La langue française

Frange

Sommaire

  • Définitions du mot frange
  • Étymologie de « frange »
  • Phonétique de « frange »
  • Évolution historique de l’usage du mot « frange »
  • Citations contenant le mot « frange »
  • Images d'illustration du mot « frange »
  • Traductions du mot « frange »
  • Synonymes de « frange »

Définitions du mot frange

Trésor de la Langue Française informatisé

FRANGE, subst. fém.

A.− Bordure décorative composée de divers ornements de passementerie suspendus à un galon ou obtenus en effilant l'étoffe qu'ils ornent; p. méton. (au plur.), éléments constituant cette bordure. France d'argent, d'or de soie; franges d'un coussin; châle à franges. Synon. crépine2.Une petite table couverte d'une riche nappe à frange ouvragée (Gautier, Fracasse,1863, p. 390).Des peignoirs à volants, à franges, à dentelles (Duhamel, Jard. bêtes sauv.,1934, p. 83).Les rideaux baissés sur le grand jour faisaient une frange de pompons à la vie réelle (Aragon, Beaux quart.,1936, p. 377).
P. ext. Bordure similaire composée de divers petits ornements. Cet habillement (...) est quelquefois bordé d'une frange de petits ornements de cuivre, qui font un bruit semblable à celui des grelots (Voy. La Pérouse,t. 3, 1797, p. 69).
B.− P. anal. Ce qui rappelle une frange par sa disposition. Synon. bordure.
1. [À propos d'un élément du paysage] Des îles oblongues avec une couronne de peupliers et une frange de roseaux (Flaub., Champs et grèves,1848, p. 185).C'est en effet le long des fleuves qu'ont afflué les établissements humains. Une frange d'établissements suit fidèlement les cours d'eau (Vidal de La Bl., Princ. géogr. hum.,1921, p. 190):
1. ... les coteaux de Sainte-Marthe, des gradins de terres rougeâtres plantées d'oliviers, soutenues par des murs de pierres sèches, et que couronnaient des bois sombres de pins : large amphithéâtre, mangé de soleil, d'un ton de vieille brique cuite, déroulant en haut, sur le ciel, cette frange de verdure noire. Zola, Dr Pascal,1893, p. 27.
Littér. Frange d'écume. Les franges d'écume que les vagues immenses chassaient à terre (Lamart., Graziella,1849, p. 172).La mer, grise et froide, avec sa frange d'écume (Maupass., Contes et nouv.,t. 2, Épaves, 1881, p. 1215).
2. [À propos de traits physiques d'une pers.] Sous la frange des cils soyeux (Cros, Coffret santal,1873, p. 52).
En partic. Frange (de cheveux). Masse de cheveux rabattus sur le front et coupés au niveau des sourcils. Synon. chiens1.Jeunes filles à la frange sagement collée sur le front (Malraux, Conquér.,1928, p. 11).Cette frange noire, raide, lustrée, qui lui mangeait le front jusqu'aux sourcils (Martin du G., Thib.,Été 14, 1936, p. 25).Ses cheveux (...) sont rabattus par devant sur le front, où ils forment une frange bien régulière (Romains, Hommes bonne vol.,1939, p. 70).
3. Spécialement
a) ANAT. Franges synoviales. ,,(...) replis adipeux bien limités, toujours visibles à l'œil nu, qui soulèvent toute une partie de la synoviale, en formant des lames plus ou moins larges qui flottent dans la cavité articulaire (notamment du coude)`` (Méd. Biol. t. 2 1971, p. 251). Tout l'espace laissé libre entre les surfaces articulaires est comblé par des franges synoviales (G. Gérard, Anat. hum.,1912, p. 202).
b) OPT. Franges d'interférence. ,,Bandes successivement claires et sombres obtenues à l'aide de deux faisceaux de lumière monochromatique parcourant des distances différentes et se rejoignant`` (Électron. 1963-64) :
2. On se trouve donc dans des conditions très différentes des appareils optiques destinés à l'étude des interférences, où les deux rayons marchent dans le même sens en se coupant sous un angle très aigu. Plus cet angle est aigu, plus les franges d'interférence sont larges et par conséquent faciles à observer. Poincaré, Théorie Maxwell,1899, p. 69.
C.− P. métaph. ou au fig. Limite floue d'une réalité; état intermédiaire entre deux zones. Je disais qu'il [Baudelaire] fut le premier en France à charger chaque mot isolément du halo et de la frange des significations associées (Du Bos, Journal,1922, p. 205).Comme les gens qui se tiennent aux franges seulement du pouvoir (Gracq, Syrtes,1951, p. 325):
3. Il n'y a pas d'intelligence où l'on ne découvre des traces d'instinct, pas d'instinct surtout qui ne soit entouré d'une frange d'intelligence. C'est cette frange d'intelligence qui a été cause de tant de méprises. Bergson, Évol. créatr.,1907, p. 137.
En partic. Partie d'un groupe humain, d'une population. Une frange de l'opinion (Gilb.1971).Minorité plus ou moins marginale. Une frange du gauchisme (Gilb.1971).
REM. 1.
Frangère, frangeuse, subst. fém.Ouvrière spécialisée dans la confection de franges. Deux jolies petites frangères de la rue des Bourdonnais, déguisées en amazones; (...) deux brodeuses de la rue des Prouvaires, en vielleuses (Jouy, Hermite,t. 2, 1812, p. 66).Nous sommes des frangères... nous ne roulons pas sur l'or (Kock, Zizine,1836, p. 122).Rose-Pompon, ex frangeuse de dix-sept ans, avait la plus gentille et la plus drôle de petite mine que l'on pût voir (Sue, Juif errant,1844-45, p. 66).En partic. Frangeuse-passementière. J'ai entendu que vous étiez frangeuse-passementière (Sue, Myst. Paris,t. 8, 1843, p. 16).
2.
Frangette, subst. fém.,dimin., rare. Si Benda, au lieu d'avoir la frangette, avait le cheveu hirsute (Montherl., Démon bien,1937, p. 1296).
Prononc. et Orth. : [fʀ ɑ ̃:ʒ]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. Fin xiies. (Sermons St Bernard, 139, 15 ds T.-L.). Du lat. pop. *frimbia, altération par métathèse du class. fimbria (surtout empl. au plur.) « extrémité, bout; bord de vêtement, franges ». Fréq. abs. littér. : 507. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 687, b) 889; xxes. : a) 508, b) 787.

