La langue française

Final, finale

Définitions du mot « final, finale »

Trésor de la Langue Française informatisé

FINAL, ALE, ALS (AUX), adj.

A.− [Correspond à fin1A]
1. Qui est situé au bout, au terme de quelque chose. Synon. terminal; anton. initial.Pour que je revoie définitivement et sans appel les quelques pages finales (Villiers de l'I.-A., Corresp.,1878, p. 256).Je suis 1erau classement final des dispensés (Rivière, Corresp. [avec Alain-Fournier], 1907, p. 120):
1. ... je suis malade. Pourtant, c'est ici que tout se décidera, je le sais d'une façon certaine. Cependant, tu sais bien que rien en se décide jamais. Le oui final n'est jamais dit en ce monde, sauf dans l'oreille de la mort. Green, Journal,1948, p. 177.
[Avec une idée de conclusion] J'étais prodigieusement étonné, mais sans bien comprendre le sens final de cette comédie (Maupass., Contes et nouv.,t. 1, Rouerie, 1882, p. 860).Il était satisfait de cette tirade. Il ajouta, comme on plaque un accord final : « Voilà, Messieurs! » (Martin du G., Thib.,Été 14, 1936, p. 194).
[Avec une idée d'achèvement] Une œuvre (...) n'est jamais achevée. Il y a instabilité essentielle du jugement qui compare l'état dernier et l'état final, le novissimum et l'ultimum (Valéry, Litt.,1930, p. 45).LING. ,,En un sens plus spécial le mot désigne ce qui convient à l'expression de l'achèvement, du terme, ex. aoriste final`` (Mar. Lex. 1951, p. 82).
SYNT. Articulation, lettre, syllabe finale; son final; paragraphe final; acte, cadence, chœur, rondo final(e); bilan, compte, quittance final(e); clause finale; consensus, vote final; objectif, résultat final; combat, défaite, victoire, lutte, triomphe, succès, écrasement final(e); anéantissement, chaos final.
Point final. Point qui marque la fin d'un texte. On a supprimé les deux virgules finales des deux avant-derniers vers, et on a supprimé l'exclamation du point d'exclamation final (Péguy, V.-M., comte Hugo,1910, p. 716).
Au fig., souvent dans le syntagme mettre un/le point final à qqc. Je dressais le compte des plaisirs dont me privait le point final qu'Albertine mettait à ma liberté (Proust, Prisonn.,1922, p. 168).Le Démon de Midi, paru en 1914, a mis le point final au meilleur de son œuvre [de Bourget] (Thibaudet, Hist. litt. fr.,1936, p. 428).
Fin finale. Et ce fut bien la fin finale de ce Parnasse déjà célèbre et qui restera illustre (Verlaine, Mém. veuf,1886, p. 277).En fin finale, il se préparerait des événements graves à l'étranger (Aymé, Jument,1933, p. 88).
THÉOL. Qui persiste jusqu'au moment de la mort. Don Juan mourut dans l'impénitence finale, tourmenté par les démons, c'est-à-dire par les remords tardifs et impuissants de sa conscience (Sand, Lélia,1839, p. 513).Que Dieu vous reçoive au nombre de ses élus, qu'il vous accorde la persévérance finale (Huysmans, Oblat,t. 2, 1903, p. 36).
2. P. ext. Qui a un caractère décisif. Je te remercie, ma petite Christine, dit-il d'un ton sourd, mais décidé et final (Malègue, Augustin,t. 2, 1933, p. 303).
B.− [Correspond à fin1B]
1. PHILOS. Qui comporte une finalité*, qui tend à un but. Un philosophe naturaliste (...) a dit : « L'homme n'est pas final. » Non, l'homme n'est ni le principe ni la fin de la vie terrestre (France, Pierre bl.,1905, p. 319).
