La langue française

Faille

Sommaire

  • Définitions du mot faille
  • Étymologie de « faille »
  • Phonétique de « faille »
  • Citations contenant le mot « faille »
  • Traductions du mot « faille »
  • Synonymes de « faille »

Définitions du mot faille

Trésor de la Langue Française informatisé

FAILLE1, subst. fém.

A.− Étoffe de soie ou de rayonne, à gros grains formant des côtes. Des feuilles faisaient du bruit comme une robe de faille (Giono, Baumugnes,1929, p. 160).Un soyer au champagne se renversa sur une robe de faille amande (Aragon, Beaux quart.,1936, p. 274):
Ces hauts de robes de mousseline d'organza accompagnent le soir d'amples jupes de faille ou de faille-shantung, cette vedette de la saison. Jardin des modes,avr. 1951p. 57.
B.− Vx. Voile de femme, mantile fait(e) avec cette étoffe. Les femmes de Bruxelles portent la faille, presque la mantille, ce qui les drape admirablement (Hugo, Fr. et Belg.,1885, p. 103).
Prononc. et Orth. : [faj]. Durée longue ou demi-longue ds Barbeau-Rodhe 1930 et Passy 1914. Enq. : /faj, (D)/. Ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. 1. 2emoitié xiiies. « pièce d'étoffe dont les femmes se couvraient la tête » (Du prestre et d'Alison par G. le Normand ds Rec. gén des fabliaux, éd. A. de Montaiglon et G. Raynaud, t. 2, p. 9); 2. 1752 taffetas à failles « étoffe de soie à gros grain » (Trév.); d'où 1829 failles (Boiste). Orig. obscure. Le m. néerl. falie, proposé comme étymon par REW3no3163 et EWFS2, est plus prob. empr. au fr. (v. Valkh., p. 134 et FEW t. 21, 1, p. 532a). Bbg. Mat., Mode Louis-Philippe 1951, p. 219. − Rétif (A.). Affiquets et falbalas. Vie Lang. 1971, p. 456.

FAILLE2, subst. fém.

A.−
1. GÉOL. Fissure, cassure dans une couche géologique. On y sentait tout un réseau sous-jacent de filets liquides qui, par quelque faille souterraine, devaient s'épancher vers la rivière (Verne, Île myst.,1874, p. 46).
P. anal. Nous, là-haut, regardions filtrer la nuit bleue par les failles de la toiture (Saint-Exup., Courr. Sud,1928, p. 62).
2. MINES. Fente dans un filon. On ne causait que de la veine disparue, glissée sans doute plus bas, de l'autre côté de la faille (Zola, Germinal,1885, p. 1258).
B.− Au fig. Défaut, faiblesse. Tu es désintéressé, honnête, loyal, courageux, tu es conséquent avec toi-même; pas une faille! Ah! Ça doit être formidable de se sentir sans reproche! (Beauvoir, Mandarins,1954, p. 468):
1. ... il y avait dans leur amour quelque chose qui ne serait jamais accompli, un point où ils ne seraient pas en harmonie. Lui, Jean ne soupçonnerait jamais cette faille, mais elle, il lui appartiendrait d'en souffrir. Daniel-Rops, Mort,1934, p. 180.
Sans faille. Le moindre de ses mouvements respirait la décision, l'élan, une volonté sans faille (Duhamel, Cécile,1938, p. 74).
En partic. Point faible :
2. La question de la génération spontanée était-elle vraiment tranchée par les belles expériences de Spallanzani? Non, certes, si importantes et ingénieuses qu'elles fussent, on doit reconnaître qu'une faille subsistait dans l'argumentation du savant italien. J. Rostand, Genèse vie,1943, p. 72.
Prononc. et Orth. Cf. faille1. Étymol. et Hist. 1. 1130-40 sans faille « sans faute » (Wace, Vie de Ste Marguerite, éd. E. A. Francis, 429); ca 1165 faille « manque, défaut » (B. de Ste-Maure, Troie, éd. L. Constans, 5361); 2. 1619 mines, wallon faille (Usages suivis à Hornu et à Wasmes ds G. Decamps, Mém. hist. sur l'orig. et le développement de l'industrie houillère, I, p. 413 cité par Ruelle, p. 101). Déverbal de faillir1*. Fréq. abs. littér. : 134. Bbg. Sain. Sources t. 1 1972 [1925], p. 309.

