Décaniller : définition de décaniller


Décaniller : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

DÉCANILLER, verbe intrans.

Pop. S'en aller malgré soi et sans demander son reste. Si ça plaît à Monsieur de Maillebois de déguerpir, c'est pas une raison pour que je décanille, moi (La Varende, Heur. humbles,« Va-de-bon-Cœur », 1942, p. 89).Attends voir comme j'le f'rais décaniller du pajot, si seulement j'étais là (Barbusse, Feu,1916, p. 25).
Prononc. : [dekanije], (je) décanille [dekanij]. Étymol. et Hist. 1792 (Marat ds Brunot t. 10, 1repartie, p. 225). Prob. empr. au lyonnais se décanilli « se hâter de fuir » (Du Puitsp.), lui-même dér. avec préf. dé-* de canilles « jambes (emploi comique) » (ibid.) lui-même dim. de cannes* attesté au sens de « jambes » dans l'arg. franco-prov. (FEW t. 2, p. 203a). Fréq. abs. littér. : 14.
DÉR.
Décanillage, subst. masc.Action de décaniller. Attesté ds Guérin 1892; cf. également J. Richepin, Le Pavé, 1883, p. 64. 1reattest. 1883 id.; de décaniller, suff. -age*.
BBG. − Sain. Lang. par. 1920, p. 307.

Décaniller : définition du Wiktionnaire

Verbe

décaniller \de.ka.ni.je\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Familier) Partir ; décamper ; s’en aller.
    • Allez-vous bientôt décaniller et plus vite que ça ! — (Guy de Maupassant, Une soirée)
    • Josiane était partagée entre le désespoir et la fureur. Elle jugea bon de tenter un dernier effort avant qu'elle ne décanillât : […]. — (André Lavacourt, Les Français de la décadence: roman, Gallimard, 1960, p. 335)
    • Tu les considères immortels, n'empêche qu'ils décanillent tous en douce. Un jour l'un, un jour l'autre, sur la pointe des pieds, sans dire au revoir, pas jeter un froid. — (San Antonio, Réflexions définitives sur l'au-delà , S-A 9 , Fleuve noir, 2000)
    • Le tirailleur au F.M. mitraille à trois mètres de lui des gens qui décanillent. C'est la fuite vers les portes cochères. — (Jacques Arena, Guernibab-el-oued (suivi d’Isly), Vallauris : Editions APE, 2011, p. 271)
  2. (Familier) Tirer sur ; abattre ; descendre.
    • À Sainte-Marthe, c'était le micocoulier. Pendant les récréations, les enfants « décanillaient » les petites boules noires avec des balles ou des ballons, pour savourer leur chair sucrée désespérément insuffisante par rapport à l'importance du noyau. — (Anne Darbousset, Montre-moi le livret de famille, 2e éd., Librinova, 2015, chap. 1)
    • Un fusil à pompe modèle safari, modèle éléphant, il faut bien ça pour décaniller un piano. Des balles doum-doum. — (Yann Queffélec, Le piano de ma mère, éd. Archipel, 2010, chap. 21)
  3. (Ouest de la France) Se lever tôt. Faire lever quelqu'un tôt.
    • Quand on doit décaniller à 5 heures du matin, on ne crapahute pas dehors au milieu de la nuit. — (ean-Michel Thirieau, Les claires de Monportail, Éd. Le geste, La Crèche 2010)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Décaniller : définition du Littré (1872-1877)

DÉCANILLER (dé-ka-ni-llé, ll mouillées) v. n.
  • Terme populaire. S'en aller malgré soi, avec quelque rebuffade. Il a eu beau dire, on l'a fait décaniller.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

DÉCANILLER. - ÉTYM. Ajoutez : M. Petilleau suggère une autre étymologie. Il pense bien que décaniller est une forme de décheniller, mais que ce décheniller renferme non pas chenille, mais chenil, de sorte que décaniller serait faire sortir du chenil. Il remarque que l'anglais, qui de chenil a fait kennel, a unkennel pour dire faire sortir du chenil.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « décaniller »

