La langue française

Drôlerie

Sommaire

  • Définitions du mot drôlerie
  • Étymologie de « drôlerie »
  • Phonétique de « drôlerie »
  • Évolution historique de l’usage du mot « drôlerie »
  • Citations contenant le mot « drôlerie »
  • Images d'illustration du mot « drôlerie »
  • Traductions du mot « drôlerie »
  • Synonymes de « drôlerie »
  • Antonymes de « drôlerie »

Définitions du mot drôlerie

Trésor de la Langue Française informatisé

DRÔLERIE, subst. fém.

[Correspond à drôle I A 1]
A.− Parole, acte ou fait amusant, divertissant ou pittoresque. Dire, faire des drôleries; les petites drôleries d'un gamin. Quasi-synon. bouffonnerie, facétie, plaisanterie, blague (fam.).Moi, je n'ai jamais pu être le héros d'aucune histoire. Tenez, voici la seule drôlerie qui me soit arrivée (Balzac, Méd. camp.,1833, p. 264).Je sens l'auteur excédé se venger (...) par quelque drôlerie qui lui échappe invinciblement (Valéry, Variété I,1924, p. 87).
Vieilli. ,,Trait de gaillardise, de bouffonnerie`` (Ac. 1835, 1878). Et je trouve qu'il n'y a pas de festin excellent, s'il ne se termine par quelque bonne drôlerie et joyeuseté (Banville, Gringoire,1866, p. 23):
1. Elle n'avait vu ni Louise ni Maxime parmi les danseurs, elle se disait qu'ils devaient être là, dans quelque trou des feuillages, réunis par cet instinct des drôleries et des polissonneries, qui leur faisait chercher les petits coins, dès qu'ils se trouvaient ensemble quelque part. Zola, La Curée,1872, p. 563.
B.− Caractère de celui ou de ce qui est amusant, divertissant ou pittoresque. La drôlerie de cette enfant, de cette aventure; la drôlerie d'une réponse, d'une répartie; elle en parlait avec drôlerie. Quasi-synon. cocasserie; anton. tristesse.Le bal s'agitait dans une drôlerie adorable (Zola, Page amour,1878, p. 899).Mon oncle était un très grand bonhomme (...) d'une drôlerie infinie, pétri d'esprit et amusant comme on ne l'est plus guère (Gyp, Souv. pte fille,1928, p. 66).J'aime la vulgarité, la drôlerie forte, l'obscénité élisabethaine de certains pitres adorés du public des « burlesks » (Morand, New-York,1930, p. 170):
2. Il est fin, je l'ai vu drôle, dit-elle encore en riant d'un air gourmet et connaisseur, comme si porter le jugement de drôlerie sur quelqu'un exigeait une certaine expression de gaîté, ou comme si les saillies du duc de Guastalla lui revenaient à l'esprit en ce moment. Proust, Le Côté de Guermantes 2,1921, p. 521.
SYNT. Drôlerie adorable, émouvante, enfantine, touchante et ingénue; drôlerie amusante, comique, des plus plaisantes, gentille, malicieuse, réjouissante; drôlerie canaille, gouailleuse; drôlerie énorme, imprévue, inénarrable, infinie, intense, irrésistible, prodigieuse, profonde, remarquable.
Rem. Le mot est fam. selon Ac. 1835-1932.
Prononc. et Orth. : [dʀolʀi]. Cf. drôle. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1549 drollerie « ensemble des débauchés » (Fr. Habert, trad. d'Horace, Satyres, I, 2, Paraphrase ds Hug.), emploi isolé; 2. ca 1570 « action, propos plaisant » (V. Carloix, Mémoires de la vie de Fr. de Scépeaux, III, 9 ds Littré); 3. 1595 « chose sans importance » (Montaigne, Essais, III, 2, éd. A. Thibaudet, p. 904); 4. av. 1850 « côté plaisant d'une personne ou d'une situation » (Balzac, Lettres, t. 3, p. 76). Dér. de drôle*; suff. -erie*. Fréq. abs. littér. : 120.

