La langue française

Fêter

Définitions du mot « fêter »

Trésor de la Langue Française informatisé

FÊTER, verbe trans.

A.− Célébrer et solenniser par une fête.
1. Domaine relig.
a) Solenniser, par une commémoration, une divinité, un être vénéré par une religion, un événement historique de caractère religieux. Fêter un saint; fêter l'Épiphanie. Fêtons encore les anciennes divinités (Sand, Lélia,1833, p. 210).Heureux ceux qui fêteront Noël (Martin du G., Thib.,Épil., 1940, p. 995):
1. Puissent les chrétiens fêter un dieu présent, être fidèles à un dieu présent comme ces incorrigibles païens (de paysans) fêtent, célèbrent, chôment un dieu généralement absent... Péguy, V.-M., comte Hugo1910, p. 687.
b) Solenniser par une célébration ou par une procession.
[Relig. musulmane] À Alexandrie, dès le soir de notre arrivée, nous avons vu une procession aux flambeaux : on fêtait la circoncision d'un enfant (Flaub., Corresp.,1849, p. 121).
[Relig. chrét.] :
2. Pour fêter le jour des Rameaux, il n'y avait dans l'église nue que des touffes de buis cueilli par les matins pluvieux : leur senteur amère se mêlait à l'encens. Moselly, Terres lorr.,1907, p. 77.
2. Domaine profane
a) Commémorer par des réjouissances un événement historique. Si nous fêtons le 14 juillet, c'est que nous n'avons pas de roi (Giraudoux, Folle,1944, II, p. 102).Sa voix s'attrista : « Vous vous croyez en train de fêter la défaite allemande : mais c'est la troisième guerre mondiale qui s'ouvre... » (Beauvoir, Mandarins,1954, p. 35):
3. René II aimait le peuple, c'est ainsi qu'il séduisit les cantons suisses, et il fêtait l'anniversaire de la victoire de Nancy, chaque année, en buvant avec les bourgeois... Barrès, Homme libre,1889, p. 100.
b) Célébrer par des réjouissances un événement de la vie personnelle. Promu dans l'état-major du duc d'Angoulême, cet heureux fêterait bientôt ses fiançailles avec la fille d'un riche munitionnaire de l'Empire (Adam, Enf. Aust.,1902, p. 422).Esthètes, surhommes, métèques, ministres socialistes, se trouvaient tous d'accord pour fêter une promotion dans la Légion d'honneur, instituée par cet officier corse (Rolland, J.-Chr.,Foire, 1908, p. 762).
Fêter l'anniversaire de qqn :
4. ... j'atteignis doucement et vivement la quarantaine; et pour fêter cet anniversaire, je m'offris, à moi tout seul, un bon dîner dans un grand café. Maupass., Contes et nouv.,t. 1, Ermite, 1886, p. 1055.
B.−
1. Honorer quelqu'un par une fête. Je me suis tenu près de la porte Saint-Denis, où il s'était réuni une grande quantité de monde et où l'on avait fait des apprêts pour fêter Sa Majesté (Delécluze, Journal,1825, p. 233).Je devais interviewer un de ces savants de l'Académie de Philadelphie que l'on fêtait ce jour-là (Leroux, Myst. ch. jaune,1907, p. 70).
2. Accueillir quelqu'un avec empressement. À son arrivée, tout le monde le fêta (Ac.1932).
[Le suj. désigne un chien] Faire fête. Il alla chercher la chienne. Elle se leva lentement, se secoua, étira ses membres et vint fêter son maître (Maupass., Contes et nouv.,t. 2, MlleCocotte, 1883, p. 812).
REM. 1.
Fêtable. adj.Avec qui on peut faire la fête. C'était, en somme, une belle fille désirable et fêtable (Maupass., Contes et nouv.,t. 2, Dot, 1884, p. 559).
2.
Festivant, subst. masc.Personne en fête. Le dimanche, c'était une calamité. La Pedeonna était envahie et des trains supplémentaires déversaient sans discontinuer une foule de festivants qui venaient passer la journée au bord de la mer (Cendrars, Homme foudr.,1945, p. 128).
Prononc. : [fεte] ou p. harmonis. vocalique [fete], (il) fête [fεt]. Étymol. et Hist. Ca 1223 « célébrer une fête, un événement » (G. de Coinci, Miracles Vierge, éd. V. F. Koenig, II Mir 19, t. IV, p. 137, 78); 1728 fêter qqn « lui faire fête » (Marivaux, Pièces détachées écrites dans le goût du Spectateur français ds Œuvres, éd. M. Duviquet, t. 9, p. 287). Dér. de fête*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 519. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 706, b) 665; xxes. : a) 967, b) 662. Bbg. Arickx (I.). Les Orthoépistes sur la sellette. Trav. Ling. Gand. 1972, no3, p. 129.

