La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « esthète »

Esthète

Variantes Singulier Pluriel
Masculin et féminin esthète esthètes

Définitions de « esthète »

Trésor de la Langue Française informatisé

ESTHÈTE, subst.

Personne qui professe le culte du beau. Cf. baragouin ex. 4 :
1. ... par l'importance cruciale qu'ils confèrent à la forme, leur volonté de faire reposer la littérature sur une convention, de s'élever au-dessus de l'universelle intelligibilité, de n'être accessibles qu'aux initiés (...) les troubadours peuvent être tenus pour des ancêtres de maint esthète moderne. Benda, Fr. byz.,1945, p. 168.
[Avec une nuance péj.] Cf. beau ex. 138 :
2. J'aime Maupassant parce qu'il me semble écrire pour moi, non pour lui (...) Ses livres amusent ou ennuient. On les ferme sans se demander avec angoisse : « Est-ce du grand, du moyen, du petit art? » Les esthètes orageux, prompts à s'exciter, dédaignent son nom, qui ne « rend rien ». Renard, Journal,1893, p. 152.
Rem. On rencontre ds la docum. des ex. de esthète en fonction adj. Aujourd'hui, nous recevons de l'Angleterre pour l'habillement de la femme française les effroyables couleurs esthètes! (Goncourt, Journal, 1892, p. 266). Un catholique esthète, comme Brentano (Béguin, Âme romant., 1939, p. 270).
Prononc. et Orth. : [εstεt]. Ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. 1. 1838 adj. (Ac. Compl. 1842 : Esthète. Susceptible d'être senti, de fournir des sensations); 2. 1881 subst. (J. Claretie, La Vie à Paris, p. 420-421 ds R. Hist. litt. Fr. t. 64, p. 438). 1 empr. au gr. α ι ̓ σ θ η τ η ́ ς « qui perçoit par les sens » (cf. α ι ́ σ θ η σ ι ς « faculté de percevoir, sensation »); 2 dér. régressif de esthétique*. Fréq. abs. littér. : 122. Bbg. Jourjon (A.). Rem. lexicogr. R. de Philol. fr. et de Litt. 1915/1916, t. 29, p. 67. − Lethève (J.). Un mot témoin de l'époque « fin de siècle » : esthète. R. Hist. Litt. 1964, t. 64, pp. 436-446.

Wiktionnaire

Nom commun - français

esthète \ɛs.tɛt\ masculin et féminin identiques

  1. Celui, celle qui professe le culte du beau, qui aime la beauté. — Note : S'emploie parfois de manière péjorative.
    • "Tu es un esthète et un anarchiste, me dit Médéric, et je lui rétorque : "Tu es un militaire et un prêtre". Nous devons avoir raison tous les deux. — (Pierre-Henri Simon, Les Raisins verts, 1950)
    • Il avait deux raisons de mépriser la foule : d’abord comme aristocrate, ensuite comme esthète. — (Henryk Sienkiewicz, Quo vadis, Chapitre II)
    • Ce fut une époque de beuveries à décarcasser un veau, parmi les vapeurs des pipes et les proclamations d’esthètes crasseux, toutes lavallières dehors. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 28)
    • Il fallait voir, le jeudi 10 décembre 1896, tous ces pauvres petits bonhommes et toutes ces pauvres petites bonnes femmes, esthètes infortunés des deux sexes qui, l’œil noyé, tendaient le cou et ouvraient à demi la bouche pour communier en l'honneur d’Ubu. — (Anatole Claveau, Les snobs, dans Sermons laïques, Paris : Paul Ollendorff, 1898, 3e éd., p.34)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ESTHÈTE. n. des deux genres
. Celui, celle qui professe le culte du beau. Il se prend le plus souvent en mauvaise part.

Étymologie de « esthète »

(1838) Du grec ancien αἰσθητής, aisthêtês (« qui perçoit par les sens ») ; l’adoption de esthétique, lui est antérieure.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « esthète »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
esthète ɛstɛt

Évolution historique de l’usage du mot « esthète »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « esthète »

  • A voir certains monuments contre lesquels ils font leurs besoins, c’est à croire que les chiens sont de purs esthètes. De Jean Delacour
  • Les théories servent à irriter les philistins, à séduire les esthètes et à faire rire les autres. De Amélie Nothomb / Le Sabotage amoureux
  • L’esthète en lui était toujours en éveil et ce n’est pas un hasard si nous avons pu écouter aussi bien Anouar Brahem que Mounir Béchir dans les lieux qu’il aimait, comme s’il tenait absolument à les placer sous les augures de l’art exigeant et du bonheur de la musique. Webdo, Adieu Abbès Abdelkafi : L'ami, l'esthète, le militant
  • Les Tarbais ont pu déjà apercevoir ses œuvres lors d’une exposition au Carmel en 2018 mais surtout sa fresque géante sur la façade du gymnase du Collège Desaix représentant un jeune esthète. , L'exposition de Bruno Schmeltz au haras - [ Site d'informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes]
  • « Un vin qui ait la gueule du lieu et les tripes du vigneron » : Jean-André Charial a adopté cette devise de son mentor, l’esthète œnologue Jacques Puisais. Un credo et un défi pour les rosés et les rouges de ce restaurateur vigneron des Baux-de-Provence, propriétaire d’un hôtel-restaurant de légende : l’Oustau de Baumanière. Être à la hauteur du lieu ? Pas facile, quand on connaît la beauté des Alpilles, leurs sculptures de calcaire, la houle argentée de leurs oliviers, la rudesse majestueuse de leur garrigue aux parfums de thym et de lavande. Le Monde.fr, Jean-André Charial : « J’aime les rosés de caractère, qui parlent de leur environnement »
  • Quand un gentleman épicurien et esthète décide de réaliser le Range Rover de ses rêves, le résultat ne peut qu’être intéressant. Découvrez ce classique revisité ! Gocar.be, Voici le Range le plus insolite qui soit !

Traductions du mot « esthète »

Langue Traduction
Anglais esthete
Espagnol esteta
Italien esteta
Allemand ästhet
Chinois 审美
Arabe جمال
Portugais esteta
Russe эстет
Japonais エステ
Basque esthete
Corse estete
Source : Google Translate API

Synonymes de « esthète »

Source : synonymes de esthète sur lebonsynonyme.fr

Esthète

Retour au sommaire ➦

Partager