La langue française

Entôler

Définitions du mot « entôler »

Trésor de la Langue Française informatisé

ENTÔLER, verbe trans.

Arg. et pop. Voler (quelqu'un) en le trompant. Entôler ses copains; être entôlé par son associé. Synon. escroquer.Pourtant, ils [des policiers] n'ont poissé qu'Bambou, tu vois, rapport qu'il entôlait l'frère (Carco, Jésus-la-Caille,1914, p. 15).
Se faire entôler. ,,Être victime d'une escroquerie`` (Dub.). Synon. se faire rouler.
Rem. La docum. atteste un emploi arg. et vx de ce verbe en emploi abs. avec le sens de « entrer en fraude » (pour voler). [Ceux qui restent] en gafe (...) doivent craindre que ceux qui entôlent (qui entrent) ne gardent pour eux la plus grande partie des objets précieux (Vidocq, Voleurs, t. 2, 1836, p. 97).
En partic. [En parlant d'une prostituée] Voler (le client) en lui dérobant tous ses biens (cf. Carabelli, [Lang. pègre]).
Prononc. et Orth. : [ɑ ̃tole], (j')entôle [ɑ ̃to:l]. Étymol. et Hist. 1829 arg. « introduire quelque chose en fraude » (Vidocq, Mém., t. 3, p. 127); 1903 « (en parlant d'une prostituée) dépouiller son client [reçu dans la tôle] » (ds Esn.). Dér. de tôle* (taule) au sens de « maison, chambre »; préf. en-*; dés. -er.
DÉR. 1.
Entôlage, subst. masc.Action d'entôler. En partic. Vol commis par une prostituée. Armand, qui s'était promis de raconter immédiatement l'entôlage dont il avait été victime (Aragon, Beaux quart.,1936, p. 360). [ɑ ̃tola:ʒ]. Var. entaulage, cf. infra. 1reattest. 1903 arg. entaulage « vol pratiqué par une prostituée sur son client » (ds Esn.); du rad. de entôler, suff. -age*. Fréq. abs. littér. : 3.
2.
Entôleur, euse, subst.Au masc. ,,Menteur, escroc`` (Carabelli, [Lang. pop.]). Au fém. Prostituée qui vole son client. Plus de surins et plus d'eustaches Plus d'entôleuse au coin des rues (Aragon, Rom. inach.,1956, p. 223). [ɑ ̃tolœ:ʀ] fém. [-ø:z]. Var. entauleur, cf. infra. 1resattest. 1901 arg. entôleuse « voleuse » (ds Esn.), 1925 entauleur « client payant mal » (ibid.); du rad. de entôler, suff. -eur2*, -euse*. Fréq. abs. littér. : 1.
BBG. − Berry (M.). L'Arg. policier. Vie Lang. 1973, p. 473 (s.v. entôlage).Sain. Arg. 1972 [1907], p. 243. − Sain. Sources t. 3 1972 [1930], p. 59.

Wiktionnaire

Verbe 1

entôler \ɑ̃.to.le\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Absolument) Poser une tôle.
  2. (Péjoratif) Enlaidir un lieu avec des murs de tôles.

Verbe 2

entôler \ɑ̃.to.le\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Argot) En parlant d’une prostituée, voler, escroquer, dépouiller le client.
    • La fille de bar dont je fus amoureux à quinze ans, parce qu’elle était lesbienne, qu’elle avait une voix éraillée et que je l`avais entendue geindre durant une rage de dents, – vague roulure qui purement et simplement m’entôla, ne couchant même pas avec moi et s`enfuyant avec l`argent que, comme un jobard, je lui avais donné, ce qui inimaginablement m`humilia. — (Michel Leiris, L’âge d’homme, 1939, collection Folio, page 144.)
  1. (Argot) Voler en trompant.
    • Se faire entôler.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « entôler »

(Nom commun 1) Dérivé de tôle avec le préfixe en- et le suffixe -er
(Nom commun 2) De tôle (« chambre, logement » en argot).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « entôler »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
entôler ɑ̃tole

Évolution historique de l’usage du mot « entôler »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « entôler »

