La langue française

Douceâtre

Sommaire

  • Définitions du mot douceâtre
  • Étymologie de « douceâtre »
  • Phonétique de « douceâtre »
  • Évolution historique de l’usage du mot « douceâtre »
  • Citations contenant le mot « douceâtre »
  • Traductions du mot « douceâtre »
  • Synonymes de « douceâtre »
  • Antonymes de « douceâtre »

Définitions du mot douceâtre

Trésor de la Langue Française informatisé

DOUCEÂTRE, adj.

Péj. Qui tire sur le doux, qui est d'une douceur fade, insipide.
A.− [Correspond à doux I A]
1. [Correspond à doux I A 1] Musique, sauce douceâtre. Une saveur d'abord douceâtre et nauséabonde, mais ensuite fortement amère (Kapeler, Caventou, Manuel pharm. et drog.,t. 2, 1821, p. 598).Le XVIIIesiècle a su envelopper la femme d'une atmosphère vicieuse (...) atténuant le goût salé de la brune, par des tapisseries aux tons douceâtres, aqueux, presque insapides (Huysmans, À rebours,1884, p. 87).L'odeur montant du pré était âcre et douceâtre (Gide, Immor.,1902, p. 419).
2. [Correspond à doux I A 2] P. ext. Chaleur douceâtre. La chambre était tiède, l'atmosphère douceâtre : Daniel pensa se trouver mal (Martin du G., Thib.,Cah. gr., 1922, p. 654).C'était une espèce d'écœurement douceâtre. Que c'était donc désagréable! Et cela venait du galet (...) cela passait du galet dans mes mains (...) une sorte de nausée dans les mains (Sartre, Nausée,1938, p. 25).
B.− [Correspond à doux I B 2]
1. [Correspond à doux I B 2 a] (Quasi-)synon. doucereux (cf. doucereux B), falot, mielleux.M. Voisin, bibliothécaire de la ville, douçâtre (Michelet, Journal,1837, p. 246).Notre propriétaire (...) se fiche un peu de l'évangile des deux débiteurs. C'est un cochon luthérien douceâtre et féroce (Bloy, Journal,1899, p. 362).
2. [Correspond à doux I B 2 b] P. méton. Air, sourire douceâtre; traits douceâtres. Il vient un âge critique pour les hommes, après l'âge de la création et de l'invention féconde passée. Ils tournent les uns à l'aigre et au sur, les autres au fade et au douceâtre, et d'autres au grossier (Sainte-Beuve, Poisons,1869, p. 51).La France va donc insensiblement vers une civilisation douceâtre, éteinte, féminine, et qui l'éloigne progressivement de la virilité guerrière (Barrès, Cahiers,t. 11, 1914-18, p. 370).Un danger se dissimule dans ces phrases douceâtres, des impulsions meurtrières s'insinuent dans l'inquiétude affectueuse, une expression de tendresse distille tout à coup un subtil venin (Sarraute, Ère soupçon,1956, p. 122):
Louis Blanc reprend avec une parole douceâtre, lente à sortir et qu'il retient un moment dans sa bouche, comme s'il suçait un délicieux bonbon : « tous ces hommes d'hier se nommaient eux-mêmes; et à leurs noms, pour les faire passer, ils ajoutaient quelque nom connu, quelque nom illustre, comme on met une plume à un chapeau. » Il dit cela de sa manière mi-pincée, mi-sucrée, avec l'amertume secrète du peu que son nom, si populaire en 48, pèse sur les masses... Goncourt, Journal,1870, p. 659.
3. [Correspond à doux I B 2 c] Au fig., domaine affectif.Souvenir douceâtre. Il ressentait (...) un apaisement sentimental presque agréable, et une manière de satisfaction de conscience, (...) la joie douceâtre et acidulée qui s'insinuait dans son sentiment de la justice baissa de niveau, disparut (Malègue, Augustin,t. 2, 1933, p. 450).
Prononc. et Orth. : [dusɑ:tʀ ̥]. Ds Ac. dep. 1694. On rencontre plus rarement l'orth. douçâtre (cf. Michelet, loc. cit.). Étymol. et Hist. 1539 doulcastre (Est.); av. 1544 une médecine douceatre (Bonaventure des Periers, Contes, XCI ds Littré). Dér. de doux, douce*; suff. -âtre*. Fréq. abs. littér. : 51.

douceâtre .« Qui est d'une douceur fade »

Wiktionnaire

Adjectif

douceâtre \du.satʁ\ masculin et féminin identiques (orthographe traditionnelle)

  1. Qui est d’une douceur fade.
    • Un goût douceâtre.
    • Un sirop douceâtre.
    • (Par extension) Une façon de parler douceâtre.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DOUCEÂTRE. (On prononce Douçâtre.) adj. des deux genres
. Qui est d'une douceur fade. Un goût douceâtre. Un sirop douceâtre. Par extension, Une façon de parler douceâtre.

