La langue française

Éditer

Sommaire

  • Définitions du mot éditer
  • Étymologie de « éditer »
  • Phonétique de « éditer »
  • Évolution historique de l’usage du mot « éditer »
  • Citations contenant le mot « éditer »
  • Images d'illustration du mot « éditer »
  • Traductions du mot « éditer »
  • Synonymes de « éditer »

Définitions du mot éditer

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉDITER, verbe trans.

A.− Domaine du comm.
1. Emploi trans. Assurer la reproduction, la publication et la diffusion d'une œuvre.
a) [Le compl. désigne une œuvre écrite ou son support imprimé] Éditer une brochure, un dictionnaire, les œuvres complètes de qqn; éditer à ses frais. Un très bref petit poëme, édité avec trop de luxe par un imprimeur en tant que spécimen de son faire (Mallarmé, Corresp.,1876, p. 99).Une bande de joyeux loustics éditait, sur le modèle de « L'Os à moelle », une feuille intitulée « La Double gamelle » (Ambrière, Gdes vac.,1946, p. 146):
1. Bernard Grasset accepta de publier ma nouvelle, mais à compte d'auteur, (...). Toutefois, Grasset, bon prince, s'engageait par contrat à éditer, à ses frais, mon prochain roman. Martin du G., Souv. autobiogr.,1955, p. LV.
b) [Le compl. désigne une œuvre d'art non écrite ou son support] Éditer de la musique; éditer des disques, des sculptures. La robe du grand couturier éditée à plusieurs exemplaires (Proust, Temps retr.,1922, p. 725).La « Carta al Rey », également éditée en fac-similé par Paulo Prado sur l'original (Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 349).« Et déchirons le drapeau espagnol », film patriotique édité au début de la guerre hispano-américaine (Sadoul, Cin.,1949, p. 31).
c) [Correspond à a et b supra; le compl. désigne l'auteur de l'œuvre éditée] Si je commençais la librairie, je commettrais la faute de vous éditer (Balzac, Illus. perdues,1843, p. 400).Les plus minces écrivailleurs de nouvelles sont édités, payés, réimprimés! (Goncourt, Journal,1860, p. 716).Écrivains édités chez Grasset : Giraudoux, Maurois, Sindral, Montherlant, Mauriac (Du Bos, Journal,1925, p. 302).
2. Emploi pronom. à sens passif. Être édité. Une femme chez laquelle s'éditent toutes les productions romantiques qui ne paraissent pas [ailleurs] (Balzac, Peau chagr.,1831, p. 113).
B.− PHILOL. Établir le texte d'une œuvre, éventuellement accompagné de notes critiques et de commentaires, en vue de sa publication. Éditer un manuscrit. Voir « la vie intérieure ramenée à son fondement », écrite par un Chartreux et éditée par le père Tissot (BarrèsCahiers,1906-07, p. 305):
2. On se figure volontiers que c'est parce qu'il [le savant] ne peut produire, qu'il recherche, édite et commente les œuvres des autres. Il est d'ailleurs si facile de tourner en ridicule ses patientes investigations. Renan, L'Avenir de la sc.,1890, p. 109.
Rem. Les dict. spéc. récents enregistrent un emploi en informat. : ,,Préparer l'impression d'un état ou d'une rubrique particulière, afin d'obtenir une présentation satisfaisante`` (Balay 1971).
Prononc. et Orth. : [edite], (j')édite [edit]. Ds Ac. 1878-1932. Étymol. et Hist. 1784 (Restif, Le Paysan et la Paysanne pervertis, II, 175, note ds Gohin, p. 249 : La Bible de mon père éditée par des catholiques). Dér. du rad. du supin editum du lat. edere « mettre au jour, produire », d'apr. éditeur*, édition*; cf. 1310 edit « publié » [editum] (Gervais du Bus, Roman de Fauvel, 1225 ds T.-L.). Fréq. abs. littér. : 168. Bbg. Gohin 1903, p. 249.

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉDITER, verbe trans.