Wiktionnaire

Verbe

fêter \fe.te\ ou \fɛ.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Célébrer par une fête.
    • On fête aujourd’hui tel saint.
    • Fêter le jour des Rois.
    • Fêter l'anniversaire de quelqu’un.
  2. Honorer quelqu'un par une fête
    • Fêter quelqu’un
    • Puisque vous êtes au fait, monsieur, il faut vous joindre à nous, pour fêter monsieur et madame Bonneval (Louis-Benoît Picard, Œuvres de Louis-Benoît Picard, 1821)
  3. (Figuré) Accueillir quelqu’un avec empressement.
    • à son arrivée, tout le monde le fêta.
    • C’est un homme universellement fêté.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FÊTER. v. tr.
Célébrer une fête. On fête aujourd'hui tel saint. Fêter le jour des Rois. Fêter quelqu'un, Célébrer la fête de quelqu'un, ou Lui donner une fête, des fêtes. Il signifie, au figuré, Accueillir quelqu'un avec empressement. À son arrivée, tout le monde le fêta. C'est un homme universellement fêté.

Littré (1872-1877)

FÊTER (fê-té) v. a.
  • 1Chômer, célébrer une fête. Fêter la Saint-Jean. Fêter le jour des Rois. Fêter les saints.

    Fig. C'est un saint qu'on ne fête point, qu'on ne fête plus, se dit d'un homme qui n'a point de crédit, ou qui a perdu tout son crédit.

    Par plaisanterie. Ainsi qu'un possédé que le prêtre exorcise, Fêter dans ses serments tous les saints de l'Église, Boileau, Sat. IV.

    Par analogie. Je veux fêter le jour qui nous rassemble.

  • 2 Familièrement. Fêter quelqu'un, célébrer sa fête. Il m'embrasse au jour de l'an, Il me fête à la Saint-Jean, Béranger, Sénateur.

    Fig. Fêter quelqu'un, le bien traiter, l'accueillir avec empressement.

    Fêter la bouteille, aimer à boire, boire souvent.

HISTORIQUE

XIIIe s. Que tout adès en l'uovre [œuvre] estoit, Nule fois ele ne festoit [se reposait], Du Cange, festare.

XVIe s. Les Romains festent encore ce jour-là, et l'appellent la feste de la nativité de leur pays, Amyot, Rom. 17.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « fêter »

Fête ; wallon, fiesti.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « fêter »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fêter fɛte

Évolution historique de l’usage du mot « fêter »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fêter »

  • Depuis le début du mois, rue du Quai, Claude Thomas, nom de la nuit et de la fête lilloise, a installé une guinguette sur les bords de Deûle. Si elle n’a pas encore attiré les foules à cause de la météo, ses responsables comptent sur les animations prévues pour fêter le 14-Juillet. La Voix du Nord, La Madeleine: on pourra fêter le 14-Juillet à la guinguette
  • "Un feu d'artifice pour fêter quoi ?", a lancé Dimach Koudaïbergen, un célèbre chanteur local, également très populaire en Chine. , "Un feu d'artifice pour fêter quoi?": une fête passe très mal en Asie centrale, aux prises avec une deuxième vague de coronavirus - La Libre
  • « Maintenant je connais l’heure de ma naissance », a commenté Marie. Elle a pu fêter l’événement dimanche 28 juin entourée de sa famille. , Près de Vitré, Marie Neveu a fêté ses 100 ans | Le Journal de Vitré
  • Alors qu’ils se rassemblent pour fêter l’événement, ils ont décidé d’aller chercher à manger incognito dans un KFC voisin. Pour qu’il y en ait pour tout le monde, les deux personnes qui se sont dévouées à aller dans le fast-food ont donc commandé vingt plats. Malheureusement pour eux, des ambulanciers étaient sur place et ils ont trouvé étrange de prendre autant de nourriture en plein confinement. Ils ont donc alerté la police. Soirmag, Covid-19 en Australie: une amende de 16.000€ pour une fête d’anniversaire à cause d’une commande KFC - Soirmag

Traductions du mot « fêter »

Langue Traduction
Anglais to celebrate
Espagnol celebrar
Italien celebrare
Allemand feiern
Chinois 庆祝
Arabe من اجل الاحتفال
Portugais celebrar
Russe праздновать
Japonais 祝うために
Basque ospatu
Corse per celebrà
Source : Google Translate API

Synonymes de « fêter »

Source : synonymes de fêter sur lebonsynonyme.fr

Fêter

Retour au sommaire ➦

Partager