La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « faïence »

Faïence

Variantes Singulier Pluriel
Féminin faïence faïences

Définitions de « faïence »

Trésor de la Langue Française informatisé

FAÏENCE, subst. fém.

Poterie de terre émaillée ou vernissée. Carreaux, pipe, vaisselle, vase, vierge de faïence; faïence bleue, décorée, fine; fabrique, manufacture de faïence. Le poêle de notre salle à manger était de faïence blanche, toute craquelée et fendue en plusieurs endroits (France, Pt Pierre,1918, p. 163).Une antichambre carrelée de faïence et faiblement éclairée (Duhamel, Suzanne,1941, p. 103):
... et s'en venait une rafistoleuse de faïence avec une pile de cuvettes et de tians fêlés sur la tête, que l'on voyait et que l'on entendait de loin car la femme soufflait dans une conque marine pour s'annoncer. Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 147.
P. méton. Objet de faïence. Manger dans de la faïence. Cependant les murs de Montreuil et la faïence du déjeuner me rappelèrent tout à fait l'Angleterre (Stendhal, Souv. égotisme,1832, p. 69).Deux bahuts en chêne où s'étalaient une faïence blanche et des brocs d'étain brillant (Verne, Enf. cap. Grant,t. 2, 1868, p. 68).
Loc. Se regarder en chiens de faïence (cf. chien1II B 2 b).
[P. anal. de couleur ou d'aspect] Des yeux (d'un bleu) de faïence. Des femmes couleur de café brûlé (...) ouvrant tout ébahis leurs grands yeux de faïence (Flaub., Corresp.,1850, p. 166).C'était un grand blond, de front dégarni, avec un nez un peu camard, et des yeux bleu-faïence (Pourrat, Gaspard,1931, p. 273).
Rem. On rencontre ds la docum. a) Faïençage, subst. masc., technol. Craquelures apparaissant à la surface d'une peinture, d'un enduit ou d'un revêtement (cf. J. Cléret de Langavant, Ciments et bétons, 1953, p. 70). b) Se faïencer, verbe pronom., néol., au fig. Se recouvrir d'un émail. Ces yeux charmants dont l'azur clair se faïença, s'émailla d'une « vitre » laiteuse qui les éteignit (Bloy, Femme pauvre, 1897, p. 224).
Prononc. et Orth. : [fajɑ ̃:s]. Des formes concurrentes en y ou en i, et en a ou en e, ce sont les secondes qui se sont imposées : faïence et fayence l'emportent respectivement sur faïance et fayance, et faïence l'emporte sur fayence. Fayance, var., qui est condamnée, ds Fér. 1768 et Fér. Crit. t. 2 1787; fayence, Ac. jusque 1878, Littré, Guérin 1892, DG; faiance, Fér. 1768; faïance, Fér. Crit. t. 2 1787. Ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1532 terre de fayence (Mém. de la Soc. des Antiq. de France, t. XXX, p. 61 : deux services complets de belle et très fine terre de fayence); 1642 faiance (Oudin). Adaptation de Faenza, nom d'une ville d'Italie renommée pour ses poteries émaillées (cf. vaisselle de faenze fin xvies. chez L'Estoile ds Gdf. Compl.). Fréq. abs. littér. : 432. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 239, b) 952; xxes. : a) 1 017, b) 510.
DÉR. 1.
Faïencé, ée, adj.a) Qui imite la faïence. Des yeux faïencés. b) Spéc. [En parlant d'une peinture, d'un enduit, d'un vernis] Qui est couvert de craquelures. Un pot oblong, en terre brune, verni, faïencé à l'intérieur, bordé d'une frange de cendre (Balzac, E. Grandet,1834, p. 103). 1resattest. a) 1767 fayancé « de faïence » (Nouv. archives de l'art fr., 1884, p. 68 : un poële de terre fayancé); b) 1752 fayencé « qui est semblable à de la faïence » (Trév. Suppl.); de faïence, dés. -er. Fréq. abs. littér. : 1.
2.
Faïencier, ière, subst.[En parlant d'une pers.] Qui fabrique ou vend de la faïence. Faïencier bien fourni, riche faïencier (Ac.1932).Les sculptures émaillées (...) que les faïenciers nivernais traitent avec une grande sobriété (G. Fontaine, Céram. fr.,1965, p. 34).Emploi appos. Ouvrier faïencier. Emploi adj. Relatif à la faïence. Industrie faïencière. [fajɑ ̃sje], fém. [-ε:ʀ]. Ds Ac. dep. 1762. 1resattest. a) 1666 subst. fayencier « fabricant de faïence » (doc. ds J.-J. Guiffrey, Comptes des bâtiments du roi sous le règne de Louis XIV, t. 1, p. 85 ds IGLF), b) 1865 adj. (Littré : industrie faïencière, ouvrier faïencier); de faïence, suff. -ier*. Fréq. abs. littér. : 7.
BBG. − Hope 1971, p. 194.

