Embastiller : définition de embastiller


Embastiller : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

EMBASTILLER, verbe trans.

A.− [Le compl. désigne un lieu, en partic. une ville] Entourer de fortifications, de bastilles. À Rhodes, ils [les Chevaliers de Saint-Jean] embastillent l'île (Morand, Route Indes,1936, p. 328).
B.− [Le compl. désigne une pers.] Enfermer à la Bastille, célèbre forteresse ayant servi de prison à Paris et, p. ext., dans toute autre prison. Faire embastiller qqn. Comment se fait-il qu'on embastille encore un homme pour avoir écrit un livre...? (Coppée, Franc-parler II,1896, p. 162).
Emploi abs. La raison d'État monarchique embastillait et tuait à sa guise (Clemenceau, Iniquité,1899, p. 38).
Plais. Il arrive quelquefois qu'on embastille prudemment une jeune fille dans un groupe de douairières (Hugo, Homme qui rit, t. 3, 1869, p. 143).
Au fig., emploi pronom., rare. Margot s'est embastillée dans une sérénité funèbre (Colette, Vagab.,1910, p. 75).
Prononc. et Orth. : [ɑ ̃bastie]. Ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. 1. 1428 embastilles « enfermés dans des remparts » (24 mars, Fonds Gaignières, B.N. ds Gdf. Compl.), répertorié par DG et Rob. avec la mention « anciennt. »; 1834 embastiller « entourer de bastilles, de forts » (Boiste); 2. av. 1778 [1717 d'apr. Rob.] part. passé embastillé « mis à la Bastille [de Paris] » (Volt., La Bastille ds Littré); 1793-94 embastiller « mettre dans une bastille, une prison » (Desmoulins, Vx Cord., p. 82 : ... on embastillât la moitié du peuple français); 1793-94 (Id., ibid., p. 221 : ce comité qui embastille la tiédeur et fait enfermer les citoyens par milliers). Dér. de bastille* « château fort » et « prison »; préf. em-, en-*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 5.

Embastiller : définition du Wiktionnaire

Verbe

embastiller \ɑ̃.bas.ti.je\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Histoire) Mettre à la Bastille.
    • Un soir on ramassa dans un tripot un petit mauvais sujet qu’on mit à la Bastille, sus le nom de l’abbé boiteux. […] Sainte-Foix témoigna le regret qu’on eût embastillé un séminariste qui faisait un si bon modèle pour les officiers de dragons. — (Hippolyte Castille, Le Prince de Talleyrand, 1857)
  2. (Par extension) (Vieilli) ou (Par plaisanterie) (Justice) Emprisonner.
    • Faire embastiller le monsieur, comme l’avait fait mon prédécesseur, fut pour moi l’affaire d’une demi-heure. — (Touchatout, Mémoires d’un préfet de police, 1885)
    • La Corée du Nord embastille un Américain pour faire chanter Washington — (Titre d’un article du Figaro, 2 mai 2013)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Embastiller : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

EMBASTILLER. v. tr.
Mettre à la Bastille. Il signifie par extension Emprisonner. Il est vieux.

Embastiller : définition du Littré (1872-1877)

EMBASTILLER (an-ba-sti-llé, ll mouillées) v. a.
  • 1Mettre à la Bastille ou dans une autre prison d'État.
  • 2Embastiller une ville, l'entourer de forts, de bastilles.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

EMBASTILLER.
1Ajoutez : La représentation nationale, que vous avez avilie, tronquée, embastillée, guillotinée, Babœuf, Pièces, I, 122.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « embastiller »

Étymologie de embastiller - Littré

En 1, et bastille.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de embastiller - Wiktionnaire

(1429) → voir en- et Bastille
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « embastiller »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
embastiller ɑ̃bastije play_arrow

Conjugaison du verbe « embastiller »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe embastiller

Évolution historique de l’usage du mot « embastiller »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « embastiller »

  • Le chef du Polisario, à l’instar de ses protecteurs algériens, dont le nouveau régime profite à fond du confinement consécutif à la pandémie de coronavirus pour embastiller les principaux leaders du Hirak, mène lui aussi une répression implacable, à huis clos, dans les camps de Lahmada. Le360.ma, Camps de Lahmada: vent de révolte contre la répression du Polisario | www.le360.ma
  • « Si les gens de Survie Cameroun arrivent à Njombe-Penja avec leurs dons, je les ferai embastiller »..Le président national du Mouvement Patriotique pour un Cameroun Nouveau (MPCN), ancien allié du Mouvement pour la renaissance du Cameroun , aujourd'hui patron de l’exécutif communal de Njombé-Penja était le 13 mai dernier face à Luc Ngatcha sur ABK radio camer.be, CAMEROUN :: Paul Éric Kingué promet de faire embastiller les membres de Survie Cameroon s'ils arrivent à Njombe
  • C’est, prétendra-t-il, afin de distraire sa maîtresse du moment, Madame de Montglas, qui est malade, qu’il prend la plume. Il rédige son « Histoire amoureuse des Gaules ». Le livre sera publié en 1665, mais grâce à toutes sortes d’indiscrétions, le manuscrit avait été divulgué dès 1660. L’ouvrage, qui dépeint la vie à la cour, pendant la jeunesse de Louis XIV, diffuse un parfum de scandale qui attire naturellement à son moqueur auteur toute une cohorte de nouveaux ennemis. Comme il y est question des frasques de la cour et de la noblesse de France, l’auteur s’aliène Louis XIV… et, selon un rituel devenu habituel, le monarque s’empresse d’embastiller une nouvelle fois son incorrigible sujet, du 17 avril au 16 mai 1666. , Les célébrités de Bourgogne | Bussy Rabutin : L'embastillé chronique
  • L’argument de la peur de se faire embastiller, qui n’a jamais constitué un frein à la mobilisation, même lorsque les activistes étaient embarqués par charretées entières, n’est pas l’élément dissuasif le plus déterminant pouvant justifier la reprise, quelque peu poussive, du hirak dans la conjoncture sanitaire présente. La situation sanitaire préoccupante illustrée par la courbe ascendante des contaminations incite à la retenue, poussant les hirakistes à réfréner leurs ardeurs militantes pour préserver la santé publique. El Watan, La judiciarisation de la crise | El Watan
  • mais c'est Goshn à gauche sur la photo !!! le fugitif ! celui qui a ruiné Renault et que Macron décorait une semaine avant de se faire embastiller chez les nippons... ladepeche.fr, Pourriez-vous acheter une voiture hybride ou électrique ? - ladepeche.fr

Traductions du mot « embastiller »

Langue Traduction
Corse embellish
Basque embellish
Japonais 飾る
Russe приукрашивать
Portugais embelezar
Arabe تجميل
Chinois
Allemand verschönern
Italien abbellire
Espagnol embellecer
Anglais embellish
Source : Google Translate API

Synonymes de « embastiller »

Source : synonymes de embastiller sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « embastiller »


Mots similaires