Wiktionnaire

Nom commun

frange \fʁɑ̃ʒ\ féminin

  1. Bordure de quelque fil que ce soit, d’où pendent des effilés et dont on se sert pour orner les vêtements, les meubles, les draperies, etc.
    • À la bride et au mors arabe on ajoute, aux grandes occasions, une large bande frontale ornée de franges et un gros gland pendant au cou du cheval. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, page 85)
  2. (Vexillologie) Bordure de passementerie, broderie, nœuds ou simplement effilochée décorative utilisée pour orner les drapeaux, pavillons…
    • De chaque maison pend un drapeau, un seul, le pavillon de la maison, un vieux drapeau d'avant 70, avec ses franges d'or. — (Jean Giraudoux, Retour d'Alsace - Août 1914, 1916)
  3. (Figuré) Bordure, bord.
    • Sans la frange argentée qui badinait devant le brick, […], les voyageurs auraient pu se croire immobiles au milieu de l'Océan, tant la mer y était calme. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • […]; la netteté décroit rapidement et les objets brillamment éclairés sont entourés d'une frange colorée où l’on retrouve toutes les couleurs du spectre. — (Agenda Lumière 1930, Paris : Société Lumière & librairie Gauthier-Villars, page 87)
    • (Figuré) La lune entrait dans un nuage noir, dont elle brodait les extrémités d'une frange blanchâtre. — (Alexandre Dumas, Les Mille et Un Fantômes, 1849)
  4. (Optique) Ligne alternativement brillante ou obscure dans le cas où les ondulations lumineuses se contrarient.
    • On se trouve donc dans des conditions très différentes des appareils optiques destinés à l'étude des interférences, où les deux rayons marchent dans le même sens en se coupant sous un angle très aigu. Plus cet angle est aigu, plus les franges d’interférence sont larges et par conséquent faciles à observer. — (Poincaré, Théorie Maxwell, 1899)
  5. (Coiffure) Cheveux retombant sur le front.
    • Ses cheveux, étalés en frange sur le front, s'y déroulaient avec une élégance foraine du meilleur aloi. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
  6. (Sociologie) Minorité ensemble de personnes plus ou moins marginalisé d’une collectivité, d’un mouvement, marge, périphérie.
    • Repéré sur les podiums, encouragé par des stars américaines comme Rihanna ou Jennifer Lawrence, le mouvement « No Bra » séduit aujourd’hui une frange d’anonymes. — (Catherine Rollot, « No Bra », la révolution du sans soutien-gorge est en marche, Le Monde. Mis en ligne le 16 novembre 2018)

Forme de verbe

frange \fʁɑ̃ʒ\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de franger.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de franger.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de franger.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de franger.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de franger.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FRANGE. n. f.
Bordure de quelque fil que ce soit, d'où pendent des effilés et dont on se sert pour orner les vêtements, les meubles, les draperies, etc. Frange d'or. Frange de soie. Vêtement à franges. Rideaux à franges. Il désigne aussi la Ligne alternativement brillante ou obscure dans le cas où les ondulations lumineuses se contrarient.

