La langue française

Ultime

Définitions du mot « ultime »

Trésor de la Langue Française informatisé

ULTIME, adj.

A. − [Dans l'espace] Qui se trouve à l'endroit le plus éloigné qu'il soit possible d'atteindre, au point au delà duquel il n'y a plus rien. Synon. dernier, extrême.Les Andes étageaient leurs gradins de basalte, De porphyre, de grès, d'ardoise et de granit, Jusqu'à l'ultime assise où le roc qui finit Sous le linceul neigeux n'apparaît que par place (Heredia, Trophées, 1893, p. 201).
[P. réf. à l'ultima Thulé, la « dernière des terres »] Loin, plus loin, par delà les ultimes Thulés (Richepin, Paradis, 1894, p. 340).
B. − [Dans le temps] Qui se situe à la fin d'un processus et qui le clôt. Synon. dernier, final.Ultime tentative; phase ultime d'une bataille. Je hasarderai une ultime démarche qui sera encore vaine, j'en suis sûr (Flaub., Corresp., 1879, p. 281).Il fallait, pourtant, agir et en finir. L'ultime décision fut prise. La tragédie allait commencer (De Gaulle, Mém. guerre, 1954, p. 156).
En partic. Qui se produit juste avant une issue irrémédiable. La délivrance ultime des captifs, à la dernière seconde, par les soldats qui arrivent en trombe, brandissant magnifiquement la bannière étoilée (Hémon, M. Chapdelaine, 1916, p. 179).
À l'ultime moment, à l'ultime seconde. Il avait pu, à l'ultime seconde, et malgré la douleur de l'arrachement, retenir ses deux compagnons au bord du gouffre (Peyré, Matterhorn, 1939, p. 32).La tempête, il la surmonte juste, à la dernière vague. Le fauve, il le perce à l'ultime moment avant d'être déchiré lui-même (Giraudoux, Sodome, 1943, I, 2, p. 56).
C. − Qui se situe après tous les éléments d'une série progressive et qui clôt une démonstration, un raisonnement. La médecine expérimentale est le terme ultime de la médecine scientifique (...) l'état scientifique le plus avancé de la médecine. C'est la science médicale arrivée à son entier développement, parvenue pour ainsi dire à son état scientifique adulte (Cl. Bernard, Princ. méd. exp., 1878, p. 36).Aujourd'hui, ce dernier élément, que nous avons poursuivi, ce résidu ultime de l'analyse, cette fine pointe du génie, je crois bien que c'est la certitude jumelle de pouvoir se créer soi-même en vue de l'œuvre devinée (Maurois, Dialog. commandement, 1924, p. 120).
Rem. gén. Ultime n'est que rarement empl. en fonction d'attribut: Il fut pris de rejets de bile et il sut que les heures ou les jours qui venaient étaient ultimes (P. Quignard, Albucius, Paris, POL, 1990, p. 216).
REM. 1.
Ultimement, adv.,rare. En dernière analyse, en dernier lieu. Nos anticipations initiales sur la nature ultimement psychique de l'évolution (Teilhard de Ch., Phénom. hum., 1955, p. 159).
2.
Ultimité, subst. fém.,rare. Caractère ultime (de quelque chose). L'ultimité de la mort, qui est la seule situation absolument vraie et crûment authentique de l'existence (Jankél., Je-ne-sais-quoi, 1957, p. 180).
Prononc.: [yltim]. Étymol. et Hist. Ca 1223 les ultimes questions (Gautier de Coincy, Miracles ND, éd. V. F. Koenig, I Mir 11, 829); mil. du xves. ultime phaze (Lettre de Philippe ds P. Rickard, Chrestomathie de la lang. fr. au XVes., p. 113); ca 1475 point ultime (G. Chastellain, Ver. mal prise, p. 513 ds Gdf.); 1ertiers du xvies. jugement ultime (Fossetier, Cron. Marg., ms. Brux., 10509, fo105, ibid.). Empr. au lat.ultimus « dernier ». Ultime subit une éclipse au déb. du xviies. avant de réapparaître au xixes. (1832, Raymond). Fréq. abs. littér.: 329. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) néant, b) 39; xxes.: a) 374, b) 1 152.

