La langue française

Emperler

Sommaire

  • Définitions du mot emperler
  • Étymologie de « emperler »
  • Phonétique de « emperler »
  • Évolution historique de l’usage du mot « emperler »
  • Citations contenant le mot « emperler »
  • Traductions du mot « emperler »
  • Synonymes de « emperler »

Définitions du mot emperler

Trésor de la Langue Française informatisé

EMPERLER, verbe trans.

A.− Garnir, orner de perles. Emperler une coiffure de femme (Lar. 19e).
Au fig. Embellir, orner. Malherbe emperlait trop son style (Nouv. Lar. ill.).
B.− P. anal. Couvrir de gouttelettes qui ressemblent à des perles. Le cœur gros de Cantoperdrix emperla de larmes les pieds de sa monture (Arène, J. des Figues,1870, p. 67).Excusez-moi, dit Amédée dont la sueur emperlait le front (Gide, Caves,1914, p. 818).
Emploi pronom. Julius dont le front s'emperlait posa sur ses genoux son haut-de-forme (Gide, Caves,1914p. 862).
Rem. On rencontre ds la docum. emperlé, ée, part. passé adj. a) Orné de perles. Le diadème emperlé des marquises (Murger, Scène vie boh., 1851, p. 249). Le khalyfe, appuyé du coude à ses coussins, La main au pommeau d'or emperlé de son sabre (Leconte de Lisle, Poèmes trag., 1886, p. 4). Au fig. Enfin s'élevèrent, comme en cadence, les arbres majestueux, et ils déployèrent leurs branches surchargées, enrichies de fruits ou emperlées de fleurs (Chateaubr., Paradis perdu, 1836, p. 103). b) P. anal. Couvert de gouttelettes qui ressemblent à des perles. Cheveux blonds emperlés de rosée (Id., Mém., t. 1, 1848, p. 205).
Prononc. et Orth. : [ɑ ̃pε ʀle], (j')emperle [ɑ ̃pε ʀl̥]. Étymol. et Hist. 1544 emperlé « couvert de gouttes faisant l'effet de perles » (Maurice Scève, Délie, 191 ds Hug.); 1547 « orner, parer » (Marg. de Navarre, Les Marguerites, Hist. des satyres et nymphes de Diane, III, 166, ibid.); 1574 emperlé « orné de perles » (M. de La Porte, Epithetes, 25 vo, ibid.). Dér. de perle*; préf. en-*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 30. Bbg. Mat. Louis-Philippe. 1951, p. 287.

Wiktionnaire

Verbe

emperler \ɑ̃.pɛʁ.le\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’emperler)

  1. Orner de perles.
    • Emperler un corsage.
  2. (Par analogie) Couvrir de gouttelettes qui ressemblent à des perles.
    • Voici qu’une gemmation imprévue emperla la peau nue de l’idole ; des gouttelettes de sueur brillèrent et une odeur de femme un instant domina les aromes épars volatilisés. — (Joséphin Peladan, Décadence latine, G. Edinger, 1888, p. 285)
    • Excusez-moi, dit Amédée dont la sueur emperlait le front. — (André Gide, Les Caves du Vatican, 1914, p. 818)
    • La poussière que tu vois sur mes jambes, les chanteurs la compareront un jour à la rosée qui emperle les pelouses du Paradis ! — (Frantz Toussaint, Le Tapis de jasmins, Ferreyrol, 1918, p. 129)
  3. (Figuré) Embellir.
    • Malherbe emperlait trop son style.
  4. (Pronominal) (En particulier) Se couvrir de gouttelettes.
    • Ganteaume, le plus misérable, ayant perdu amour et trésors, mêlait l’averse de ses pleurs aux gouttes rejaillies dont s’emperlaient les rames. — (Paul Arène, La Chèvre d'or, Sgap, 1888, p. 271)
    • Elle eut peur. Elle se dit que le verrou la défendait, qu’elle n’avait rien à craindre ; pourtant, son front s’emperla d’une sueur froide. — (Pierre de Coulevain, Ève victorieuse, Nelson, 1912, p. 127)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

EMPERLER (an-pèr-lé) v. a.
  • Orner de perles.

    Par extension. Une petite sueur emperlait son front, Honoré de Balzac, dans le Dict. de POITEVIN.

    Fig. Malherbe emperlait trop son style, Goujet, Bibl. franç. t. XV, p. 191, dans LACURNE.

    S'emperler, v. réfl. S'orner de perles.

HISTORIQUE

XVIe s. L'aultre vestue en garse, coiffée d'un attiffet emperlé, Montaigne, I, 77. De l'aurore Les rivages emperlez, Du Bellay, J. V, 11, verso.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « emperler »

En 1, et perle.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de perle avec le préfixe en- et le suffixe -er.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « emperler »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
emperler ɑ̃pɛrle

Évolution historique de l’usage du mot « emperler »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « emperler »

  • Tout d’abord, nous allons accueillir Racine, jeune paresseux au tablier jaune. Il est, étroitement, lié à tout ce qui concerne la nature et plus précisément le jardinage. En effet, dans New Leaf, il était le teneur du magasin de jardinage. Pour New Horizons, en tout cas, pour l’instant, il apparaîtra comme commerçant itinérant devant le bureau des résidents. Il vous proposera des graines de fleurs et des pousses d’arbrisseaux. Des nouveautés qui seront bienvenues pour emperler votre île. JeuxCapt, Animal Crossing New Horizons - Du contenu florissant pour ce 23 avril - JeuxCapt

Traductions du mot « emperler »

Langue Traduction
Anglais emperor
Espagnol emperador
Italien imperatore
Allemand kaiser
Chinois 皇帝
Arabe إمبراطورية
Portugais imperador
Russe император
Japonais 天皇
Basque enperadorea
Corse imperatore
Source : Google Translate API

Synonymes de « emperler »

Source : synonymes de emperler sur lebonsynonyme.fr
Partager