La langue française

Dose

Sommaire

  • Définitions du mot dose
  • Étymologie de « dose »
  • Phonétique de « dose »
  • Évolution historique de l’usage du mot « dose »
  • Citations contenant le mot « dose »
  • Images d'illustration du mot « dose »
  • Traductions du mot « dose »
  • Synonymes de « dose »

Définitions du mot « dose »

Trésor de la Langue Française informatisé

DOSE, subst. fém.

A.− Domaine concr.
1. Quantité précise d'une substance.
a) MÉD., PHARM.
Quantité précise de médicament − généralement exprimée par le poids ou la mesure − qui doit être administrée à un malade. Une forte dose d'hormone ovarienne, de quinine. Moins épuisé que ma sœur, je supportai la dose énorme de sulfate de quinine qui me fut administrée (Renan, Ma sœur,1862, p. 75).Il ne se repentait pas d'avoir pris une telle dose de morphine et de cocaïne (Arland, Ordre,1929, p. 476).
SYNT. Prescrire, fixer une dose; administrer, servir une dose; recevoir, avaler, absorber, prendre une dose; calculer, évaluer, étudier la dose; mesurer, délayer une dose; doubler, dépasser, forcer la dose; renouveler, fractionner la dose; agir à dose infinitésimale, maximale; une dose moyenne, infime, minime, excessive, mortelle; à dose homéopathique; à haute, à petite, à légère, à très faible dose; à dose modérée, massive; une dose d'un gramme, de dix grammes; ne pas dépasser la dose prescrite.
Spéc. Quantité précise de médicament administrée au malade en une fois. Verser la dose dans son verre à dents. Prendre un médicament en plusieurs doses (Rob.).Les nouvelles doses de digitaline paraissent un peu plus efficaces (Martin du G., Thib.,Épil., 1940, p. 1001).
SYNT. Se tromper sur les doses; prendre (du laudanum) en doses; ordonner (un médicament) à grandes doses, par petites doses, à doses répétées; une dose journalière, habituelle; une nouvelle dose de ce remède; une deuxième dose de sérum; une lourde dose de soporifique.
[Dans le cas d'un médicament composé] Quantité précise d'un ou des éléments constituants. À doses égales, inégales; comporter une certaine dose de (qqc.).
Spéc. Quantité de drogue prise en une fois. Se procurer la dose; mourir d'une dose excessive (cf. l'anglicisme overdose). Lorsqu'il vient de prendre sa dose, il semble vivre (Veuillot, Odeurs de Paris,1866, p. 277).
b) RADIOL., NUCL. Quantité d'irradiation reçue par un organisme ou une zone de l'organisme. Dose d'irradiation; dose de rayonnement naturel, de radiation naturelle; dose d'exposition; dose absorbée, cumulée, intégrale; dose de tolérance. Un troisième facteur est la durée de l'irradiation : une dose massive distribuée en un temps très court est beaucoup plus dangereuse que la même dose étalée pendant une longue période (Goldschmidt, Avent. atom.,1962, p. 217).
2. P. ext. Quantité quelconque d'une substance.
a) Proportion (d'un élément) dans un mélange quelconque. La dose d'albumine; la dose de poivre et de sel. Insensiblement on colora le liquide et on diminua la dose de sucre (Pergaud, De Goupil,1910, p. 251).
b) Quantité quelconque (d'une substance absorbée). Une dose de liqueur; une bonne, une honnête dose d'armagnac; doubler la dose d'alcool. Le fait est qu'une des manies du brave Risler est de manger lentement, d'allumer sa pipe à table en savourant son café à petites doses (A. Daudet, Fromont jeune,1874, p. 89):
1. C'est plaisir de l'entendre [Jefferson] lui-même raconter l'ordonnance et l'emploi de ses heures, son hygiène habituelle, et jusqu'à la dose de vin qu'il se permettait. Sainte-Beuve, Premiers lundis,t. 2, 1869, p. 138.
P. anal. Une (bonne) dose de sommeil, de musique. Loc. S'en payer une bonne dose (cf. Aragon, Rom. inach.,1956, p. 215).
B.− Au fig. Quantité quelconque (d'une qualité, d'une caractéristique comparée à une substance dosée). Une nouvelle dose de courage. − Il est bon, leur disait-elle, de commencer ainsi la journée par une dose de tendresse qui parfume les actions jusqu'au soir (Maurois, Ariel,1923, p. 151).Je ne suis pas ennemie de la religion, en doses raisonnables (Green, Chaque homme dans sa nuit,1960, p. 53):
2. − Pauvre cousine! dit la baronne. (...) Lisbeth, qui se méprit au sens de cette exclamation, y vit le dédain moqueur de la parvenue, et sa haine acquit une dose formidable de fiel... Balzac, La Cousine Bette,1846, p. 123.
SYNT. Une petite dose d'attention, de rancune, d'épouvante; une grande dose d'orgueil; une certaine dose d'amour-propre, de bêtise, de critique, de finesse, d'imagination, de mysticisme, de persévérance, de vulgarité; une dose d'affection, de méchanceté, de malice, de naïveté, de mélancolie, de vanité, de sensibilité; une légère dose de fatuité; une forte dose de crédulité, de dissimulation, d'hypocrisie, d'ironie, de sensualité; une large dose de désintéressement; une triple dose de timidité; épuiser sa dose de patience.
Locutions
Forcer la dose. Exagérer. Tu as pris tes cachets? Cela ne t'a pas fait mieux dormir? Un peu mieux. Bon. Continue, mais ne force pas la dose (Arland, Ordre,1929, p. 536).
Avoir sa dose. Être ivre (cf. Delesalle, Dict. arg.-fr. et fr.-arg., 1896, p. 95).
Prononc. et Orth. : [do:z]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1370 méd. (Guy de Chauliac, La Grande chirurgie d'apr. Sigurs, p. 59 et 558); 2. 1671 fig. quelque petite dose d'amour (La Fontaine, Contes et nouvelles, 4epart., Le Diable de Papefiguière, éd. H. Régnier, t. 5, p. 356). Empr. au lat. médiév.dosis « dose » (1252 ds Latham) gr. δ ο ́ σ ι ς « action de donner » p. méton. terme de méd. « ce qu'on donne, portion, dose ». Fréq. abs. littér. : 504. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 612, b) 881; xxes. : a) 452, b) 876. Bbg. Arveiller (R.). R. Ling. rom. 1972, t. 36, p. 227. − Gohin 1903, p. 364. − Quem. 2es. t. 2 1971. − Rog. 1965, p. 110.