Wiktionnaire

Nom commun 1

faille \faj\ féminin

  1. (Géologie) Fracture, fissure avec rejet des deux blocs situés de part et d’autre de la cassure.
    • Certains minéraux peuvent cristalliser entre les fragments des roches brisées dans les zones de failles.
    • La faille de San Andreas traverse la Californie.
  2. Défaut, faiblesse.
    1. (En particulier) Point faible qui permet une attaque.
      • Rien dans ses agissements, ses relations, n'était douteux. Plusieurs heures durant, vingt limiers du Bureau Central avaient travaillé d'arrache-pied sur cette matière, cherchant la faille par où pourrait s'insinuer le soupçon. Pour aboutir à délivrer vingt certificats de bonne vie et mœurs... — (Léo Malet, Johnny Metal et le dé de jade, Paris : G. Ventillard, 1947 & Paris : Fleuve Noir, 1984, chap. 17)
      • Efficace et sans faille au cours de cette session, la ministre a obtenu une entente très importante avec les infirmières. — (Rémi Nadeau, « Voici les bulletins de session des élus à l'Assemblée nationale », Le journal de Québec, 12 décembre 2020)
  3. (Informatique) Faiblesse dans un système informatique permettant à un attaquant de porter atteinte à l’intégrité de ce système.
    • Une faille de sécurité informatique

Nom commun 2

faille \faj\ féminin

  1. Étoffe de soie ou de rayonne, à gros grain formant des côtes.
    • Le corsage est montant, à basque plate rouleautée au contour, et la manche a son parement orné d'un nœud en faille. — (« Explications de la gravure noire pages 174 et 175 », dans le Journal des demoiselles et Petit courrier des dames réunis, n° 15 (2e semestre) du 13 novembre 1875, page 171)
    • Oh ! cette faille à cinq francs soixante ! murmura Denise, étonnée devant le Paris-Bonheur. — (Émile Zola, Au Bonheur des Dames, 1883)
    • Elle était habillée, sous sa mantille, d’un flot de velours noir qui, par un rattrapé oblique, découvrait en un large triangle le bas d’une jupe de faille blanche. — (Marcel Proust, Un amour de Swann, 1913, réédition Le Livre de Poche, page 61)
    • Je paradais, fière de mes onze ans, de ma chevelure de petite Ève et de ma robe rose, fort contente de toutes choses, sauf quand je regardais ma sœur tremblante de faiblesse nerveuse, toute petite, accablée de faille et de tulle blancs, pâle et qui levait sa singulière figure mongole, défaillante, soumise au point que j’en eus honte, vers un inconnu… — (Colette, Sido, 1930, Fayard, page 113)
    • Il y avait également de l’autre côté d’une table, et éclairé par deux candélabres à trois bougies, un deuxième personnage très militaire, malgré une belle cravate de faille car, au-dessus de la cravate, le visage était marqué d’une longue cicatrice qui allait d’une joue à l’autre en ébréchant le nez. — (Jean Giono, Le hussard sur le toit, 1951, réédition Folio Plus, page 120)
  2. Voile ou mantille fait(e) dans cette étoffe.
    • Vers les six heures, nous étions à Anvers, qui n’a plus sa physionomie caractéristique d’autrefois, ses maisons roses, vert-pomme, ventre de biche, jaune-serin, lilas ; ses madones au coin des rues ; ses grands Christs porte-lanternes, peinturlurés à l’espagnole et si lugubres le soir ; et ses femmes encapuchonnées de la faille, l’antique mantille flamande. — (Théophile Gautier, Ce qu’on peut voir en six jours, 1858, réédition Nicolas Chadun, pages 186-187)
    • Les femmes de Bruxelles portent la faille, presque la mantille, ce qui les drape admirablement. — (Hugo, Fr. et Belg., 1885)

