Fervent : définition de fervent


Fervent : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

FERVENT, ENTE, adj.

A.− [Correspond à ferveur A; en parlant d'une pers. ou p. méton. de son comportement] Qui est rempli de ferveur religieuse. Dévotion, piété, prière fervente. Synon. ardent, zélé.Calviniste fervent, sectaire endurci, affolé de cantiques et de prières, il [Luyken] composait des poésies religieuses (Huysmans, À rebours,1884, p. 83):
M. Pinault avait commencé par être professeur de mathématiques dans l'université. Comment associa-t-il à des études qui, selon nous, excluent la foi au surnaturel, un catholicisme fervent? Renan, Souv. enf.,1883, p. 237.
Emploi subst. [Suivi d'un compl. désignant l'obj. de la ferveur] Julien était un fervent de Mithra, dont il célébrait les mystères dans son palais de Constantinople (Montherl., Bestiaires,1926, p. 513).
B.− [Correspond à ferveur B; en parlant d'une pers. ou p. méton. d'un sentiment] Qui témoigne d'une chaleur enthousiaste, d'un zèle ardent. Les haines les plus ferventes, les plus implacables, les plus perfides, me sont venues de mes très-chers frères les catholiques, dont j'ai conspué, en toute occasion, la lâcheté indicible (Bloy, Journal,1894, p. 130).Cette dame, qui aime Ronda du plus fervent amour (T'Serstevens, Itinér. esp.,1963, p. 137).Ainsi, son père, fervent nationaliste comme il l'était, avait tout fait pour le dissuader de prendre les armes (Roy, Bonheur occas.,1945, p. 366).
Emploi subst. Personne passionnée pour quelque chose ou pour quelqu'un. Synon. fanatique, mordu (fam.), enthousiaste.Il y avait là quelques fervents assis dans l'herbe autour d'un conférencier qui leur expliquait, avec beaucoup de feu et de finesse, l'homme selon saint Augustin (Mauriac, Journal 3,1940, p. 216).
REM.
Fervemment, adv.,rare. Avec ferveur. Elle saisit la main d'Henriette et la baise humblement, fervemment, et, la tenant toujours, se laisse glisser à genoux (Bernstein, Secret,1913, p. 38).
Prononc. et Orth. : [fε ʀvɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Ca 1190 « enthousiaste » (M. de France, Espurgatoire, éd. T. Atkinson Jenkins, 573); 1840 subst. (Sainte-Beuve, Port-Royal, t. 1, p. 93 : toute une classe de disciples et de fervents [d'une personne]); 2. fin du xiies. « qui a de la ferveur religieuse » (Sermons de Saint Grégoire sur Ezéchiel, 19, 12 ds T.-L.); 1855 subst. (Sand, Hist. vie, t. 3, p. 181 : les dévotes, les ferventes). Empr. au lat. fervens « bouillonnant de chaleur, échauffé », fig. « fougueux, impétueux », part. prés. de fervere « être bouillonnant, bouillir », fig. « brûler de ». Fréq. abs. littér. : 488. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 578, b) 635; xxes. : a) 784, b) 770. Bbg. Quem. DDL t. 3 (s.v. fervemment).

Fervent : définition du Wiktionnaire

Adjectif

fervent

  1. Qui a de la ferveur ; qui est rempli de ferveur.
    • Les temps étaient bien changés, mais de ferventes ouailles s’étaient prosternées devant la statue, avaient renoué les liens rompus par les ans, capté, en quelque sorte, la Vierge dans un filet de prières […]. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Car ils sont, parait-il, les fervents amateurs des « fricots » les plus savoureux : une noce, chez ces farauds, dure huit jours. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Mais ce planteur de Guadeloupe était un fervent esclavagiste et a une plaque au Panthéon.— (Catherine Calvet , Marcel Dorigny : «A Paris, il faudrait redonner du sens plutôt qu’effacer les noms», Libération, 22 aout 2017)
  2. Où il y a de la ferveur ; où l’on met de la ferveur.
    • […] et les grand-mères au tricot ou au rouet d’ajouter de ferventes oraisons à leurs prières habituelles : « Seigneur, seigneur, mon Dieu ne nous enlevez pas nos tenderies, par J.-C. notre Sauveur. » — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)

Nom commun

fervent \fɛʁ.vɑ̃\ masculin (pour une femme on dit : fervente)

  1. Quelqu’un qui admire, qui a de la ferveur pour quelque chose ou quelqu’un.
    • Par un savant jeu d’avances et de compensations, ils laissaient successivement croire aux fervents des deux partis qu’ils étaient leurs hommes pourvu toutefois que le confident eût provoqué cet aveu par l’offre de deux ou trois bouteilles de picolo de l’année […]. — (Louis Pergaud, Deux Électeurs sérieux, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • À une étape donnée, il a dû y avoir un fervent d’opéra bouffe chez les découvreurs, car nous avons un groupe d’astéroïdes nommés Turandot, Zerlina, Pamina, Senta, Kundry, Norma, Violetta, Aida et Carmen tous découverts à peu près à la même époque. — (Barry Williams (traduit par Claude Lafleur), L'astrologie confrontée aux progrès de l'astronomie, dans Le Québec sceptique, no 24, p.41, décembre 1992)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Fervent : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FERVENT, ENTE. adj.
Qui a de la ferveur, qui est rempli de ferveur. Un fervent adorateur. Substantivement, Les fervents d'un art, de la musique. C'est un fervent de Molière. Il se dit aussi de Choses où il y a de la ferveur, que l'on fait avec ferveur ou des sentiments où l'on met de la ferveur. Un zèle fervent. Une dévotion fervente. Une fervente prière.

