La langue française

Extorsion

Définitions du mot « extorsion »

Trésor de la Langue Française informatisé

EXTORSION, subst. fém.

Action d'extorquer; résultat de cette action. Extorsion de signature (Ac.1932).Le produit net a tout l'air d'une extorsion opérée par la force, et sans la moindre apparence de droit (Proudhon, Syst. contrad. écon.t. 1, 1846, p. 231).Sartori, condamné à deux ans de prison pour extorsion de fonds et chantage, à l'endroit d'un banquier (L. Daudet, Brév. journ.,1936, p. 193).
Prononc. et Orth. : [εkstɔ ʀsjɔ ̃]. Cf. é-1. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1290 (Drouart La Vache, Livre d'Amours, éd. R. Bossuat, 2258). Empr. au b. lat. extorsio de même sens. Fréq. abs. littér. : 25.

Wiktionnaire

Nom commun

extorsion \ɛk.stɔʁ.sjɔ̃\ féminin

  1. Action d’extorquer, d'obtenir par la force, le chantage, l'intimidation ou tout autre moyen de pression.
    • La cause de ces insurrections est presque toujours la même : les exactions, les extorsions et mille autres injustices commises par les caïds (gouverneurs) qui, ayant acheté leur poste, ne songent qu'à rentrer dans leurs fonds et à s'enrichir aux dépens de leurs administrés. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc: étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p.10)
    • Et j’en passe. Le bouquet, c’est l’énumération de mes récentes tentatives d’extorsion de fonds. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 207)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

EXTORSION. n. f.
Action d'extorquer. Extorsion de signature.

Littré (1872-1877)

EXTORSION (èk-stor-sion ; en vers, de quatre syllabes) s. f.
  • Manière violente de prendre ou de se procurer quelque chose. L'extorsion d'un consentement.

    Il se dit particulièrement de l'argent ou des taxes qu'on lève injustement. Tout ce qu'on paye pour le maintien de l'ordre public, est de droit et de justice ; ce qu'on lève de plus est extorsion, Raynal, Hist. phil. XIII, 51.

HISTORIQUE

XIVe s. Il faisoient sur le peuple grans extorsions, Oresme, Thèse de MEUNIER.

XVe s. Mais l'en ne verra jà tant faire D'abus, d'excès, d'extorcions, Comme l'en fait aux cours d'eglises, Deschamps, Poésies mss. f° 523, dans LACURNE, au mot prise.

XVIe s. Il lascha la bride aux gens de guerre, qui de là prirent hardiesse de commettre plusieurs extorsions, violences et larrecins, Amyot, Anton. 13.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

EXTORSION, s. f. (Jurispr.) se dit des émolumens excessifs que certains officiers de justice pourroient tirer d’autorité de ceux qui ont affaire à eux, ce que l’on appelle plus communément concussion.

Ce terme se dit aussi des actes que l’on peut faire passer à quelqu’un par crainte ou par menaces. Voyez Extorquer. (A)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « extorsion »

(Date à préciser) Du bas latin extorsio, même sens. → voir torsion, tordre, etc.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. estorsio ; espagn. extorsion ; ital. extorsione ; du lat. extorsionem, de extorsum, supin de extorquere (voy. EXTORQUER). Paré, XV, 65 bis, emploie extorsions dans le sens de torsions, tranchées.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « extorsion »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
extorsion ɛkstɔrsjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « extorsion »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « extorsion »

  • L’enquête judiciaire, ouverte pour des faits de tentative d’extorsion, de violence et de tentative de vol, a débouché sur l’interpellation des quatre suspects mercredi 24 juin par les militaires de la brigade de Seynod et du peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie (PSIG) d’Annecy-Seynod. Tous ont alors été placés en garde à vue. Le Messager, Annecy : un jeune homme victime d’une violente tentative d’extorsion - Le Messager
  • Selon nos informations, quatre personnes ont été mises en examen, ce mercredi à Besançon, pour des faits d’extorsion, d’abus de faiblesse, d’abus de confiance, de faux et d’usage de faux, et de blanchiment aggravé au détriment d’un chef d’entreprise du Haut-Doubs. , Faits-divers - Justice | Haut-Doubs : un chef d’entreprise victime d’extorsion pour 825.000 €
  • Le Parquet d’Amiens a ouvert une information judiciaire pour assassinat et extorsion après le meurtre d’un homme de 45 ans dans le quartier du jardin des plantes dimanche 5 juillet. L'auteur présumé des faits, recherché depuis, s'est rendu à la police mardi en fin d'après-midi.    France 3 Hauts-de-France, Homme poignardé à Amiens : l'auteur présumé du coup de couteau mortel s'est rendu à la police
  • Mardi 23 juin, 80 gendarmes sont mobilisés. Ils interpellent et placent en garde à vue huit jeunes, dont deux mineurs. Tous ont des liens soit avec l’affaire d’extorsion aggravée, soit avec le trafic de stupéfiants, soit avec les deux. Deux autres jeunes sont interpellés à Marseille. , Faits-divers - Justice | Tentative d’extorsion et trafic de stupéfiants à Nyons : dix jeunes arrêtés

Traductions du mot « extorsion »

Langue Traduction
Anglais extortion
Espagnol extorsión
Italien estorsione
Allemand erpressung
Chinois 敲诈勒索
Arabe ابتزاز
Portugais extorsão
Russe вымогательство
Japonais 恐喝
Basque estortsio
Corse estortazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « extorsion »

Source : synonymes de extorsion sur lebonsynonyme.fr

Extorsion

Retour au sommaire ➦

Partager