Wiktionnaire

Nom commun

dose \doz\ féminin

  1. Quantité et proportion déterminées des ingrédients qui entrent dans la composition d’un remède.
    • Le dawamesk, assez agréable au goût, se prend à la dose de 30 grammes, soit dissous dans une tasse de café à l’eau , soit en nature et sans aucune préparation. — (Sur les diverses préparations de haschisch, dans Annales médico psychologiques, 1847, page 432)
  2. (En particulier) Quantité d’un médicament que l’on en doit prendre en une fois.
    • dose prescrite : quantité de médicaments que l’on doit prendre à chaque prise.
    • Le grand avantage du D.D. dans les cultures maraîchères semble être que l’on peut traiter à des doses élevées qui permettent d’obtenir des pépinières bien désinfectées, ce qui empêche une infestation des planches saines par transplantation de plantules déjà infectées. — (C. NETSCHER, LES NÉMATODES PARASITES DES CULTURES MARAICHÈRES AU SÉNÉGAL, Cah. ORSTOM, sér. Biol., no 11 - avril 1970)
    • Vous ne soignerez pas votre animal mieux ni plus vite en lui donnant plus de médicament que la dose exacte qu’il lui faut. Beaucoup de médicaments sont vendus avec les doses déjà calculées. — (Bill Forse, Christian Meyer, et al., Que faire sans vétérinaire ?, Cirad / CTA / Kathala, 2002, page 338)
    • Dans son message du 19 avril, l’Institut betteravier recommande d’augmenter de 25% la dose de phenmédiphame (type Betanal), en fonction du stade de la betterave. — (Betteraves: désherbage et sécheresse, dans Le Sillon Belge, le mercredi 20 Avril 2011)
    • Ces diverses opérations pourraient être complétées par l’épandage de scories pulvérulentes à faible dose qui continueraient l’action de la chaux ; à dose plus élevée, ces scories amèneraient la destruction des Mousses. — (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises : les associations végétales de la vallée de la Lanterne, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, p. 99)
  3. Quantité de poison ou de drogue prise en une seule fois.
    • M. Vulpian a vu que, chez des animaux empoisonnés par la strychnine, lorsque la dose de poison n’était pas trop forte, les convulsions trop énergiques, l’appareil respiratoire échappait à l’action convulsivante du poison. — (Félix Henneguy, Étude physiologique sur l'action des poisons, Montpellier : Imprimerie centrale du Midi, 1875, page 134)
    • Ça n'était pas un gros shoot, poursuivit Goñi, une petite dose, mais assez pour se mettre à rêver merveilleusement dans un demi-sommeil. Ce qui est vraiment intéressant, c'est qu'il ne semblait pas être un consommateur régulier. — (Alejandro Pedregosa, Mourir à la San Fermín, traduit de l'espagnol par Stéphane Oury, Éditions Cairn, 2015, chap. 6)
  4. (Par extension) Quantité ou proportion de tout ingrédient d’un composé quelconque.
    • Dans le métal dont on fait les cloches, on met une certaine dose de zinc.
    • La dose de sel, de poivre, qu’on doit mettre dans une sauce.
    • (Figuré) Nombeko ne tarda pas à comprendre qu’il mêlait au moins deux doses de fiction pour une dose de réalité, mais elle estimait que c’était aussi bien. — (Jonas Jonasson, L’Analphabète qui savait compter, traduction de Carine Bruy, 2013)
  5. (Nucléaire) Quantité d’énergie communiquée à un milieu par un rayonnement ionisant.
    • Tandis que la matière égrène les secondes, les prestataires se relaient sous le dôme du bâtiment réacteur, et les agents plus loin en salle des machines ou derrière les écrans de contrôle, les uns nomades, les autres sédentaires, ceux qui prennent les doses et ceux qui organisent, avec souvent entre les deux groupes des rapports compliqués. — (Élisabeth Filhol, La Centrale, 2010. p. 94.)
    • Dose létale, quantité de radiations que l’on considère comme étant mortelle pour l’être humain.

