de Brou (Huysmans, Oblat,t. 1, 1903, p. 296).
BOT. La frisure diminue et disparaît même parfois (Gressent, Potager mod.,1863, p. 857).Tous ces parasites, mêlés aux frisures des mousses (Châteaubriant, Lourdines,1911, p. 207).
COUT. (passementerie). Fil d'or ou d'argent frisé qui est employé dans certaines broderies. Rien ne manquait plus : (...) les paillettes, les cannetilles, bouillon ou frisure, dans le pâté, un fond de chapeau servant de boîte (Zola, Rêve,1888, p. 41).
REM.
Friselure, subst. fém.,synon.« Voyez combien, avec le minimum de friselure, nous pouvons séduire! » (Colette, Pays. et portr.,1954, p. 83).
Prononc. et Orth. : [fʀizy:ʀ]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1539 « ornement en forme de rinceaux et d'enroulements qui paraissent frisés » (G. Corrozet, Blas. domestiq., Blas. de la chaire, fo18 vods Gdf. Compl.); 2. av. 1560 (J. du Bellay, Œuvr. franç., IV, fo22 ro, éd. 1569, ibid. : frizure ... De ses cheveux). Dér. de friser*; suff. -ure*. Fréq. abs. littér. : 56. Bbg. Lew. 1960, p. 92.

Wiktionnaire

Nom commun

frisure \fʁi.zyʁ\ féminin

  1. Façon de friser.
    • Cette frisure est belle.
  2. État de ce qui est frisé, en parlant de la chevelure.
    • Le vent a dérangé ses frisures.
    • Elle a perdu sa frisure de mouton, préparée par tant d’épingles doubles, et sa peau de fillette blonde miroite sur les joues comme une pomme frottée. — (Colette, La maison de Claudine, Hachette, 1922, coll. Livre de Poche, 1960, page 63.)
    • Ses vilaines épingles de fer quittèrent son prétentieux petit chignon, elle eut autour de sa tête sa chevelure, pas très longue, mais qu’une frisure vigoureuse répandit et enflamma. — (Colette, Le képi, Fayard, 1943 ; éd. Le Livre de Poche, 1968, p. 88.)
    • Je voulais aussi des frisures en éponge sur le front, des ceintures de cuir à me couper le souffle, des cols baleinés, de l’essence de violette sur mes mouchoirs. — (Colette, Le képi, Fayard, 1943 ; éd. Le Livre de Poche, 1968, p. 121.)
    • La frisure des plumes.
  3. Ensemble des petites boules de laine qui se forment sur un tissus quand on en frise le poil.
  4. Fil d'or ou d'argent utilisé dans certaines broderies.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FRISURE. n. f.
Façon de friser. Cette frisure est belle. Il signifie aussi État de ce qui est frisé, en parlant de la Chevelure. Le vent a dérangé sa frisure, ses frisures. Par analogie, La frisure des plumes.

Littré (1872-1877)

FRISURE (fri-zu-r') s. f.
  • 1Façon de friser. Si peu que l'esprit des femmes s'élevât au-dessus de la préoccupation des modes, elles auraient bientôt un grand mépris pour leurs frisures, Fénelon, t. XVII, p. 85. On voyait cet officier général de soixante ans, assis sur un tronc d'arbre couvert de neige, s'occuper avec une imperturbable gaieté, dès que le jour revenait, des détails de sa toilette ; au milieu de cet ouragan, il faisait parer sa tête d'une frisure élégante et poudrée avec soin, se jouant ainsi de tous les malheurs et de tous les éléments déchaînés qui l'assiégeaient, Ségur, Hist. de Nap. XI, 10.

    Par extension. Ces deux oiseaux ne diffèrent entre eux que par la frisure des plumes, Buffon, Ois. t. VIII, p. 121, dans POUGENS.

    Fig. L'amour de la nouveauté avait amené dans le style la frisure, la découpure ; nous voulons dire les jeux de mots, les antithèses, les allusions, le style sautillant, Mém. de Trévoux, dans le Dict. de DOCHEZ, au mot style.