Cause finale. Cf. cause2I B.Doctrine, philosophie, théorie, partisan des causes finales :
2. En ce sens, le finalisme chrétien lui-même est un corollaire immédiat de la notion de création, à tel point qu'on peut aller jusqu'à dire que la notion de cause finale ne reçoit son sens plein que dans l'univers suspendu à la liberté du Dieu de la Bible et de l'Évangile. Car il n'y a finalité vraie que si l'intelligence est à l'origine des choses et si cette intelligence est celle d'une personne créatrice. Gilson, Espr. philos. médiév.,1931, p. 110.
2. LING. Qui exprime ou qui implique la visée d'un but, une intention. Conjonction, locution conjonctive à valeur finale. Les locutions conjonctives qui servent à construire les propositions finales entraînent l'emploi du mode subjonctif dans la mesure où elles explicitent cette intention (Wagner-Pinchon, 1962, § 699).
REM.
Cause(-)finalier, ière,(Cause finalier, Cause-finalier) adj.,vieilli. Qui admet ou implique la théorie de la cause finale (attesté par qq. dict. gén. parmi lesquels Littré). Ton Bernardin la conte [l'affaire des noix de coco] et en tire une morale impudemment téléologique, cause-finalière (Arnoux, Calendr. Fl.,1946, p. 156).V. finaliste1(spéc. étymol.).
Prononc. et Orth. : [final]. D'apr. Fér. 1768 et Fér. Crit. t. 2 1787, n'aurait pas de plur., ce que conteste Besch. 1845 qui recommande le plur. finals. Cf. aussi Rob. En fait, il y a flottement entre finals et finaux : le 1ersemble être le plur. de la lang. cour. et des écrivains, le second celui des linguistes et des économistes; ex. : des b., d, g finaux, les résultats finaux (cf. Dupré 1972, pp. 1011-1012). Étymol. et Hist. 1. 1174-78 « qui termine, qui est à la fin » (E. de Fougères, Manières, éd. J. Kremer, 515); 2. 1365 « qui tend vers un but » (Oresme, Traictie des monnoies, éd. M. L. Wolowski, p. 45). Empr. au b. lat. finalis « qui est à la fin », médiév. « causal » (ca 1170 ds Latham); dér. de finis, v. fin substantif. Fréq. abs. littér. : 1 299. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 762, b) 2 032; xxes. : a) 2 311, b) 2 395.
DÉR.
Finaliser, verbe trans.,mod. Assigner un but à quelque chose. Le bien politique est un bien digne en soi de finaliser l'action humaine (Maritain, Human. intégr.,1936, p. 230).De la société globale, l'Église exige qu'elle soit finalisée par le salut de l'homme (Philos., Relig., 1957, p. 3808).Part. passé en emploi adj. Mécanisme finalisé : un mécanisme considéré comme établi pour des interactions avec son environnement exclusivement déterminées (Couffignal, Mach. penser,1964, p. 63).La cybernétique ne doit être considérée que comme une théorie de l'action finalisée et de l'adaptation (Hist. gén. sc.,t. 3, vol. 2, 1964, p. 101).Rem.
Finalisation, subst. fém.,mod. Action d'assigner un but à quelque chose ou fait d'avoir un but assigné. La victime se replie sur une finalisation de toute sa vie dans l'égocentrisme (Mounier, Traité caract.,1946, p. 520).Expliquer mécaniquement la finalisation de fait des organismes (Ruyer, Cybernétique,1954, p. 54).
[finalize], finalise [finali:z]. Aucune transcr. ds les dict. 1reattest. 1936 (Maritain, op. cit., p. 153); de final* « qui tend vers », suff. -iser*, cf. l'angl. finalize (1922 ds NED Suppl.2). Fréq. abs. littér. : 4.

