La langue française

Frigide

Définitions du mot « frigide »

Trésor de la Langue Française informatisé

FRIGIDE, adj.

A.− Vx ou littér. Froid.
1. Synon. de froid (v. ce mot I A 1 a).On rentre au trot. Dans la grange, on ne touche plus en tâtonnant que des choses et des formes trempées, humides et frigides (Barbusse, Feu,1916, p. 149):
1. Il la supplia (...) de se réchauffer; − mais elle n'avait pas froid. − Pourtant, malgré la tiédeur de la chambre, vous étiez glacée, dans le lit. − Du tout, je suis ainsi; l'été et l'hiver j'ai les chairs fraîches. Il pensa qu'au mois d'août, ce corps frigide serait sans doute agréable, mais maintenant! Huysmans, Là-bas,t. 2, 1891, p. 49.
2. Synon. de froid (v. ce mot I B 2).Il [A. Daudet] crut, ou feignit de croire, à l'école du renfermé (...) pour ne pas mécontenter ce frigide crétin de Leconte de Lisle (L. Daudet, Stup. XIXes.,1922, p. 113).Griffith, ce cynique, ce sceptique, ce frigide Anglais, s'était montré enchanté de pouvoir participer à notre équipée dont il attendait une forte émotion car il broyait du noir (Cendrars, Main coupée,1946, p. 123).
B.− [En parlant d'une femme] Qui est incapable d'éprouver l'orgasme ou qui y est peu sensible (v. froid I B 1 spéc.). Une femme frigide que rien même pas le plus profond labour ne peut émouvoir (Cendrars, Homme foudr.,1945, p. 361).Ces femmes qui cherchent à se prouver qu'elles sont frigides en niant le plaisir qu'elles ressentent réellement (Mounier, Traité caract.,1946, p. 66):
2. ... si la femme frigide distrait ainsi sa conscience du plaisir qu'elle éprouve, ce n'est point cyniquement et en plein accord avec elle-même. C'est pour se prouver qu'elle est frigide. Sartre, Être et Néant,1943, p. 93.
[Plus rarement en parlant d'un homme] Était-il impuissant, ou simplement frigide? (Romains, Hommes bonne vol.,1932, p. 82).Ah! qu'il est aisé pour l'uraniste de passer pour frigide ou chaste, aux yeux de l'hétérosexuel! (Gide, Journal,1941, p. 99).
REM.
Frigidement, adv.Synon. rare et littér. de froidement.Tout ce cliquetis de tons frigidement papillotants (Goncourtds Nouv. Lar. ill.-Lar. Lang. fr.).Le fleuve sans autres émois Que l'aube bleue avec paresse Coule de Valvins à Samois Frigidement sous la caresse (Mallarmé, Vers circonst.,1898, p. 179).
Prononc. : [fʀiʒid]. Étymol. et Hist. 1706 « froid » (P. Moreau, seigneur de Brasey, Suite au tome III du Virgile Travesti de Mr Scarron ds Fr. mod. t. 31, pp. 296-302). Empr. au lat. class. frigidus « froid » sens propre et figuré. Fréq. abs. littér. : 17. Bbg. Darm. 1877, p. 180. − Jourjon (A.). Rem. lexicogr. R. Philol. fr. 1915/16, t. 29, p. 228.

Wiktionnaire

Adjectif

frigide \fʁi.ʒid\ masculin et féminin identiques

  1. (Médecine) Se dit d’une personne qui n’éprouve pas de désir sexuel ou plaisir lors des relations sexuelles.
  2. Très froid.
    • Une eau frigide.

Nom commun

frigide \fʁi.ʒid\ masculin et féminin identiques

  1. (Péjoratif) Femme que l'on soupçonne de ne pas éprouver le plaisir sexuel.
    • J'écris de chez les moches, pour les moches, les vieilles, les camionneuses, les frigides, les mal baisées, les imbaisables, les hystériques, les tarées, toutes les exclues du grand marché à la bonne meuf. — (Virginie Despentes, King Kong théorie, Grasset, 2006, Livre de Poche, 2010, chap. 1)

Forme d’adjectif

frigide \ˈfɾiː.ɡi.de\

  1. Vocatif masculin singulier de frigidus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « frigide »

Emprunté au latin frigidus (« froid »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « frigide »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
frigide friʒid

Évolution historique de l’usage du mot « frigide »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « frigide »

  • Passé 40 ans, une femme qui ne rend pas son salut à un homme ne peut être que myope, frigide ou lesbienne. De José Artur
  • Les absents ont toujours tort d'avoir cru que leur femme était frigide. De Pierre Perret
  • Quand on veut embrasser une femme frigide, on a l'air de vouloir écarter de la neige. De Jules Renard / Journal
  • Pour l'homme, la femme frigide est à l'image d'une piscine trop fraîche : on met du temps à y entrer. Pour en ressortir très vite ! De Bruno Masure / Le Dictionnaire analphabétique
  • Il n'y a pas de femmes frigides. Il n'y a que de mauvaises langues. De Coluche / L’Horreur est humaine
  • Il est faux que les femmes frigides vivent plus longtemps que les autres. Simplement, le temps leur semble plus long. De François Cavanna / Le saviez-vous ?
  • Selon le Larousse, est frigide « qui n’est pas accessible à l’émotion ». Charmant euphémisme, non ? De nos jours, la nature de l’émotion en question ne laisse aucun doute : le « froid » concerne les parties génitales. Ce qui n’empêche nullement l’aire glaciaire de remonter au cœur et au cerveau. La frigide est coincée, frustrée, acariâtre. Mais au féminin, demoiselles et damoiseaux ! Car la stigmatisation ne concerne que les femmes infichues d’atteindre l’orgasme – et forcément malheureuses comme des pierres. Le Monde.fr, Frigides et fiers de l’être
  • Commençons par définir ce trouble sexuel : c’est quoi une "femme frigide" ? Selon , sexologue-clinicien, « il s’agit d’une femme qui ressent du désir pour l’autre, qui apprécie les caresses sensuelles, mais qui n’apprécie pas (ou du moins peu) les stimulations sexuelles. » Attention : ce n’est pas parce qu’une femme n’a pas envie de vous qu’elle est forcément frigide. Santé Magazine, Comment stimuler une femme frigide ? | Santé Magazine
  • Pourtant, le langage courant continue à qualifier de « frigides » les femmes qui n'aiment pas faire l'amour, qui ne ressentent pas de plaisir pendant l'acte sexuel ou encore qui n'éprouvent pas de désir. Mais les femmes qui ne manifestent pas suffisamment leur enthousiasme durant les ébats ou qui se montrent réticentes face à certaines pratiques peuvent aussi hériter de ce qualificatif... « Dans le langage commun, le mot est méprisant : on colle rapidement l'étiquette « frigide » sur la femme qui ne correspond pas aux stéréotypes, notamment véhiculés par la pornographie », ajoute la spécialiste. Femme Actuelle, Frigidité : suis-je concernée ? : Femme Actuelle Le MAG

Images d'illustration du mot « frigide »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « frigide »

Langue Traduction
Anglais frigid
Espagnol frígido
Italien frigido
Allemand kalt
Chinois 寒冷
Arabe بارد جدا
Portugais frígida
Russe фригидный
Japonais 極寒
Basque frigid
Corse frigidu
Source : Google Translate API

Synonymes de « frigide »

Source : synonymes de frigide sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « frigide »

Frigide

Retour au sommaire ➦

Partager