Wiktionnaire

Nom commun

drôlerie \dʁol.ʁi\ féminin

  1. (Familier) Parole ou action drôle.
    • Nous manquerons plutôt d’originalité et de drôlerie, bien résolus à marcher sur nos deux pieds, tout simplement […] — (Franc-Nohain [Maurice Étienne Legrand], Guide du bon sens, Éditions des Portiques, 1932)
  2. Objet drôle.
    • Elle eût volontiers attaché au bas de ses jupes une foule de petites poupées bizarres, comme le font les vieilles bohémiennes qui vous disent la bonne aventure d’une manière menaçante, et qu’on rencontre en plein midi sous les arceaux des ruines romaines ; toutes drôleries, du reste, dont le romantique Samuel, l’un des derniers romantiques que possède la France, raffolait fort. — (Charles Baudelaire, La Fanfarlo, 1847 ; Gallimard, 2012, collection Folio, page 51.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DRÔLERIE. n. f.
Parole ou action drôle. Voilà une plaisante drôlerie. Il a fait cent drôleries. Il est familier.

Littré (1872-1877)

DRÔLERIE (drô-le-rie) s. f.
  • 1Trait de gaillardise ou de bouffonnerie. Voilà une plaisante drôlerie. Les charlatans amusent le peuple avec mille drôleries.
  • 2Chose de peu de valeur, bagatelle. Hé bien, messieurs, qu'est-ce ? me ferez-vous voir votre petite drôlerie ? Molière, Bourg. gent. I, 2. Je viens de remettre à l'ami Thiriot une copie de ma petite drôlerie, que vous me paraissez avoir envie de lire, D'Alembert, Lett. à Volt. 22 sept. 1760. Ma petite drôlerie [traduction], dont vous me demandez des nouvelles, est assez dégrossie, Courier, Lett. I, 219.

HISTORIQUE

XVIe s. Le clergé leur est en risée, depuis qu'on a fait la monstre generale qu'ils appellent la drolerie, et de laquelle mesmes ils font faire des tableaux contre les deffences du legat, D'Aubigné, Hist. III, 292. Le roy confessa n'avoir receu en sa vie aultant de plaisir pour une drollerie champestre, Carloix, III, 9. Les peintres, maçons, orfevres, menuysiers, et telles sortes d'ouvriers, se sont addonez à ce qu'ils appellent drauleries, Saint-Julien, Mesl. hist. p. 575, dans LACURNE. On donne le los à la reyne Ysabelle de Baviere, femme du roy Charles sixieme, d'avoir apporté en France les pompes et les gorgiasetez pour bien habiller superbement et gorgiasement les dames ; mais, à voir dans les vieilles tapisseries de ce temps des maisons de nos roys où sont pourtraittes les dames ainsi habillées qu'elles estoient pour lors, ce ne sont que toutes drolleries, bifferies et grosseries au prix des belles et superbes façons, coiffures, gentilles inventions et ornemens de nostre reyne, Brantôme, Dames illustres, p. 211, dans LACURNE.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

DRÔLERIE. - ÉTYM. Ajoutez : Angl. drollery. Drollery signifiait, au temps de Shakespeare, une farce jouée par des acteurs de bois, une troupe de marionnettes : a living drollery, la Tempête, acte III.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « drôlerie »

 Dérivé de drôle avec le suffixe -erie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « drôlerie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
drôlerie drolœri

Évolution historique de l’usage du mot « drôlerie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « drôlerie »