FINALE2, FINAL, subst. masc.

MUS. Dernière partie, de caractère généralement animé et brillant, d'une œuvre musicale.
[Mus. instrumentale] ,,Dernier des divers mouvements d'une sonate, d'une symphonie, d'un concerto, d'une suite ou d'une succession libre de pièces constituant un tout`` (Mus. 1976). Le temps n'est plus [chez Beethoven] de ces finales emportés, où la passion se précipite, ivre et sauvage, vers son but (Rolland, Beeth.,t. 2, 1937, p. 438).Archéologie intéressée et passionnelle, elle [une philologie partisane] écrit bravement le final des symphonies inachevées (Jankél., Je-ne-sais-quoi,1957, p. 144):
1. De même qu'il est bon dans une symphonie même pastorale de faire revenir de temps en temps le motif principal, gracieux, tendre ou terrible, pour enfin le faire tonner au finale avec la tempête graduée de tous les instruments, − je crois utile de vous parler encore de l'abbé de Bucquoy (...) avec cette intention de mise en scène exacte et descriptive sans laquelle ses aventures n'auraient qu'un faible intérêt. Le finale se recule encore et vous allez voir que c'est encore malgré moi... Nerval, Filles feu,Angélique, 1854, p. 567.
[Mus. vocale, surtout d'opéra] ,,Dernière partie d'un acte ou de l'ensemble de l'œuvre, réunissant le plus souvent tous les personnages dans un ensemble vocal ou un chœur final ou une combinaison des deux`` (Mus. 1976).
[De l'œuvre] Avez-vous vu à l'opéra le finale d'un bel opéra-comique de Rossini (Stendhal, Amour,1822, p. 182).Les cortèges et les finales meyerbeeriens (Dumesnil, Hist. théâtre lyr.,1953, p. 137).
[D'un acte] Le final du second acte, morceau plein de chaleur et de caractère, est aussi l'un des plus vigoureux qu'ait écrit l'auteur de la Muette (Musset dsRevue des Deux Mondes,1832, p. 242).
P. métaph. Le finale se recule (supra ex. 1).Les agents attendirent tout le jour quand, à sept heures, le 53 sortit de la rue Galande. Le final allait se jouer (La Varende, Cadoudal,1952, p. 303):
2. Le train freine et s'arrête aux abords de Paris. Il reprend doucement pour le finale [it. ds le texte]... Le trajet est une œuvre assez semblable à quelque symphonie. Valéry, Variété II,1929, p. 38.
Prononc. et Orth. : [final]. Ds Ac. 1835-1932. Ds Ac. 1835, s.v. final. Ds Ac. 1878, s.v. finale comme dans de nombreux dict. (cf. Land. 1834, Gattel 1841, Nod. 1844, Besch. 1845, Littré et DG). Ds Ac. 1932 sous les 2 formes (cf. aussi Dub. et Lar. Lang. fr.). Au plur. des finals, des finales. Étymol. et Hist. 1779 finale « dernière partie d'une œuvre musicale » ici, d'un opéra (Correspondance littéraire secrète, no16, 17 avr. d'apr. Proschwitz ds St. neophilol. t. 27, p. 231). Mot ital. attesté comme terme de mus. dep. av. 1742 (Fagiuoli ds Batt.), substantivation de finale (final*).
STAT. − Finale1 et 2. Fréq. abs. littér. : 141.
BBG. − Quem. DDL t. 10.

Wiktionnaire

Adjectif

final \fi.nal\ masculin

  1. Qui finit, qui termine.
    • Compte final.
    • Quittance finale.
    • La lettre finale, la syllabe finale d’un mot.
    • La note finale d’un air
    • En fin finale (Populaire) : enfin, finalement.
    • Mourir dans l’impénitence finale, persévérer jusqu’à la fin dans une opinion, dans un parti, malgré les avis, les circonstances
  2. Qui dure jusqu’à la fin.
    • Impénitence finale.
    • Persévérance finale.
  3. (Philosophie) Qu’on se propose pour but.
    • La cause finale, la fin, le but pour lequel certains supposent qu’une chose a été faite, créée.
    • La doctrine des causes finales. — Rechercher les causes finales.
    • La gloire de Dieu doit être la cause finale de toutes nos actions.

