La langue française

Dilettante

Définitions du mot « dilettante »

Trésor de la Langue Française informatisé

DILETTANTE, subst.

Gén. masc., rarement fém.
A.− Vx ou vieilli
1. Amateur passionné de musique. Synon. mélomane.Tout le monde (...) l'écouta comme aux Italiens les dilettanti écoutaient madame Pasta, quand elle apparaissait sur la scène (Balzac, Œuvres diverses,t. 2, 1830-35, p. 71).Léon, pour faire le dilettante, se mit à parler musique (Flaub., MmeBovary,1857, p. 72):
1. ... et voilà nos exécutants en train de faire aller leurs doigts et l'archet, clignant de l'œil et tirant la langue aux beaux endroits avec la fougue paisible et les petites grimaces de volupté particulières aux vrais dilettanti. Arène,Jean des Figues,1870,p. 155.
Emploi adj. Vous savez combien je suis dilettante de musique sacrée (Sand, Consuelo,t. 1, 1842-43, p. 13).
2. P. ext., vieilli
a) Domaine de l'art.Amateur d'art en général, ou d'un art. Synon. connaisseur.On va recommencer une nouvelle pièce. C'est une dilettante qui l'a écrite, et ce sont des dilettantes qui la jouent (Nerval, Faust,1840, 2epart., p. 168).M. De Charlus n'était en art qu'un dilettante, qui ne songeait pas à écrire et n'était pas doué pour cela (Proust, Temps retr.,1922, p. 831):
2. Ce qu'il [Rochefort] dit de l'art n'est pas d'un dilettante délicat, fin appréciateur de l'art. Et tout le temps, imposant le silence aux autres, il cause d'une façon mercantile des coups qu'il a faits, qu'il fait tous les jours en peinture, sans laisser voir de lui au monde qui l'écoute, qu'il est un vrai connaisseur. Goncourt, Journal,1896, p. 912.
b) Domaine autre que celui de l'art, (le domaine étant désigné par un compl. prép. de).Amateur, personne qui prend plaisir à (une activité). La messe était dite, Ernest faisait le tour de l'église, où il ne trouvait plus que les dilettanti de la dévotion (Balzac, Modeste Mignon,1844, p. 134).Il y avait en lui [Naquet], très visible, un dilettante de la destruction, de la décomposition, de la putréfaction (Daudet, Au temps de Judas,1920, p. 90).
B.− Usuel
1. Personne qui exerce une activité comme un passe-temps, généralement de façon fantaisiste. [Le] culte de la perfection préluderait-il (...) à une séparation entre les hommes du métier et les dilettantes? (Lhote, Peint. d'abord,1942, p. 171).Il doit y avoir une belle pagaïe dans le service de Marat, on ne doit pas respecter les règles les plus élémentaires de la sécurité, Monsieur Marat est un dilettante de la résistance, Joli-cœur va... (Vailland, Drôle de jeu,1945, p. 250).Je ne connaissais aucun de mes nouveaux camarades; pas un amateur, pas un dilettante parmi eux; tous étaient, comme moi, des bêtes à concours (Beauvoir, Mém. j. fille,1958, p. 287).
Rem. Le syntagme travailler en dilettante a pour synon. travailler en amateuramateur est pris dans un sens péjoratif.
Emploi adj. Des juges, officiers, révolutionnaires, socialistes dilettantes. Les érudits dilettantes, qui travaillent au gré de leur fantaisie et de leur « curiosité » (Langlois, Introd. ét. hist.,1898, p. 110).
2. (Gén.) péj. Personne qui ne se soumet à aucune norme d'ordre intellectuel ou spirituel, ne vit qu'au gré de sa fantaisie, de ses goûts, cultive une sorte de plaisir exclusivement esthétique. Le scepticisme souriant des dilettantes. Synon. esthète.Il y a un grand malentendu entre eux et moi qui vient de ce qu'ils m'ont pris d'abord pour un dilettante, un sceptique (Gide, Journal,1939, p. 1285).Par bonheur, l'esthète, le dilettante, ont déserté le café Florian (Cocteau, Poés. crit. II,Monologues, 1960, p. 200):
3. Ce qu'il en est. Voilà proprement le dilettante. Incapable d'unité, sceptique sur le bien et sur le mal, attribuant à l'ardeur du sujet la valeur que l'intelligence donne à la possession de l'objet, croyant que le sentiment fait tout, le dilettante s'émerveille d'abord du jeu des différents lobes de son cerveau; il les laisse jouer chacun pour sa part, il leur prête des existences successives dont l'hétérogénéité même le lasse, − d'où cet accablement de sentir dont il fait en fin de compte une négation désolée. Massis, Jugements,1923, p. 105.
Rem. On rencontre la forme dilettantiste, subst. masc., synon. rare et toujours péj. de dilettante, attesté par Guérin 1892, Lar. Lang. fr. et ds la docum. chez Baudelaire : Drogue délicieuse pour une certaine catégorie de dilettantistes (Paradis artif., 1860, p. 333). On note un emploi adj. Un parti-pris d'affectation dilettantiste (Rivière, Corresp. [avec Alain-Fournier], 1908, p. 338).
Prononc. et Orth. : [dilεtɑ ̃:t] ou encore, ds Dub., Pt Rob. et Warn. 1968 : [diletɑ ̃:t]. De nombreux dict. qui transcrivent [ε] ouvert notent également [tt] double (dont [ε] est la conséquence), cf. Land. 1834, Besch. 1845, Littré, DG et facultativement, Barbeau-Rodhe 1930. Avec [ε] Warn. 1968, également donne [tt]. Mais non Lar. Lang. fr. ni Pt Lar. 1968 ni Passy 1914 qui malgré [t] simple transcrivent [ε]. D'apr. Fouché Prononc. 1959, p. 92, 93 il faudrait prononcer [e] fermé à la finale de mots comme andante, cantabile, cicerone, dolce, ecce(-homo), fac-simile, farniente, forte, in pace qui viennent de l'ital. mais Fouché Prononc. 1959 souligne qu'on entend dilettante avec [ə] muet à la finale. Plur. N'est pas indiqué ds Ac. qui admet le mot dans les éd. de 1878 et de 1932. Pour Littré, DG on écrit et dit à l'ital. : dilettanti, Rob. propose à côté de la forme ital. la forme francisée dilettantes que Dupré 1972, p. 700 juge préférable puisque le mot est tout-à-fait intégré au fr. On rencontre le plur. ital. ds la docum. au xixes. (cf. ex. 1 et Balzac, loc. cit.). Étymol. et Hist. 1740 « amateur de musique italienne » (Ch. de Brosses, Lettres d'Italie, II, 393 ds Brunot t. 6, 2epart., p. 1237); p. ext. 1760 « amateur en général » (Frédéric II, Lettre à Voltaire, 1ermai d'apr. E. Ritter ds Bull Inst. gen. t. 36, p. 402 : Je suis un dilettante en tout genre), attest. isolée; 1837 (Barb. d'Aurev., Memor. 1, p. 115 : Dilettante en beaux-arts). Mot ital. attesté dep. fin xve-début xvies. (au sens de « celui qui trouve plaisir à quelque chose », Leone Ebreo ds Batt.; « amateur d'art » dep. 2emoitié xviies., Baldinucci, ibid.), part. prés. substantivé de dilettare (cf. délecter). Fréq. abs. littér. : 157. Bbg. Antoine (G.). Dilettante. Hist. du mot. In : [Mél. Bruneau (Ch.)]. 1954, pp. 161-176. − Quem, 2es. t. 2 1971 (s.v. dilettantiste).