  • Le désavantage de l'esprit - cette drôlerie supérieure - c'est qu'il s'exerce aux dépens de quelque chose ou de quelqu'un. De Anne-Marie Carrière / Mon musée de l’Homme
  • La science du beau est une drôlerie inventée par les philosophes pour la plus grande hilarité des artistes. De Emile Zola
  • Les films, les tableaux, les fresques et statues sont des objets iridescents : en fonction de là où l’on se place, de l’endroit ou de l’époque qui les réceptionne, ils arborent des teintes et des formes changeantes, ne nous font pas rire, pleurer ou rugir aux mêmes moments, et ne nous relatent pas tout à fait les mêmes histoires. Aussi stupéfiant d’acuité du présent que de drôlerie, le film de Jean-Pascal Zadi, qui sort ce mercredi, est une bombe. Et celle-ci ne pouvait pas rêver meilleure cible que ce début d’été pulsant sous les revendications et manifestations d’une colère protéiforme, embrasée par le meurtre policier de George Floyd. Un tremblement dont la réverbération internationale, notamment en France, dit moins combien le racisme et la condition des Noirs seraient partout les mêmes que la diversité et la multiplicité de problèmes irrésolus que ces questions ne cessent de conduire au soulèvement. Zadi n’énonce pas autre chose : Tout simplement noir, mon œil. Libération.fr, «Tout simplement noir», coup d’éclate - Culture / Next
  • Petit bijou de tendresse, de drôlerie, de précision et de virtuosité... Cette comédie musicale s’inscrit dans un théâtre citoyen. Dès 8 ans. Notre-Dame de Paris de Victor Hugo en chansons ? le projet est ambitieux. Ce défi est relevé par Martine et Gilles, deux quinquas, tendres, maladroits mais terriblement attachants. Ils vont croire à leurs rêves et proposer leur comédie musicale, à deux. Martine, célibataire depuis toute petite et en reconversion professionnelle, se jette dans l’aventure créatrice. Elle va porter ce gros projet petit budget sur ses frêles épaules. Gilles, passionné de musique, le cheveu mi-long et fidèle adhérent de la MJC, vient l’épauler parce que «c’est une bonne copine» et que «la solidarité, c’est important». Et il a raison, Gilles, ensemble, ils seront plus forts et oseront «l’autre comédie musicale». C’est chouette comme titre, non ? , Notre Dame de Paris, l autre comedie musicale : Spectacle a Irigny
  • Un journal de confiné, celui d’une sexagénaire résidente de Talence, a particulièrement retenu l’attention du service. Tout en drôlerie, et forte d’un don particulier pour l’écriture, Madame Etchebeheity, s’y est appliquée à dérouler, jour après jour, le récit de son confinement. Elle relate par exemple un épisode au supermarché : , Mémoire de confinement : les archives de Bordeaux collectent les paroles de confinés | Actu Bordeaux
  • Fresque italienne pleine de drôlerie et de cynisme, « Le Fanfaron » fait place à l'écran à l'un des yachts les plus en vue de l'époque : le Riva Tritone, symbole de la dolce vita et des fastes de la bourgeoisie transalpine. Par sa coque boisée et son minimalisme élégant, le célèbre bateau est un symbole de réussite sociale pour les personnages du film, jouissant du miracle économique italien du début des années 60. Les Echos, Dix yachts mythiques à l'écran | Les Echos
  • Le jeu irrésistible de drôlerie de Jean-Pascal Zadi n’est pas sans rappeler celui de Jacques Villeret dans « Le dîner de cons » (sans la parfaite innocence). Il est l’interprète principal ainsi que l’auteur et le réalisateur, avec John Wax, de ce faux documentaire sur la quête d’un loser sympathique pour obtenir la reconnaissance dont il rêve. Sa sincérité sur son engagement laisse à désirer, l’envie de défendre « les siens » reposant pour beaucoup sur sa quête viscérale de notoriété. Jean-Pascal Zadi se moque en premier lieu de lui-même, en multipliant les piques sur sa dentition proéminente ou sa mégalomanie désarmante.  Le Telegramme, « Tout Simplement Noir » : la comédie à voir - Cinéma - Le Télégramme
  • Un peu des émotions, de la drôlerie et de l'incroyable intelligence de l'enfance dans ce roman qui parle de la perte et du deuil avec une infinie délicatesse. Avec un pouvoir de résilience décuplé par la naïveté tellement touchante et puissante d'un petit garçon. www.lepopulaire.fr, Dans la peau de Mary Poppins, avec Alejandro Palomas - Tulle (19000)

Images d'illustration du mot « drôlerie »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « drôlerie »

Langue Traduction
Anglais funny
Espagnol gracioso
Italien divertente
Allemand komisch
Chinois 滑稽
Arabe مضحك
Portugais engraçado
Russe веселая
Japonais おかしい
Basque dibertigarria
Corse divertente
Source : Google Translate API

Synonymes de « drôlerie »

Source : synonymes de drôlerie sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « drôlerie »

Partager