  • Ce mot argotique n’apparaît qu’en 1903 et a alors pour signification «fille qui dépouille son client une fois conduit dans la chambre». Le terme est forgé sur le verbe «entauler» (ou «entôler»), dérivé de «tôle» au sens de «petite maison», et qui a pour synonyme «voler». En 1925 naît le mot «entauleur» qui s’emploie pour parler d’un client mauvais payeur. Le Figaro.fr, Cinq expressions coquines qu’abrite la langue française
  • Mis à la porte de son école à trois jours de Noël, Holden Caulfield décide de partir tout de suite pour “faire la noce” à New York où habitent d’ail- leurs ses parents. Mais il va à l’hôtel et seule sa petite sœur Phoebé est au courant de sa présence. Il commence par se faire entôler, il perd son argent dans les boîtes de nuit... Après diverses aventures sordides, burlesques ou sentimentales, il finit par rentrer chez lui, ayant pris froid (c’est un ancien tuberculeux), et c’est de la clinique qu’il raconte son histoire. , Bientôt au cinéma, Salinger renoue avec Robert Laffont
  • Elle découvrira aussi qu'il existe sur le net un réseau de Cubains qui peaufinent le modus operandi pour entôler les rombières et se faire parrainer. Elle découvre ce qu'elle était pour lui: un passeport. La Presse, Une histoire d'amour
  • Au début de son histoire et même au début de ce qu’on a envie d’imaginer comme sa vie amoureuse, se trouve Rita Bennett. Celle dont il ne va pas hésiter à entôler le mari pour s’en débarrasser: pas uniquement pour avoir le champ libre mais parce qu’il estimait (à juste titre) que Paul Bennett (Mark Pellegrino) n’est pas un bon époux et pas un bon père pour Cody et Astor. Le Monde Des Séries, décembre 2012 – Le Monde Des Séries
  • Aujourd’hui, c’est le même homme qui doit se réjoàur de voir les syndicaliste lacrymogèneisés , entôler comme de vulgaires malfrats par des vrais malfrats en col blanc, ceux de l’espèce de MMM Macron, Juncker et autres acabits des forces de domination. regards.fr, Edwy Plenel : « France insoumise, ressaisissez-vous ! » - regards.fr
  • Pas un mot sur "l'entôlage" de DSK à l'arrivée de Sarkozy au pouvoir : car DSK, en 2007, alors que Sarkozy venait juste de prendre les rênes du pays, s'était donc fait "entôler". En jargon policier, "un "entolage" consiste a placer la cible dans une situation impossible a tenir, affaire de moeurs , vis-à-vis de sa position sociale afin de le rendre plus maniable" nous explique un bloggeur. Avec ses pulsions, désormais connues en haut lieu, il était devenu de facto un opposant d'une faiblesse inattendue pour ce nouveau pouvoir, toujours capable de lui ressortir au moment opportun les preuves d'un comportement... inavouable en politique. Un pouvoir, qui via Yves Bertrand et ses fiches, et surtout via Claude Guéant et ses tiroirs à fiches, le tenait déjà dans ses mains, ou le tenait plutôt par la braguette. Un pouvoir heureusement doté de quelques inconséquents, qui lâcheront trop vite le morceau. Frédéric Lefevbre, la Voix de son Maître, révélant un jour "que des photos circulaient sur DSK". Décidément, il y en a, des photos qu'on n'a toujours pas vues : ça vaut bien les vidéos de couloir d'Epstein, qu'il est bien le seul à avoir visionnées !  AgoraVox, DSK et ses copains, et les copains de ses copains - AgoraVox le média citoyen

Traductions du mot « entôler »

Langue Traduction
Anglais entangle
Espagnol enredar
Italien entangle
Allemand verwickeln
Chinois
Arabe تشابك
Portugais enredar
Russe опутать
Japonais 絡み合う
Basque nahaspilatu
Corse impastà
Source : Google Translate API

Synonymes de « entôler »

Source : synonymes de entôler sur lebonsynonyme.fr

Entôler

Retour au sommaire ➦

Partager