La langue française

Festoyer

Définitions du mot « festoyer »

Trésor de la Langue Française informatisé

FESTOYER, verbe.

A.− Emploi intrans. Dîner copieusement en joyeuse compagnie. Quand les fruits sont mûrs, les membres du groupe familial reviennent sur leur territoire pour faire la cueillette et festoyer (Page, Dern. peuples primit.,1941, p. 22).Nous partions tous faire la bringue dans des lointaines banlieues, danser, festoyer, boire dans les estaminets du bord de l'eau (Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 327).
B.− Emploi trans. Faire fête à quelqu'un en l'invitant à un festin :
... il louait deux domestiques de supplément et faisait venir son dîner d'apparat de chez Chevet, quand il festoyait des amis politiques, des gens à éblouir, ou quand il recevait sa famille. Balzac, Cous. Bette,1846, p. 109.
REM. 1.
Festoyant, ante, part. prés. adj.Geffroy devait dîner avec nous; mais le Geffroy de l'heure présente, à la vie voyageuse et festoyante, et qui déjeunait hier à Champrosay chez Daudet, et déjeune aujourd'hui chez le peintre Monet à Vernon, fait défaut (Goncourt, Journal,1889, p. 1002).
2.
Festoiement, subst. masc.Action de festoyer. Léon Daudet peignait hier l'intérieur de Fournier, le gendre et le successeur de Ricord, un intérieur toujours en festoiement, où l'on ne parle, dans les raouts et les dîners, que des parties naturelles de l'homme et de la femme (Goncourt, Journal,1888, p. 771).
3.
Festoierie, subst. fém.Synon. de festoiement.La jeune femme emmenait ses amies et les amis de ses amies, qui, les jours suivants, rendaient la collation au voyageur. Il y avait déjà plusieurs jours de festoieries de la sorte, quand le Français demandait au mandarin de le faire arriver à une conclusion (Goncourt, Journal,1879, p. 54).
Prononc. et Orth. : [fεstwaje], [fe-], (il) festoie [fεstwa]. Ds Ac. 1694-1762 avec la mention ,,l's ne se prononce pas``. Ds Ac. 1798 et 1835 on renvoie à fétoyer. Ds Ac. 1878 et 1932 sous la forme mod. qui a rétabli la prononc. et l'orth. anc. avec s. En dehors de Ac. jusqu'à Littré, les dict. admettent les 2 formes. Ils marquent souvent une préférence pour des formes sans s : fêtöyer [fεtwaje] ds Fér. 1768, Fér. Crit. t. 2, 1787, fétoyer [fetwaje] ds Gattel 1841, Nod. 1844, Besch. 1845, Littré (qui prononce [fetɔje] cf. aboyer). La fermeture de la 1resyll. s'explique par la position atone. La présence graph. d'un accent circonflexe (cf. Fér. 1768) peut maintenir le timbre ouvert. À partir de DG ces formes sont considérées comme inusitées, l's étant rétabli d'apr. festin. Étymol. et Hist. Ca 1170 festeer « célébrer une fête » (Rois, éd. E. R. Curtius, IV, p. 180, 24); 1176-81 festoier « faire fête (à quelqu'un) » (Chr. de Troyes, Chevalier Charrette, éd. M. Roques, 6812). Dér. de feste, fête*; suff. -oyer*. Fréq. abs. littér. : 35.
DÉR.
Festoyeur, subst. masc.Personne qui festoie. Sur les banquettes autour de nous des festoyeurs un peu saouls dormaient déjà (Céline, Voyage,1932, p. 451).En appos. avec valeur d'adj. Se faire salement agonir par les comités festoyeurs, toujours énormément radins (Céline, Mort à crédit,1936, p. 456). [fεstwajœ:ʀ], [fe-]. Aucune transcr. ds les dict. 1reattest. 1896 (Arène, Veine argile, p. 172); de festoyer, suff. -eur2*. Fréq. abs. littér. : 2.

Wiktionnaire

Verbe

festoyer \fɛs.twa.je\ 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Recevoir à une fête, à un festin.
    • J'ai pensé qu'il serait sans doute courtois de lui envoyer un message, en réponse à l'accueil de l'U.R.S.S. où, partout, nous avons été acclamés, festoyés, choyés. — (André Gide, Retour de l’U.R.S.S. -1936)
  2. Prendre part à une fête, à un festin.
    • J’espère bien en avoir ma part quand nous festoierons ensemble, en vrais frères, sans oublier la coupe ; […]. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Un soir quelconque de mardi gras, le curé de Melotte, avec quelques amis, avait, comme tout le monde, un peu festoyé et mangé et bu un peu plus peut-être que de coutume. — (Louis Pergaud, Le Sermon difficile, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Oui, voici que les paysans riches et enviés d'aujourd'hui, ce sont justement les montagnards; ceux-ci, lorsqu'ils festoient, n'hésitent plus à faire sauter le bouchon d'une bouteille au « cou doré ». — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • On festoyait joyeusement en mangeant beaucoup et en buvant encore plus, comme si l'on n'allait plus manger de tout l'hiver. Ces festivités étaient nommées « Martinales », et tournaient aux Bacchanales, […]. — (Christian Montésinos, Éléments de mythologie sacrée aux XIIe et XIIIe siècles en France, Éditions de la Hutte, 2011, p. 188)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FESTOYER. ( Il se conjugue comme BROYER.) v. tr.
Recevoir à une fête, à un festin. Festoyer ses amis. Il est familier. Il est aussi intransitif avec le sens de Prendre part à une fête, à un festin. Il tomba malade pour avoir trop festoyé.

Littré (1872-1877)

FESTOYER (fè-sto-ié ou fè-toi-ié ; plusieurs disent fes-toi-ié ou fé-to-ié) v. a.
  • Il se conjugue comme employer. Terme familier. Faire fête à quelqu'un, le bien recevoir. Il semblait que la terre et le ciel, à l'envi de Mme du Vigean, voulaient festoyer la plus belle princesse du monde, Voiture, Lett. 10.

    Se festoyer, v. réfl. Se faire fête l'un à l'autre. Ils se sont festoyés joyeusement.

HISTORIQUE

XIIe s. Jà n'est pas ui [aujourd'hui] sabat ne tens de festeer, Rois, p. 358.

XIIIe s. [Les dames] Carolent [dansent] et festoient et chantent hautement, Berte, IX.

XVe s. Les seigneurs qui alloient voir le roi et la roine et leur conseil, pour festier et pour apprendre des nouvelles, Froissart, I, I. 32. Ordonnerent les seigneurs à approcher canons, veugleres et bombardes devant la dicte ville [dont ils commençaient le siége], pour festoyer ceux de dedans, Monstrelet, t. III, p. 57, dans LACURNE.

XVIe s. Que l'on adjousteroit un jour d'avantage aux feries latines, et que desormais on en festoyeroit et chommeroit quatre, Amyot, Cam. 73. Est-ce afin que ton heritier Ayt mieux de quoy se festier, Jouissant de tes abstinences ? Saint-Gelais, 36.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « festoyer »

De l’ancien français festeer puis festoier, puis festoyer, dérivé de feste avec le suffixe -oier.
Ce verbe avait disparu de l'’usage et fut repris vers le XVIIIe siècle, d’où le maintien du s.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Fête, anciennement feste ; provenç. festejar, festegar ; espagn. festejar ; ital. festeggiare. Festoier, festeer, festier, ne sont que des prononciations différentes du même mot.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « festoyer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
festoyer fɛstwaje

Évolution historique de l’usage du mot « festoyer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « festoyer »

  • Et comme les lieux, c’est aussi la façon de festoyer qui évolue. Sur le littoral, "le déconfinement est compliqué, on a des comportements un peu compliqués sur la voie publique, confirme une source d’un syndicat de police municipale. Les boîtes de nuit étant fermées, chacun essaie de trouver des endroits festifs : location de maison sur internet… Je loue à six, j’arrive à quinze, je fais la teuf toute la soirée… Les bars ont du mal à contenir leur clientèle habituelle et sont envahis par une nouvelle clientèle qui veut danser, faire la fête parce que les boîtes sont fermées. " midilibre.fr, Montpellier : post confinement, la fête en ébullition complique la mission des forces de l'ordre - midilibre.fr
  • L'année dernière, les Provençaux -en quête d'une ambiance chic et festive- ont pu profiter des soirées estivales sur le très convoité rooftop de Cassis... Qu'ils se rassurent, ils pourront de nouveau festoyer dans ce lieu cet été. Ce spot agréable, situé entre le port de Cassis et la mer, rouvre ses portes le samedi 11 juillet avec un opening en grande pompe. A cette occasion, l'artiste Mantis, résident de La Via Notte, mettra l'ambiance avec des sons des années 80. Un autre DJ, Fabien Sorrentino, passionné de musiques aux influences funky, disco et house sera également de la partie. LaProvence.com, Sorties - Loisirs | Le rooftop de Cassis rouvre ses portes avec une soirée années 80 | La Provence
  • Le verrou s’appela l’ivoirité, une invention qui divisa la population entre bons et mauvais Ivoiriens, les bons ne portant pas de boubous et ne se frappant pas cinq fois par jour le front contre le sol. Il transforma le quinquennat en septennat, embastilla Henriette Dagry Diabaté, Amadou Gon Coulibaly et leurs compagnons, tous des suiveurs de l’autre qui voulait toujours être calife à sa place, ferma ses oreilles à toutes les suppliques pour leur libération et pour avoir la paix, s’en alla festoyer dans son village qu’il avait rendu très charmant. Mauvaise inspiration! Connectionivoirienne.net, Venance Konan se moque de Bédié "Papi s'en va au combat" - Connectionivoirienne.net
  • Depuis le 4 juillet et tous les samedis jusqu’à fin août, à partir de 18 h 30, les terrasses de Tarascon vont s’enflammer, festoyer, dans le cadre de l’animation "Terrasses en musique" mise en place par la municipalité. Cette dernière a voulu offrir de joyeuses soirées aux habitants privés de leurs événements traditionnels comme la fête de la Tarasque ou le Festival des musiques du monde. midilibre.fr, "Terrasses en musique", pour offrir des soirées joyeuses - midilibre.fr
  • Il aura fallu une pandémie mondiale pour éloigner Christophe Coutal de son affaire ramatuelloise. Pour ceux qui ont la chance de connaître cet enfant du pays, aux yeux verts et à l’accent du Midi, il est difficile de l’imaginer un seul instant inactif, allongé sur un transat (un paradoxe quand on sait que Moorea est un des 22 établissements sur la baie de Pampelonne qui offre à ses clients une plage aménagée avec transats et parasols). Ce truculent personnage est enfin heureux et soulagé de retrouver sa clientèle déjà prête à festoyer. « Depuis l’ouverture, un désir de liberté flotte dans l’air. Saint-Tropez a toujours été synonyme de liberté, de libertinage et de non-conformisme. Même le Covid-19 ne pourra changer cet état d’esprit ». Alors que le ciel aérien demeure partiellement cloisonné, n’est-il pas temps de retrouver la presqu’île de Saint-Tropez le temps d’un été ? Bilan, Christophe Coutal : Moorea dans la Peau - Bilan
  • Il a finalement rompu le silence. Critiqué pour ne pas avoir respecté la quarantaine qu'il s'était imposé après l'Adria Tour - il avait été filmé en train de festoyer avec beaucoup de monde voici quelques jours -, Alexander Zverev a donné de ses nouvelles mercredi. Dans une story sur son compte Instagram, l'Allemand a dévoilé avoir subi un troisième test négatif consécutif au COVID-19. Puis, en évitant soigneusement la polémique sur son comportement, il a confirmé qu'il avait bien commencé à travailler avec David Ferrer. Eurosport, Tennis : Zverev engage Ferrer comme coach à l'essai - Tennis - Eurosport
  • Alors qu'il est possible de festoyer au son d'un DJ avec des milliers d'inconnus, que les enfants peuvent jouer sans entrave en cour de récréation et que l'on peut manifester dans les rues, les précautions sanitaires restent très strictes sur les lieux de travail. Surface de 4 m² par personne, limitation au maximum des déplacements, port du masque obligatoire... Conscient de la lourdeur des règles dans les entreprises, le ministère du Travail pourrait décider de les alléger dans les prochains jours. Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 22/06/2020 présenté par Gilles Bouleau sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 22 juin 2020 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français. LCI, Les mesures sanitaires ont-elles encore un sens au travail ? | LCI

Traductions du mot « festoyer »

Langue Traduction
Anglais feast
Espagnol banquete
Italien festa
Allemand fest
Chinois 盛宴
Arabe وليمة
Portugais festa
Russe праздник
Japonais ごちそう
Basque besta
Corse festa
Source : Google Translate API

Synonymes de « festoyer »

Source : synonymes de festoyer sur lebonsynonyme.fr

Festoyer

Retour au sommaire ➦

Partager