Expectorer : définition de expectorer


Expectorer : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

EXPECTORER, verbe trans.

A.− MÉDECINE Rejeter hors de la bouche les mucosités des voies respiratoires (cf. cracher). La sputation périodiquement expectorée par les fumeurs (Balzac, Gaudissart,1834, p. 44).Expectorer des crachats granulaires et noirâtres (Queneau, Enf. du limon,1938, p. 206):
1. La toux se fit de plus en plus rauque et tortura le malade toute la journée. Le soir enfin, le père expectora cette ouate qui l'étouffait. Elle était rouge. Camus, Peste,1947, p. 1407.
Emploi abs. Ce sirop fait expectorer (Ac.1932).Soudain il expectora violemment à cause d'un rire puissant qui venait de le saisir (Queneau, Enf. du limon,1938p. 86).[Goiran] tousse et expectore sans arrêt (Martin du G., Thib.,Épil., 1940, p. 966).
B.− P. ext. Rejeter hors de la bouche. [Nosor] expectorait avec le sable qu'il avait aspiré, des chicots saignants (Cladel, Ompdrailles,1879, p. 292).Ils gémissaient, ils criaient, ils sifflaient, en expectorant des jets de vapeur comme une haleine essoufflée (Maupass., Contes et nouv., t. 1, Passion, 1882, p. 824):
2. ... pendant la traversée (...) nous saurons distraire les nautonniers de Calais en expectorant, sous leurs yeux, nos entrailles, si nous daignons jouir du mal de mer. Villiers de L'I.-A., Corresp.,1879, p. 265.
P. métaph. ou au fig., péj.
Dire, proférer difficilement des paroles. Ses compliments de taverne, expectorés par le trou des deux dents brisées, arrivaient aux filles au milieu d'une mitraille de salive (Maupass., Contes et nouv.,t. 2, MlleFifi, 1881, p. 162).Les cours de littérature molle expectorés en Sorbonne par le crétin distingué qui a nom Deschamps (Bloy, Journal,1903, p. 161).
Dire avec colère ou mépris. Soudain, elle expectora, avec le mouvement qu'on fait pour cracher : − Oh! ... cochon ... cochon ... cochon (Maupass., Bel-Ami,1885, p. 113).
[Le compl. d'obj. désigne la colère, le mépris] Cf. bouche ex. 71.Eh! comment, en voyant cette humanité vile, Ne point avoir besoin d'expectorer sa bile? (Pommier, Colères,1844, p. 11).
Prononc. et Orth. : [εkspεktɔ ʀe], (j')expectore [εkspεktɔ:ʀ]. Cf. é-1. Ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. 1664 pronom. « communiquer, parler franchement » (Chapelain, Lettres, t. II, p. 348 ds Fr. mod. t. 16, p. 215); 2. 1752 méd. expectorer, part. prés. subst. expectorant (Trév.). Empr. au lat. attesté à l'époque arch. expectorare (de ex et pectus « poitrine, cœur ») puis à l'époque chrét., toujours au sens fig. de « chasser de la poitrine, du cœur ». Fréq. abs. littér. : 18.

Expectorer : définition du Wiktionnaire

Verbe

expectorer \ɛk.spɛk.tɔ.ʁe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Médecine) Chasser, expulser par des crachats, les mucosités et autres matières attachées aux parois des bronches et des alvéoles pulmonaires.
    • Expectorer des glaires.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Expectorer : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

EXPECTORER. v. tr.
T. de Médecine. Chasser, expulser par les crachats les mucosités et autres matières attachées aux parois des bronches et des vésicules pulmonaires. Expectorer des glaires. Ce sirop fait expectorer. Il expectore difficilement.

Expectorer : définition du Littré (1872-1877)

EXPECTORER (èk-spè-kto-ré) v. a.
  • 1 Terme de médecine. Rejeter, en toussant, les mucosités ou autres matières qui obstruent les bronches.

    Absolument. Cela fait expectorer. Ce malade expectore facilement.