Littré (1872-1877)

FRANGE (fran-j') s. f.
  • 1Bande d'un tissu étroit d'où pendent des filets et qui sert à orner les robes, les meubles, les garnitures de carrosse, les parements d'église, etc. Vous ferez, avec de petits cordons, des franges que vous mettrez aux quatre coins du manteau dont vous vous couvrez, Sacy, Bible, Deutéron. XXII, 12.

    Fig. Partout l'écume brillante D'une frange étincelante Ceint le bord des flots amers, Lamartine, Harm. I, 3.

  • 2 Terme d'anatomie. Franges synoviales, replis des synoviales légèrement flottants dans les cavités articulaires.
  • 3Poisson du genre cyprin.

HISTORIQUE

XIIe s. Cist [la charité de Christ] est li oignemenz ki dessent del chief en la barbe, ki dessent assi en l'orlle del vestiment, ensi que nes [même] une petite frange ne soit senz oignemenz, Saint Bernard, 562.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

FRANGE. Ajoutez :
4 Terme de physique. Lignes alternativement brillantes et obscures qui se manifestent dans le phénomène des interférences.
5Frange ou noctuelle frange, sorte de papillon, noctua fimbria ou, plus particulièrement, triphaena fimbria.
6 Arbre à franges, le chionanthus virginiana, L., Baillon, Dict. de bot. p. 247.

HISTORIQUE

XIIe s. Ajoutez : Uns noirs enfezons [petit enfant] lo traoit [un moine] fors par la fringe de son vestiment, li Dialoge Gregoire lo pape, 1876, p. 65.

XVe s. Le mestier de franges et rubans, Bibl. des ch. 1874, t. XXXV, p. 519.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* FRANGE, s. f. (Rubannier.) vient de frangere, rompre, déchirer, enlever ; vient de ce qu’avant l’invention des franches & effilés, on effiloit réellement les extrémités & bords des étoffes & du linge, sur-tout lorsqu’ils commençoient à s’user ; & pour cacher ce défaut on effiloit plus ou moins avant suivant le besoin : de-là les différentes hauteurs des franges, les endroits usés occasionnant quelquefois des inégalités dans cet effilage, on achevoit de couper le tout suivant le contour de ces inégalités : de là les franges festonnées. Il y a des franges d’or, d’argent ou de soie, pour les ornemens d’église, les garnitures de carrosse, les garnitures de juppe, qui toutes sont guipées. Enfin il y en a d’unies & de festonnées, de toutes hauteurs, couleurs, & matieres que le métier peut employer.

Les franges pour les ornemens d’église, pour les carrosses & pour les tours de juppe, sont toutes faites au moule. Voyez Moule. Il s’en fait de différentes couleurs, ou d’une seule. Il y a de plusieurs sortes de façons de les faire de différentes couleurs, soit en mélangeant ensemble ces couleurs, ou en travaillant une certaine quantité de duites avec une couleur, puis avec une autre, & cela alternativement autant qu’il y a de couleurs différentes. Cette façon n’est guere d’usage que pour les ornemens d’église : cela se pratique plus volontiers, lorsque l’étoffe de ces ornemens est de plusieurs couleurs. Il se fait des franges pour les vestes en nœuds, graine d’épinards, sourcils d’hannetons, enfin de toutes les façons. La fécondité des ouvriers en ce genre est inconcevable, ils savent par mille mains-d’œuvres ingénieuses réveiller le goût & satisfaire l’inconstance. Voyez Tisser, Guiper.

La frange est composée de trois parties, qui sont la chaînette, la tête & le corps.

Quand la frange est tout-à-fait basse, on l’appelle mollet.

Quand la tête en est large & ouvragée à jour, & que les fils en sont plus longs & plus pendans qu’aux franges ordinaires, on la nomme crêpine.

Il y a des franges de soie torse, & d’autres dont la soie n’est pas torse : ces dernieres se nomment franges coupées.

On attache les franges & les crêpines par la tête, & de maniere que les filets tombent toujours perpendiculairement en em-bas.

Le mollet au contraire peut s’appliquer comme on veut ; parce que les fils en sont si courts, qu’ils se soûtiennent d’eux mêmes.

Il n’y a que les Tissutiers-Rubaniers qui peuvent fabriquer des franges ; c’est pourquoi on les appelle aussi Frangiers, quoique les statuts de leur métier ne leur donnent point cette qualité.

