La langue française

Enquiquinant

Définitions du mot « enquiquinant »

Trésor de la Langue Française informatisé

ENQUIQUINER, verbe trans.

Pop., p. emphém. pour emmerder*.
A.− Emploi trans.
1. [Le suj. désigne une pers. ou une chose] Causer de l'agacement, de l'irritation. Ce qui l'enquiquinait le plus, c'était un tremblement de ses deux mains (Zola, Assommoir,1877, p. 695).J'ai été enquiquiné durant six mois par une vieille taupe de cette race-là (H. Bazin, Tête contre murs,1949, p. 205).
2. [Comme terme de mépris; le suj. désigne une pers.] Ne pas se soucier de quelqu'un, ne faire aucun cas de son opinion. Le boucher va vous entendre (...) − Je l'enquiquine! piaula Fanny (Colette, Seconde,1929, p. 88).
3. Souvent au part. passé passif ou avec un suj. impers. Mettre dans l'embarras, gêner ou inquiéter. Ce qui m'enquiquine, c'est (que)... Pour l'instant, le grand est simplement enquiquiné (Aragon, Beaux quart.,1936, p. 315).
B.− Emploi pronom. Éprouver de l'ennui, de la lassitude (cf. Delvau 1867, p. 511).
(Ne pas) s'enquiquiner à + inf.Je ne vais pas m'enquiquiner à refaire tous les calculs (Dub.).
Rem. On rencontre ds la docum. le part. prés. adj. enquiquinant, ante, pop. Qui enquiquine. a) [En parlant d'une pers.] Qui importune, agace, qui est d'humeur tracassière. Je les connais, moi, ces fonctionnaires tchèques (...) ce qu'ils peuvent être enquiquinants (Sartre, Sursis, 1945, p. 88). b) [En parlant d'une chose ou d'une pers.] Qui fait éprouver de l'ennui, de la lassitude. Quelle belle invention que l'école de droit pour vous emmerder! C'est à coup sûr la plus enkikinante de la création (Flaub., Corresp., 1844, p. 151).
Prononc. et Orth. : [ɑ ̃kikine], (j')enquiquine [ɑ ̃kikin]. Var. enkikiner mais considérée comme rare ds Rob. Étymol. et Hist. 1844 fam. « causer une vive contrariété » ici part. prés. adj. la plus enkikinante de la création (Flaub., loc. cit.); 1858 enquiquiner (Larch., p. 507 [au sens de « insulter »]). Prob. dér. du rad. onomatopéique kik- que l'on trouve dans des mots fam. tels kiki « cou »; préf. en-*, suff. -iner*. Fréq. abs. littér. : 7.
DÉR.
Enquiquinement, subst. masc.Chose désagréable, qui ennuie, tracasse. Et merde pour le Père Nivoloz, ses tocards, son turf (...) ses reports, ses déports, ses enquiquinements (Arnoux, Solde,1958, p. 21). [ɑ ̃kikinmɑ ̃]. 1reattest. 1883, 14 août (Le Voltaire ds Larch. Nouv. Suppl. 1889, p. 93); du rad. de enquiquiner, suff. -(e)ment1*.
BBG. − Quem. 2es. t. 1 1970. − Sain. Lang. par. 1920, p. 309.

enquiquiner , verbe trans.« Ennuyer ». Les ministres, je m'en sers quand j'en ai besoin. Et puis, je les enquiquine (Duhamel, Passion J. Pasquier,1945, p. 93)
Rem. Concurrence avec d'autres affixes. 1. Concurrence a-/ en-. La comparaison entre les textes anc. et mod. permet de remarquer qu'une grande quantité de mots préfixés par en-ont disparu ou ont perdu leur préf. ,,Lorsqu'il y a alternance formelle entre un verbe simple et un verbe préfixé, on peut dire qu'actuellement seule l'alternance a/ø est pertinente : grandir (intrans.), agrandir (trans.). L'alternance en/ø n'existe pratiquement plus; en conséquence les verbes en en- sont aussi bien transitifs, qu'intransitifs : « embellir un édifice »/« elle embellit ». Cette double valeur est elle-même peu fréquente, les autres verbes en en-n'ont qu'une valeur : enrichir (transitif)`` (Pottier, Systématique des éléments de relation, Paris, C. Klincksieck, 1962, p. 325). La répartition entre les deux préf. est finalement imprécise d'autant plus qu'ils ont souvent une même valeur : appauvrir « rendre plus pauvre », enrichir « rendre plus riche ». Toutefois le préf. en- met l'accent sur une idée d'intériorité et par là, d'abondance de la substance désignée par le rad. alors que a- ne fait qu'en signaler la présence (cf. a-). 2. Le préf. é- qui peut marquer le changement d'état : échauffer « rendre chaud », éclairer « rendre clair », égayer « rendre gai », épurer « rendre pur ».

Wiktionnaire

Forme de verbe

enquiquinant \ɑ̃.ki.ki.nɑ̃\

  1. Participe présent du verbe enquiquiner.

Adjectif

enquiquinant \ɑ̃.ki.ki.nɑ̃\

  1. (Populaire) Agaçant, embêtant, énervant, irritant, qui provoque la contrariété ou le souci.
    • La CAO : une « survivante » bien enquiquinante — (achatpublic.com, titre d’une brève publiée le 22 novembre 2019 ; consultée le 3 janvier 2020 (accès restreint))
    • Je trouve ça vraiment enquiquinant que tu ne puisses pas venir, je vais encore être obligé de tout faire!
  2. (Populaire) Ennuyeux, sans intérêt, qui provoque la lassitude. → voir rasoir
    • Ce cours est enquiquinant au possible, la matière serait intéressante mais le prof est soporifique !
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « enquiquinant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
enquiquinant ɑ̃kikinɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « enquiquinant »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « enquiquinant »

  • Mais au-delà de ce que peuvent penser et déclarer les uns et les autres, il demeure un fait bien enquiquinant qui mérite que l’on s’y attarde, un tantinet. AgoraVox, Mort en majuscule et mort en minuscule - AgoraVox le média citoyen
  • l'idée c'est de mater les gens qui se garent mal en les enquiquinant 2 fois plus en plus de les faire cracher au bassinet (pis pour payer faudra attendre). c'est ça l'ordre et la sévérité. devenez dealer au quartier ou faites la manche à la boulangerie. midilibre.fr, Montpellier : les formalités pour la fourrière changent dès ce lundi 22 juin - midilibre.fr
  • Quand tu utilises bixby c'est bien d'avoir un bouton bixby. Quand tu ne veux pas l'utiliser, le bouton est enquiquinant. Frandroid, Galaxy S10 : l'enquiquinant bouton Bixby peut enfin être reconfiguré facilement
  • On connaît Rudi Garcia, roi de la conférence de presse, expert de la communication. A Lille, Marseille et désormais Lyon. Après un nul enquiquinant face à de très faibles Dijonnais (0-0) pour sa première dans son nouveau costume, le nouveau coach de l’OL s’est réfugié derrière le manque de réalisme de ses hommes : "Si on regarde les stats, ce sont des stats d'une équipe qui a gagné", a rappelé un Rudi Garcia toujours très habile pour défendre les prestations de ses équipes. Eurosport, OL - Garcia : "Si on joue dix fois le même match, on le gagne neuf fois" - Ligue 1 2019-2020 - Football - Eurosport
  • Il y a des signes qui ne trompent pas. 1er septembre 2019 : première journée de championnat. L’équipe entraînée par Mohamed Smida ouvre sa saison par un déplacement délicat à Versailles, face à la réserve du club yvelinois. Elle encaisse d’entrée un but et écope d’un carton rouge au bout d’un quart d’heure. L’affaire est mal embarquée. Mais 90 minutes plus tard, ce sont les Ozoiriens qui lèveront les bras en signe de victoire (2-1). Leur saison est lancée et quatre mois plus tard, ils paradent en tête du classement, enquiquinant sérieusement les favoris présumés (Villemomble, Choisy-le-Roi et Val d’Europe). Actufoot, Ozoir-la-Ferrière, le trouble fête

Traductions du mot « enquiquinant »

Langue Traduction
Anglais annoying
Espagnol molesto
Italien fastidioso
Allemand nervig
Chinois 烦人的
Arabe مزعج
Portugais irritante
Russe раздражающий
Japonais 煩わしい
Basque gogaikarriak
Corse fastidiu
Source : Google Translate API

Synonymes de « enquiquinant »

Source : synonymes de enquiquinant sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « enquiquinant »

Enquiquinant

Retour au sommaire ➦

Partager