Wiktionnaire

Nom commun

dilettante \di.lɛ.tɑ̃t\ masculin et féminin identiques

  1. Mélomane, amateur de musique italienne.
    • Léon, pour faire le dilettante, se mit à parler musique. — (Gustave Flaubert, Madame Bovary, 1857)
  2. (Par extension) Passionné de littérature et d’art en général.
  3. Personne qui n’envisage toutes choses que du point de vue du plaisir esthétique, avec un certain scepticisme général.
    • Amis alsaciens, c'est décidément bien vrai, vous êtes d'éternels inassouvis, les dilettantes obstinés d’un mécontentement fondamental ; vous avez toujours la nostalgie d’un je ne sais quoi qui n’existait pas hier et qui ne sera pas demain. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
  4. (Par extension) Celui qui s’occupe d’une chose en amateur. Il s’oppose en ce sens à professionnel, homme du métier.
  5. (Péjoratif) Personne qui ne témoigne que de peu d’engagement et de motivation dans les tâches qu'elle exécute.

Adjectif

dilettante \di.lɛ.tɑ̃t\

  1. Amateur.
    • Les érudits dilettantes, qui travaillent au gré de leur fantaisie et de leur « curiosité ». — (Langlois, Introd. ét. hist., 1898)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DILETTANTE. n. m.
Mot emprunté de l'italien. Amateur passionné de la musique. Par extension, il signifie Amateur de peinture, de sculpture, connaisseur en tableaux, en objets d'art de toute sorte. Il désigne aussi, par extension, Celui qui s'occupe d'une chose en amateur. Il s'oppose en ce sens à PROFESSIONNEL, homme du métier. Il se dit aussi d'une Personne qui n'envisage toutes choses que du point de vue du plaisir esthétique, avec un certain scepticisme général.

