La langue française

Embastillé

Sommaire

  • Définitions du mot embastillé
  • Phonétique de « embastillé »
  • Citations contenant le mot « embastillé »
  • Traductions du mot « embastillé »
  • Antonymes de « embastillé »

Définitions du mot embastillé

Trésor de la Langue Française informatisé

EMBASTILLÉ, ÉE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de embastiller*.
II.− Adjectif
A.− [En parlant d'un lieu] Qui possède des fortifications, des bastilles. Le Dijon de Philippe Le Hardi (...) avec ses hôtels embastillés, à étroites barbacanes (Bertrand, Gaspard,1841, p. 50).
B.− [En parlant d'une pers.] Enfermé à la Bastille et, p. ext., dans toute autre prison. Le polémiste embastillé Linguet (P. Rousseau, Hist. techn. et invent.,1967, p. 273).
Plais., emploi subst. Nous autres, les embastillés de la Mistouffle et du Bobo (Verlaine, Œuvres compl.,t. 4, Mes hôpitaux, 1886, p. 351).
Fréq. abs. littér. : 6.

Wiktionnaire

Forme de verbe

embastillé \ɑ̃.bas.ti.je\

  1. Participe passé masculin singulier de embastiller.
    • Kadri Gürsel, dont l’édito très suivi est remplacé par un encart vierge dans « Cumhuriyet » depuis qu’il est embastillé, a ironisé à la barre : « Par le passé, j’ai alerté le gouvernement contre le danger de coopérer avec Fetö (la mouvance de Fethullah Gülen). Mes mises en garde se sont avérées justes » (« Le Figaro », 25/7). — (David Fontaine, Turquie, terre d’illiberté, Le Canard Enchaîné, 26 juillet 2017, page 8)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

EMBASTILLER. v. tr.
Mettre à la Bastille. Il signifie par extension Emprisonner. Il est vieux.

Littré (1872-1877)

EMBASTILLÉ (an-ba-sti-llé, llée, ll mouillées) part. passé.
  • 1Mis à la Bastille. Me voici donc dans ce lieu de détresse Embastillé, logé fort à l'étroit, Ne dormant point, buvant chaud, mangeant froid, Voltaire, la Bastille.
  • 2Entouré de forts, en parlant d'une ville. Les Parisiens seront et resteront fortifiés et embastillés, afin que s'accomplissent les paroles des Guêpes : Tu l'as voulu, George Dandin, Alph. Karr, Guêpes, oct. 1843.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « embastillé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
embastillé ɑ̃bastile

Citations contenant le mot « embastillé »