Nom commun

final \fi.nal\ masculin

  1. Dernière partie d’une œuvre vocale, instrumentale ou orchestrale.
    • Regardez le final du concert d’Indochine au Stade de France. — (Emmanuel Marolle, Regardez le final du concert d’Indochine au Stade de France, Le Parisien, 28 juin 2014)

Forme d’adjectif

finale féminin

  1. Féminin singulier de final.

Nom commun 1

finale \fi.nal\ féminin

  1. (Sport) Partie opposant les deux derniers concurrents restant en lice, dans les tournois par élimination.
  2. (Sport) Celui qui participe à une compétition.
    • Gaby Irvoas confiait il y a quelques jours : « Cette saison s'est fort bien terminée pour nos jeunes savateuses et savateurs. Depuis plusieurs années, l'école de savate de la MJC présente des compétiteurs et compétitrices jusqu'en finale du championnat de France. — (« Savate et boxe française. Une nouvelle appellation », le 21 août 2013, page Quintin, sur le site du Télégramme de Brest (www.letelegramme.fr))
  3. (Jeu d’échecs) Moment de la partie où la menace d’un mat est faible et où les rois participent à la lutte.

Nom commun 2

finale \fi.nal\ féminin

  1. (Linguistique) Phonème final dans une syllabe. Souvent utilisé dans l’étude des langues chinoises.
  2. (Grammaire) Dernière lettre d'un mot, ou dernière syllabe d'une phrase.
  3. Dernière partie d'une période, d'une longue phrase.
    • En résumé, c'est la proportion, l'équilibre, la logique qui détermineront a priori l'harmonie d'une phrase, et c'est en soignant surtout les finales qu'on obtiendra l'effet musical complet. — (Antoine Albalat, L'art d'écrire enseigné en vingt leçons (sixième leçon), 1899)
  4. (Musique) Dernière note d'un air.

Forme d’adjectif

finale féminin

  1. Féminin singulier de final.

Nom commun 1

finale \fi.nal\ féminin

  1. (Sport) Partie opposant les deux derniers concurrents restant en lice, dans les tournois par élimination.
  2. (Sport) Celui qui participe à une compétition.
    • Gaby Irvoas confiait il y a quelques jours : « Cette saison s'est fort bien terminée pour nos jeunes savateuses et savateurs. Depuis plusieurs années, l'école de savate de la MJC présente des compétiteurs et compétitrices jusqu'en finale du championnat de France. — (« Savate et boxe française. Une nouvelle appellation », le 21 août 2013, page Quintin, sur le site du Télégramme de Brest (www.letelegramme.fr))
  3. (Jeu d’échecs) Moment de la partie où la menace d’un mat est faible et où les rois participent à la lutte.

Nom commun 2

finale \fi.nal\ féminin

  1. (Linguistique) Phonème final dans une syllabe. Souvent utilisé dans l’étude des langues chinoises.
  2. (Grammaire) Dernière lettre d'un mot, ou dernière syllabe d'une phrase.
  3. Dernière partie d'une période, d'une longue phrase.
    • En résumé, c'est la proportion, l'équilibre, la logique qui détermineront a priori l'harmonie d'une phrase, et c'est en soignant surtout les finales qu'on obtiendra l'effet musical complet. — (Antoine Albalat, L'art d'écrire enseigné en vingt leçons (sixième leçon), 1899)
  4. (Musique) Dernière note d'un air.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FINAL, ALE. adj.
Qui finit, qui termine. Compte final. Quittance finale. La lettre finale, la syllabe finale d'un mot; La note finale d'un air ou, par ellipse comme nom, La finale d'un mot, d'un air. Point final, Qui indique la fin d'une phrase, d'un mot. Il signifie aussi Qui dure jusqu'à la fin. Impénitence finale. Persévérance finale. Fig. et fam., Mourir dans l'impénitence finale, Persévérer jusqu'à la fin dans une opinion, dans un parti, malgré les avis, les circonstances. Pop., En fin finale, Enfin, finalement.