Fervent : définition du Littré (1872-1877)

FERVENT (fèr-van, van-t') adj.
  • 1Qui a beaucoup de ferveur. Vous dormez trop pour un jeune novice qui doit être fervent, Fénelon, Dial. des morts mod. X.

    Par extension. Un amoureux, un adorateur fervent.

  • 2Où il y a de la ferveur, qu'on fait avec ferveur. Je crains même que vous ne m'appreniez cette prière fervente que vous faites les matins et qui vous donne sujet de ne plus penser à Dieu tout le reste de la journée, Sévigné, Lett. à Bussy, 19 mai 1677. Cet amour prompt, fervent, constant, que rien n'arrête et que rien ne lasse, Bourdaloue, Exhort. sur l'obs. des règles, t. I, p. 210. Fervente contrition, Bourdaloue, Ouvert. du jub. Myst. t. II, p. 547.

HISTORIQUE

XIIIe s. Tant ert [il était] fervenz en sun desir, Ne l'en puet li priurs partir, Marie de France, Purgatoire, 573. Nule dolor n'est plus fervant, Rutebeuf, 194.

XIVe s. Uns homs mit en escript ses pecchiés, ce lisons, Puis les mist sur l'autel en fervens orisons, Girart de Ross. v. 4489. La grant et copieuse multitude de livres de diverses sciences que vous [Charles V] avez assemblez chacun jour par vostre fervent diligence, Hist. litt. de la Fr. t. XXIV, p. 184.

XVIe s. On y doit appliquer de l'huile toute fervente, Paré, VIII, 39.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « fervent »

Étymologie de fervent - Littré

Provenç. fervent, ferven ; espagn. ferviente ; ital. fervente ; du latin ferventem, de fervere, être chaud (voy. FERVEUR).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de fervent - Wiktionnaire

Du latin fervens, ferventis.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de fervent - Wiktionnaire

Du latin fervens.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « fervent »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fervent fɛrvɑ̃ play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « fervent »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fervent »

  • John Bolton, on le reconnaît facilement, l'homme à la moustache blanche très fournie. Et à ses prises de positions géopolitiques sans concessions. Il a été l'un des architectes du mythe des armes de destruction massive de Saddam Hussein qui allaient déclencher la guerre en 2003. Il déteste le régime iranien et a été un fervent supporter du retrait des Etats-Unis de l'accord international sur le nucléaire conclu avec Téhéran. Enfin, il n'était pas contre des frappes préventives contre la Corée du Nord. DW.COM, John Bolton : ″Il envie les Xi Jinping et Vladimir Poutine″ | International | DW | 10.07.2020
  • Dans le même style, à Sainte-Eulalie-d’Olt, le rallye serait arrivé à la chapelle aux mêmes horaires que la procession annuelle. Là aussi, les organisateurs ont proposé de changer les coutumes ancestrales et de modifier les horaires de la procession. Il faut dire que le "porteur de croix" était aussi un fervent spectateur du rallye. "Surprise aussi avec cette dame âgée de plus de 90 ans. Alors que nous expliquions les contraintes qu’elle aurait à subir lors de la traversée du village en ES, après nous avoir écoutés, elle a tenu à nous remercier très chaleureusement car elle allait enfin pouvoir assister en réalité à un rallye : "Je vais pouvoir quitter ce monde avec plus de sérénité", ajouta-t-elle", se souvient Pailhoriès. "Cela montre aussi la place importante du rallye du Rouergue et du rallye en général dans le cœur des Aveyronnais." Il y a ainsi tellement d’anecdotes qu’il serait possible d’en faire un recueil ; mais c’est certainement au fil des spéciales qu’elles sont les plus nombreuses. Au cours de cette première étape, que les concurrents auraient eu à parcourir aujourd’hui à deux reprises sans ce satané virus, il y avait les spéciales de Saint-Julien-de-Rodelle — Sébrazac, Laissac — Sévérac-l’Église et, le gros morceau, Campouriez — Le Nayrac avec ses presque 34 bornes. ladepeche.fr, La légende du nord Aveyron - ladepeche.fr
  • Économiste de formation, Abraham Weintraub, soutien fervent du président d'extrême droite, a annoncé qu'il prendrait un poste "dans les jours prochains" à la Banque mondiale et n'a pas souhaité "pour l'instant parler des raisons de (son) départ". Depuis sa prise de fonction en avril 2019, le ministre a été le personnage le plus controversé du gouvernement.  LExpress.fr, Brésil : démission du controversé ministre de l'Éducation, fervent bolsonariste - L'Express
  • Les amoureux fervents et les savants austères Aiment également, dans leur mûre saison, Les chats puissants et doux, orgueil de la maison, Qui comme eux sont frileux et comme eux sédentaires. De Charles Baudelaire / Les Fleurs du mal
  • Un amour fervent du théâtre n'est pas suffisant à un acteur : il doit s'y ajouter un amour fervent de soi-même et de la confiance en soi. De Charlie Chaplin / Ma vie

Images d'illustration du mot « fervent »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.
  • The clearer picture Photo de timJ via Unsplash

Traductions du mot « fervent »

Langue Traduction
Corse fervidu
Basque sutsua
Japonais 熱烈
Russe пылкий
Portugais fervoroso
Arabe متحمس
Chinois 热切
Allemand inbrünstig
Italien fervente
Espagnol ferviente
Anglais fervent
Source : Google Translate API

Synonymes de « fervent »

Source : synonymes de fervent sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « fervent »



mots du mois

Mots similaires