Disséquer : définition de disséquer


Disséquer : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

DISSÉQUER, verbe trans.

A.− ANAT. [Le compl. désigne un corps organisé, hum., animal ou végét.] Dégager et dissocier méthodiquement les éléments anatomiques. Disséquer un cobaye, un muscle, le pistil d'une fleur; pince à disséquer. Synon. partiel autopsier.Il disséqua, décrivit les ovaires de l'abeille (Michelet, Insecte,1857, p. 99).Rabelais, dans l'Hôtel-Dieu de Lyon, disséqua publiquement un pendu (France, Rabelais,1924, p. 30):
1. − Tu en as déjà vu beaucoup, des morts? − Moins que toi sûrement, dit Jacques, toi qui as dû disséquer des cadavres. − Et même des vivants, dit Martine, mais des animaux. − Et des poux tu en as disséqué? − Bien sûr. − Quelquefois je me représente à moi-même en train d'être disséqué. Queneau, Loin de Rueil,1944, p. 165.
Emploi abs. C'est avec ça [l'écorché] qu'il a appris à disséquer (E. Labiche, Deux papas très bien,1845, I, 5, p. 396).
P. anal. Le cadavre du bijoutier avait dû être entraîné par le courant (...) ou disséqué au fond par les écrevisses (Gautier, Italia,1852, p. 7).
B.− Au fig.
1. Analyser le comportement, les réactions de quelqu'un ou d'un organe, d'une fonction. Quand j'étais jeune, j'aimais beaucoup à disséquer les cœurs humains pour voir ce qu'il y avait dedans (Mérimée, Lettres à Mmede la Rochejacquelein,1870, p. 9).Il [L. de Vinci] dissèque le vol de l'oiseau; il le saisit, avec la prodigieuse vitesse de son regard (L. Daudet, Idées esthét.,1939, p. 210):
2. Dubreuilh n'avait pas changé, ni le bureau ni les rites, mais lui n'était plus le même; autrefois on aurait pu l'écorcher, le disséquer sans surprise : maintenant il cachait sous sa peau une tumeur honteuse. Beauvoir, Les Mandarins,1954, p. 485.
Emploi pronom. réfl. Je me scrute et me dissèque Je me compare au poncif (Hugo, Chans. rues et bois,1865, p. 100).
2. Analyser (une réalité sociale, historique, un concept). Il y a des grandeurs, voyez-vous, de rois et de royaumes qu'il faut disséquer avec dignité (Quinet, Ahasvérus,1833, 3ejournée, p. 235).Je voulais commenter l'impérissable loi, pauvre fou que j'étais! Et disséquer la foi : connaître la liqueur en en brisant le vase! (Banville, Cariat.,1842, p. 66).Quelques curieux (...) se feront malgré tout un devoir de rechercher la vérité et de disséquer la morale elle-même (Le Dantec, Savoir!1920, p. 234).
Emploi abs. Papa répondrait, dédaigneux des mélimélos psychologiques de sa fille qui ergote, et dissèque, et joue à la personne compliquée (Colette, Cl. ménage,1902, p. 20).
3. Décomposer (une œuvre, etc.) pour mieux la comprendre ou la faire comprendre. Là, dans la paix des livres chaudement reliés, le père disséquait un vers latin en dactyles et spondées (Aymé, Brûlebois,1926, p. 22).Il serait ridicule de vous parler des héros de son œuvre [de Mmede La Fayette] et de la société dans laquelle ils se meuvent, de disséquer l'intrigue (...) Tout cela vole en rêve (Cocteau, Poés. crit. I,1959, p. 269).
Emploi abs. L'action en renforce l'effet, car l'action ne dissèque pas, elle englobe, enjambe, emporte (Mounier, Traité caract.,1946, p. 636).
Emploi pronom. réfl. La philosophie, en produisant l'éclectisme, s'est disséquée de ses propres mains (Proudhon, De la Création de l'ordre dans l'humanité,1843, p. 569).
Rem. On rencontre ds la docum. a) Disséquant, ante, part. prés. adj., méd. [En parlant de certaines affections] Qui dissèque les tissus. Anévrisme disséquant, tumeur disséquante. P. métaph. Cette voix âpre, hargneuse et disséquante, dont Augustin a palpé le mordant pendant tout le déjeuner, elle se fait entendre adoucie d'amitié (Malègue, Augustin, t. 2, 1933, p. 102). b) Disséquement, subst. masc., vieilli, pop. Action de disséquer. Je le vends encore [tout cadavre de miséreux mort au Châtelet] cent cinquante, deux cents livres aux carabins (...) C'est une rage que le disséquement (L'Héritier, Mém. Révol. fr., t. 1, 1830, p. 284).
Prononc. et Orth. : [diseke], mais [ss] double ds Land. 1834, Fél. 1851, Littré, DG et facultativement ds Barbeau-Rodhe 1930 et Warn. 1968 Conjug. Change [e] fermé en [ε] ouvert devant syll. muette : (je) dissèque [dis(s)εk], sauf au fut. et au cond. (je) disséquerai(s) [di(s)sekʀ ε]. Le verbe est admis ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1549 « couper, trancher » (Est.); 1578 dissequer une charongne (R. Le Baillif de La Rivière, Le Demosterion, Rennes, 98 ds R. Ling. rom. t. 35, p. 219); 2. 1787 fig. disséquer le sentiment (Fér. Crit. t. 1). Empr. au lat. class.dissecare « dépecer, découper » de secare « couper ». Fréq. abs. littér. : 123.
DÉR. 1.
Dissécable, adj.,anat. Dont on peut faire la dissection. Cf. Cuvier, Anat. comp., t. 4, 1805, p. 410. [disekabl̥]. 1reattest. 1805 id.; du rad. de disséquer, suff. -able*. Fréq. abs. littér. : 1.
2.
Disséqueur, euse, subst.,anat. Personne qui dissèque. Synon. dissecteur.Un bon, un habile disséqueur; disséqueur très adroit (Ac. 1835, 1878). P. métaph. Il [le duc] devient (...) disséqueur de conjurations (J. de La Varende, M. le Duc de Saint-Simon et sa Comédie hum.,1955, p. 34). [disekœ:ʀ], fém. [-ø:z], mais [ss] double ds Land. 1834, Fél. 1851, Littré et DG. Le mot est admis ds Ac. 1718-1878, uniquement au masc. 1reattest. 1718 (Ac.) [le mot ne se trouve pas ds J. Fernel, La Méthode générale de guérir les fièvres, 1655, v. Lar. Lang. fr., mais ds Physiologie, 1655, chap. XVI : La manière de la dissection, p. 204 sous la graphie dissecteur]; du rad. de disséquer, suff. -eur2*. Fréq. abs. littér. : 1.
BBG. − Arveiller (R.). R. Ling. rom. 1971, t. 35, p. 219. − Rog. 1965, p. 110.