Forme de verbe

dose \dɔz\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de doser.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de doser.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de doser.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de doser.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de doser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DOSE. n. f.
T. didactique. Quantité et proportion déterminées des ingrédients qui entrent dans la composition d'un remède. On ne saurait bien composer un remède, si on n'en connaît la dose. Prescrire la dose. Il signifie plus ordinairement Quantité de chacun des ingrédients qui entrent dans un remède. On a mis là-dedans une trop forte dose d'opium. Il se dit également en parlant des Choses qui entrent dans un composé quelconque. Dans le métal dont on fait les cloches, on met une certaine dose de zinc. La dose de sel, de poivre, qu'on doit mettre dans une sauce. Fig., Avoir une forte dose d'amour-propre. Il se dit encore de Chaque prise d'un remède, de la quantité qu'on en doit prendre en une fois. Prendre de la quinine à forte dose, à haute dose. Augmenter la dose.

Littré (1872-1877)

DOSE (dô-z') s. f.
  • 1Quantité d'un médicament, soit simple, soit composé, qui doit être administrée à un malade. Une forte dose. Ordonner l'opium à haute dose. Le quinquina redonné dans sa dose ordinaire, Sévigné, 597.

    Quantité précise de chacun des ingrédients qui doivent entrer dans un médicament composé.

  • 2Chaque partie d'un médicament prise en une fois. Prendre un remède en plusieurs doses.
  • 3La quantité de ce qui entre dans un composé quelconque. Dans le métal dont on fait les cloches il entre une certaine dose de zinc. La dose de poivre qu'on doit mettre en une sauce.
  • 4 Par extension, une quantité quelconque. Dès qu'elle avait pris sa dose de vin, Hamilton, Gramm. 9.

    Fig. Je voulus prendre une petite dose de morale, Sévigné, 89. Sa naissance doit donner une dose de respect à ceux qui savent vivre, Sévigné, 226. Effectivement la dose des paroles y est [dans un livre] beaucoup trop forte par rapport à celle des choses, Fontenelle, Leibnitz. Chaque homme a sa dose d'imperfection et de démence, Voltaire, Princ. d'Act. 24.

HISTORIQUE

XVe s. Et bref le vin prins sobrement Est tousjours une bonne choze, Je n'en prendray que ceste doze, Basselin, LX.

XVIe s. Et n'oublia le demeurant de la poudre, sans y regarder dose, poids, ne mesure, Marguerite de Navarre, Nouv. LXVIII.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

DOSE, s. f. (Pharm.) se dit de la quantité déterminée par poids ou par mesure, des différens ingrédiens dont certains médicamens sont composés.

On se sert aussi de ce terme pour exprimer la quantité d’un médicament que doit prendre un malade.

La façon de déterminer la dose d’un remede est quelquefois assez vague, mais suffisante pourtant pour les remedes dont on n’a pas à redouter la trop grande activité, comme les altérans ordinaires, ou les évacuans legers. Les sirops de cette classe, par exemple, se donnent par cuillerées ; les décoctions, les infusions, par tasses, par gobelets ; on prend d’une opiate assez communément la grosseur d’une noisette, d’une noix muscade ; on prescrit la quantité qu’on doit prendre de certaines poudres, par ce qu’il en peut tenir sur la pointe d’un couteau, sur le manche d’une cuillere, &c. Mais pour les remedes plus énergiques, comme l’émétique, les purgatifs, les narcotiques, &c. il faut absolument fixer leur dose par le poids, du moins la méthode en est-elle plus sage & plus exacte. (b)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « dose »

