La langue française

Flandrin, flandrine

Définitions du mot « flandrin, flandrine »

Trésor de la Langue Française informatisé

FLANDRIN, INE, adj. et subst.

A.− Rare. De Flandre. (Vache) flandrine. Qu'ils [les coqs et les poules] soient communs, flandrins, sultans, blancs ou roux ... (Pesquidoux, Chez nous,1921, p. 245).
B.− Usuel, subst. masc., fam. ou péj. Grand garçon un peu gauche et emprunté. J'étais un grand flandrin, pâli par la croissance, Horriblement timide (Coppée, Poés.,t. 3, 1865-1908, p. 103).
[En fonction d'attribut] Voilà Rastoil qui rêve une place de substitut pour son flandrin de fils (Zola, Conquête Plassans,1874, p. 1062).
P. anal. Abdénago frémit de toute sa longueur, ainsi que le grand flandrin de cyprès au vent du sud-est (Arnoux, Rhône,1944, p. 114).
Rem. La plupart des dict. gén. du xxes. (Ac. 1932, Rob., Lar. encyclop., Lar. Lang. fr.) indiquent que ce subst. ne s'emploie qu'avec l'adj. grand. La docum. atteste qu'il a été utilisé parfois seul.
Prononc. et Orth. : [flɑ ̃dʀ ε ̃], fém. [-in]. Le masc. ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist. 1640 grand flandrin (Oudin Curiositez). Emploi injurieux de flandrin « de Flandre; habitant de la Flandre » (2emoitié du xves., Montferrant ap. G. Chastellain, Œuvres, éd. Kervyn de Lettenhove, t. 7, p. 160 : homme flandrin [qualificatif injurieux de G. Chastellain, p. oppos. à trésor de Bourbonnois, appliqué à J. Robertet]). Fréq. abs. littér. : 13. Bbg. Sain. Sources t. 2 1972 [1925], pp. 368-369.

Wiktionnaire

Nom commun

flandrin \flɑ̃.dʁɛ̃\ masculin

  1. (Très rare) Habitant de la Flandre.
  2. (Vieilli) (Familier) Sobriquet qui désigne un homme de haute taille, mince et d’allure molle.
    • Et les paysans, ces grands flandrins qui tremblaient quelques mois auparavant comme des lièvres, lorsqu’on les regardait de travers… eh bien, je les ai vus traiter d’un air d’arrogance de vieux soldats, […]. — (Erckmann-Chatrian, Histoire d’un conscrit de 1813, J. Hetzel, 1864)
    • Certain long flandrin, d'âge indécis, mais qui s'exprimait avec précision en fronçant un museau de fouine, s'était amené un joyeux matin, porteur d'une lettre pour madame la concierge et escorté d'une voiture de déménagement. — (Marcel Martinet, La maison à l'abri, 1919)

Nom commun

flandrine \flɑ̃.dʁin\ féminin

  1. Type de vache laitière dans la classification selon les écussons de François Guénon.
    • Si je donne le nom de flandrines à gauche à cette famille, c’est qu’elle présente par son côté gauche le caractère de la flandrine que je viens de décrire. — (François Guénon, Traité des vaches laitières: et de l’espèce bovine en général, 1861)


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

FLANDRIN (flan-drin, dri-n') adj.
  • 1Qui est de Flandre. Si l'on voulait la relever [la race des moutons] pour la force et la taille, il faudrait unir le moufflon avec notre brebis flandrine et cesser de propager les races inférieures, Buffon, Quadrup. t. VII, p. 204, dans POUGENS. C'est apparemment cette même race de vaches à lait qu'on a transportée et multipliée en Poitou, en Aunis et dans les marais de Charente, où on les appelle vaches flandrines, Buffon, ib. t. I, p. 222.
  • 2 S. m. Terme familier. Flandrin, homme grand et fluet. Notre grand flandrin de vicomte… est un homme qui ne saurait me revenir, Molière, Misanth. V, 4. Je ne prendrais pas pour amants de ces grands flandrins qui attendent qu'une femme fasse les avances, Legrand, le Fleuve d'oubli, sc. 3.

HISTORIQUE

XVIe s. Un grand flandrin [un homme mal fait], Oudin, Curios. fr.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « flandrin »

 Dérivé de Flandre avec le suffixe -in.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Flandrin signifie de Flandre, Flamand, et est un sobriquet péjoratif donné aux gens grands et fluets à cause de la haute taille qui est ordinaire chez les Flamands.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « flandrin »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
flandrin flɑ̃drɛ̃

Évolution historique de l’usage du mot « flandrin »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « flandrin »

  • Noir et blanc, personnages volontairement décadrés, format 4/3, absence de musique additionnelle (à l’exception de Bach), Pawel Pawlikowski, grand flandrin britannique d’origine polonaise aux allures de rock star, choisit l’épure pour raconter la naissance au monde d’une jeune fille guidée par la spiritualité qui va se découvrir juive. Comment solder les comptes du passé ? Concilier foi religieuse et découverte de sa véritable identité ? Prier et aimer danser pieds nus sur du jazz ? L'Obs, « Ida », danser sur les cendres

Traductions du mot « flandrin »

Langue Traduction
Anglais hulking
Espagnol pesado
Italien grande e goffo
Allemand massig
Chinois 笨拙的
Arabe ثقيل
Portugais enorme
Russe неповоротливый
Japonais かさばる
Basque hulking
Corse cascata
Source : Google Translate API

Synonymes de « flandrin »

Source : synonymes de flandrin sur lebonsynonyme.fr

Flandrin

Retour au sommaire ➦

Partager