FINAL, en termes de Philosophie, signifie spécialement Qu'on se propose pour but. Cause finale. La gloire de Dieu doit être la cause finale de toutes nos actions. Cause finale se dit particulièrement de la Fin, du but pour lequel on suppose qu'une chose a été faite, créée. La doctrine des causes finales. Rechercher les causes finales. La preuve de l'existence de Dieu par les causes finales.

Littré (1872-1877)

FINAL (fi-nal, na-l') adj.
  • 1Qui finit, qui est à la fin. État final. Compte final. La syllabe finale d'un mot. La mesure finale d'un air.

    Point final, le point qui termine une phrase et qui marque un sens complet.

    Populairement. En fin finale, finalement, enfin.

  • 2 Terme de théologie. Qui dure jusqu'à la fin de la vie. Impénitence finale.

    Familièrement. Mourir dans l'impénitence finale, garder, contre les avis, une opinion qu'on s'est formée. Il est vrai que je meurs dans l'impénitence finale sur les testaments ; mais aussi je meurs dans le respect et dans la reconnaissance finale avec laquelle j'ai l'honneur d'être, Voltaire, Lett. Mme d'Aiguillon, 16 oct. 1771.

  • 3Cause finale, le but qu'on se propose. La gloire de Dieu doit être la cause finale de toutes nos actions, Dict. de l'Acad.

    Particulièrement, dans le langage de la philosophie, cause finale, la fin, la destination dernière des choses et, par conséquent, l'objet pour lequel elles sont faites. Newton croyait aux causes finales ; j'ose y croire comme lui ; car enfin la lumière sert à nos yeux, et nos yeux semblent faits pour elle, Voltaire, Lett. Dionis, 18 janv. 1775. J'avoue qu'une raison tirée des causes finales n'établira ni ne détruira jamais un système en physique, Buffon, Animaux, Syst. de la génération. La nature est bien éloignée de s'assujettir à des causer finales dans la composition des êtres, Buffon, Cochon. Quelques partisans des causes finales ont imaginé que la lune avait été donnée à la terre pour l'éclairer pendant les nuits, Laplace, Exp. IV, 5.

    La doctrine des causes finales, celle qui prétend assigner l'objet spécial que la divinité s'est proposé dans la création de chaque être.

  • 4 S. f. La dernière syllabe d'un mot. La finale est longue, brève.

    La dernière partie d'un son. [Les pétrels damiers] faisant entendre leur voix aigre et enrouée, dont la finale a quelque chose du cri du goëland, Buffon, Ois. t. XVII, p. 445, dans POUGENS.

    Terme de musique. La principale corde du mode, sur laquelle un morceau doit finir ; on l'appelle aussi tonique.

    Terme de plain-chant. Note sur laquelle se termine une antienne, une hymne ou un autre morceau.

    Terme de danse. La cinquième et dernière figure du quadrille ordinaire. Cette figure se compose ainsi : 1° Les deux couples vis-à-vis traversent et retraversent en pas de galop (8 mesures) ; 2° ils font en avant quatre et en arrière, même pas (4 mesures) ; 3° en avant quatre et en arrière en changeant de dames (4 mesures) ; 4° chaîne des dames (8 mesures) ; 5° et 6° on recommence les 2° et 3° (8 mesures) ; 7° pour finis grand rond en pas de galop. - La finale se dansait différemment il y a trente ans. On commençait par un chassez-croisez exécuté par les deux couples vis-à-vis ; après quoi on dansait la figure de l'été ; cela se répétait quatre fois ; pour finir on faisait un chassez-huit.

    Final fait au masculin pluriel finals : sons finals.

HISTORIQUE

XIIIe s. Chascune ars a une finel chose qui adresce ses oevres, Latini, Trésor, p. 257.

XIVe s. Richesses ne sont pas le bien final, lequel l'en quiert pour lui meisme, Oresme, Eth. VI (10).