Wiktionnaire

Adjectif

ultime \yl.tim\ masculin et féminin identiques

  1. Dernier, final, le plus éloigné possible.
    • Deux minutes après, […], il attendait dans une posture recueillie et digne les ultimes recommandations paternelles. — (Louis Pergaud, L’Argument décisif, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • À vrai dire, elle avait tourné quelques autres films à Hollywood après avoir participé aux ultimes tentatives avortées de Castle, mais c'étaient des nanars de série B. Pour elle, ces fragments étaient son dernier travail « sérieux ». — (Théodore Roszak, La Conspiration des ténèbres, Le Cherche Midi, 2014.)

Forme de verbe

ultime \Prononciation ?\

  1. Première personne du singulier du présent du subjonctif de ultimar.
  2. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de ultimar.
  3. Troisième personne du singulier de l’impératif de ultimar.

Forme d’adjectif

ultime \ul.ˈti.me\

  1. Féminin pluriel de ultimo.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ULTIME (ul-ti-m') adj.
  • 1 Terme didactique. Qui est placé au dernier rang. La syllabe ultime d'un mot.

    En ce sens, les grammairiens disent quelquefois ultième.

  • 2 Terme de médecine. Symptômes ultimes, symptômes qui annoncent la dissolution du malade.

HISTORIQUE

XVe s. Sur le point ultime de meschief prochain, Chastelain, Expos. sur vér. mal prise.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « ultime »

Prov. ultim ; esp. etital. ultimo ; du lat. ultimus, superlatif de ulter ou ultra (voy. OUTRE 2).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin ultimus (« ultime »), superlatif de l’adjectif inusité ulter dont le comparatif est ulterior (« ultérieur ») et l’adverbe ultra.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « ultime »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ultime yltim

Citations contenant le mot « ultime »

  • Devenir martyr, on le sait bien, est l’ultime façon de devenir célèbre. De Russell Banks / le Monde des Livres, 16 janvier 2015
  • Etre capable d'occuper intelligemment ses loisirs, tel est l'ultime produit de la civilisation. De Bertrand Russell / La Conquête du bonheur
  • En ultime analyse, toute chose n'est connue que parce que l'on veut croire la connaître. De Koan zen
  • L'amour comme dérobade, l'étreinte comme ultime argument, la jouissance en points de suspension. De Amin Maalouf / Le Premier siècle après Béatrice
  • Les mers ne sont plus un espace infini, elles ne peuvent plus être l'ultime poubelle. De Corinne Lepage / Corinne-Lepage.com
  • Saisis-toi du plaisir, et, à l'ultime coup de balai, Que ton dernier soupir soit : Assez joui de la vie. De Jan-Jacob Slauerhoff
  • La solitude est le fond ultime de la condition humaine. L'homme est l'unique être qui se sente seul et qui cherche l'autre. De Octavio Paz / Le Labyrinthe de la solitude
  • Le patriotisme est l’ultime refuge d’un idiot. De Samuel Johnson
  • Le meurtre est l'ultime échec de la parole. De Jean-Michel Bessette / Sociologie du crime
  • Le respect, ça n'existe pas. Même s'il représente pour beaucoup l'ultime forme de leur espoir. L'ultime forme de leur dignité. De Dominique Lévy-Chédeville / L'Homme aux passions tristes
  • La mort, c'est ce qui nous échappe. L'ultime bévue. De Francine Noël / Babel, prise deux
  • La dérision en toutes choses est l'ultime défi au malheur. De Sébastien Japrisot
  • Feindre le malaise est l'ultime refuge de qui manque d'imagination. De Jim Fergus / Mille femmes blanches
  • La révolte des jeunes : vomir. L'ultime révolte des vieux : chier partout. De Roland Topor / Pense-bêtes

Images d'illustration du mot « ultime »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « ultime »

Langue Traduction
Anglais ultimate
Espagnol último
Italien finale
Allemand ultimativ
Chinois 最终
Arabe نهائي
Portugais final
Russe окончательный
Japonais 究極
Basque azken
Corse ultimu
Source : Google Translate API

Synonymes de « ultime »

Source : synonymes de ultime sur lebonsynonyme.fr

Ultime

Retour au sommaire ➦

Partager