  • 2Fig. Terme de cour romaine. Rendre publique une nomination qui est in petto. Le pape fit avertir le roi qu'il allait expectorer Polignac avec les autres et que cela ne se pouvait plus différer, Saint-Simon, 339, 197.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

EXPECTORER. Ajoutez :
3S'expectorer, v. réfl. Parler sans réserve (vieilli en ce sens). Il [Jacques Paumier] me reçut non-seulement dans son amitié, mais encore dans sa confidence ; et, dès la première visite que je lui rendis, il s'expectora avec moi, et me communiqua tous les ouvrages qu'il tenait en réserve dans son cabinet, Huetiana, p. 254.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « expectorer »

Étymologie de expectorer - Littré

Lat. expectorare, de ex, hors, et pectus, pectoris, poitrine (voy. PIS, s. m.).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de expectorer - Wiktionnaire

Du latin expectorare, « chasser du coeur », composé du préfixe ex- et de pectus, « poitrine, cœur ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « expectorer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
expectorer ɛkspɛktɔre play_arrow

Conjugaison du verbe « expectorer »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe expectorer

Évolution historique de l’usage du mot « expectorer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « expectorer »

  • En revanche, et dans des cas plus complexes, notamment de bronchites, le médecin traitant ou le pharmacien recommande l’utilisation de traitements à base de fluidifiants bronchiques. L’objectif étant, via ces principes actifs, de fluidifier le mucus ou la substance épaisse, présente dans le phlegme et de contribuer, ainsi, à l’épuration des bronches en facilitant le mouvement des cils bronchiques. La prescription des fluidifiants bronchiques s’impose, surtout dans le cas où le phlegme, stagne dans les voies respiratoires. Néanmoins, ils ne sont recommandés que pour les personnes aptes à fournir l’effort de tousser et d’expectorer ce qui encombre leurs bronches. Une personne sénile, par exemple, ne peut assurer cette action, qui exige un effort physique, sinon le traitement risquerait, au contraire, de provoquer une liquéfaction brutale du mucus, ce qui encombrerait davantage les voies respiratoires. La Presse de Tunisie, Santé et bien-être : Toux grasse : faciliter les expectorations | La Presse de Tunisie
  • Bien pourvu en verbénone et en camphre, le miel de romarin aide à fluidifier les sécrétions bronchiques, afin d’expectorer plus facilement. Le camphre est également légèrement antalgique et lutte contre les parasites intestinaux. Autre atout, le miel de romarin renferme du 1.8 cinéole aux vertus décongestionnantes respiratoires, bactéricides, antivirales (en particulier sur l’herpès) et antifongiques. NotreTemps.com, Les miels, des remèdes en or
  • En cas d'encombrements et si vous avez besoin d'expectorer (expulser, cracher), il suffit de commencer par inspirer doucement par le nez, puis de souffler en ouvrant la bouche comme si on expirait pour faire de la buée. Attention, ça fait tousser.  France Bleu, Problèmes respiratoires : trois exercices pour vous accompagner
  • Si expectorer est un acte libérateur, un rite de certains milieux tel que le milieu sportif, ce n’est aucunement une nécessité physiologique. Des personnes ressentent cet automatisme de cracher en public comme un acte sans gêne, une marque de mépris, voire une insulte. En Suisse et en France, cette pratique est amendable. La sanction est cependant rare. Des trottoirs, des lieux publics deviennent des nids à microbes que l’on transporte d’un lieu à l’autre lors de nos déplacements journaliers. Le Courrier, Eradiquer la culture du crachat - Le Courrier
  • Ça gratouille et ça chatouille au fond de la gorge, et vous ressentez une irrépressible envie d'expectorer. Pas de panique, c'est pénible mais pas forcément grave. Nos explications. Femme Actuelle, Depuis quelques jours, je tousse… Qu’est-ce que ça cache ? : Femme Actuelle Le MAG
  • Si l'on veut garder intacte sa gentillesse, il faut expectorer au moins une grosse méchanceté par jour. De Philippe Bouvard / Mille et une pensées

Traductions du mot « expectorer »

Langue Traduction
Corse expectorat
Basque expectorate
Japonais 去痰する
Russe харкать
Portugais expectorar
Arabe تنخم
Chinois 祛痰
Allemand auswurf
Italien espettorare
Espagnol expectorar
Anglais expectorate
Source : Google Translate API

Synonymes de « expectorer »

Source : synonymes de expectorer sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires