La langue française

Escapade

Sommaire

  • Définitions du mot escapade
  • Étymologie de « escapade »
  • Phonétique de « escapade »
  • Évolution historique de l’usage du mot « escapade »
  • Citations contenant le mot « escapade »
  • Images d'illustration du mot « escapade »
  • Traductions du mot « escapade »
  • Synonymes de « escapade »

Définitions du mot « escapade »

Trésor de la Langue Française informatisé

ESCAPADE, subst. fém.

A.− Action de s'échapper d'une dépendance, de se dispenser d'une obligation, de se dérober à son devoir soit par un départ, soit par une rupture du train normal de la vie, en vue d'un plaisir, de la satisfaction d'un caprice. Faire une escapade; escapade d'écolier. (Quasi-) synon. échappée, évasion, frasque, fugue.Mais s'il savait vos escapades avec Don José (Ponson du Terr., Rocambole,t. 4, 1859, p. 220):
1. Moins novice qu'Hyacinthe et plus tourmenté par le sang, il était aussi moins vertueux, et les mauvaises langues prétendaient qu'il se permettait de temps à autre quelques escapades à Cythère; mais il se montrait sur ce point fort secret et réservé, et il y a lieu de croire que ses aventures galantes se bornaient à de brèves et brusques amourettes de chasseur. Theuriet, Mais. deux barbeaux,1879, p. 10.
Spéc., ÉQUIT. Action d'un cheval qui s'emporte subitement, pointe et refuse d'obéir à son cavalier. (Quasi-) synon. écart.Ce cheval est sujet à faire des escapades (Ac. Compl.1842).
Rem. Attesté aussi ds Besch. 1845, Lar. 19e-20e, Littré, Guérin 1892, DG et Quillet 1965.
B.− Au fig. Action de s'échapper des règles de la bienséance, de la morale, du bon sens, du devoir. Vous que je prenais pour un lion, vous fuyez comme un lièvre. Après une pareille escapade, quelle foi puis-je ajouter à vos paroles? (Sandeau, Sacs,1851, p. 60).Il faut choisir (...) fût-ce au prix de quelque entorse aux principes établis dont on vous a soigneusement gavé, de quelque escapade hors (...) des parcours intransgressibles (Arnoux, Solde,1958, p. 130):
2. Dans toutes les sociétés, il se trouve des individus qui s'écartent de la norme sexuelle admise. Certaines de ces déviations sont sévèrement condamnées et parfois même punies de mort; d'autres sont excusées et finissent par être considérées non plus comme de simples escapades mais comme de vrais mariages. Lowie, Anthropol. cult.,1936, p. 265.
Prononc. et Orth. : [εskapad]. Enq. : /eskapad/. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1575 « action de s'échapper » (Brantôme, Couronnels françois, VI, 99-100 ds Hug.). Empr., malgré le léger décalage chronol., à l'esp. escapada « id. » (dep. 1630, H. Paravicino ds Al.) plutôt qu'à l'ital. scappata dont le sens au xvies. était « erreur » (B. Davanzati ds Tomm.-Bell.). Escapada et scappata sont réciproquement part. passés fém. substantivés de escapar et scappare (échapper*). Fréq. abs. littér. : 157. Bbg. Hope 1971, p. 188.

Wiktionnaire

Nom commun

escapade \ɛs.ka.pad\ féminin

  1. (Équitation) (Vieilli) Action du cheval qui s'emporte.
  2. (Par extension) Action de se dérober, de manquer à son devoir pour aller se divertir.
    • On avait beau le corriger quand les voisins le ramenait en carriole, l’habitude de ces fugues était prise. […]. Si une semaine s’écoulait sans escapade, on le voyait s’ennuyer, dépérir et fureter dans le logis pour trouver une issue. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)

Nom commun

escapade \ˈɛskəˌpeɪd\

  1. Escapade.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ESCAPADE. n. f.
Action de se dérober, de manquer à son devoir pour aller se divertir. Il est sujet à faire des escapades. C'est une escapade d'écolier.

Littré (1872-1877)

ESCAPADE (è-ska-pa-d') s. f.
  • Action de s'échapper d'un lieu, en manquant à un devoir pour un plaisir ou un caprice. On le mit chez un autre maître, d'où il faisait des escapades, Rousseau, Conf. I. Mme de la Touche, qui fit une escapade en Angleterre avec le duc de Kingston, Rousseau, ib. VII.

    Terme de manége. Action subite d'un cheval qui s'emporte et refuse d'obéir à son cavalier.

    Fig. Acte par où l'on s'échappe des règles de la bienséance ou du bon sens.

HISTORIQUE

XVIe s. Voyez ses allures [de Plutarque] au daimon de Socrate ; o Dieu ! que ces gaillardes escapades, que cette variation a de beauté ! Montaigne, IV, 137. Il fut delivré de prison fort secrettement ; les seize accusent promptement le president Brisson et les conseillers l'Archer et Tardif d'avoir favorisé l'escapade [évasion], D'Aubigné, Hist. III, 256.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ESCAPADE. - HIST. XVIe s. Ajoutez : J'ay fait ceste escapade [digression] pour la memoire de Vuillon [Villon], un de noz meilleurs poetes satyriques, Fauchet, Œuvres, 1610, f° 509, recto.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ESCAPADE, s. f. (Manége.) C’est ainsi que l’on a nommé autrefois & que l’on nomme encore aujourd’hui l’action licentieuse, fougueuse & déreglée d’un cheval, qui se révolte & qui refuse d’obéir & de se soûmettre. Voyez Fantaisie. (e)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « escapade »

Du vieil espagnol escapada, dérivé de escapar (« échapper »), du latin vulgaire *excappāre (« échapper »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du français escapade, issu du vieil espagnol escapada, dérivé de escapar (« échapper »), du latin vulgaire *excappāre (« échapper »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ital. scappata, de scappare (voy. ÉCHAPPER). On trouve eschapeillon, au XVe siècle : Et ne l'eussent pas baillée au bon homme, si ce ne fust ung petit eschapeillon que elle avoit fait en sa jeunesse, Les 15 joyes du mariage, p. 40.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « escapade »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
escapade ɛskapad

Évolution historique de l’usage du mot « escapade »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « escapade »

  • Saison particulière oblige, l’office de tourisme de Dunkerque a retravaillé ses formules pour faire le plein de touristes résidant dans un rayon proche du littoral dunkerquois. Autour de quatre thématiques, la structure propose un concept « escapade », d’une durée de quatre jours et trois nuits. La Voix du Nord, Dunkerquois : « Envie d’une escapade ? », l’offre de l’été pour attirer les touristes voisins
  • Le restaurant "l'escapade" fêtera ses 3 ans d'existence en juillet prochain. Depuis l'ouverture de l'établissement, le succès est au rendez-vous. En seulement trois ans, le restaurant a réussi à se démarquer en remportant le label "Restaurant de qualité" fin 2019. France Bleu, Laruns : "L'escapade" dévoile sa carte d'été
  • Le centre Jacolot de Guipavas organisait, dimanche, une escapade à Roscoff, à laquelle 39 personnes ont participé. D’autres sorties sont programmées pendant le mois de juillet et il reste des places. L’escapade a commencé par la visite du jardin exotique et le pique-nique. Ensuite, direction le bourg avec ses belles pierres, ses boutiques, les terrasses, la jetée et enfin une balade libre. Le temps, plutôt maussade, s’est dégagé au fur et à mesure que la journée avançait et comme d’habitude les participants sont rentrés contents de leur journée. Le Telegramme, Escapade à Roscoff avec le centre Jacolot - Le Relecq-Kerhuon - Le Télégramme

Images d'illustration du mot « escapade »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « escapade »

Langue Traduction
Anglais getaway
Espagnol aléjate
Italien scappa
Allemand flucht
Chinois 逃离
Arabe ابتعد
Portugais cai fora
Russe уходи
Japonais 逃げる
Basque ihes
Corse scappà
Source : Google Translate API

Synonymes de « escapade »

Source : synonymes de escapade sur lebonsynonyme.fr
Partager