(XIVe siècle) Du latin dosis, emprunt savant au grec δόσις, dósis (« don, action de donner »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du latin dosis.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. dosis, de δῶσις, action de donner, de διδόναι, donner (voy. DON).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « dose »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dose doz

Évolution historique de l’usage du mot « dose »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dose »

  • Le discours est comme un remède, une petite dose guérit, une forte dose tue. De Hazrat Ali
  • La vie exige une équitable dose d'imbécillité. De Joseph Delteil
  • La philosophie, j’en use seulement à dose homéopathique. C’est d’ailleurs la dose la plus efficace. De Hervé Bazin / Les nouvelles littéraires Hervé Bazin
  • Le chagrin, à certaine dose, prouve beaucoup d'affection ; mais à trop forte dose, il prouve toujours quelque faiblesse d'esprit. De William Shakespeare / Roméo et Juliette
  • Une certaine dose de stupidité est nécessaire pour faire un bon soldat. De Florence Nightingale / Lettre
  • C'est notre faiblesse qui dose de démence nos espoirs. De Roger Lemelin / Au pied de la pente douce
  • L'humour suppose une forte dose de détachement et de liberté. De Monique Corriveau / Compagnon du soleil
  • La discrétion a ses mérites, mais à trop forte dose elle peut être fatale. De Paul Auster / La chambre dérobée
  • On jurerait que les grands prélats avalent chaque jour une dose excessive de vanité. De Christian Jacq / Le Grand Magicien avec un livret
  • Pour agir, il faut une forte dose de défauts. Un homme sans défauts n'est bon à rien. De Jacques Chardonne / Propos comme ça
  • Un journaliste ne peut espérer faire du bien sans s'attirer une bonne dose de haine. De Henry James / Un portrait de femme
  • Avouons-le de bonne foi : nous avons tous une petite dose de superstition dont nous ne pouvons nous défaire. De Alexandre Pothey / Poèmes en prose
  • Un poison violent, c’est ça l’amour Un truc à pas dépasser la dose. De Serge Gainsbourg / Un poison violent c’est ça l’amour
  • L'ambition est comme un médicament, il faut en prendre la dose prescrite, car elle peut être soit bénéfique, soit nocive. De Marc Allegret
  • Le socialisme est comme la morphine : on en prend d’abord par curiosité, pour adoucir une légère douleur, et fatalement, on augmente la dose. De Anonyme
  • « La France s'est assuré de la disponibilité de doses suffisantes » de l'antiviral remdesivir, le premier médicament à avoir montré une relative efficacité pour traiter le Covid-19, affirme l'Agence du médicament (ANSM). leparisien.fr, Coronavirus : la France dispose de doses « suffisantes » de Remdesivir selon l’ANSM - Le Parisien
  • Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, annonce aujourd'hui le lancement d'une étude clinique de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose chez des sujets sains.Cette nouvelle étude de Phase 1 vise à soutenir l'intégration de doses allant jusqu'à 1 600 mg/jour dans les futurs essais cliniques, y compris l'essai pivot devant soutenir l'enregistrement du setanaxib dans la cholangite biliaire primitive (CBP). L'étude a été approuvée par l'Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé (ANSM) en mai 2020. Bourse Direct, Genkyotex annonce le dosage des premiers sujets dans son étude de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose
  • Sur les réseaux sociaux, plusieurs internautes accusent même les chercheurs de Recovery d’avoir utilisé des doses anormales d’hydroxychloroquine, avec l’intention de produire des résultats discréditant la molécule. Qu’en est-il réellement ? Libération.fr, Essai Recovery : les chercheurs ont-ils administré plus de trois fois la dose d’hydroxychloroquine autorisée ? - Libération
  • On vous transmet juste la dose d’Halo Infinite nécessaire dans votre Tweet List. pic.twitter.com/HYe5ezLuud Xboxlive.fr, Ne faites pas attention. On vous transmet juste la dose d'Halo Infinite nécessaire dans votre Tweet List. https://t.co/HYe5ezLuud - Xboxlive.fr
  • "Le vaccin sera distribué à prix coûtant", assure Olivier Nataf qui pense pourvoir "développer jusqu'à 2 milliards de doses dans le monde entier". Franceinfo, Précommande de plus de 300 millions de doses d'un éventuel vaccin contre le coronavirus : "Des résultats à l'automne", promet le président d'AstraZeneca France
