La langue française

Sasser

Sommaire

  • Définitions du mot sasser
  • Étymologie de « sasser »
  • Phonétique de « sasser »
  • Images d'illustration du mot « sasser »
  • Traductions du mot « sasser »
  • Synonymes de « sasser »

Définitions du mot « sasser »

Trésor de la Langue Française informatisé

SASSER1, verbe trans.

A. −
1. [Corresp. à sas1] Passer au sas ou au sasseur. Synon. cribler, tamiser.Sasser de la farine, du plâtre (Ac.).
P. métaph. Le temps arrange: il met de l'ordre dans le désordre, rejette le fruit vert, détache le fruit mûr, sasse et crible les hommes, les mœurs et les idées (Chateaubr.,Mém., t. 4, 1848, p. 784).
2. Au fig.
a) Vieilli. Examiner avec soin et à plusieurs reprises. Synon. passer au crible (v. crible1).Sasser une affaire, la sasser et la ressasser (Besch. 1845).
b) Sasser et ressasser. Répéter inlassablement. Quand on lui parle Bayle, il répond Saint-Evremond. Il sasse et ressasse ce dernier auteur et n'en sort pas (Sainte-Beuve,Nouv. lundis, t. 9, 1864, p. 19).Une vieille histoire, une antique comparaison, une image sassée et ressassée (Arnoux,Visite Mathus., 1961, p. 141).
B. − TECHNOL. Polir des objets en métal, des bijoux notamment, par frottement dans du sable, de la sciure, etc. On peut aviver [les] (...) objets, quand ils ont reçu leur dépôt métallique, en les sassant à la sciure ou au son (Gasnier,Dépôts métall., 1927, p. 270).
Prononc. et Orth.: [sase], [sɑ-], (il) sasse [sas], [sɑ:s]. Littré, DG, Pt Rob., Warn. 1968 et Rob. 1985 [ɑ], mais Barbeau-Rodhe 1930 [ɑ], [a] et Lar. Lang. fr. [a]. V. sas1. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1197 säacier fig. (Helinant, Vers de la mort, IV, 11 ds T.-L.); 1362 sasser (J. Depoin, Livre de raison de l'abbaye Saint-Martin de Pontoise, 102 ds A. Delboulle, Mots obscurs et rares ds Romania t. 33, p. 592); 2. 1660 « soumettre à un examen attentif » (Chapelain, Lettres, éd. Tamizey de Larroque, II, p. 97); 1690 sasser et ressasser « examiner avec soin » (Fur.); 1864 id. « répéter inlassablement » (Sainte-Beuve, loc. cit.). Dér. de sas1*; dés. -er.
DÉR. 1.
Sassage, subst. masc.,technol. a) α) Action de passer au sas. Synon. sassement (infra dér. 2).On a donc des séries de zones minéralisées équivalentes (...) un sassage de chacune de ces zones permettra de séparer les grains plus gros (...) des grains moins gros (Ratel,Prépar. mécan. minerais,1908,p. 341). β) En partic. ,,Tamisage mécanique auquel sont soumis les gruaux après le blutage`` (Clém. Alim. 1978). Avant d'être convertis en farine, les produits broyés et tamisés passent au sassage (sasseurs) afin d'être épurés. Les sasseurs ont pris dans la meunerie moderne une importance de premier plan (Brunerie,Industr. alim., 1949, p. 9).b) Procédé de polissage, notamment d'objets de bijouterie, consistant à les agiter rapidement dans du sable ou de la sciure. Le sassage [des pièces à aviver] consiste à placer dans un sac long et étroit, auquel on imprime un rapide mouvement de va-et-vient, en le tenant par ses extrémités, les objets que l'on veut sécher ou rendre brillants (Gasnier,Dépôts métall., 1927, p. 270). [sasa:ʒ], [sɑ-]. Pt Rob. [ɑ]; Lar. Lang. fr., Martinet-Walter 1973 [a]. 1resattest. a) 1875 « polissage d'objets en métal précieux par frottement dans du sable » (Lar. 19e), b) 1949 « purification et classement des semoules » et « appareil utilisé pour le sassage » (Brunerie, loc. cit.); de sasser1, suff. -age*.
2.
Sassement, subst. masc.Action de passer au sas. Le sassement de la farine, du plâtre. Écoutant le bruit de la cascade, les révolutions de la roue, le roulement de la meule, le sassement du blutoir, les battements égaux du traquet (Chateaubr.,Mém., t. 1, 1848, p. 340). [sasmɑ ̃], [sɑ-]. Littré [ɑ]; Barbeau-Rodhe 1930 [ɑ], [a]; Pt Rob. [ɑ]; Lar. Lang. fr. [a]; Martinet-Walter 1973 [a], [ɑ]. 1resattest. fin xives. sacement (Glossaire gall.-lat., B.N., L. 7684 ds Gdf. Compl.), 1611 sassement (Cotgr.); de sas1, suff. -(e)ment1*.
3.
Sasseur, subst. masc.Instrument agricole pour sasser. Un sasseur mécanique. À la sortie des broyeurs, la paille peut passer dans un sasseur, table perforée, animée de secousses et soumise à l'action d'un ventilateur qui élimine la poussière et les fragments de paille (Passelègue,Mach. agric., 1930, p. 283).V. supra sassage ex. de Brunerie. [sasœ:ʀ], [sɑ-]. Littré [ɑ], Barbeau-Rodhe 1930 [ɑ], [a]; Pt Rob. [ɑ]; Lar. Lang. fr. [sa-]; Martinet-Walter 1973 [a], [ɑ]. 1resattest. a) ca 1380 saceur « celui qui sasse » (Roques t. 2, 11235), b) 1875 « instrument pour sasser » (Lar. 19e), c) 1890 « crible pour le nettoyage des graines » (Lar. 19eSuppl.); de sasser1, suff. -eur2*.