Disséquer : définition du Wiktionnaire

Verbe

disséquer \di.se.ke\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Chirurgie) Diviser les différentes parties d’un cadavre, ou quelque partie seulement, soit pour en étudier ou en démontrer la structure, soit pour connaître les causes et le siège d’une maladie.
    • Disséquer le corps d’un homme, un bras, une jambe.
    • Disséquer un chien, un cheval.
  2. (Par analogie) Il se dit en parlant des végétaux.
    • Disséquer une plante, une fleur, un fruit.
  3. (Figuré) Analyser, étudier
    • Disséquer un caractère, En faire une analyse minutieuse.
    • Disséquer un ouvrage de l’esprit, Le critiquer dans ses moindres parties.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Disséquer : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DISSÉQUER. v. tr.
T. de Chirurgie. Diviser les différentes parties d'un cadavre, ou quelque partie seulement, soit pour en étudier ou en démontrer la structure, soit pour connaître les causes et le siège d'une maladie. Disséquer le corps d'un homme, un bras, une jambe. Disséquer un chien, un cheval. Il se dit par analogie en parlant des Végétaux. Disséquer une plante, une fleur, un fruit. Fig., Disséquer un caractère, En faire une analyse minutieuse. Disséquer un ouvrage de l'esprit, Le critiquer dans ses moindres parties.

Disséquer : définition du Littré (1872-1877)

DISSÉQUER (di-ssé-ké. La syllabe sé prend un accent grave quand elle est suivie d'une syllabe muette : je dissèque, excepté au futur et au conditionnel : je disséquerai, je disséquerais, exception qui n'est pas justifiée) v. a.
  • 1 Terme d'anatomie. Ouvrir, diviser les parties d'un cadavre ou d'une plante pour en étudier la structure. La partie fut disséquée avec soin. On a disséqué les plantes, les animaux, et, si l'on veut, la lumière ; on a analysé l'air ; en connaissons-nous mieux la structure intime des plantes et des animaux ? Bonnet, Palingén. 12e partie, ch. 4. Vain espoir ! s'écriera le troupeau d'Épicure, Et celui dont la main, disséquant la nature, Dans un coin du cerveau nouvellement décrit, Voit penser la matière et végéter l'esprit, Lamartine, Médit. I, 5.

    Absolument. Il dissèque bien. Se piquer en disséquant.

  • 2 Fig. Disséquer un ouvrage d'esprit, en faire une analyse minutieuse pour le critiquer.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « disséquer »

Étymologie de disséquer - Wiktionnaire

Du latin dissecare.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de disséquer - Littré

Lat. dissecare, de dis… préfixe, et secare, couper (voy. SECTION).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « disséquer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
disséquer diseke play_arrow

Conjugaison du verbe « disséquer »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe disséquer

Évolution historique de l’usage du mot « disséquer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « disséquer »

  • «Vous savez, Klay et Ray, ils font très bien le catch-and-shoot. C’est donc la chose à laquelle je fais attention lorsque je les regarde. Mais chaque joueur que je regarde, ou les entraîneurs me font regarder, je peux disséquer quelque chose de nouveau ou quelque chose de différent de leur jeu pour essayer de l’ajouter au mien. » Breakingnews.fr, Tyler Herro pour modéliser son jeu d'après différentes légendes de la NBA
  • Après la crise sanitaire sonne le temps des remises en question. Ministres, dirigeants d'agences sanitaires et d'administrations aux manettes pendant l'épidémie de Covid-19, mais aussi au cours des années précédentes, sont entendus depuis mardi par la commission d'enquête de l'Assemblée nationale, chargée de disséquer les « défaillances » dans la gestion de la crise humanitaire. Une seconde commission d'enquête, menée par le Sénat, débutera fin juin. Les Echos, Coronavirus : six questions sur les commissions d'enquête parlementaires | Les Echos
  • Que s'est-il passé avec les masques? Aurait-on pu sauver des vies dans les maisons de retraite? Le confinement a-t-il été trop tardif? Une commission d'enquête s'ouvre mardi devant l'Assemblée nationale française et entend disséquer les "défaillances" dans la gestion de la crise du coronavirus. Sud Radio, France: début de la commission d'enquête sur le coronavirus - Sud Radio
  • D’autres demandes sont dans les tuyaux comme le démantèlement scientifique du réacteur n° 1. « Celui-ci permettrait de le disséquer et d’étudier réellement le vieillissement des aciers alors que le démantèlement du deuxième réacteur pourrait se faire à vitesse normale » propose André Hatz. Enfin se pose la question des fondations de la centrale positionnées au-dessus de la nappe phréatique et « qui seraient selon le plan de démantèlement seulement comblées. Inacceptable », maugrée André Hatz. , Arrêt de Fessenheim : Après 43 ans de lutte, « on n’a plus peur d’avoir un accident nucléaire majeur »
  • La mort est pourtant réelle et dans une analyse très vivante, le sociologue Nacer Djabi a tenté de disséquer «l’enterrement comme un moment politique central en Algérie», revenant sur le culte des morts et sur les étranges obsèques du frère d’Ouyahia. El Watan, La mort est un virus assassin contracté à la naissance | El Watan
  • D’ordinaire, la séance se passe de mode d’emploi et n’est suivie que par les journalistes, fonctionnaires et les familles des élus. Ce samedi, le conseil municipal de Marseille élit son maire, celui ou celle qui succèdera à Jean-Claude Gaudin. Titulaire du fauteuil depuis 1995, ce dernier n’a eu l’occasion de douter qu’en 2008, où il disposait tout juste de la majorité absolue avec 51 sièges. Pas de quoi cependant sortir le code général des collectivités territoriales pour disséquer le fonctionnement de ce « troisième tour ». Marsactu, Élection du maire, mode d'emploi | Marsactu
  • Analyser l’humour c’est comme disséquer une grenouille. Il y en a que ça intéresse et les grenouilles en meurent. De Elwyn Brooks White

Traductions du mot « disséquer »

Langue Traduction
Corse disseccà
Basque disekzionatzen
Japonais 解剖する
Russe рассекают
Portugais dissecar
Arabe تشريح
Chinois 解剖
Allemand sezieren
Italien sezionare
Espagnol disecar
Anglais dissect
Source : Google Translate API

Synonymes de « disséquer »

Source : synonymes de disséquer sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires