La langue française

Embauchage

Définitions du mot « embauchage »

Trésor de la Langue Française informatisé

EMBAUCHAGE, subst. masc.

A.− [Correspond à embaucher A 1] Action d'embaucher une personne en vue d'un travail. En cas d'embauchage, il est procédé à une visite médicale et à une enquête de moralité (Lubrano-Lavadera, Législ. et admin. milit.,1954, p. 158).
B.− P. ext.
1. [Correspond à embaucher A 2 a] Vieilli. Action d'entraîner des soldats à passer à l'ennemi, dans un parti rebelle, ou à déserter. Il suffisait sous Bonaparte d'être accusé d'embauchage pour être traduit devant les commissions militaires (Staël, Consid. Révol. fr., t. 2, 1817, p. 112).
2. [Correspond à embaucher A 2 b] Fam. Action d'entraîner quelqu'un dans une activité, une affaire, une aventure. P. ext. Action d'attirer et d'enrôler quelqu'un dans un parti, un clan, un groupement. En un mot c'est un essai d'embauchage de la police dans le parti radical d'ici (Verlaine, Corresp.,t. 1, 1872, p. 77).
Rem. On rencontre dans les mêmes emplois le synon. vieilli embauchement, subst. masc. Les ouvriers qui vont en Grève chercher du travail et attendre les embauchements (Sue, Myst. Paris, t. 9, 1842-43, p. 246). L'embauchement des ouvriers les plus intelligents (...) pour le compte de la coalition (Proudhon, Syst. contrad. écon., t. 2, 1846, p. 73). Il y avait encore les achats d'armes et de munitions, les embauchements, les frais de police (Zola, Ventre Paris, 1873, p. 859).
Prononc. et Orth. : [ɑ ̃boʃa:ʒ]. Ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist. 1752 « action d'embaucher » (Trév.). Dér. du rad. de embaucher*; suff. -age*. Fréq. abs. littér. : 18.

Wiktionnaire

Nom commun

embauchage \ɑ̃.bɔ.ʃaʒ\ masculin

  1. Action d’embaucher des ouvriers.
    • Jamais d’habitude, il n’intervenait dans cet embauchage des employés, les chefs de rayon ayant la responsabilité de leur personnel. — (Émile Zola, Au Bonheur des Dames, 1883)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

EMBAUCHAGE. n. m.
Action d'embaucher des ouvriers.

Littré (1872-1877)

EMBAUCHAGE (an-bô-cha-j') s. m.
  • 1Action d'embaucher des ouvriers.

    Bienvenue, repas qu'un ouvrier paye à ses camarades lorsqu'il est admis à travailler chez un maître.

  • 2 Par extension, action de faire passer des soldats à l'ennemi. Le crime d'embauchage est puni de mort.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « embauchage »

 Dérivé de embaucher avec le suffixe -age.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Embaucher.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « embauchage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
embauchage ɑ̃bɔʃaʒ

Évolution historique de l’usage du mot « embauchage »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « embauchage »

  • A ce titre, il est tenu d’adresser une demande d’immatriculation à la CNSS dans les huit jours qui suivent, soit l’ouverture ou l’acquisition de l’entreprise, soit le premier embauchage d’un salarié lorsque cet embauchage n’est pas concomitant au début de l’activité. , L’affiliation des employeurs et l’immatriculation des travailleurs salariés et assimilés - leFaso.net, l'actualité au Burkina Faso
  • Pour cela, il doit se manifester auprès de son employeur pour lui indiquer qu’il souhaiter user de cette priorité de réembauchage au cours de ces 12 mois (c. trav. art. L. 1233-45). Juritravail, La priorité de réembauchage et la fin du préjudice automatique
  • Le sauvage l’emporte haut la main sur le sage, le chômage sur l’embauchage, le blocage sur le démarrage, le déboitage sur l’ajustage, le pillage sur le partage, le lynchage sur l’hommage, l’embouteillage sur le passage, le radotage sur l’étayage, le ravage sur le dosage, le carnage sur le cadrage, le galvaudage sur le rayonnage, le décrochage sur  l’apprentissage, le souillage sur le lavage, le marécage sur le nettoyage, le badigeonnage sur l’écurage, le tapage sur le message, le marronnage sur l’affichage, le saupoudrage sur l’ancrage, le colmatage sur le garnissage, le gaspillage sur l’usage, le camouflage sur le recyclage, le pointillage sur le remplissage, le remblayage sur le raffinage, l’otage sur le pâturage, le parrainage sur l’outillage, le sabotage sur le paysage, le bourrage sur le triage, l’ombrage sur l’éclairage. Rezo Nòdwès, A l’envers ! | Rezo Nòdwès

Traductions du mot « embauchage »

Langue Traduction
Anglais hiring
Espagnol contratación
Italien assumere
Allemand einstellung
Chinois 招聘
Arabe توظيف
Portugais contratação
Russe найма
Japonais 雇用
Basque kontratatzeko
Corse impiegà
Source : Google Translate API

Synonymes de « embauchage »

Source : synonymes de embauchage sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « embauchage »

Embauchage

Retour au sommaire ➦

Partager