  • C’est la sortie littéraire du moment : le français Thomas Lejeune vient de publier son tout dernier roman intitulé “Une dose d’adrénaline”. Paru chez Livresque Editions, le roman vous emmène à Dublin, et vous promet une immersion en Irlande, sur fond d’enquête policière passionnante ! Guide Irlande.com, Roman : découvrez "Une dose d'adrénaline" de Thomas Lejeune ! | Guide Irlande.com
  • Des doses élevées. Comme le disait Paracelse dès le 16e siècle, c’est la dose qui fait le poison. Lorsqu’on développe un nouveau traitement, un des enjeux consiste à savoir si l’effet thérapeutique se déclare à une concentration inférieure à la dose toxique. Beaucoup de nouveaux traitements échouent pour cette raison: non parce qu’ils sont inefficaces dans l’absolu, mais parce que leur fenêtre thérapeutique est trop étroite ou inexistante. , Les Britanniques ont-ils surdosé l’hydroxychloroquine dans leur essai Recovery? - Heidi.news
  • Peau plus sèche, odeur persistante dans le verre… Certains lecteurs et internautes s'interrogent sur la qualité de l'eau qui sort de leur robinet depuis le début du confinement. Y aurait-il eu des modifications ? La dose de chlore aurait-elle été augmentée pour la « nettoyer » davantage en ces temps d'épidémie ? leparisien.fr, A Paris, la dose de chlore de l’eau du robinet n’a pas changé - Le Parisien
  • Parties de Morlaix, dans le Finistère, lundi 30 mars, les premières doses d’HEMO2life viennent d’arriver dans les pharmacies des hôpitaux Georges-Pompidou et de La Pitié-Salpêtrière, à Paris. Cette molécule tirée de l’hémoglobine de l’arénicole – un ver marin commun –, pourrait apporter de l’oxygène aux malades atteints du Covid-19 en difficulté respiratoire sévère. Des essais cliniques auprès de dix patients dans ces deux établissements doivent désormais être menés. Le Monde.fr, Coronavirus : un ver marin pourrait apporter une dose d’oxygène aux malades du Covid-19
  • Une femme de 46 ans a ingéré l'équivalent de 550 fois la dose «normale» de LSD, pensant qu'il s'agissait de cocaïne, selon une étude publiée par des chercheurs de l'Université de Colombie britannique et relayée par le site Science Alert. CNEWS, Une femme prend 550 fois la dose normale de LSD par accident | CNEWS
  • PARIS (Agefi-Dow Jones)--Le groupe pharmaceutique Sanofi a annoncé vendredi s'être engagé à donner 100 millions de doses d'hydroxychloroquine, médicament actuellement expérimenté dans le traitement du Covid-19, à près de 50 pays dans le monde. , Sanofi : va faire don de 100 millions de dose d'hydroxychloroquine à près de 50 pays | Zone bourse
  • Et si nous prenions tous ensemble, bien que séparés, quelques « doses » de nature ? Pour ceux qui en sont amoureux, mais aussi pour celles et ceux qui n'y ont que trop peu accès. Nous en avons tous, consciemment ou non, besoin. Alors certes, ce sera virtuel, par écran interposé... mais à tout prendre, ce n'est peut-être pas plus mal : le monde sauvage fait de manière inédite un « break » d'humanité, et nous vivons une belle occasion de nous y plonger sans la déranger. Parc national des Ecrins, Une dose de nature ? | Parc national des Ecrins
  • Avec ce contraceptif pour hommes, point de pilule quotidienne à gober à heure fixe. L’homme reçoit une dose unique d’un polymère, le styrène anhydride maléique, baptisé RISUG, pour « Reversible inhibition of sperm under guidance » (inhibition réversible des spermatozoïdes sous surveillance, en français). Un polymère qui existe depuis les années 1970, et sur lequel de nombreuses recherches ont été menées pour parvenir à mettre au point un contraceptif masculin compatible avec une production de masse. « Les Indiens sont très en pointe, cela fait très longtemps qu’ils travaillent sur ce projet : avec une population parmi les plus élevées au monde, mettre au point un contraceptif efficace que les hommes soient prêts à prendre est un véritable enjeu démographique », explique le Dr Sylvain Mimoun, andrologue, spécialiste des questions de contraception et directeur du centre d’andrologie de l’hôpital Cochin. , Un contraceptif masculin à dose unique et efficace 13 ans, pourrait être sur le marché dès 2020
  • «Je ne m’attendais pas à la fermeture des établissements, ça a été brutal. Mais pour moi, c’est une grosse dose de stress en moins de ne plus aller au lycée. Au final, je ne m’en sors pas si mal. Je vis le confinement plutôt bien, j’ai une grande maison, je suis avec ma famille, j’arrive à travailler. Mais pour le travail à distance, il faut s’organiser, avoir le goût de l’effort car c’est assez chargé et il faut s’y mettre soi-même. J’ai de la chance car mes parents peuvent m’aider, ma mère est enseignante et est donc à la maison. Libération.fr, «C’est une grosse dose de stress en moins de ne plus aller au lycée» - Libération