Littré (1872-1877)

DILETTANTE (di-lè-ttan-t') s. m.
  • Amateur de musique, surtout de musique italienne.

    Par extension, celui qui s'occupe d'une chose en amateur.

    Au plur. Des dilettanti.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « dilettante »

Ital. dilettante, mot à mot qui se délecte ; de dilettare (voy. DÉLECTER).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De l’italien dilettante (« amateur »), littéralement « celui qui se délecte ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « dilettante »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dilettante dilɛtɑ̃t

Évolution historique de l’usage du mot « dilettante »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dilettante »

  • Un dilettante s’amuse à découvrir ce qu’il pourrait faire s’il savait le faire. De L. Langanesi
  • Certains critiques m'ont reproché l'éclectisme de mes goûts et m'ont appelé dilettante, parce que je n'exige que de moi-même les qualités qu'ils exigent d'autrui. De André Gide / Les Dix Romans français
  • "Après mon dernier fils, j’ai quitté le dessin industriel pour me rapprocher de ce qui avait toujours été ma passion, les vieilles pierres. C’est ainsi qu’en association avec mon frère, je suis venue à la rénovation et décoration de bâtiment. Et c’est toujours une passion" relate-t-elle. Puis en 2006, c’est un changement de vie. "C’était le 1er mai. J’ai pris quelques affaires et je suis partie au petit bonheur la chance. J’ai roulé jusqu’à Brive. Je me suis dit que je ne trouverai pas là alors j’ai continué" se souvient-elle. Le soir même, elle arrive à Toulouse et y pose ses valises, avec une rage de faire et de faire seule. Elle s’installe, exercera plusieurs activités, avec toujours un goût d’inachevé. "C’est un air nouveau, celui de la liberté, je découvre l’argile et petit à petit, une évidence s’installe, la passion grandit. Mon leitmotiv : le bonheur d’une manière ou d’une autre". En 2009, elle commence à sculpter en dilettante, participe à un atelier, prend des modèles. Puis ses pas la mènent à Eoux en 2011 où elle s’installe. En 2014, c’est le déclic. Et ses mains rencontrent vraiment l’argile avec bonheur. "Je suis à temps complet dans mon univers de sculpture. Faire, faire, faire, c’est là que je puise mon énergie". Elle s’arrête de travailler en 2016 pour se consacrer à son art. ladepeche.fr, Naty Pyrène, une artiste plurielle - ladepeche.fr
  • Il y a ceux qui viennent à l’audience en dilettante et ceux qui s’assurent l’assistance d’un avocat pour préparer soigneusement leur dossier. Le conseil des prud’hommes réuni jeudi après-midi à Rouen pour examiner des affaires relevant d’« activités diverses » a eu, face à lui, des profils bien différents. www.paris-normandie.fr, Au conseil de prud’hommes de Rouen : « Là, il y a foutage de gueule ! »
  • Alors que les profils issus de la société civile ont le vent en poupe, le nouveau maire présente un parcours tout ce qu’il y a de plus classique, dans la parfaite tradition du socialisme époque Mitterrand. Professeur d’histoire-géographie dans un collège de la ville, il s’engage au MJS (Mouvement des jeunes socialistes) à 16 ans puis dans le syndicalisme étudiant. Un militantisme loin d’être dilettante puisqu’il devient vice-président de l’Unef-ID à l’âge de 21 ans. Des débuts très proches de nombreuses personnalités de gauche comme Jean-Christophe Cambadélis, Benoît Hamon ou Julien Dray. http://www.magazine-decideurs.com, Michaël Delafosse, la gauche à l’ancienne - Magazine Decideurs
  • Sa musique mélange haute et basse cultures dans des associations provocatrices ou recontextualisées. Chanson française dissidente, génial dilettante, compositeurs d’avant-garde, new beat, old hit, art pop & hard-bop y sont régulièrement recyclés. France Culture, Manu Louis, musicien belge créatif - Ép. 1/5 - Talent avec accent !
  • Chaque semaine, Pascal Paillardet se penche sur un mot ou une expression dans l'air du temps et livre, en dilettante, le fruit de ses observations. La Vie.fr, Vive le parti présentiel !

Traductions du mot « dilettante »

Langue Traduction
Anglais dilettante
Espagnol diletante
Italien dilettante
Allemand dilettant
Chinois dilettante
Arabe داهية
Portugais diletante
Russe дилетант
Japonais ディレタンテ
Basque dilettante
Corse dilettante
Source : Google Translate API

Synonymes de « dilettante »

Source : synonymes de dilettante sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « dilettante »

Dilettante

Retour au sommaire ➦

Partager