La langue française

Esthétique

Sommaire

  • Définitions du mot esthétique
  • Étymologie de « esthétique »
  • Phonétique de « esthétique »
  • Évolution historique de l’usage du mot « esthétique »
  • Citations contenant le mot « esthétique »
  • Traductions du mot « esthétique »
  • Synonymes de « esthétique »
  • Antonymes de « esthétique »

Définitions du mot « esthétique »

Trésor de la Langue Française informatisé

ESTHÉTIQUE, adj. et subst. fém.

I.− Adjectif
A.− Qui est motivé par la perception et la sensation du beau. Jugement esthétique; émotions, sensations esthétiques. Tout désir de faire du beau style pour le plaisir d'en faire, pour se donner et pour donner aux lecteurs des jouissances esthétiques, est pour lui proprement inconcevable (Sarraute, Ère soupçon,1956, p. 143).
B.− Qui répond à des exigences ou à des lois de beauté. Vouloir « tout court », ce n'est nullement vouloir en général, sans rien vouloir de déterminé, de particulier ni de présent : ce vouloir en soi est un vouloir en l'air qui ressemble à une attitude esthétique plutôt qu'à un rapport éthique (Jankél., Je-ne-sais-quoi,1957, p. 239).
Soins, chirurgie esthétique(s). Traitement qui vise à l'amélioration de l'aspect du corps. Enfin, certains malades pourront bénéficier d'interventions relevant de la chirurgie esthétique (Quillet, Méd.1965, p. 368).
C.− Qui a pour caractéristique la beauté. Il avait beau s'en défendre : son orgueil intellectuel, sa conception complaisante d'un monde purement esthétique, fait pour la joie de l'esprit, rentraient sous terre, à la vue d'une injustice (Rolland, J.-Chr.,Buisson ard., 1911, p. 1288).
II.− Subst. fém.
A.− Partie de la philosophie qui se propose l'étude de la sensibilité artistique et la définition de la notion de beau. Toutes les recherches, dans l'ordre de l'esthétique, sont dominées par les analyses de la « Critique du jugement » de Kant (Alain, Beaux-Arts,1920, p. 7).Cf. aussi apaisement ex. 2 :
1. ... mais dans son essai [de Schiller] sur la grâce et la dignité, et dans ses lettres sur « l'esthétique », c'est-à-dire la théorie du beau, il y a trop de métaphysique. Staël, Allemagne,t. 3, 1810, p. 327.
En partic. [Avec spécialisation]
[en fonction d'une théorie partic. d'un philosophe ou d'un artiste] L'esthétique kantienne, hégelienne. Faut-il s'étonner qu'entre certaines pages d'« Aurélia », inspirées de souvenirs occultistes, et l'esthétique baudelairienne des « Correspondances », il y ait une analogie profonde qui dépasse les simples concordances de vocabulaire? (Béguin, Âme romant., 1939, p. 366).
Rem. ,,Chez Kant (esthétique transcendantale) : partie de la Critique de la raison pure, qui détermine les formes a priori de la connaissance sensible. Ces formes sont l'espace (connaissance du monde extérieur) et le temps (connaissance du monde intérieur de la conscience)`` (Foulq-St-Jean 1962).
[en fonction d'un genre, d'une école, d'une époque] L'esthétique du théâtre, du Romantisme :
2. Rappellerai-je, par exemple, comment l'esthétique romane, abstraite, relève de l'idéalisme a priori en cours durant le premier Moyen Âge, tout pénétré de la leçon de saint Augustin, tandis que l'esthétique gothique, positive, répond à l'aristotélisme ou à la doctrine expérimentale qui s'épanouiront au xiiiesiècle... Huyghe, Dialog. avec visible,1955, p. 435.
B.− Recherche de ce qui est beau.
1. Appréciation personnelle de ce qui peut être beau; sens du beau, goût :
3. Je conçois (...) pour l'avenir que le mot morale devienne impropre et soit remplacé par un autre. Pour mon usage particulier, j'y substitue de préférence le nom d'esthétique. En face d'une action je me demande plutôt si elle est belle ou laide que bonne ou mauvaise. Renan, Avenir sc.,1890, p. 177.
P. méton. Ensemble des qualités qui constituent les critères de cette appréciation ou les éléments d'une beauté personnelle. Les mots ont en eux-mêmes et « en dehors du sens qu'ils expriment » une beauté et une valeur propres... Je les aime pour leur esthétique personnelle, dont la rareté est un des éléments, la sonorité un autre... (Bremond, Poésie pure,1926, p. 109).
Loc. adj. Esthétique corporelle. Qui concerne l'emploi de procédés utilisés pour entretenir et développer la beauté du corps. Boutiques d'esthétique faciale (Morand, New-York,1930, p. 235).
2. Esthétique industrielle. Recherche sur les formes, la matière, les couleurs, etc., pour rendre toutes productions industrielles le plus attrayantes possible :
4. [Le] terme d'esthétique industrielle (...) souligne bien que les objets produits par l'industrie ne s'épuisent pas dans leurs fonctions utilitaires, et qu'ils peuvent développer de surcroît des qualités plus généralement humaines. H. van Lier, Esthétique industrielleds Encyclop. univ. t. 6 1970, p. 572.
Rem. 1. L'esthétique est une recherche de ce qu'est le beau et de ce qui est beau. Il semble donc abusif d'employer ce mot en tant que synon. de beau pour l'adj., de beauté pour le subst. Selon Dupré 1972, il faut éviter de dire : Cette cravate est plus esthétique que celle-ci; il faut préserver l'esthétique du quartier de l'Étoile. Pour l'observateur de la langue, de tels emplois attestent un glissement de sens de l'adj. (« conforme au bon goût ») et du subst. (« beauté spécifique »). 2. On rencontre ds la docum. le préf. esthético-. Qui concerne l'esthétique. Esthético-morale (Durkheim, Divis. trav., 1893, p. 218), esthético-social (Du Bos, Journal, 1924, p. 14) ou, avec nuance dépréc. « prétendument esthétique » (cf. Genevoix, Mains vides, 1928, p. 10).
Prononc. et Orth. : [εstetik], [e-]. Enq. : /estetik/. Ds Ac. 1835-1932. Étymol. et Hist. 1. 1753 subst., « science du beau » (Beausobre, Dissertations philosoph., p. 163 ds Littré); 2. 1819 « ensemble de règles, de principes selon lesquels on juge de la beauté » (Maine de Biran, Journal p. 217); 3. 1798 adj. (Ch. F. Schwan, Nouv. dict. de la langue allemande et françoise, Suppl.). Empr. au lat. philos. aesthetica empl. par le philosophe all. A. G. Baumgarten (1717-62) dans son ouvrage Aesthetica acroamatica (1750-58); terme formé sur le gr. α ι ̓ σ θ η τ ι κ ο ́ ς, « qui a la faculté de sentir; sensible, perceptible » (cf. α ι ̓ σ θ α ́ ν ο μ α ι « percevoir par les sens, par l'intelligence »). Fréq. abs. littér. : 1 380. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 204, b) 1 127; xxes. : a) 2 198, b) 3 769.
DÉR.
Esthétiquement, adv.a) De façon esthétique; selon des lois, des exigences de beauté. Voici ce que je pense : (...) la croix est une chose laide, esthétiquement parlant (Flaub., Corresp.,1873, p. 87).b) Selon ce qui touche à l'esthétique (cf. ce mot II A). Mais cela même à quoi M. Gide se plie esthétiquement, cet ordre qui fait que le langage « tient », que l'œuvre d'art « tient » et qui n'est que l'ordre même des choses, celui qu'on doit nécessairement subir dès qu'on « fait » quelque chose, il se garde d'en prolonger la leçon dans l'ordre moral et humain (Massis, Jugements,1924, p. 52). [εstetikmɑ ̃], [e-]. 1reattest. 1798 (Ch. F. Schwan, Nouv. dict. de la langue allemande et françoise, Suppl.); de esthétique, suff. -ment2*. Fréq. abs. littér. : 25.
BBG.Colomb. 1952/53, p. 299. − Duch. Beauté 1960, pp. 103-104. − Gall. 1955, p. 125; pp. 352-353. − Quem. DDL t. 1 (s.v. esthétiquement).Uitti (K. D.). Rem. sur la lang. « moderniste ». Fr. mod. 1972, t. 40, p. 26.