Étymologie de décaniller - Littré

Décaniller paraît être le même que décheniller, ôter les chenilles, d'où, figurément, s'en aller comme une chenille que l'on ôte. Le fait est qu'on trouve chanilles pour chenilles dans Journal de Paris, an 1445, p. 200, dans LACURNE, au mot chanille. Il y a aussi un verbe populaire caner, dans le sens de s'en aller (d'origine d'ailleurs inconnue), qui a pu, par dérivation, donner décaniller.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de décaniller - Wiktionnaire

Du lyonnais canille (« jambe »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « décaniller »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
décaniller dekanijr play_arrow

Conjugaison du verbe « décaniller »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe décaniller

Évolution historique de l’usage du mot « décaniller »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « décaniller »

  • Certes le virus aura mis le secteur à genoux et l’aura obligé à entamer une mutation que certains regretteront, mais il y a fort à parier qu’il ne sera pas suffisamment fort pour décaniller la Culture (bien franchouillarde) de la table. Culture 31, Les restaurants l’emporteront-ils ? - Le resto sera toujours le resto...
  • Il y aura quelques surprises bien entendu. Les idées et les contraintes de gameplay seront là, comme le fait de grossir en se gavant de ces petites balles jaunes… Et de pouvoir vomir ces mêmes balles pour mincir et passer des passages bien étroits. On pourra aussi foncer pour décaniller les obstacles et ennemis ou se servir de bumpers pour survoler des murs infranchissables. Entre chaque série de niveaux, dans notre hub spatial, on aura le loisir de rechercher des items (genre la moustache qui a la classe, le cœur supplémentaire ou la baguette magique) qui, en guise de bonus, nous faciliteront bien la tâche ensuite. Nintendo-Town.fr, Pig Eat Ball (Nintendo Switch) – Le test – Nintendo-Town.fr
  • Comme tous les lundis soir, au boulodrome François-Carbonne, à quelques pas du cimetière Terre-Cabade, une quinzaine de joueurs s'affrontent autour de parties de Molkky. Comme tous les lundis soir, dans un nuage de poussière, on rit et on tente d'atteindre les cinquante points. «Le Molkky c'est un jeu de quille finlandaise», détaille Stanislas Escaut, président du Molkky Toulouse Club fondé en 2014. Le principe ? Grâce à un lanceur en bois, décaniller les douze quilles situées à bonne distance des joueurs. Trois quilles tombent ? Vous remportez trois points. Seule tombe la quille numérotée 9 ? Vous remportez neuf points. «Ce jeu est adapté à tout âge, poursuit Stanislas Escaut. On joue régulièrement en doublette, et les équipes peuvent être mixtes. C'est un mélange de sport et loisir.» ladepeche.fr, Molkky : Toulouse a son club de quilles finlandaises - ladepeche.fr
  • L'équipe agenaise avait donc fière allure. Mais pas suffisant pour inquiéter l'équipe Rocher. Dès que les Agenais parvenaient à placer une boule près du cochonnet, Suchaud ou Rocher se sont fait un malin plaisir à les décaniller. «On s'est fait plaisir, on a joué nos boules. On n'avait pas de pression donc on a pu jouer relâché.» En effet, les trois compères ont réussi plusieurs beaux coups qui ont soulevé le public, forcément acquis. «On espérait pouvoir les faire douter. A 8-4, on y était presque. Mais on a manqué quelques points importants…» petitbleu.fr, Tombés face aux champions - petitbleu.fr
  • Charles Leclerc l’a souvent répété : il n’est pas franchement du matin. Le Monégasque a pourtant dû se décaniller dès potron-minet ce jeudi 18 juin pour prendre le volant de la Ferrari SF1000, la monoplace qu’il pilotera durant la saison 2020 de Formule 1.  autohebdo.fr, F1 - Leclerc réveille Maranello au son de la Ferrari SF1000

Traductions du mot « décaniller »

Langue Traduction
Corse decanilate
Basque decanilate
Japonais デカニル化する
Russe decanilate
Portugais decanilar
Arabe نزع الكانيلات
Chinois 癸酸
Allemand dekanilieren
Italien decanilate
Espagnol decanilar
Anglais decanilate
Source : Google Translate API

Synonymes de « décaniller »

Source : synonymes de décaniller sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « décaniller »


Mots similaires