La langue française

Émailler

Définitions du mot « émailler »

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉMAILLER, verbe trans.

A.− Recouvrir, totalement ou partiellement, d'émail. Les émaux à cadran (...) servent à émailler des cadrans de montre (A. Meyer, Art émail Limoges,1895, p. 53).
B.− P. anal.
1. Orner, embellir en parsemant de couleurs vives.
a) [En parlant de fleurs] Un parterre émaillé de fleurs (Ac.1932).
Emploi pronom. à sens passif. La pelouse s'émaillait des corbeilles dont Ortègue faisait renouveler les fleurs chaque semaine (Bourget, Sens mort,1915, p. 146).
b) [En parlant de vêtement] :
1. Les Français trafiquant de leurs compagnes, dont les vestons terriblement pimpants émaillaient jadis les cafés de Shaftesbury Avenue ou de Leicester Square, pénètrent difficilement en Angleterre depuis trois ans... Morand, Londres,1933, p. 195.
P. méton. [En parlant de pers. qui portent de tels vêtements] [L'artiste] roula des yeux amoureux à l'intention des cent quarante-trois dames qui émaillaient le salon (Reybaud, J. Paturot,1842, p. 205).
Emploi abs. Deux militaires dans une noce (...) ça fait très bien! (...) ça émaille! (Labiche, Sensit.,1860, I, 2, p. 323).
2. Agrémenter (un ouvrage, un récit) de détails qui retiennent l'attention. Synon. fleurir.Alexandre Dumas émaille les journaux de ses réflexions philosophiques (Flaub., Corresp.,1871, p. 259).
Par antiphrase, péj. :
2. Un long interview de L. dans L'Opinion. La quantité d'erreurs de fait qui l'émaillent jettera, je l'espère, quelque discrédit sur l'authenticité des propos qu'il me prête. Gide, Journal,1929, p. 952.
Rem. On rencontre ds la docum. émaillé, ée, part. passé adj. a) Recouvert d'émail. Aussi, dans les installations modernes, les éviers en pierre, à surface rugueuse, sont-ils remplacés par des éviers émaillés ou en céramique, larges et profonds (Lar. mén. 1926, p. 465). b) Au fig. Coloré de façon vive et diverse. Synon. bigarré. Le fleuve naissant de cette heureuse cité, ses vignobles, sa plaine émaillée et les vapeurs balsamiques des torrents méridionaux, tout nous invitait à y faire une station (Dusaulx, Voy. Barège, t. 1, 1796, p. 44).
Prononc. et Orth. : [emaje], (j')émaille [emaj]. Timbre ant. de la voyelle ouverte, comme dans émail (cf. Grammont Prononc. 1958, p. 29). Passy 1914 admet une var. avec [ɑ]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1275-1280 esmaillier « recouvrir d'émail » (J. de Meun, Rose, éd. F. Lecoy, 9246). Dér. de émail*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 53 (émaillé : 168).
DÉR.
Émaillure, subst. fém.Ouvrage de l'émailleur. Au fond, l'œil amoureux de la couleur, à la fin, trouve que les colorations de la peinture à l'huile, c'est de la « gnognote » à côté de l'émaillure d'une faïence ou d'une porcelaine (Goncourt, Journal,1891, p. 90). [emajy:ʀ]. Ds Ac. dep. 1694. 1resattest. a) 1328 esmaillure « revêtement d'émail » (Comtesse Mahaut, 251 ds R. Hist. litt. Fr. t. 11, p. 499), b) 1611 « action de garnir d'émail » (Cotgr.), c) 1718 « art d'appliquer l'émail » (Ac.); du rad. de émailler, suff. -ure*. Fréq. abs. littér. : 2.
BBG. − Duch. Beauté 1960, pp. 97-98.

Wiktionnaire

Verbe

émailler \e.ma.je\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Recouvrir ou garnir d’émail.
    • Émailler une bague.
    • Émailler de la porcelaine.
    • (Par analogie) Émailler le visage, la peau.
  2. (Figuré) (Poétique) Diversifier de couleurs en parlant surtout des fleurs.
    • Les prairies, émaillées de saxifrages, sont clôturées de murs en pierres sèches qu'il nous faut franchir à tout instant. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 35)
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  3. (Figuré) Agrémenter par des détails qui attirent l’attention, en parlant des ouvrages de l’esprit.
    • C'étaient des commerçants du quartier […]. Il suffisait de les voir, d'écouter leurs propos inoffensifs, émaillés de vérités premières. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • Ce bric-à-brac culturel est parfaitement exprimé par les pages roses du dictionnaire dont la connaissance permet d’émailler la conversation de citations latines ou autres. — (Henri Laborit, Éloge de la fuite, 1976, Le Livre de poche, page 52)
  4. (En mauvaise part) Cribler d’erreurs.
    • Cet écolier a émaillé son devoir de fautes grossières.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉMAILLER. v. tr.
Recouvrir ou garnir d'émail. Émailler une bague. Émailler de la porcelaine. Par analogie, Émailler le visage, la peau. Il signifie, figurément et poétiquement, Diversifier de couleurs et se dit surtout des Fleurs. Un parterre émaillé de fleurs. Figurément, il signifie, en parlant des Ouvrages de l'esprit, Diversifier par des détails qui attirent l'attention. Il a émaillé son discours de citations. En mauvaise part, Cet écolier a émaillé son devoir de fautes grossières.