Wiktionnaire

Adjectif

esthétique \ɛs.te.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif au sentiment du beau.
    • La stylique ou design est la valorisation esthétique d'un produit. Elle allie fonctionnalité et beauté. C'est un aspect fondamental lors de la mise en marché du produit. — (Ventes et productions touristiques, BTS Ventes et productions touristiques, 2e année, p.16, Éditions Bréal, 2003)
    • L'analyse plus approfondie de la notion de distance esthétique permet de revenir sur le rôle primordial du suspense et de l'angoisse dans le processus narratif d'un récit. — (Martine Roberge, L'art de faire peur: des récits légendaires aux films d'horreur, page 178, Presses de l'Université Laval, 2004)
  2. (En particulier) Qualifie le sentiment particulier produit par le beau.
    • Émotion esthétique.
  3. (Par extension) Qui a un certain caractère de beauté.
    • Attitudes, gestes esthétiques.

Nom commun

esthétique \ɛs.te.tik\ féminin

  1. Science s’intéressant aux règles du beau dans la nature ou dans l’art.
    • Quelle est la place de l’esthétique dans l’art ?
    • Le rendu donnait un style wagnérien ([…]), spectacle fait de quelques passes immédiatement verticales, de nuques longues et de moustaches guerrières donnant aux courses époumonées une indéniable esthétique télévisuelle. — (Thibaud Leplat, Football à la française, Solar Éditions, 2016)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ESTHÉTIQUE. adj. des deux genres
. Qui se rapporte au sentiment du beau. Doctrines esthétiques. Émotion esthétique, Sentiment particulier produit par le beau. Jugement esthétique. Il signifie par extension Qui a un certain caractère de beauté. Attitudes, gestes esthétiques. Il s'emploie aussi comme nom féminin pour désigner la Science qui a pour objet de rechercher et de déterminer les caractères du beau dans la nature ou dans l'art. Traité d'esthétique. Études d'esthétique.