Wiktionnaire

Nom commun - français

faïence \fa.jɑ̃s\ féminin

  1. Poterie de terre ordinairement vernissée ou émaillée de bleu sur fond blanc.
    • Elle y plaça deux chandeliers dont elle alluma les chandelles, et une jatte de faïence où trempait dans l’eau bénite une branche de buis. — (Anatole France, La Rôtisserie de la reine Pédauque, 1893)
    • Où, avec génie, du reste, avez-vous caché le bouquetier de faïence qui sera pour votre chambre ? Je le cherche depuis quelques heures, dans la commode, le petit placard, l'office, en vain : et le plateau à thé ? — (Stéphane Mallarmé, Correspondance : 1862-1871, édité par Bertrand Marchal, Gallimard, 1959, volume 9, page 163)
    • La porte s'ouvrit sur un corridor qui sentait le linoléum, avec un portemanteau en bambou à droite, des plantes vertes, dans des cache-pot de faïence. — (Georges Simenon, Les vacances de Maigret, Presses de la cité 1948, Place des éditeurs, 2012, chapitre 4)
  2. Objet, vaisselle de faïence.
    • Cependant les murs de Montreuil et la faïence du déjeuner me rappelèrent tout à fait l'Angleterre. — (Stendhal, Souv. égotisme, 1832, page 69)
    • Après leur soupe, ils vidèrent un verre de vin dans leur assiette et firent chabrot, levant la lourde faïence brune jusqu'à leurs lèvres qu'ils essuyèrent ensuite d'un rapide coup de poignet. — (Pierre Gamarra, L'Or et le Sang, Éditeurs français réunis, 1970, page 16)
  3. Bleu, en parlant de l’iris.
    • Des femmes couleur de café brûlé (…) ouvrant tout ébahis leurs grands yeux de faïence. — (Flaubert, Correspondance, 1850, page 166)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FAÏENCE. n. f.
Sorte de poterie de terre vernissée ou émaillée ordinairement à fond blanc. Un service de faïence. La faïence tire son nom de Faenza, ville d'Italie, où elle fut inventée. Faïence bleue. Chien de faïence. Voyez CHIEN.

Littré (1872-1877)

FAÏENCE (fa-ian-s') s. f.
  • Poterie de terre vernissée ou émaillée. Le mérite de l'Italie est d'avoir vulgarisé dans l'Europe méridionale le goût des faïences artistiques, quoique la faïence européenne à émail stannifère, la première connue en Europe, ait été de nouveau inventée en Allemagne, puisque c'est le seul pays où l'on puisse en faire remonter la fabrication au XIIe siècle, Demmin, Guide de l'amat. de faien. et porcel. p. 17.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « faïence »

Faenza, bourg d'Italie, où cette poterie a été inventée. Dans J. Marot, t. V, p. 714, Faenza est nommée Fayence : Ravenne ont prins, cité de grosse estime ; Fayence aussi est tombée en leurs trappes.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(XVIe siècle) De l’italien faenza, et, plus avant, de Faenza, ville d’Italie, où la faïence fut inventée.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « faïence »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
faïence faiɑ̃s

Évolution historique de l’usage du mot « faïence »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « faïence »

  • Tout recommence Mais rien ne se répare, Quand les coeurs sont en faïence C’est foutu, c’est trop tard. De Christophe Miossec / Tout recommence
  • QUIMPER. Présentation d’œuvres contemporaines et anciennes. Galerie Philippe Théallet, 13, rue Sainte-Catherine. : René Quéré, Olivier Lapicque, Paul Moal, Henri Rivière, JJ Lemordant, P. Cudennec, Valérie Le Roux, Émile Simon… Grand choix de faïences de Quimper anciennes. Gratuit. Contact : 02 98 90 18 22, [email protected] Le Telegramme, Les loisirs du week-end - Quimper - Le Télégramme
  • Le musée de la Faïence, situé dans le quartier de Locmaria à Quimper présente une exposition sur la faïencerie Keraluc, aujourd'hui disparue. De belles pièces sont à découvrir. Jérémy Varoquier nous fait la visite au micro de Christophe Pluchon. musee-faience-quimper.com , L'exposition Keraluc au musée de la Faïence à Quimper

Images d'illustration du mot « faïence »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « faïence »

Langue Traduction
Anglais earthenware
Espagnol loza de barro
Italien terracotta
Allemand steingut
Chinois 陶器
Arabe خزف
Portugais faiança
Russe глиняная посуда
Japonais 土器
Basque buztinezko
Corse fucili
Source : Google Translate API

Synonymes de « faïence »

Source : synonymes de faïence sur lebonsynonyme.fr

Faïence

Retour au sommaire ➦

Partager