La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « dialoguer »

Dialoguer

Définitions de « dialoguer »

Trésor de la Langue Française informatisé

DIALOGUER, verbe intrans.

A.− Communiquer en manière de dialogue avec quelqu'un, le plus souvent verbalement. Deux personnes participant au même monde d'idées, familières l'une à l'autre, dialoguent un peu comme un homme délibère avec lui-même ou consulte sa propre mémoire (Ruyer, Cybern.,1954, p. 133).
Fam. Converser. On dialoguait, là-haut, au-dessus de ma tête... on se faisait des politesses (G. Leroux, Myst. ch. jaune,1907, p. 67):
1. Le samedi et le dimanche, ces messieurs (les « barbeaux ») emplissent la moitié de notre Empyrée-Clichy. Ce sont des fidèles, des passionnés, qui dialoguent avec les artistes... Colette, La Vagabonde,1910, p. 63.
P. anal. et au fig. Dialoguer avec la matière, la nature. Sur les plus hauts sommets les corneilles perchées dialoguaient de loin par leur croassement (Pommier, Océanides,1839, p. 107).La démarche de gens qui viennent de dialoguer avec les bouteilles (Murger, Scènes vie boh.,1851, p. 34):
2. Qu'est-ce que s'interroger ou questionner l'inconnu? C'est dialoguer avec son ombre, et l'ombre peut-elle savoir ce qu'ignore le malheureux qui la projette? Maeterlinck, L'Ombre des ailes,1936, p. 7.
Dans le vocab. pol. et syndical. Confronter deux ou plusieurs points de vue sur un sujet. Synon. discuter, négocier.Si des préfets délégués étaient institués, leur crédit local eut été diminué de ne pas dialoguer avec une assemblée élue correspondant à leur circonscription d'action (Belorgey, Gouvern. et admin. Fr.,1967, p. 413).
B.− [P. méton. du subst. implicité]
1. [Dans une œuvre littér., théâtrale] Parler en dialogue. Les personnages de Molière dialoguent avec beaucoup de naturel (Ac.) :
3. Le théâtre, comme la parole, a besoin qu'on le laisse libre. Cette obstination, à faire dialoguer des personnages, sur des sentiments, des passions, des appétits et des impulsions d'ordre strictement psychologique, où un mot supplée à d'innombrables mimiques, puisque nous sommes dans le domaine de la précision, cette obstination est cause que le théâtre a perdu sa véritable raison d'être, et qu'on en est à souhaiter un silence, où nous pourrions mieux écouter la vie. Artaud, Le Théâtre et son double,1938, p. 142.
Rare, vieilli, trans. Dialoguer une pièce, une scène; dialoguer une nouvelle, un roman pour le cinéma, la télévision (cf. dialoguiste) :
4. M. Scribe continue à produire, sans que cette facilité surprenante, qui est la plus grande partie de son talent, en éprouve la moindre lassitude. Hier il versifiait un opéra, aujourd'hui, il dialogue une comédie le tout sans effort... Sainte-Beuve, Premiers lundis,1869, p. 6.
Emploi abs. Doué d'une facilité prodigieuse pour rimer et dialoguer, il [Hardy] s'engagea jeune encore, en qualité de poète, dans la troupe de comédiens que nous avons vue s'établir à Paris, et pendant trente ans il défraya, par ses huit cents pièces, la curiosité publique (Sainte-Beuve, Tabl. poés. fr.,1828, p. 243).
2. [Dans une œuvre musicale] Chanter ou jouer en alternance. Faire dialoguer deux voix, deux instruments. Les violons dialoguent comme deux groupes de pleureurs (Pirro, Bach,1919, p. 113):
5. ... les deux chœurs, dialoguant fréquemment sont en outre coupés à chaque instant par des solos récitants... H. Berlioz, Souvenirs de voyage,1869, p. 120.
Rem. On rencontre ds la docum. le part. prés. et adj. dialoguant, ante. a) [En parlant d'une pers., de sa nature ou de sa manière d'être]. Qui se prête au dialogue. Cette souveraineté du monologue [chez Hugo] est d'autant plus frappante qu'elle est juxtaposée sans s'y mêler à une personnalité commune et dialoguante (Thibaudet, Hist. litt. fr., 1936, p. 154). b) Dans le vocab. syndical ou pol. Qui manifeste un intérêt coopératif à une cause ou à un sujet.
Prononc. et Orth. : [djalɔge], (je) dialogue [djalɔg]. Ds Ac. 1762-1932. Étymol. et Hist. 1717 « écrire sous forme de dialogue » ici, au part. passé (Mercure de France ds DG); 1763 « converser avec un interlocuteur » (Marmontel, Poétique fr., t. 2, p. 94). Dér. de dialogue*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 64.

Wiktionnaire

Verbe - français

dialoguer \dja.lɔ.ɡe\ intransitif ou transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Converser ou discuter avec une autre personne.
    • On peut dialoguer avec quelqu’un à qui l’on a menti mais à condition de le reconnaître et de solliciter son pardon. — (Jean-François Malherbe, Autonomie et prévention, 1994)
    • (Par analogie)Ces divers travaux mettant en rapport des linguistes, des phonéticiens et des informaticiens a permis la synthétisation de la parole qui conduit des machines à « dialoguer » entres elles sans intervention humaine. — (Béatrice Pothier, Contribution de la linguistique à l’enseignement du français, PUQ, 2011, p. 13)
  2. Donner la réplique en parlant des acteurs d’une pièce de théâtre, d’une églogue, d’un entretien supposé.
    • Cet auteur dramatique fait bien dialoguer ses personnages.
  3. (Musique) Deux parties qui se répondent l’une à l’autre et qui souvent se réunissent.
    • Faire dialoguer deux voix, deux instruments.
  4. Mettre en dialogue, pour un dialoguiste.
    • L’auteur a faiblement dialogué cette scène.
    • Il possède à un rare degré l’art de dialoguer.
    • Une pièce bien dialoguée.
    • Si l'on n'a pas la vocation du dialogue, cette disposition à l'éclat des ripostes et à l'esprit scénique, qui constitue l'auteur dramatique, il est inutile de faire du théâtre. Mais, avec du travail et des aptitudes moyennes, on peut apprendre à dialoguer suffisamment pour écrire des romans ou des nouvelles. — (Antoine Albalat, L'art d'écrire enseigné en vingt leçons (dix-neuvième leçon), 1899)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DIALOGUER. v. intr.
Avoir un entretien avec une autre personne. Nous avons dialogué longtemps sans nous comprendre. Il se dit plus ordinairement des Personnages d'une pièce de théâtre, d'une églogue, d'un entretien supposé. Cet auteur dramatique fait bien dialoguer ses personnages. Il se dit, en termes de Musique, de Deux parties qui se répondent l'une à l'autre et qui souvent se réunissent. Faire dialoguer deux voix, deux instruments. Il est aussi transitif et signifie Mettre en dialogue. L'auteur a faiblement dialogué cette scène. Absolument, Il possède à un rare degré l'art de dialoguer. Une pièce bien dialoguée.

Littré (1872-1877)

DIALOGUER (di-a-lo-ghé) v. n.
  • 1Dans le style familier, converser. Nous avons longtemps dialogué ensemble sans nous comprendre.
  • 2Écrire, parler, chanter en dialogue. Les personnages de Molière dialoguent avec beaucoup de naturel. Il me paraît entendre à merveille ce que personne n'entend : c'est l'art de dialoguer, Voltaire, Lett. Chabanon, 20 nov. 1767.

    Terme de musique. Faire dialoguer deux voix.

  • 3 V. a. Bien dialoguer une scène, faire que les différents personnages parlent comme ils doivent parler.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « dialoguer »

(Date à préciser) → voir dialogue
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « dialoguer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dialoguer djalɔge

Évolution historique de l’usage du mot « dialoguer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dialoguer »

  • Seules Paris et Rome savent découper le ciel, dialoguer avec l'espace. De Stéphane Guibourgé / Couvre-feux
  • Derrière l'attente, il y a tout : la permission gratuite d'évoquer un beau visage ou de dialoguer avec une ombre. De Dominique Blondeau / Les Visages de l'attente
  • Riche d'une palette de tons infinie qui nous permet de dire, dialoguer, chanter, charmer, reproduire ou créer d'autres sons, la voix est magique. De Barbara / Il était un piano noir...
  • Apprendre à penser, à écouter l’autre, c’est être capable de dialoguer, c’est le seul moyen d’endiguer la violence effrayante qui monte autour de nous. De Jacqueline Worms de Romilly / Le Point, 25 janvier 2007
  • Les réseaux sociaux sont rarement une bonne idée pour communiquer - et tenter de dialoguer -  sur des accusations aussi graves. Sauf si on aime la bagarre. Contactée, Christelle Delarue confirme "attendre la plainte" et "regrette évidemment qu'une agence spécialisée dans les ressources humaines et la marque employeur soit restée sourde à nos demandes de rencontres. La direction ne nous a pas du tout pris au sérieux. Ni nous, ni notre combat. C'est regrettable...Pour eux ". Elle tient également à préciser que la "tentative d'extorsion" mentionnée dans la réponse publique de l'agence est "diffamatoire et que les prestations de conseil et d'accompagnement de l'association sont gratuites". Elle a par ailleurs quitté l'agence Mad&Women (qu'elle avait fondé en 2013) comme CB News l'annonçait au mois de mars dernier dans son enquête "Le #Metoo un an après : changement de ton". CB News, Les Lionnes-Epoka : pas de dialogue et pas de plainte - CB News

Images d'illustration du mot « dialoguer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « dialoguer »

Langue Traduction
Anglais dialogue
Espagnol diálogo
Italien dialogo
Allemand dialog
Chinois 对话
Arabe حوار
Portugais diálogo
Russe диалог
Japonais 対話
Basque elkarrizketa
Corse dialogu
Source : Google Translate API

Synonymes de « dialoguer »

Source : synonymes de dialoguer sur lebonsynonyme.fr

Dialoguer

Retour au sommaire ➦

Partager