Littré (1872-1877)

ESTHÉTIQUE (è-sté-ti-k') s. f.
  • Science qui détermine le caractère du beau dans les productions de la nature et de l'art ; philosophie des beaux-arts. Traité d'esthétique.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

1. ESTHÉTIQUE. Ajoutez : Cette science [la théorie des beaux-arts] en général pourrait être appelée métaphysique du beau, et le nom d'esthétique me semble bien exprimer cette idée ; elle peut se subdiviser en poésie, en éloquence, en peinture, en sculpture, en gravure, etc. qui ne sont des arts que par rapport à l'exécution, mais qui sont de véritables sciences par rapport à la théorie, Beausobre, Dissertations philosoph. p. 163, 1753. Cette science du beau, ou, si l'on veut, cette philosophie du sentiment que Baumgarten appela l'esthétique, est enseignée avec beaucoup d'importance et d'éclat dans les universités allemandes, Ch. Blanc, Grammaire des arts du dessin, Préface.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « esthétique »

(1753) Du grec ancien αἰσθητικός, aisthêtikós (« qui perçoit par les sens, perceptible »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Αὀσθητιϰὸς, de αἰσθάνεσθαι, sentir. Esthétique a été créé par l'Allemand Baumgarten, disciple de Wolf, qui nomma ainsi cette science parce qu'il considéra l'idée du beau comme une perception confuse ou un sentiment.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « esthétique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
esthétique ɛstetik

Évolution historique de l’usage du mot « esthétique »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « esthétique »

  • L'acte même d’interpréter est un geste éthique autant qu’esthétique. De Daniel Barenboïm / La musique est un tout, 2014
  • Tout ordre qui élimine l'esthétique comme langue et la séduction comme parole implique inévitablement la dictature. De Jacques Attali / Les Trois Mondes
  • Il faut donc commencer par faire de la femme un être non travaillant, mais purement esthétique. C'est là le plus sûr élément de progrès. De Jules Laforgue / Mélanges posthumes
  • L'éthique c'est l'esthétique de dedans. De Pierre Reverdy / Le livre de mon bord
  • Si Dieu nous avait vraiment faits à son image, il y aurait moins de chirurgiens esthétiques. De Philippe Bouvard / Maximes au minimum
  • Elle avait un nez superbe, qu'elle tenait de son père, chirurgien esthétique. De Groucho Marx
  • Le plaisir esthétique doit être un plaisir intelligent. De José Ortega y Gasset / La déshumanisation de l’art
  • Le public a sa part dans la grâce du théâtre, dans sa force esthétique elle-même. Il est la chair de l'émotion. De Marie-Madeleine Mervant-Roux
  • Le théâtre, s'il ne s'englue pas dans l'esthétique, a toujours été par excellence l'art de la crise. De Michel Deutsch
  • Il n'y a guère que le sadisme qui donne un fondement dans la vie à l'esthétique du mélodrame. De Marcel Proust / Le temps retrouvé
  • L'art, c'est la façon humaine de disposer le sensible ou l’intelligible à des fins esthétiques. De James Joyce
  • Un lifting raté, c’est pas de la chirurgie esthétique, c’est juste de la chirurgie. De Michèle Bernier / Le Petit Livre de Michèle Bernier
  • La séduction du vol réside dans sa beauté. Les aviateurs volent, qu’ils en aient ou non conscience, pour l’esthétique du vol. De Amélia Earhart
  • Caroline Margeridon accro à la chirurgie esthétique ? L'un de ses collègues balance ! Public.fr, Caroline Margeridon accro à la chirurgie esthétique ? L'un de ses collègues balance !
  • Candidate emblématique de l'édition 2020 de Koh-Lanta, Charlotte a cédé à la chirurgie esthétique et s'est dite être très satisfaite du résultat. Telestar.fr, Charlotte (Koh-Lanta 2020) "très satisfaite" de sa récente opération de chirurgie esthétique - Télé Star
  • À partir de l’analogie entre la perception des couleurs et le jugement sur le beau, L. Jaffro reconstitue les débats qui présidèrent à la complexe élaboration de l’esthétique au XVIIIe siècle anglais. , Les origines anglaises de l’esthétique - La Vie des idées
  • Agnès Rougier a décidé de changer de vie pour vivre le métier que ses parents lui refusaient. Elle lance un "beauty truck", salon d’esthétique en camion au plus près de celles qui ont des horaires décalés SudOuest.fr, Gironde : une cagnotte pour financer son projet de salon esthétique ambulant

Traductions du mot « esthétique »

Langue Traduction
Anglais aesthetic
Espagnol estético
Italien estetico
Allemand ästhetisch
Chinois 美学的
Arabe جمالية
Portugais estético
Russe эстетический
Japonais 美的
Basque estetiko
Corse esteticu
Source : Google Translate API

Synonymes de « esthétique »

Source : synonymes de esthétique sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « esthétique »

Partager