Littré (1872-1877)

ÉMAILLER (é-ma-llé, ll mouillées, et non éma-yé) v. a.
  • 1Appliquer de l'émail, orner avec de l'émail. Émailler une bague. Émailler de la porcelaine.
  • 2 Fig. Orner, parer, en parlant des fleurs. Elle émaille de fleurs les portes d'Orient, Régnier, Dial. Mille fleurs émaillaient les tapis verts…, Fénelon, Tél. I. Et vous, brillantes fleurs, étoiles mes compagnes, Qui du bleu firmament émaillez les campagnes, Lamartine, Médit. II, 8.

    Fig. Comme on voit l'or et l'azur sur la peau des serpents, vous émaillez, avec les plus vives couleurs de l'éloquence, des paroles venimeuses, Voiture, Lett. 50.

  • 3 Fig. S'émailler, v. réfl. Devenir émaillé. La terre s'émaillait de fleurs.

HISTORIQUE

XIVe s. Un annel d'or dont la verge est esmailliée et y a escript en la verge : c'est mon desir, De Laborde, Émaux, p. 345.

XVIe s. Esmailler, se dit des choses qui sont peintes d'esmail liquefié ou fondu sur la besongne, Palissy, 378. Ma main ne sçait cultiver autre nom, Et mon papier ne s'esmaille sinon De leurs beautés que je sens dedans l'ame, Ronsard, 14. … et à l'envy la terre où elle passe Un pré de fleurs esmaille sous ses piez, Ronsard, 24. Si je preste l'aureille aux livres, depuis que je guette si j'en pourrai fripponner quelque chose de quoy esmailler le mien ? Montaigne, III, 77. Ce sont mes vers que les chastes Charites [Grâces] Ont esmaillez de plus de cent couleurs, Du Bellay, J. II, 1, verso.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « émailler »

Dénominal de émail.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Émail.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « émailler »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
émailler emaje

Évolution historique de l’usage du mot « émailler »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « émailler »

  • Comme il s'agit d'une situation dite de blocage, il ne s'agit pas d'une perturbation de passage et celle-ci peut durer plusieurs jours. Ainsi, le temps devrait rester plutôt frais (notamment au Nord de la Loire) sur le pays, bien que quelques jours de chaleur puissent émailler la période par ondulation (notamment au Sud de la Loire). De fréquents orages auront lieu au niveau de la zone de contact entre les deux masses d'air, ils concerneront principalement les régions allant du Sud-Ouest aux Alpes en passant par le Massif Central ou la haute vallée du Rhône. , Tendance à long terme - Vers le retour de conditions estivales? - 28-juin-2020.html
  • Plusieurs affaires sont venues émailler les débats et se sont terminées à la barre du tribunal administratif. Une autre a condamné une conseillère municipale en correctionnelle à 1 000 euros d’amende avec sursis. , Esnandes : le tribunal administratif annule le résultat des municipales du 15 mars | Actu La Rochelle
  • En effet,  les épisodes cevenols se produisent surtout entre septembre et novembre, période automnale où la mer chaude présente une évaporation très importante alors que les conflits de masse d'air automnaux viennent émailler les conditions météorologiques locales. Ce contexte est très favorable aux très fortes inondations et épisodes pluvieux dont nous avons tous entendu parler. , Episode cevenol, un évènement rare à cette saison! - 13-juin-2020.html

Traductions du mot « émailler »

Langue Traduction
Anglais enamel
Espagnol esmalte
Italien smalto
Allemand emaille
Chinois 搪瓷
Arabe المينا
Portugais esmalte
Russe эмаль
Japonais エナメル
Basque esmalteak
Corse smaltu
Source : Google Translate API

Synonymes de « émailler »

Source : synonymes de émailler sur lebonsynonyme.fr

Émailler

Retour au sommaire ➦

Partager