XVe s. Et repondit [le comte de Flandre] que… il envoyeroit à Tournay par son conseil hastivement reponse finale, Froissart, II, II, 150. Et repeurent, pour fin finalle, De ce qui estoit appresté, Villon, la Repue de Montfaucon.

XVIe s. La destruction finale de Carthage, Amyot, Caton, 53.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

FINAL. Ajoutez : - REM. à la fin de l'article FINAL, il est dit que le pluriel masculin est finals. Cependant on trouve aussi finaux : Les phénomènes finaux, S. de Luca, Acad. des sc. Comptes rend. t. LXXXIII, p. 513.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

FINAL, adj. (Gramm. & Théol.) se dit de ce qui termine une action, une opération, une dispute, &c. & en général de ce qui met fin à une chose, comme un jugement final, sentence finale, &c.

Les Théologiens appellent l’impénitence des réprouvés, impénitence finale, parce qu’ils supposent qu’elle continue jusqu’à la fin de leur vie, & qu’ils meurent dans ce funeste état.

On dit aussi en Théologie, persévérance finale ; c’est l’état de justice & de grace dans lequel un homme se trouve à la mort, & qui le rend digne des récompenses-éternelles. Voyez Persévérance. (G)

Final, (Géogr.) ville d’Italie, capitale d’un marquisat auquel elle donne son nom, & qui est enclavé dans l’état de Gènes. Final est sur la Méditerranée, à 12 lieues S. E. de Coni, 13 S. O. de Gènes, 22 S. E. de Turin, 24 S. O. de Casal. Long. 25d 52′ latit. 44d 18′. (C. D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « final »

Du latin finalis.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. et espagn. final ; ital. finale ; du latin finalis, de finis, fin (voy. FIN 1).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « final »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
final final

Évolution historique de l’usage du mot « final »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « final »