Forme de verbe 1

faille \faj\

  1. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de falloir.
    • Angèle. — […] Eh bien… tu ne les lis pas ?
      Ribadier. — Quoi ?
      Angèle. — Tes lettres.
      /Ribadier. — Eh bien ! J’ai le temps.
      Angèle. — Pourquoi tu as le temps ? Il y a donc quelque chose que tu ne veux pas me montrer qu’il faille que je sois partie pour que tu les ouvres !
      — (Georges Feydeau, Le Système Ribadier, acte I, scène 4)

Forme de verbe 2

faille \faj\

  1. Première personne du singulier du présent du subjonctif de faillir.
  2. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de faillir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

FAILLE (fâ-Il' ; ll mouillées) s. f.
  • Terme de géologie. Rupture, solution de continuité d'une couche, d'une stratification ; solution remplie de matériaux étrangers, avec ou sans fente. La dépression des Aiguilles Marbrées et du chenal de la Mer de Glace n'est qu'une sorte de grande faille interposée au milieu du mont Blanc et dépendante d'un système de ruptures, Fournet, Acad. des sc. Comptes rendus, t. LV, p. 861. Les plis et les replis les plus tortueux [des cours d'eaux des montagnes] se succèdent parfois avec brusquerie, et il n'est guère possible de les expliquer uniquement par les failles dont l'intervention aurait facilité ces sortes de tracés, ID. ib. t. LII, p. 1117.

    Particulièrement, faille ou fausse faille, solution de continuité dans une couche de houille ou filon, solution qui est remplie par une substance sans valeur.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* FAILLE, (sœur de la) Hist. ecclés. certaines hospitalieres, ainsi appellées de leurs grands manteaux. Un chaperon qui tenoit par en-haut à ce long manteau, leur couvroit le visage, & les empêchoit d’être vûes : elles servoient les malades : elles étoient vêtues de gris ; & c’étoit une colonie du tiers-ordre de S. François.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « faille »

(Nom commun 1) (Vers 1130) Déverbal sans suffixe de faillir.
(Nom commun 2) De l’ancien français faille d’étymologie obscure :
  1. Le moyen néerlandais falie est probablement emprunté au français ;
  2. Il pourrait être dérivé du précédent avec la même dérivation sémantique qui donne fichu (« étoffe négligemment posée sur les épaules, la tête »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

La faille est l'endroit où la roche faut, manque, c'est donc le même que l'ancien français faille qui signifiait manque, défaut et dont le radical est le même que celui de faillir (voy. ce mot) ; sans faille est une locution très commune dans nos vieux textes. Ce mot est pris dans la bouche des mineurs au sens particulier, du reste naturel, de manque ; et il n'est pas besoin de recourir à l'allemand Fall, chute, qui n'aurait donné ni un nom féminin, ni des ll mouillées.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « faille »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
faille faj

Citations contenant le mot « faille »