  • 2Chevelure frisée. Le vent a dérangé sa frisure. Je suis savant, je m'en pique, Et tout le monde le sait ; Je vis de métaphysique, De légumes et de lait ; J'ai reçu de la nature Une figure à bonbon : Ajoutez-y ma frisure, Et je suis monsieur Neigeon, La Harpe, Corresp. lett. 86.
  • 3Façon donnée au poil de certaines étoffes de laine, draps, ratines, où l'on forme le poil frisé en petits grains.
  • 4Fil d'or ou d'argent qu'on emploie dans certaines broderies.

HISTORIQUE

XVIe s. Il en avoit la parole et le teint, La belle taille et la frizure blesme De ses cheveux, c'estoit Mercure mesme, Du Bellay, J. IV, 22, recto. Les marques et signes qui descouvrent les hommes aspres et choleres, vous les verrez imprimez sur les visages des serviteurs, des frisures et esgratignures, et aux fers qu'ils auront aux pieds, Amyot, Comm. refréner la colère, 40.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

FRISURE, s. f. Voyez Friser.

Frisure, (Brod.) c’est un fil d’or frisé qui se coupe par petits morceaux, & dont on fait un point pour enrichir la broderie, en l’assujettissant sur l’ouvrage.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « frisure »

 Dérivé de friser avec le suffixe -ure.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « frisure »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
frisure frizyr

Évolution historique de l’usage du mot « frisure »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « frisure »

  • On blâme la frisure quand on n’a plus de cheveux et on médit les pommes quand on n’a plus de dents. De Alphonse Karr
  • Pour styliser la frisure et apprivoiser les frisotis aussi bien en été comme en hiver, il faut absolument investir dans un soin sans rinçage ! Avec le pouvoir magique de l’eau de douche et un tel soin, vous arrivez très facilement à coiffer et sublimer vos ondulations naturelles. En outre, pour leur donner du bon mouvement et profiter d’un cran d’allure, prenez deux grosses boucles et croisez-les comme si vous faites une tresse. Répétez le geste avec plusieurs mèches tout autour de votre tête et, en particulier, là où vous pensez que les cheveux gonflent trop. Laissez sécher à l’air lire. Des idées de l'intérieur, du jardin, de l'ameublement et de la décoration., Astuces cheveux bouclés de A à Z à adopter cet été
  • C’est là que tout commence. L’important ? Privilégier une coupe à sec, car c’est la seule façon d’appréhender la boucle telle qu’elle est vraiment, la seule méthode aussi pour maîtriser et équilibrer les volumes. Impossible d’y arriver quand on coupe sur une chevelure mouillée, donc quasi lisse. « La frisure n’est jamais la même sur l’ensemble de la tête, du coup, pour ne pas créer un casque, on travaille en mèche à mèche. Avec la technique de coupe habituelle, on a des résultats de coupe trop géométrique », explique la coiffeuse Dorah, spécialistedu genre. Pas question non plus de trop effiler, sauf sur les côtés de la tête pour ôter de la masse, mais le secret, ça reste un dégradé bien dosé. « Quand les cheveux sont mousseux, il ne faut pas abuser du dégradé, sinon, ça fait Tina Turner », prévient une autre grande pro des ciseaux, Delphine Courteille. Bref, il existe autant de façons de couper le frisé qu’il y a de types de frisure. Où trouver le bon coiffeur avec lequel on aura des affinités et on se sentira en confiance et qui saura réussir cet équilibre ? , 8 règles d'or pour les cheveux bouclés - Elle
  • A ce sujet, on prendra malheureusement un peu plus de pincettes avant de s'y atteler. Car même avec toutes les précautions du monde, le fer à lisser reste un des ennemis du cheveu crépu ou frisé. A outrance, il assèche et casse la fibre et a également tendance à altérer la nature même de la frisure. Donc pour des lissages occasionnels, on choisira tout d'abord un fer adapté à sa nature de cheveux. Grazia.fr, Fer à lisser et sèche-cheveux : où en est-on pour les cheveux ... - Grazia
  • Les cheveux frisés sont particulièrement secs. Pourquoi ? Parce que le sébum a du mal à glisser le long de la fibre pour la lubrifier. Résultat, il n’est pas vraiment nécessaire de les laver trop souvent. Une fois par semaine suffit amplement, avec des produits spécifiquement formulés pour réhydrater, gainer la surface du cheveu et ainsi améliorer la définition des boucles. L’astuce si on a besoin d’un lavage uniquement pour remettre sa frisure en forme : se contenter de se shampouiner à l’après-shampoing. Cette méthode, appelée low poo, est plébiscitée sur les cheveux crépus. , Soin cheveux frisés : comment bien soigner ses cheveux frisés - Elle
  • La structure des poils caractérise bien plus distinctement l’individu que la couleur de sa peau. On répertorie quatre grands types de poil : droit, ondulant, hélicoïdal et en spirale. Les poils des personnes de type négroïde sont elliptiques avec une section ovale, d’où la frisure voire l’apparence crépue. Les follicules pileux sont très incurvés. Les Asiatiques eux, ont des poils droits avec une section ronde dans des follicules pileux pratiquement verticaux. Les Européens de race blanche se situent dans l’entre-deux. Les folliculites sont des infections superficielles des follicules pileux dues le plus souvent au staphylocoque. Elles se caractérisent par des papules : petites lésions rouges circonscrites, en relief, solides, qui ne renferment ni sérosité, ni pus. Les papules sont surmontées de petites pustules : lésions en relief de coloration blanc laiteux qui contiennent du pus. Nos poils très fortement frisés, voire même crépus avec leur section ovale dans des follicules très incurvés, sont sectionnés en biais au rasage. Ils sont ainsi « aiguisés » et s’incarnent facilement, déclenchant au niveau du derme une réaction à un corps étranger : une inflammation qui s’apparente à de l’acné. De petits fragments de poils restent « prisonniers » de la peau. Au prochain passage, la lame va trancher le sommet de la tige recourbée et incarnée. Afrik.com, Mâle attitude, les bonnes habitudes du rasage !
  • Le boost, en pratique: on homogénéise tout en se servant de la frisure naturelle pour faire monter le volume en racines. Puis on reprend les boucles mal dessinées aux rouleaux en mousse ou au fer à boucler. Pour ces cheveux capricieux, on y va franco sur les soins hydratants (masque, crème de jour, etc.), histoire de permettre aux ondulations de mieux se former et d'éviter, aussi, les frisottis. Grazia.fr, 8 techniques pour se réconcilier avec ses cheveux - Grazia
  • "Pour des belles frisures, il y a plusieurs étapes scrupuleuses à respecter. Après le shampooing, on pense systématiquement à appliquer un après-shampooing, qui va permettre d'adoucir le cuir chevelu et le rendre plus souple. Deux fois par semaine, on laisse poser 15 à 20 minutes sur les longueurs un masque traitant ou hydratant afin de rendre nos cheveux plus forts. Le matin, je conseille d'utiliser un sérum réparateur, qui va permettre de réparer les pointes fourchues et de redonner une bonne dose de vitalité à la fibre capillaire. Enfin, on termine son coiffage avec une crème de jour pour cheveux, qui permettra de bien les hydrater mais également de dessiner la boucle.Dernière petite astuce, comme les cheveux frisés sont souvent très secs à cause du manque d'hydratation, il est conseillé également d'avoir recours à des bains d'huile pour redonner de la brillance à la tige capillaire." Grazia.fr, Les astuces de pro pour une belle chevelure frisée - Grazia

Images d'illustration du mot « frisure »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « frisure »

Langue Traduction
Anglais crimp
Espagnol rizar
Italien arricciare
Allemand crimpen
Chinois 压接
Arabe تجعيد
Portugais friso
Russe гофрировать
Japonais 圧着
Basque crimp
Corse crimpà
Source : Google Translate API

Synonymes de « frisure »

Source : synonymes de frisure sur lebonsynonyme.fr

Frisure

Retour au sommaire ➦

Partager