  • Le poète meurt de l'inspiration comme le vieillard de la vieillesse. La mort est au poète ce que le point final est au manuscrit. De René Char / Voyages au coeur
  • eval(ez_write_tag([[250,250],'wesportfr_com-medrectangle-3','ezslot_3',149,'0','0']));eval(ez_write_tag([[250,250],'wesportfr_com-medrectangle-3','ezslot_4',149,'0','1']));Les supporters ne seront pas déçus par ces quarts de finale. Elles promettent de belles affiches ces 10 et 11 août. Mais avant ceux-ci, les téléspectateurs pourront profiter des quelques chocs des 8e de finale. , L’Europa League annonce aussi ses quarts de finale
  • Les Parisiens rencontreront un adversaire abordable en quarts de finale dans un match sec (sans aller-retour), à Lisbonne, entre les 12 et 15 août. Lyon, de son côté, pourrait être opposé au vainqueur de Manchester City-Real Madrid. Le Monde.fr, Ligue des champions : le PSG hérite des Italiens de l’Atalanta Bergame en quarts de finale
  • Les affiches sont connues pour les quarts de finale de la Ligue des Champions dont les matches se disputeront à Lisbonne dans un « final 8 ». Courrier picard, Ligue des Champions: PSG-Atalanta Bergame en quart de finale, Lyon pourrait affronter le Real ou Manchester City
  • La reprise des matches est fixée au 14 août avec un match entre les Harlequins et Sale. Les neuf journées restantes seront disputées sur six semaines. Trois seront donc jouées en semaine. Suivront ensuite les demi-finales et la finale, le 24 octobre prochain. L'Équipe, Angleterre : reprise de la Premiership le 14 août, la finale le 24 octobre - Rugby - Premiership - L'Équipe
  • En dominant Hugo Grenier en deux manches (6-2, 7-6 [1]), Gilles Simon s'est qualifié pour la première finale du Challenge Élite, qui se disputera dimanche à 14 heures. L'Équipe, Challenge Élite FFT : Gilles Simon rejoint Pierre-Hugues Herbert en finale - Tennis - Challenge Élite FFT - L'Équipe
  • Les supporters de Saint-Étienne ont décidé de boycotter la finale de la Coupe de France face au PSG, en raison du faible nombre de places allouées, Sport24, Coupe de France : Les supporters de Saint-Etienne boycotteront la finale contre le Paris SG - Coupe de France - Football
  • Communiqué final. La hantise des diplomates qui doivent réussir à expliquer en trois minutes ce qu'ils n'ont pas réussi à analyser en trois jours. De Jacques Mailhot / La politique d'en rire
  • En cas de qualification en demi-finale, le PSG sera opposé au vainqueur de la confrontation entre l'Atlético Madrid et Leipzig. Lyon, qui doit encore jouer son 8e de finale retour contre la Juventus Turin le 7 ou 8 août, jouera contre Naples, Barcelone, Chelsea ou le Bayern Munich en cas de qualification pour le dernier carré. Europe 1, Ligue des champions : découvrez les affiches des quarts de finale
  • Qui dort jusqu'au soleil levant Il meurt pauvre finalement. De Proverbe français
  • Mes performances ont finalement rattrapé mon ego. De Ato Boldon
  • Le temps nous presse sans trêve vers le trou final. De Pierre Desproges / Vivons heureux en attendant la mort
  • L'image du livre de cuisine ne correspond jamais au résultat final. De Loi de Murphy
  • Pour atteindre l'objectif final, je me concentre d'abord sur la préparation. De David Douillet
  • La vie est une loterie, Même si tu gagnes au final tu perds la vie. De MC Solaar / Dieu ait son âme
  • Si les olympiades restent toujours l’objectif final, chaque compétition est un défi en soi. De Laure Manaudou
  • L'insulte est souvent l'argument final de celui qui ne trouve plus rien à dire. De Anonyme
  • Dans toute relation où deux personnes se fondent en une seule, le résultat final est deux demi-personnes. De Wayne W. Dyer
  • Ce qui fait un bon manager c’est la prise de décision. On peut utiliser les ordinateurs les plus fous pour étudier les chiffres mais en final il faudra faire un planning et passer à l’action. De Lee Lacocca
  • C’est toujours les voix qui restent, au final, c’est aussi toujours par elles que ça commence, une voix plus une oreille ; deux fils de soie impalpables et un pavillon ! De Jean-Jacques Schuhl / Ingrid Caven
  • Le vrai sens de de la guerre est la mort, c'est son matériau, sa forme et son contenu, son unique spécialité, son produit final, sa marque de fabrique. De Andreï Makine / Le Pays du lieutenant Schreiber
  • Les humains ne sont pas le résultat final d’un progrès évolutif prédictible mais plutôt une minuscule brindille sur l’énorme buisson arborescent de la vie qui ne repousserait sûrement pas si la graine de cet arbre était mise en terre une seconde fois. De Stephen Jay Gould / La Vie est belle
  • Mes performances ont finalement rattrapé mon ego. De Ato Boldon
  • Qui dort jusqu'au soleil levant Il meurt pauvre finalement. De Proverbe français