Les franges & les mollets font partie du commerce des Merciers, qui peuvent même en faire fabriquer, pourvû que ce soit par les Tissutiers-Rubaniers.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « frange »

Du latin fimbria devenu *frimbia par métathèse.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Wallon, frinche ; provenç. fremna ; sicil. frinza ; du lat. fimbria, par transposition de l'r frimbia, où bi (comparez plonger) se change en g doux à l'exemple de mi qui se change aussi en g doux, simius, singe. On peut, à franger, voir la forme frienger. L'italien frangia, l'espagnol fransa, l'allemand Franse, l'anglais fringe, viennent du français. Varron rapproche fimbria de fibra, fibre.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « frange »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
frange frɑ̃ʒ

Évolution historique de l’usage du mot « frange »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « frange »

  • La neige. C'est de la lumière dont la terre est couverte. Des franges d'écume sur les rochers. Un vol de papillons blancs. De Roger Mondoloni / Onaga
  • Pour lui, ce type de frange donne une dynamique à la silhouette. « Ce n’est pas une coiffure neutre, elle donne une dose d’assurance à la personne qui la porte », complète le professionnel. Cosmopolitan.fr, La frange droite : tout savoir pour bien l'adopter - Cosmopolitan.fr
  • Ratée, trop longue, à trou… La frange peut vite devenir un calvaire. Voici dix coiffures faciles à réaliser pour la masquer.  , 10 coiffures pour camoufler sa frange - Elle
  • La frange effilée est littéralement sur tous les fronts  ! Grazia.fr, Cheveux : les plus belles franges effilées repérées sur Pinterest - Grazia
  • La princesse de la pop a subjugué ses fans lundi en postant une photo d’elle avec une frange. Celle qui apparaît resplendissante sur le cliché a alors été instantanément surnommée : « la reine des franges ». , Britney Spears : elle succombe à la frange et ses fans adorent ! - Elle
  • Source d’inspiration inépuisable, l’actrice italienne passe du carré wet à la frange sur le côté sans faux pas. De quoi nous faire revoir nos futurs projets capillaires.  , Monica Bellucci va vous donner envie d’avoir une frange - Elle
  • Que serait Monica Bellucci sans la longue frange qui souligne son regard ? L’actrice qui est aussi égérie beauté de la marque Dolce & Gabbana en a fait sa signature. Sur certains tapis rouges, on peut apercevoir la comédienne avec une frange plutôt effilée, comme lors de la projection du film Irréversible, réalisé par Gaspar Noé pendant la 55e édition du Festival de Cannes où elle affichait des mèches courtes et fines, qui balayaient simplement son front. Mais celle qui est maman de deux petites filles affiche une préférence pour la longue frange, parfois coupée façon «rideau», notamment à l’occasion de la 74e édition des Golden Globes Awards à Los Angeles en 2017. Madame Figaro, Frange signature, carré "wavy", coupe garçonne… Le CV capillaire de Monica Bellucci - Madame Figaro
  • La princesse Charlène de Monaco arborait une frange pour son apparition au balcon du Palais princier mardi dernier. Comme lors de la présentation du prince Jacques et de la princesse Gabriella aux Monégasques en 2015. , La princesse Charlène de Monaco a réadopté la frange
  • Taylor Swift, Dakota Johnson, Hailey Bieber, Lilly Allen… plusieurs sont les stars qui ont adopté LA tendance qui revient chaque saison et qui se porte au gré des fantaisies de chacune, à condition de respecter la morphologie de son visage. Mais bien qu’elle soit super stylée, elle demande pas mal de soin et d’entretien. Mèches rebelles, cheveux difficiles à dompter, frisottis… la frange est difficile à mettre en place qui fait une vraie plaie à la repousse. Elle peut donc très facilement devenir un véritable casse-tête capillaire au quotidien. Au lieu de regretter et de taper sur Google des choses comme « Comment faire repousser sa frange rapidement ? », il vaut mieux l’assumer et maîtriser l’art de bien la coiffer. Des idées de l'intérieur, du jardin, de l'ameublement et de la décoration., Comment coiffer sa frange comme une véritable pro

Images d'illustration du mot « frange »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « frange »

Langue Traduction
Anglais fringe
Espagnol franja
Italien frangia
Allemand franse
Chinois 边缘
Arabe هامش
Portugais franja
Russe бахрома
Japonais フリンジ
Basque arielak
Corse frange
Source : Google Translate API

Synonymes de « frange »

Source : synonymes de frange sur lebonsynonyme.fr
Partager