La langue française

Étourneau

Sommaire

  • Définitions du mot étourneau
  • Étymologie de « étourneau »
  • Phonétique de « étourneau »
  • Évolution historique de l’usage du mot « étourneau »
  • Citations contenant le mot « étourneau »
  • Traductions du mot « étourneau »
  • Synonymes de « étourneau »

Définitions du mot étourneau

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉTOURNEAU, subst. masc.

A.− Passereau à plumage sombre moucheté de gris, qui vit par bandes dans les prairies, les jardins ou à la lisière des bois. Bande, troupe d'étourneaux. Synon. sansonnet.L'étourneau perché sur le nez d'un bœuf s'y régale de pucerons (Renard, Journal,1904, p. 912):
D'instant en instant, de grands vols d'étourneaux s'abattaient de tous les coins du ciel assombri. Ils tournoyaient à la cime des roseaux d'un vol oblique, hésitant, oscillant régulièrement comme un balancier. Ils cherchaient une place pour se poser et passer la nuit, et quand ils l'avaient trouvée, tous descendaient à la fois et les profondeurs de l'étang s'animaient soudain de leur piaillement confus, de leurs voix jacassantes. Moselly, Terres lorr.,1907, p. 177.
ZOOTECHNIE. D'étourneau. [En parlant du poil d'un cheval] (Poil) qui, comme la plume de l'étourneau, a la couleur gris foncé, semé de taches blanches. Poil d'étourneau. [P. ell. du déterminé] Cheval étourneau. [Par substantivation de l'emploi adj.] Un étourneau. Un cheval étourneau (d'apr. Ac. et St-Riquier-Delp. 1975).
B.− Fam. [P. réf. à l'apparence instable et désordonnée du vol de ces oiseaux] Personne irréfléchie et, spéc., enfant ou adolescent étourdi. C'est un étourneau; un jeune étourneau; être étourneau. Eh bien, tu peux te vanter d'être un joli étourneau!... tu m'écris : « Viens me voir!... » et tu ne me donnes pas ton adresse! (Labiche, Célimare,1863, III, 5, p. 107).
Prononc. et Orth. : [etuʀno]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. xies. estornel (Raschi Blondh., 440); 1119 esturnel (Ph. de Thaon, Comput, 96 ds T.-L.); 1660 fig. (Molière, Sganarelle, IX). Du b. lat. sturnellus, lat. class. sturnus, de même sens; sens fig. prob. par attraction de étourdi*. Fréq. abs. littér. : 71.

Wiktionnaire

Nom commun

étourneau \e.tuʁ.no\ masculin

  1. (Ornithologie) Une des espèces de petits oiseaux passereaux du genre Sturnus, au bec allongé et pointu et à petite queue.
    • Les étourneaux vont par bandes dans les bois et dans les jardins.
    • Au ciel, un vol noir d’étourneaux plongeait et remontait, en changeant de volume et de forme, le long de courbes imprévues, comme une fourmilière emportée par le vent. — (Marcel Pagnol, Le temps des secrets, 1960, collection Le Livre de Poche, page 245)
  2. (Figuré) (Familier) Jeune homme léger et inconsidéré.
    • Foin des jeunes étourneaux qui passent leur temps à bavarder ! Ivan Antonovitch, esprit pondéré, frisait la cinquantaine ; […] — (Nicolas Gogol, Les âmes mortes, 1842 ; traduction de Henri Mongault, 1949)
    • En effet, contrairement à la réputation d’infaillibilité qu’a fini par lui faire attribuer son historiographe habituel, M. Dubois s’était conduit comme un étourneau dans l’enquête au sujet de la peste mauve ; il l’avait confiée à un seul et futile amateur qui filait le parfait amour avec la suspecte n° 1, se faisait estropier au premier terremoto de rien du tout, et re-filait l’amour imparfait avec la dernière venue, cependant que ses collègues américains et russes déployaient une activité acharnée, intelligente et couronnée de succès. — (Pierre Nord, Espionnage à l’italienne, 1963, chapitre X)
  3. (Par ellipse) (Hippologie) Cheval qui a le poil gris jaunâtre.
    • Il a un cheval étourneau.

Adjectif

étourneau \e.tuʁ.no\ masculin

  1. (Hippologie) Pour un cheval, qui a le poil gris jaunâtre.
    • Il a un cheval étourneau.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉTOURNEAU. n. m.
Sorte de passereau dont le plumage noirâtre est tacheté de gris. Les étourneaux vont par bandes dans les bois et dans les jardins. Étourneau commun, Le sansonnet. Fig. et fam., C'est un étourneau, se dit d'un Jeune homme léger et inconsidéré. Vous êtes un étourneau, un plaisant étourneau. Poil d'étourneau se dit, en termes d'Hippologie, du Poil gris jaunâtre de certains chevaux. On dit aussi adjectivement Un cheval étourneau, et elliptiquement, comme nom masculin, Un étourneau.

Littré (1872-1877)

ÉTOURNEAU (é-tour-nô) s. m.
  • 1Sansonnet, oiseau de l'ordre des passereaux (sturnus vulgaris, L.). Les étourneaux volent par bandes. Comme après les raisins courent les étourneaux, Régnier, Sat. VI. Et cent écus de rente étaient comme rien pour un homme sur qui les quidams et les gueux venaient incessamment fondre comme des étourneaux, Rousseau, Confess. XI.
  • 2 Fig. Homme léger et inconsidéré (l'étourneau étant pris, comme la linotte, pour un type de légèreté). C'est un étourneau. …Un marmouset, un maudit étourneau, Molière, Sgan. 9. La pièce était vendue aux sifflets aguerris De tous les étourneaux des cafés de Paris, Piron, Métrom. v, 2.

    Vous êtes un bel étourneau pour jaser, se dit ironiquement à un jeune homme qui veut se mêler dans une conversation où il n'a que faire.

  • 3 Terme de manége. Cheval d'un poil gris jaunâtre.

    Adj. Cheval étourneau.

HISTORIQUE

XIIIe s. En ung leu avoit rossigniaus, En l'autre gais et estorniaus, la Rose, 650. Merles et calendres et gais Et estormiaus et rossignos, Fl. et Bl. 2000.

XIVe s. Estourneaux soient plumés à sec, effondrés, puis couppez les cols et les piés, Ménagier, II, 5.

XVe s. As-tu bien teste d'estournel ? Ventre beu ! ne me crois-tu mie ? Mir. de St Genev.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « étourneau »

Berry, étourgneau ; provenç. estornelh, estorneu ; ital. stornello ; du latin sturnellus, diminutif de sturnus, étourneau. Dans l'anc. français, li estourniaus, au nom. singulier ; le estornel, au régime.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du bas latin sturnellus, du latin classique sturnus, issu d’une racine indo-européenne *st_r que l’on retrouve dans sterne, dans la plupart des langues germaniques avec l'allemand Star, le danois stær, l’anglais starling.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « étourneau »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
étourneau eturno

Évolution historique de l’usage du mot « étourneau »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « étourneau »

  • Bien qu’ils puissent être admirés pour leurs vols en nuées de plusieurs milliers d’oiseaux, les étourneaux sansonnets ont parfois mauvaise presse. Mais l’étourneau ne se limite pas à faire du bruit et salir nos voitures midilibre.fr, L’étourneau sansonnet, le mal aimé, vole dans le ciel du bassin de Thau - midilibre.fr
  • Maigres sont les étourneaux parce qu’ils vont en troupeau. De Proverbe occitan
  • Les étourneaux sont maigres parce qu'ils vont en troupes. De Proverbe français
  • L'aigle vole seul ; ce sont les corbeaux, les choucas et les étourneaux qui vont en groupe. De John Webster
  • Les étourneaux sansonnets volent en petites escadrilles pour se jeter à bec perdu sur les cerises. Des sifflements entrecoupés d’un pot-pourri de tonalités garantissent un dénoyautage… Que faire ? Journal L'Union, Comment protéger votre cerisier des gourmands étourneaux
  • Pour comprendre pourquoi ces petits oiseaux laissent autant de traces, il faut d’abord connaître leur fonctionnement. « En France, nous avons des étourneaux toute l’année mais une partie arrivent en plus pour passer l’hiver chez nous, où il fait un peu plus chaud, précise Richard Grège, ornithologue bénévole pour la Ligue de protection des oiseaux (LPO) en Normandie. On observe des arrivages massifs de l’Est et du Nord pour l’hiver. Certains viennent même de Scandinavie ! » , Pourquoi les étourneaux laissent-ils autant de fientes sur leur passage ? | 14actu
  • Je crois que la saison de migration des étourneaux a commencé à Toulouse !!! @actutoulouse l’ouverture des volets valait le spectacle qui a suivi ! pic.twitter.com/VXLvLNVEeb , VIDÉO. Toulouse. Quand des nuées d'étourneaux s'installent en ville | Actu Toulouse

Traductions du mot « étourneau »

Langue Traduction
Anglais starling
Espagnol estornino
Italien storno
Allemand star
Chinois 八哥
Arabe زرزور
Portugais estorninho
Russe скворец
Japonais ムクドリ
Basque starling
Corse starling
Source : Google Translate API

Synonymes de « étourneau »

Source : synonymes de étourneau sur lebonsynonyme.fr
Partager