  • « Le Comité exécutif de l’UEFA a jugé prudent de prendre la décision de faire jouer les matches UEFA à huis clos jusqu’à nouvel ordre », a précisé l’instance dans un communiqué, indiquant que les phases finales de Ligue Europa et de Ligue des champions féminine, prévues en août respectivement en Allemagne et au Pays basque espagnol, étaient également concernées par cette mesure. « L’UEFA suit l’évolution de la situation et proposera toute levée totale ou partielle de ces aménagements en temps voulu », a ajouté la confédération européenne, qui a plusieurs fois martelé qu’elle ne disposait pas de « plan B » à son « Final 8 » lisboète. Le Monde.fr, Huis clos pour le tournoi final de la Ligue des champions
  • En cas de victoire sur l'Atalanta en quart de finale, le Paris Saint-Germain défierait le vainqueur d'Atletico-Leipzig. Et éviterait ainsi les très grosses cylindrées (Manchester City, Real Madrid, Barça...). , Sport | C1 : PSG-Atalanta en quarts de finale, l'OL jouera le Real Madrid ou City en cas de qualification
  • Pedro Pinto lors du tirage au sort des huitièmes de finale de Ligue des champions, en décembre 2019. - AI / reuters / Panoramic Sport24, Ligue des champions : tout savoir sur le tirage au sort du final 8 - Ligue des champions - Football
  • On enchaîne avec les demi-finales Football.fr, Final 8 : Le tirage au sort à la loupe - Football.fr
  • Ce vendredi, l'UEFA a procédé au tirage au sort des quarts et des demi-finales de la Ligue des champions, dans le cadre de son Final 8 prévu à Lisbonne du 12 au 23 août prochains. France Football, Ligue des Champions - Final 8 - Le tirage au sort complet du Final 8 de la Ligue des champions - France Football
  • Le verdict est tombé, le Paris Saint-Germain affrontera les Italiens de l'Atalanta de Bergame en 1/4 de finale du "Final 8" de la Ligue d... réagir › Foot National, Ligue des Champions : Le calendrier du Final 8 est tombé (off)
  • « D’habitude, je vais vingt fois par jour sur les sites de sport. Là, depuis le début du confinement, j’ai dû y aller vingt fois… » Ce jeune cadre dit dynamique, croisé dans un quartier branché de la capitale, résume bien, semble-t-il, le sentiment des passionnés de football. Dans un premier temps, le sevrage violent imposé par le Covid-19 et l’arrêt soudain de toutes les compétitions a été difficile à vivre. Puis les organismes se sont habitués à ne plus entendre hurler les commentateurs télé ou radio à la moindre (vraie ou fausse) occasion. Le besoin compulsif de connaître le score, le buteur, le classement, le prochain match, a disparu pour une cure qui aura pu finalement faire du bien. À tout le monde, y compris à certains couples… Sport24, Final 8 de la Ligue des champions : Vivement le retour du vrai foot… - Ligue des champions - Football
  • Le PSG et l'Olympique Lyonnais connaissent leur programme pour les quarts de finale de la Ligue des champions, à la suite du tirage au sort effectué vendredi. Retrouvez le programme complet du Final 8 de Lisbonne et des demi-finales potentielles. L'Équipe, Le tirage au sort du Final 8 de la Ligue des champions : Le tirage au sort de la Ligue des champions en direct - L'Équipe
  • Paulo Sousa sera à Nyon à la mi-journée pour procéder au tirage au sort des phases finales des coupes d’Europe. SudOuest.fr, Ligue des Champions : Paulo Sousa fera le tirage au sort du "Final 8" ce vendredi
  • La logique a été respectée pour le premier tournoi semi-officiel de tennis depuis le gel du circuit professionnel en mars: Kristina Mladenovic et Gilles Simon, les mieux classés des joueurs en lice, se sont hissés vendredi en finale du Challenge Elite FFT à Nice. Mladenovic, N.1 française et 42e mondiale, a éliminé Jessika Ponchet (225e) 6-1, 6-1 et affrontera samedi pour le titre Fiona Ferro (53e) qui s'est défait de Myrtille Georges (283e) 6-4, 6-4. De son côté, Simon (54e) a battu Hugo Grenier (243e) 6-2, 7-6 (7/1) et affrontera en finale Pierre-Hugues Herbert (71e) qui a écarté Corentin Denolly (327e) 6-1, 5-7 et 10-1 dans le super-tie break. Si bien que les deux finales se joueront entre les mieux classés des joueurs en lice, tant chez les messieurs que chez les dames. Sport24, Mladenovic et Simon en finale - Fil Info - Tennis

Images d'illustration du mot « final »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « final »

Langue Traduction
Anglais final
Espagnol final
Italien finale
Allemand finale
Chinois 最后
Arabe نهائي
Portugais final
Russe окончательный
Japonais 最後の
Basque final
Corse finale
Source : Google Translate API

Synonymes de « final »

Source : synonymes de final sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « final »

Final

Retour au sommaire ➦

Partager