La langue française

Festiner

Définitions du mot « festiner »

Trésor de la Langue Française informatisé

Festiner, verbe intrans.Prendre part à un festin; p. ext. faire un bon repas. Le soir, les vainqueurs festinent dans la grande salle du collège (Taine,Notes Anglet.,1872,p. 163).« (...) festinons sur l'aire et vive la joie en ce monde et dans l'autre! » Alors la belle sage dressa la table au dehors (Cladel, Ompdrailles,1879, p. 134).Il [le vicomte] fit ramasser tous les vivres possibles, et l'on vit bientôt arriver au château des voiturées de poulets, de canards et de volailles de toutes sortes. On festina comme à des noces royales (Faral, Vie temps st Louis,1942, p. 162). [fεstine], [fe-], (il) festine [fεstin]. Ds Ac. 1694-1932. 1resattest. [1350 d'apr. FEW t. 3, p. 483b, et Bl.-W.5] 1583-90 trans. festiner qqn « lui offrir un festin » (Brantôme, Cap. estr., le comte de Nansau, I, 253 ds Hug.), 1649 absol. « faire un festin » (Scarron, Virgile travesti, V, 220b ds Richardson); de festin, dés. -er. Fréq. abs. littér. : 14.

Wiktionnaire

Verbe

festiner \fɛs.ti.ne\ transitif direct 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Familier) (Vieilli) Participer à un festin.
    • Le droit canon a bâti sur le même fondement : par ses lois il est défendu d’avoir aucun commerce, & sur tout de festiner avec un Uxoricide, c’est à dire le meurtrier de son epouse, […]. — (Henri Corneille Agrippa von Nettesheim, Sur la noblesse et excellence du sexe féminin, t.1, traduit par Nicolas Gueudeville, 1726, p.202)
    • […] ; les dames surtout n’étaient point portées à critiquer trop sévèrement les mœurs d’un homme qui était un admirateur avoué de leur sexe, et possédait tant de moyens de chasser l’ennui qui s’acharnait à pénétrer dans les salles où festinaient les maîtres, […]. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FESTINER. v. tr.
Faire festin. À cette noce, on dansa, on se réjouit, on festina pendant quatre jours. Il est familier.

Littré (1872-1877)

FESTINER (fè-sti-né)
  • 1 V. n. Terme familier. Faire festin. Mais peut-être qu'ils [les dieux] sont bien loin maintenant, chez les Éthiopiens irrépréhensibles, où ils vont souvent festiner, Perrot D'Ablancourt, Lucien, Jupiter le tragique. Il vient : l'on festine, l'on mange, La Fontaine, Fabl. I, 14.
  • 2 V. a. Servir un festin à quelqu'un. C'est ainsi que vous festinez les dames en mon absence, Molière, Bourg. gent. IV, 2.

    On lit dans Malherbe : [Alexandre le Grand] festia [édit. 1630 ; l'édit. de 1650 donne festina] les ambassadeurs, et leur fit toutes les démonstrations de bonne volonté dont il se put aviser, Traité des bienf. de Sénèque, I, 13. La leçon festia est sans doute la bonne ; c'est une ancienne forme pour festoyer.

HISTORIQUE

XVIe s. Avec terme plus propre nous ne pouvons nommer celui qui fait le banquet que festinant, Pasquier, Recherches, liv. VIII, p. 674, dans LACURNE. Le curé annonçant les festes qu'il falloit festiner [célébrer], Moyen de parvenir, p. 306, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « festiner »

Festiner paraît être une altération pour festiver, du lat. festivum, fête.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De festin.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « festiner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
festiner fɛstɛ̃e

Évolution historique de l’usage du mot « festiner »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « festiner »

  • Le problème étant, qu’ils se comportent comme des rats qui veulent « festiner » dans un grenier, il envoient préalablement quelques  » éclaireurs « , pour juger de la résistance qu’ils rencontrent, avant d’y envoyer le reste du nid. Numerama, BREIN : pour lutter contre le piratage, il faut limiter la liberté d'expression

Traductions du mot « festiner »

Langue Traduction
Anglais feast
Espagnol banquete
Italien festa
Allemand fest
Chinois 盛宴
Arabe وليمة
Portugais festa
Russe праздник
Japonais ごちそう
Basque besta
Corse festa
Source : Google Translate API

Synonymes de « festiner »

Source : synonymes de festiner sur lebonsynonyme.fr

Festiner

Retour au sommaire ➦

Partager