A.− Domaine du comm.
1. Emploi trans. Assurer la reproduction, la publication et la diffusion d'une œuvre.
a) [Le compl. désigne une œuvre écrite ou son support imprimé] Éditer une brochure, un dictionnaire, les œuvres complètes de qqn; éditer à ses frais. Un très bref petit poëme, édité avec trop de luxe par un imprimeur en tant que spécimen de son faire (Mallarmé, Corresp.,1876, p. 99).Une bande de joyeux loustics éditait, sur le modèle de « L'Os à moelle », une feuille intitulée « La Double gamelle » (Ambrière, Gdes vac.,1946, p. 146):
1. Bernard Grasset accepta de publier ma nouvelle, mais à compte d'auteur, (...). Toutefois, Grasset, bon prince, s'engageait par contrat à éditer, à ses frais, mon prochain roman. Martin du G., Souv. autobiogr.,1955, p. LV.
b) [Le compl. désigne une œuvre d'art non écrite ou son support] Éditer de la musique; éditer des disques, des sculptures. La robe du grand couturier éditée à plusieurs exemplaires (Proust, Temps retr.,1922, p. 725).La « Carta al Rey », également éditée en fac-similé par Paulo Prado sur l'original (Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 349).« Et déchirons le drapeau espagnol », film patriotique édité au début de la guerre hispano-américaine (Sadoul, Cin.,1949, p. 31).
c) [Correspond à a et b supra; le compl. désigne l'auteur de l'œuvre éditée] Si je commençais la librairie, je commettrais la faute de vous éditer (Balzac, Illus. perdues,1843, p. 400).Les plus minces écrivailleurs de nouvelles sont édités, payés, réimprimés! (Goncourt, Journal,1860, p. 716).Écrivains édités chez Grasset : Giraudoux, Maurois, Sindral, Montherlant, Mauriac (Du Bos, Journal,1925, p. 302).
2. Emploi pronom. à sens passif. Être édité. Une femme chez laquelle s'éditent toutes les productions romantiques qui ne paraissent pas [ailleurs] (Balzac, Peau chagr.,1831, p. 113).
B.− PHILOL. Établir le texte d'une œuvre, éventuellement accompagné de notes critiques et de commentaires, en vue de sa publication. Éditer un manuscrit. Voir « la vie intérieure ramenée à son fondement », écrite par un Chartreux et éditée par le père Tissot (BarrèsCahiers,1906-07, p. 305):
2. On se figure volontiers que c'est parce qu'il [le savant] ne peut produire, qu'il recherche, édite et commente les œuvres des autres. Il est d'ailleurs si facile de tourner en ridicule ses patientes investigations. Renan, L'Avenir de la sc.,1890, p. 109.
Rem. Les dict. spéc. récents enregistrent un emploi en informat. : ,,Préparer l'impression d'un état ou d'une rubrique particulière, afin d'obtenir une présentation satisfaisante`` (Balay 1971).
Prononc. et Orth. : [edite], (j')édite [edit]. Ds Ac. 1878-1932. Étymol. et Hist. 1784 (Restif, Le Paysan et la Paysanne pervertis, II, 175, note ds Gohin, p. 249 : La Bible de mon père éditée par des catholiques). Dér. du rad. du supin editum du lat. edere « mettre au jour, produire », d'apr. éditeur*, édition*; cf. 1310 edit « publié » [editum] (Gervais du Bus, Roman de Fauvel, 1225 ds T.-L.). Fréq. abs. littér. : 168. Bbg. Gohin 1903, p. 249.

Wiktionnaire

Verbe 1

éditer \e.di.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Publier un ouvrage ou le mettre en vente ; s’emploie généralement au sujet d’un livre.
    • Les colères entassées fermentant dans le silence depuis vingt ans, grondaient de toutes parts ; la pensée se déchaînait, les livres qui d’ordinaire n’entraient en France que secrètement, commençaient à s’éditer à Paris. — (Louise Michel, La Commune, Paris : P.-V. Stock, 1898, p.10)
  2. Faire paraître publiquement des textes ou des notes personnelles.
  3. Reproduire des œuvres de sculpture.

Verbe 2

éditer \e.di.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Informatique) Modifier un document à l’aide d’un éditeur. Note : Il s'agit d’un anglicisme qu’il convient de traduire par d’autres verbes comme modifier, rectifier, corriger, rédiger voire imprimer selon le contexte.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉDITER. v. tr.
Publier l'ouvrage d'autrui et quelquefois son propre ouvrage. On a édité ce livre à quelques exemplaires sans le mettre dans le commerce. Port-Royal a édité les " Pensées " de Pascal. Il se dit également, dans ces deux sens, de la Musique, des gravures, des médailles. Il signifie même Reproduire des œuvres de sculpture.

Littré (1872-1877)

ÉDITER (é-di-té) v. a.
  • Publier, en parlant d'un livre. Éditer : ce mot, que j'ai trouvé dans la Revue des écrits de Linné par le C. Millin, me paraît clair, expressif, et manque à notre langue, Boissonade, Mémoire du concours de 1797.

    Il se dit aussi de la musique et même des gravures, des lithographies, des estampes et de tout ce qui peut se reproduire par l'impression. Quel libraire a édité les Galeries de Versailles ? Un tel édite de la musique.

    S'éditer, v. réfl. Être publié. Les livres qui s'éditent chaque année.

    Publier son propre livre. Si je ne trouve point d'éditeur, je m'éditerai moi-même.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « éditer »

(Verbe 1) (Date à préciser) Du latin edo, editum (« publier, faire sortir »), voir éditeur, édition.
(Verbe 2) (Date à préciser) De l’anglais edit.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Voy. ÉDITEUR.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « éditer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
éditer edite

Évolution historique de l’usage du mot « éditer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « éditer »

  • Aujourd’hui que l’octogénat pointe son nez, je vois des gens qui ont la moitié de mon âge me poursuivre pour m’éditer et je me dis que c’est une chance de ne pas complètement disparaître. De Delfeil de Ton / Libération, 12 avril 2013
  • C’est le titre même de son dernier ouvrage qui traite de tous les aspects de coopération entre les deux rives de la Méditerranée. Ce livre de 405 pages tente de répondre à une question majeure pour le futur des relations entre ces pays : «La Méditerranée est-elle trop grande ou trop petite pour une coopération régionale efficace ?» et prône un agenda positif en Méditerranée. «Oser un agenda positif en Méditerranée est donc une condition sine qua non pour le renouveau du partenariat euro-méditerranéen. Des thèmes tels que l’éducation, l’emploi ou la place de la femme dans la société sont des déterminants de réussite ou d’échec social», explique-t-il. Pour la réalisation de cet agenda, il associe la jeunesse, la bataille de l’emploi, l’économie de la connaissance et l’implication de la société civile. Décryptage. Aujourd'hui le Maroc, Fathallah Sijilmassi vient d’éditer un nouvel ouvrage : Pourquoi l’avenir de l’Europe est au Sud | Aujourd'hui le Maroc

Images d'illustration du mot « éditer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « éditer »

Langue Traduction
Anglais edit
Espagnol editar
Italien modificare
Allemand bearbeiten
Chinois 编辑
Arabe تعديل
Portugais editar
Russe редактировать
Japonais 編集する
Basque editatu
Corse edità
Source : Google Translate API

Synonymes de « éditer »

Source : synonymes de éditer sur lebonsynonyme.fr
Partager