  • L'étude de phase 1 est menée par les National Institutes of Health (NIH) dans le cadre de sa propre demande de nouveau médicament de recherche (IND) précise Moderna dans son communiqué. Au total, 45 patients (des adultes en bonne santé) seront inscrits à l'étude et les participants seront suivis pendant 12 mois après la deuxième vaccination, la deuxième dose étant injectée 28 jours après la première. BFM Bourse, Un premier patient a reçu une dose du vaccin contre le coronavirus, Moderna s'envole en Bourse - BFM Bourse
  • Myorelaxant prescrit dans la prise en charge de la dépendance à l’alcool, juillet 2017, dans le cadre de la RTU, il ne peut plus être prescrit à fortes doses. L’Agence nationale du médicament (ANSM) a en effet abaissé le seuil maximum à 80mg par jour. En cause, un risque accru, augmentant avec la dose, d’hospitalisation et de décès, par rapport aux traitements médicamenteux autorisés pour traiter la dépendance à l’alcool. ladepeche.fr, Baclofène : efficace à une dose modérée ? - ladepeche.fr
  • Ce sera donc un baccalauréat avec une très forte dose de contrôle continu. « Je crois que c'est sur la piste du contrôle continu le plus complet qu'il va falloir se reposer,a annoncé Edouard Philippe, jeudi soir, sur TF1 . Il n'est pas possible qu'ils puissent passer l'examen dans des conditions normales ».  Les Echos, Baccalauréat 2020 : Edouard Philippe annonce un examen avec une très forte dose de contrôle continu | Les Echos
  • Avec ces informations, DeciTrait fournit la date du prochain traitement à réaliser (il indique les jours où la protection doit être effective) et la dose de produit à utiliser en conventionnel (module Optidose) et en bio (indication de la quantité de cuivre métal à apporter). « L’utilisateur a également accès à des données météo localisées sur l’exploitation et aux prévisions, aux informations sur les modèles de prévision des risques épidémiques ainsi qu’à une rémanence « expertisée » des produits qui indique si la vigne est toujours protégée en fonction du type de produit utilisé, des conditions météorologiques, du stade phénologique et de l’état sanitaire », ajoute Alexandre Davy. Les utilisateurs sont également avertis en cas de mélange interdit et ont accès aux informations réglementaires relatives aux produits utilisés. Les cumuls de pluie se calculent automatiquement sur chaque traitement, un « compteur cuivre » et des bilans de campagne intégrant le calcul de l’IFT sont calculés en fin de saison. Sur ce dernier point, en expérimentation, DeciTrait a permis de réduire de 50 % l’IFT et selon l’IFV, en conditions réelles, ce nouvel OAD devrait permettre d’atteindre une réduction de 20 à 35 % de l’IFT. Vigne, Déterminer avec précision la date et la dose des traitements en vigne avec DeciTrait | Vigne
  • Une dose unique d'anticorps pourrait permettre d'éliminer le VIH chez les nouveau-nés, suggère cette étude de l’Oregon Health & Science University, menée chez des bébés singes. Avec une contrainte cependant, l’administration du traitement doit suivre « au plus près » l’exposition au virus. Des travaux présentés dans la revue Nature Communications qui laissent espérer, à terme, une prévention de la transmission mère-enfant (PTME) simplifiée. santé log, VIH : Une dose unique d'anticorps pour l’éradiquer chez le nouveau-né | santé log
  • Ce constat est connu des autorités, mais une équipe de recherche de l'université de Washington tire la sonnette d'alarme. D'après sa nouvelle étude, la dose moyenne relevée par le meilleur protocole de dépistage du BPA chez l'être humain pourrait être inexacte. Des doses quarante-quatre fois supérieures à la dose moyenne relevée dans nos urines par les précédents protocoles (51,99 nanogrammes par millilitre contre 1,2 ng/ml) ont été décelées. Slate.fr, La dose de bisphénol A dans nos organismes pourrait être plus élevée qu'on ne le croit | Slate.fr
  • Une seule dose du vaccin contre le papillomavirus humain serait-elle efficace pour prévenir la formation de lésions précancéreuses au niveau du col de l’utérus ? La question se pose alors que la vaccination constitue la meilleure arme pour protéger les populations des cancers cervicaux. ladepeche.fr, Vaccin anti-HPV : une seule dose contre le cancer du col de l’utérus - ladepeche.fr