  • Est-ce un signe de bon augure pour l’année qui commence ? La justice britannique a annoncé lundi midi qu’elle refusait l’extradition de Julian Assange vers les États-Unis. Le fondateur de WikiLeaks, poursuivi pour « espionnage », y risquait quelque 175 années d’emprisonnement. La dégradation de son état de santé, en particulier mental, assortie du risque dûment repéré de suicide du célèbre informaticien-journaliste, est invoquée par la juge Vanessa Baraitser pour justifier la réponse négative aux autorités états-uniennes. Assange a dépassé les limites de l’insupportable en matière de persécution. Subissant les harcèlements continus de Washington depuis plus de dix ans, il a été contraint d’abord à un « confinement forcé » au sein de l’ambassade de l’Équateur à Londres, où il avait trouvé asile en 2012 avant d’en être expulsé en avril 2019 par le nouvel homme fort de Quito, Lenin Moreno, qui ne veut rien refuser à l’Oncle Sam. Il fut immédiatement embastillé par le Royaume-Uni, isolé dans un cul-de-basse-fosse du quartier de haute sécurité de la prison de Belmarsh. L'Humanité, Liberté de la presse. Première victoire pour Julian Assange et le journalisme | L'Humanité
  • Le Pr Perronne démis de ses fonctions de chef de service de l'AP-HP de Garches, le Pr Fourtillan embastillé en asile psychiatrique à Uzès, le Pr Raoult menacé de mort et attaqué en justice par ses pairs, disqualifié, discrédité et traité de charlatan, le Pr.Toubiana subissant le même sort, le Dr Pascal Sacré convoqué à la commandantuur sanitaire de l'état covidien belge occupé par une clique de scientifiques malhonnêtes et mentalement atteints, des policiers transformés en auxiliaires de police sanitaire, un régime techno-sanitaire tyrannique régnant par la peur, la répression et même par une certaine forme de terreur hygiéniste, un climat malsain et suffoquant règne en cette fin d'année en France comme en Belgique, sans que personne ne puisse en apercevoir le bout du tunnel. FranceSoir, D’une pandémie affolante à une syndémie raisonnable.
  • "Comment se fait-il qu'il y ait tant de monde embastillé à Paris et si peu dans le reste de la France? (...) Il y a vraiment une signature 'préfet Lallement', qui (...) vit la population comme une sorte de classe dangereuse, et tout ça est totalement excessif", juge le chef de file de La France insoumise, invité de BFM Politique ce dimanche. , Mélenchon dénonce le maintien de l'ordre "excessif" et y voit une "signature 'préfet Lallement'"
  • Une fois de plus, la mairie centrale a changé de titulaire. Désormais c’est Ibrahim Foullah Wang Laouna  qui prend  les rênes à la veille des consultations électorales qui se profilent à l’horizon. C’est au terme d’un conseil extraordinaire  tenu ce mardi 22  décembre 2020 que les conseillers municipaux ont congédié M. Oumar Boukar. Ce dernier a remplacé en juillet de cette année M. Saleh Abdelaziz Damane  accusé de malversations financières et de détournement des deniers publics  et embastillé pendant plusieurs mois à la maison d’arrêt  avant d’être libéré. Cet énième changement à la tête de la mairie a été diversement apprécié sur le landerneau politique tchadien. Pour beaucoup d’observateurs, c’est la mauvaise gestion qui est à l’origine de cette saga. La plupart des  édiles  qui ont plastronné à la tête de cette municipalité n’ont jamais travaillé dans l’intérêt de la population. Ils se sont servi à satiété. Les ressources engrangées prennent souvent des directions inconnues ou bien les poches des responsables. Alors que la ville baigne dans une insalubrité indescriptible.  Il faut rappeler que la gestion opaque des mairies est décriée aujourd’hui un peu  partout. Ce n’est pas seulement à la mairie centrale que l’on observe cette gestion scabreuse des ressources financières et matérielles. L’exemple le plus illustratif est celui de la mairie du 7ème arrondissement où tous les trois à quatre mois, on change les maires. Et le motif invoqué pour limoger ces responsables indélicats,   c’est le pillage à ciel ouvert  et le détournement des sommes colossales de l’institution à leur profit. Cette scène digne d’un film cowboy s’est produite  à la mairie du 9ème arrondissement où le bourgmestre a géré  cette institution comme une épicerie. Les mauvaises langues ont laissé entendre qu’il n’a placé  que  ses affidés à des postes stratégiques dans le but de piller tout kopeck qui tombe dans leur escarcelle.  Ce qui a provoqué l’ire des conseillers municipaux  qui l’ont suspendu et depuis lors des tractations  vont bon train afin de trouver l’oiseau rare qui pourra travailler pour la population. De tiraillements en tiraillements, aucune solution adéquate n’a été trouvée et c’est l’intérimaire qui continue d’expédier les affaires courantes. La mairie du sixième arrondissement est également logée dans la même enseigne. Il y a eu des grognes et des maires ont payé pour leur gabegie et remplacés par d’autres par les conseillers municipaux trop regardants dans leur gestion.  Ces changements à tout bout  de  champ prouvent que la décentralisation tant prônée par les plus hautes autorités dans le cadre de l’ancrage de notre démocratie  est un échec patent, il faut peut-être réinventer une autre forme  de gestion pour que l’on ne détourne pas allègrement l’argent du contribuable tchadien.  Ceux qui confondent les caisses de la mairie aux leurs doivent être traqués jusqu’à leur dernier retranchement. Il y a parmi les conseillers municipaux, des cadres compétents qui peuvent mieux  gérer ces mairies dans la règle de l’art,  alors il faut leur confier les destinées des institutions que de confier aux bandits au col blanc qui picorent tout sur leur passage. Comme dirait un vieux dicton « c’est au pied du mur que l’on reconnaît le maçon ». Alors on attend du nouvel édile qu’il imprime sa marque pour rendre cette ville vivable. Tchadinfos.com, Mairie de N’Djamena : Ibrahim Foullah Wang Laouna prend les commandes – Tchadinfos.com
  • Voltaire embastillé et exilé, Diderot arrêté et traumatisé par sa détention, Montesquieu ou Rousseau publiant à l’étranger ... France Culture, La Bastille ou l’exil. Voltaire, Diderot, Sade et les "Rousseau du ruisseau" - Ép. 3/4 - Philosophes emprisonnés

Traductions du mot « embastillé »

Langue Traduction
Anglais embellished
Espagnol embellecido
Italien abbellito
Allemand verschönert
Chinois 点缀
Arabe منمق
Portugais embelezado
Russe украшенный
Japonais 装飾
Basque apainduta
Corse imbellita
Source : Google Translate API

Antonymes de « embastillé »

Partager