Littré (1872-1877)

DOUCEÂTRE (dou-sâ-tr') adj.
  • Qui est d'une douceur fade. Goût douceâtre. Une eau douceâtre. Lorsque le vin sort de la grappe il a une douceur fade, et, lorsqu'il n'est pas entièrement fait, il a une âcreté rude ; mais quand il a suffisamment bouilli, il perd son goût douceâtre, Le P. Courbeville, dans DESFONTAINES.

REMARQUE

L'e après le c, dans douceâtre, est la trace de l'ancien usage qui, lorsqu'on n'avait pas encore introduit le c à cédille, mettait un e après le c pour indiquer que le c se prononçait comme une s.

HISTORIQUE

XVIe s. Une medecine douceatre, Despériers, Contes, XCI.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « douceâtre »

Doux, avec la finale péjorative âtre.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « douceâtre »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
douceâtre

Évolution historique de l’usage du mot « douceâtre »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « douceâtre »

  • On reconnaît aussi cette platitude caractéristique de la mise en scène d’Apatow, cette saveur parfois un peu douceâtre, emblématique d’une vision traditionaliste du monde et de la famille. Mais la rencontre avec Amy Schumer en relève le goût. Tout se passe comme si le réalisateur et son actrice-scénariste confrontaient leurs points de vue, comme si chaque scène résultait d’une forme de négociation, voire de bras de fer entre les deux. Le Monde.fr, Boires et déboires d’Amy Schumer, comédienne de stand-up, sur OCS
  • La dévotion au Sacré-Cœur renvoie à la condamnation injuste de Jésus et au supplice de la croix exécuté par l’armée romaine qui occupait Israël. Rien de douceâtre dans cette image qui exprime la douleur de Jésus, le Fils de Dieu fait homme. La lance du soldat romain transperce le cœur de Jésus qui vient d’expirer après une affreuse agonie. Clicanoo.re, [clicazot] Pourquoi le Sacré-Cœur de Jésus est-il si aimé ? | Clicanoo.re
  • Snif, snif ? Vous la sentez, cette odeur douceâtre de déconfinement progressif ? Car oui, il est là, il arrive : dans quelques jours, on assistera au déconfinement d’une partie du territoire, d’une partie des activités, d’une partie des Français. Et tout se met gentiment en place pour que cette nouvelle épopée se passe dans le calme, la joie, la bonne humeur et, surtout, une sacrée bonne ventrée de formulaires joufflus et de procédures dodues ! Contrepoints, Et maintenant, une tempête de cerfas | Contrepoints
  • J’aime cette phrase de Serge Daney, dont les mots colorent la mélancolie douceâtre qui s’empare de l’amateur de sport en période pré-estivale. Peut-être encore plus cette année où il n’y a pas de tennis en juin. Roland-Garros est notre Rio Bravo, c’est un tournoi qui en sait long sur nous. Par «nous», je parle des générations dont le désir d’images n’était bien grand que parce qu’il était indexé à leur apollinienne intermittence. Roland-Garros nous voyait par le truchement de ce qu’il suscitait en nous. Tous les printemps, il nous révélait. Le Temps, Roland-Garros m’a vu - Le Temps
  • Partout règne une odeur entêtante, douceâtre et fruitée, reconnaissable entre toutes. Derrière les vitres, baignées de soleil des rangées ininterrompues de plantes dont certaines atteignent les 2 mètres. D'ici 2 jours, ce sera le temps de la récolte.  RTL.fr, Portugal : comment est fabriqué le cannabis thérapeutique

Traductions du mot « douceâtre »

Langue Traduction
Anglais sweetish
Espagnol algo dulce
Italien dolciastro
Allemand süßlich
Chinois 甜的
Arabe حلو
Portugais adocicado
Russe сладковатый
Japonais 甘い
Basque sweetish
Corse dolce
Source : Google Translate API

Synonymes de « douceâtre »

Source : synonymes de douceâtre sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « douceâtre »

Partager