  • Nous sommes exposés chaque jour à un rayonnement ionisant d'origine naturelle (radon, rayonnement cosmique...) et artificiel (principalement d'origine médicale). Cette exposition varie énormément en fonction de notre mode de vie. À partir de quelle dose faut-il s'inquiéter et quels sont les effets à long terme sur la santé ? Futura, Radioactivité : quelle dose est dangereuse pour la santé ?
  • Près de 400 centres d’imagerie à travers le monde ont fait confiance aux laboratoires BRACCO pour le management de la dose de leurs patients via le DACS - Nexo[Dose] (Dose Archiving Communication System). , "Mesurer pour agir" avec le DACS Nexo[Dose] une solution complète, multimodalités, multiconstructeurs et indépendante
  • Ces personnes travaillent dans l’industrie nucléaire, bien sûr, qu’il s’agisse des usines de fabrication du combustible à l’uranium, de leur traitement après usage ou des centrales électro-nucléaires. Mais aussi dans l’industrie où l’on utilise des sources radioactives pour des contrôles. Les activités médicales et vétérinaires sont concernées, tant pour les traitements que pour les diagnostics et constituent d’ailleurs le gros des effectifs (57%).  Mais il ne faut pas oublier l’aviation, car les personnels navigants sont exposés à des doses similaires (pour les moyennes) dues aux rayons cosmiques, plus abondants en altitude. {Sciences²}, Nucléaire : zéro dose de radioactivité dépassant la règle en 2018 – {Sciences²}
  • Ayant une licence de remplacement je remplace mon conjoint, confiné en attente du résultat de son test, lui aussi médecin généraliste. Dans notre cabinet, nous bénéficions d’une boite de masque FFP3 fournis par une IDE [pour infirmier.ère diplômé.e d’Etat] libérale du coin, 50 pour 6 médecins. Des surblouses sont en commande. 50 aussi, que l’on devrait changer à chaque patient, ce qu’on ne pourra pas faire. On attend toujours les stocks promis. Les patients attendent sur le parking, à un mètre de distance les uns des autres. On les fait rentrer dans le cabinet, se laver les mains au SHA, mais une demie dose parce qu’après il n’y en aura plus. On a tenu 3 jours, plus de solution hydroalcoolique, on les fait rentrer sans leur laver les mains, sans qu’ils ne touchent à quoi que ce soit. Ils sortent par l’arrière du cabinet. Basta !, « Masques périmés, blouses dépareillées récupérées, demi-dose de gel, l'ambiance au cabinet est lunaire » - Basta !
  • […] friands et la bonne nouvelle, c’est que la source semble intarissable. En effet, après Une dose de Scandale, la plateforme s’attaque une fois de plus aux manquements du système judiciaire […] Netflix News : toutes les nouveautés et l'actualité de vos programmes !, Une dose de scandale : Netflix revient sur l'un des plus grands scandales judiciaires du Massachusetts
  • La posologie des statines fait toute la différence dans cet effet de risque d’ostéoporose, mais l’effet est bien là : à faible dose, les statines semblent protéger contre la résorption osseuse. Mais à forte dose, cet hypocholestérolémiant courant semble bien associé à un risque plus élevé d'ostéoporose. C’est la conclusion d’une très large analyse, menée par une équipe de l’Université et du Complexity Science Hub de Vienne, une analyse menée sur des millions de données de patients et présentée dans les Annals of the Rheumatic Diseases. santé log, STATINES : A forte dose, c'est le risque d'ostéoporose ? | santé log
  • A la reprise, le rythme est moins intense et la soirée s’achève tranquillement sur un questionnaire à choix multiples qui ne manque pas d’humour. Le rideau tombe et j’ai ravalé mes illusions, mais l’essentiel est atteint : l’impression d’avoir pris une dose de bonnes ondes musicales pendant près de deux heures.   www.larep.fr, [Testé pour vous à domicile] Une dose de bonnes ondes, en participant au jeu musical "Replay it live" - Orléans (45000)
  • Des idées, Stéphane Chicha n'en manque pas. Autodidacte devenu chef d'entreprise dans le secteur du bâtiment dans un premier temps, il a poursuivi dans un tout autre registre avec la création de Chic conception en 2012. Créateur de verres, coupes, flûtes et autres objets sans matériau verre, car tous conçus en plastique "Tritan", garanti sans bisphénol, sa production inédite et colorée a très vite conquis les organisateurs d'événements, les cafetiers et plus généralement, la restauration hors domicile. Et c'est pour poursuivre dans ce domaine et compléter son offre de services, que dès 2019, avant même que le Covid-19 fasse parler de lui, Stéphane Chicha a eu cette idée de mettre au point des dosettes de quelques millilitres de gel hydroalcoolique qui pourraient être déposées sur les tables pour les clients. "Je n'ai jamais vu que des flacons pas toujours très pratiques, dans des toilettes, parfois vides parce qu'on oublie de les remplacer. Je me suis dit qu'il serait utile d'avoir de petites quantités sur soi ou à disposition. Des unidoses pour quand on en a besoin parce qu'on a touché quelque chose ou serré des mains. On ouvre, on utilise, c'est simple". LaProvence.com, Économie | Coronavirus - Marseille : Chic conception invente le gel en dose personnelle | La Provence
  • Forts de ces résultats, ils ont ensuite appliqué la nouvelle formulation de lithium à des rats exprimant des protéines humaines mutées à l’origine d’Alzheimer. “Des microdoses de lithium à des concentrations des centaines de fois inférieures à celles appliquées en clinique pour les troubles de l'humeur ont été administrées aux premiers stades de la pathologie amyloïde chez le rat transgénique de type Alzheimer”, explique le docteur Claudio Cuello, du département de pharmacologie et de thérapeutique, co-auteur de l’étude. www.pourquoidocteur.fr, Alzheimer : du lithium à faible dose pour stopper la progression de la maladie ?
  • Alors quels sont les vertus que le tocilizumab possède - à 800 euros la dose - que l'hydroxychloroquine n'a pas ? Club de Mediapart, Le tocilizumab : espoir de traitement à 800 euros la dose | Le Club de Mediapart
  • L'hydrométhylthionine est un candidat médicament qui bloque l'agrégation anormale de la protéine tau. Cette équipe de l’Aberdeen University et de TauRx Therapeutics Ltd (Singapour et Ecosse) livre les résultats inattendus d'une analyse pharmacocinétique portant sur la relation entre la dose, les taux sanguins et l’activité pharmacologique du médicament hydrométhylthionine sur le cerveau de patients atteints de la maladie d’Alzheimer. Ces nouvelles données, présentées dans le Journal of Alzheimer's Disease révèlent que même à "faible" dose, l’hydrométhylthionine induit des effets positifs contre le déclin cognitif et l'atrophie cérébrale. Un espoir en regard du peu d’efficacité des traitements existants. santé log, ALZHEIMER : Un nouveau médicament efficace à faible dose ? | santé log
  • La nouvelle étude confirme ces résultats mais à très long terme soit au boit de suivis de 3 à 4,5 ans après l'administration de psilocybine à dose unique. L’analyse des données de suivi fait état de réductions soutenues de l'anxiété, de la dépression, du désespoir, de la baisse de moral et de la peur de la mort : santé log, DÉPRESSION : 1 dose d'hallucinogène pour des années d'effet antidépresseur ? | santé log
  • Le magnésium se prend à au moins 2 heures de distance de fortes doses de calcium (qui gênent son absorption digestive) et de certains médicaments (hormones thyroïdiennes ou certains antibiotiques dont l’absorption peut être réduite). Santé Magazine, Cure de magnésium : quand ? quelle forme ? à quelle dose ? | Santé Magazine
  • Il y a cinq ans, les cher­cheurs améri­cains ont admi­nis­tré une dose de psilo­cy­bine à des patients atteints de cancers. Conju­guée à une psycho­thé­ra­pie, la substance a nette­ment amélioré leur état émotion­nel et modéré leur stress, ont-il constaté en 2016. Elle a entraîné une « amélio­ra­tion de l’an­xiété et de la dépres­sion immé­diate, substan­tielle et soute­nue, et a conduit à une baisse de la démo­ra­li­sa­tion et du déses­poir liés au cancer, une amélio­ra­tion du bien-être spiri­tuel et une amélio­ra­tion de la qualité de vie ». Ulyces, Une seule dose de champignons hallucinogènes pourrait réduire l'anxiété pendant des années
  • C'est très rare, mais plusieurs patients dont la mort est reliée à une surdose de vitamine ont déjà été recensés. À chaque fois les doses prises étaient astronomiques. Futura, Peut-on faire une surdose mortelle de vitamine ?
  • La liste des outils de calcul de dose prévisionnelle d'azote promus par le Comifer s'étend. Utilisables sur cultures annuelles et prairies, 16 outils sont désormais labellisés à ce jour. Terre-net, 16 outils de calcul de dose prévisionnelle d'azote labellisés Comifer

Images d'illustration du mot « dose »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « dose »

Langue Traduction
Anglais dose
Espagnol dosis
Italien dose
Allemand dosis
Chinois 剂量
Arabe جرعة
Portugais dose
Russe доза
Japonais 用量
Basque dosia
Corse dosi
Source : Google Translate API

Synonymes de « dose »

Source : synonymes de dose sur lebonsynonyme.fr
Partager