  • Vivre de telle sorte qu'il te faille désirer revivre, c'est là ton devoir. De Friedrich Nietzsche / Fragments posthumes
  • Les vrais bons souvenirs ne sont pas assez nombreux pour qu’il faille refuser les faux qu’on nous propose. De Philippe Bouvard
  • La poutre qui est dans l’oeil de chaque critique lui sert de longue-vue pour apercevoir la faille qui est dans l’oeuvre de chaque auteur. De Erik Satie
  • La spiritualité... demande d'abord une culture du coeur, une immense force, une intrépide sans faille. Les couards ne peuvent satisfaire à une morale. De Gandhi
  • Je ne crois pas que ce soient les ordinateurs eux-mêmes qu'il faille redouter, mais bien plutôt la façon dont la culture digérera leur présence. De Seymour Papert / Jaillissement de l'esprit
  • Toute confiance est dangereuse si elle n'est pas entière : il y a peu de conjonctures où il ne faille tout dire ou tout cacher. De Jean de La Bruyère
  • La lassitude ? Ça fait partie de l'amour, cette fatigue, un moment donné, comme l'ombre d'une faille qui nous assombrit. De Claire de Lamirande / La Baguette magique
  • Travailler pour gagner sa vie, O.K. Mais pourquoi faut-il que cette vie qu'on gagne, il faille la gaspiller à travailler pour gagner sa vie ? De Quino / Mafalda
  • Si la souffrance contraint à la créativité, cela ne signifie pas qu'il faille être contraint à la souffrance pour devenir créatif. De Boris Cyrulnik / Antoine Spire - Le Monde de l'éducation - Mai 2001
  • Le mensonge cadre parfois si bien avec la vérité qu'il n'y a plus la moindre faille entre les deux. De Stanislaw Jerzy Lec / Nouvelles pensées échevelées
  • Le farniente est une merveilleuse occupation. Dommage qu’il faille y renoncer pendant les vacances, l’essentiel étant alors de faire quelque chose. De Pierre Daninos / Vacances à tous prix
  • Quel dommage que, pour aller à Dieu, il faille passer par la foi ! De Emil Michel Cioran
  • J’aime beaucoup regarder les enfants jouer ; dommage qu’il faille aussi les entendre. De Pierre Daninos / Vacances à tous prix
  • Dommage que pour aller au paradis, il faille le faire en corbillard ! De Stanislaw Jerzy Lec / Nouvelles Pensées échevelées
  • Il y a une faille en toute chose, c'est par là que passe la lumière. De Anonyme
  • Ce nouveau dispositif va permettre d’en savoir plus sur la faille nord Alfeo, partie nord d’un système de failles actives sur le flanc sud-est du mont Etna, le plus haut et plus actif volcan d’Europe. D’une longueur totale de 150 km, ce système a été cartographié pour la première fois lors de deux campagnes océanographiques, menées en 2013 et 2014 par les scientifiques brestois et leurs partenaires allemands de Geomar, à Kiel. La faille nord Alfeo est dite «  décrochante » : le bloc à l’est se déplace vers le sud-est, le long de la faille, en coulissant. C’est le même type de mouvement que la faille nord-anatolienne (Turquie - Istanbul) ou que la faille de San Andreas (Californie). Passant à moins de 20 km de Catane (une région urbaine d’environ 1 million d’habitants), elle pose potentiellement un risque sismique majeur.   CNRS Le journal, Un câble sous-marin pour étudier la faille au pied de l'Etna | CNRS Le journal
  • La faille touche aussi les contrôleurs Wi-Fi NXC2500 et NXC5500 en versions 6.00 à 6.10. Le tableau ci-dessous résume la situation. Silicon, ZyXEL introduit une faille dans ses pare-feu | Silicon
  • Au menu de cette rentrée, on dénombre pas moins de 41 vulnérabilités. Elles ne sont pas toutes logées à la même enseigne : la grande majorité de ces brèches (36) sont qualifiées de « sérieuses » dans le document transmis par Google, c’est-à-dire le deuxième niveau le plus élevé sur une échelle de gravité qui en compte trois. Le reste se partage entre 4 failles jugées « critiques » et une « modérée ». Numerama, Android : 41 failles, dont 4 critiques, seront corrigées en janvier 2021
  • La messagerie Telegram, qui propose des conversations chiffrées de bout en bout, est victime d’une faille. Selon un chercheur en cybersécurité, il existe un moyen assez facile de connaître la position exacte d’un utilisateur, rapporte Ars Technica relayé par 01net. , Telegram : Une faille révèle la position GPS exacte des utilisateurs

Traductions du mot « faille »

Langue Traduction
Anglais fault
Espagnol culpa
Italien colpa
Allemand fehler
Chinois 故障
Arabe خطأ
Portugais culpa
Russe вина
Japonais 障害
Basque akats
Corse curpa
Source : Google Translate API

Synonymes de « faille »

Source : synonymes de faille sur lebonsynonyme.fr
Partager