SASSER2, verbe trans.

NAV. FLUVIALE. Faire fonctionner le sas d'une écluse; faire passer un navire par le sas. Sasser une péniche. (Dict. xixeet xxes.).
Prononc. V. sasser1et sas1. Étymol. et Hist. 1876 (Le Nouvelliste de l'arrond. d'Avranches, 5 nov. ds Littré Suppl. 1877). Dér. de sas2*; dés. -er.
DÉR.
Sassement, subst. masc.Action de sasser. En faisant varier la capacité des bassins d'épargne et en les étageant les uns au-dessus des autres, on pourra économiser telle fraction qu'on voudra du volume d'une écluse mais les manœuvres de sassement deviennent alors beaucoup plus longues (Bourde,Trav. publ., 1929, p. 369). [sasmɑ ̃], [sɑ-]. Barbeau-Rodhe 1930 [ɑ], [a]; Pt Rob. [ɑ]; Lar. Lang. fr.: [a]; Martinet-Walter 1973 [a], [ɑ]. 1reattest. 1900 (Quinette de Rochemont, Trav. mar., t. 1, p. 404); de sas2, suff. -(e)ment1*.

Wiktionnaire

Verbe

sasser \sase\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Vieilli) (Arts) Passer au sas, tamiser.
    • Sasser de la farine, du plâtre.
  2. (Vieilli) Discuter, examiner.
    • Sasser et ressasser une théorie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SASSER. v. tr.
T. d'Arts. Passer au sas. Sasser de la farine, du plâtre.

Littré (1872-1877)

SASSER (sâ-sé) v. a.
  • 1Passer au sas. Sasser de la farine.
  • 2 Fig. Discuter, examiner. Il les compare, il en sasse et ressasse, pour ainsi dire, toutes les circonstances, Mairan, Éloges, Halley. Quand on lui parle Bayle, il répond Saint-Évremond ; il sasse et ressasse ce dernier auteur, et n'en sort pas, Sainte-Beuve, Nouv. Lundis, IX, 19.

HISTORIQUE

XIVe s. Sechier au four, puis broyer et sasser, Ménagier, II, 5.

XVe s. Mais nous avons si bien sassé Le sang bieu, que tout est passé Gros et menu par l'estamyne, Villon, Baillev. et Malepaie.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

SASSER, v. act. (Gram.) passer au sas. Voyez Sas.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « sasser »

Sas, 1

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Dénominal de sas.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « sasser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
sasser sase

Images d'illustration du mot « sasser »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « sasser »

Langue Traduction
Anglais sass
Espagnol hablar con descaro a
Italien insolenza
Allemand sass
Chinois ass
Arabe ساس
Portugais sass
Russe пререкаться
Japonais サス
Basque sass
Corse sassà
Source : Google Translate API

Synonymes de « sasser »

Source : synonymes de sasser sur lebonsynonyme.fr
Partager