La langue française

Caleter, calter

Définitions du mot « caleter, calter »

Trésor de la Langue Française informatisé

CALETER, CALTER, verbe intrans.

Arg. S'en aller en courant, s'enfuir. Synon. déguerpir, filer.Déguerpis immédiatement, et qu'on ne te revoie plus ici. Inutile de revenir demain. Allez, calte (Queneau, Pierrot mon ami,1942, p. 31).Moi j'ai dans l'idée qu'ils t'ont coincé parce que tu pouvais pas caleter assez vite (Sartre, La Mort dans l'âme,1949, p. 210).
Emploi pronom. Se calter. Même sens : S'en aller en courant, s'enfuir. Vous, caltez-vous, mais en douce, sans courir surtout (P. Vialar, La Mort est un commencement,Les Morts vivants, 1947, p. 113).
Rem. Attesté ds Rob., Lar. encyclop. et Quillet 1965.
Prononc. et Orth. : [kalte]. Les dict. admettent caleter ou calter (cf. Rob., Lar. encyclop., Quillet 1965, Lar. Lang. fr.). Étymol. et Hist. 1. 1798 caloter [o fautif] « s'en aller vivement » (cité ds pièces du procès dit « d'Orgères » ds Esn.); 1847 calleter « disparaître » (P. Féval, Le Fils du diable, t. 5, p. 70); 1878 caleter (L. Rigaud, Dict. du jargon parisien, p. 63); 2. 1844 calte impér. 2epers. « finis, arrête » (Dict. complet de l'arg. empl. dans « Les Mystères de Paris », p. 42). Prob. dér. de caler1* « céder, reculer, fuir »; suff. -eter*. Fréq. abs. littér. Caleter : 3. Calter : 5. Bbg. Sain. Lang. par. 1920, p. 174.

Wiktionnaire

Verbe

caleter \kal.te\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se caleter)

  1. (Argot) Fuir, décamper.
    • Ils t’ont coincé parce que tu pouvais pas caleter assez vite. — (Sartre, La Mort dans l’âme, 1949)
  2. (Wallonie) Tricoter des dentelles [5]
  3. (Pronominal) (Argot) S’enfuir.

Verbe

calter \kal.te\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se calter)

  1. (Argot) Partir rapidement, fuir.
    • On m’voit dans le sérieux, moi, et celui qui m’connaît, calte. — (Francis Carco, Jésus-la-Caille, Troisième partie, ch. III, Le Mercure de France, Paris, 1914)
    • Puis il s’en balance encore un dans le gosier et calte. — (Peter Cheyney, La Môme vert-de-gris, traduction de Marcel Duhamel, Gallimard, 1945)
    • De toute façon il faut calter et vite, déclare-t-il, fataliste. — (Derri Berkani, La Kahéna de la courtille, 2002)
    • Caltez, volaille !, expression populaire.
  2. (Pronominal) (Argot) S’enfuir.
    • Quant à l'auto, elle s'était caltée en vitesse, cela se comprend. — (Jean Ray, Harry Dickson, La Flèche fantôme, 1932)
    • La Toulouche résuma la situation : — En somme, c’est un roussin ; derrière les volets, il doit nous zyeuter : si on se calte sur la droite, il nous pincera après le pont ; si on se trotte par la gauche, il nous fiche dans la flotte. — (Pierre Souvestre, Marcel Allain, Fantômas, volume 11, 1966)

Verbe

calter \kal.te\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se calter)

  1. (Argot) Partir rapidement, fuir.
    • On m’voit dans le sérieux, moi, et celui qui m’connaît, calte. — (Francis Carco, Jésus-la-Caille, Troisième partie, ch. III, Le Mercure de France, Paris, 1914)
    • Puis il s’en balance encore un dans le gosier et calte. — (Peter Cheyney, La Môme vert-de-gris, traduction de Marcel Duhamel, Gallimard, 1945)
    • De toute façon il faut calter et vite, déclare-t-il, fataliste. — (Derri Berkani, La Kahéna de la courtille, 2002)
    • Caltez, volaille !, expression populaire.
  2. (Pronominal) (Argot) S’enfuir.
    • Quant à l'auto, elle s'était caltée en vitesse, cela se comprend. — (Jean Ray, Harry Dickson, La Flèche fantôme, 1932)
    • La Toulouche résuma la situation : — En somme, c’est un roussin ; derrière les volets, il doit nous zyeuter : si on se calte sur la droite, il nous pincera après le pont ; si on se trotte par la gauche, il nous fiche dans la flotte. — (Pierre Souvestre, Marcel Allain, Fantômas, volume 11, 1966)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « caleter »

(1844) [3] [4] Probablement dérivé de caler, dans le sens de « céder, fuir ». Le Grand Larousse de la langue française (1971) le considère « sans doute forme itérative de caler ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « caleter »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
caleter kalte

Citations contenant le mot « caleter »

  • Le soutien international apporté au Mali se manifeste sous la forme de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations-Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA). Il se trouve que la stabilisation qui a, entre autres, comme synonymes l’affermissement, le raffermissement ne s’avère pas congruent avec le cas de figure qui est le nôtre ; d’autant plus qu’on est censé raffermir quelque chose qui est, d’une certaine manière, déjà solide. Or, il n’y a quasiment plus rien de solide au Mali. L’État est illico presto remplacé par les jihadistes dans les zones qu’il déserte quand ils ne le contraignent pas à calter ; dans la même République deux lois font la cavalcade (les textes de la République et la Charia) et sont appliqués, selon les localités, aux citoyens ; sur le même territoire, l’État lève l’impôt autant que les jihadistes ; la justice dans le même pays est distribuée aussi bien par l’État que par les jihadistes. Ce tableau apocalyptique justifie amplement un ajustement sémantique par un remplacement de ‘’stabilisation’’ par ‘’imposition’’. Ce qu’il faut imposer, c’est la sécurité et la paix suivra comme corollaire. , Un ajustement sémantique et opérationnel | maliweb.net

Traductions du mot « caleter »

Langue Traduction
Anglais caleter
Espagnol caleter
Italien caleter
Allemand caleter
Chinois 卡尺
Arabe عيار
Portugais caleter
Russe caleter
Japonais caleter
Basque caleter
Corse calete
Source : Google Translate API

Synonymes de « caleter »

Source : synonymes de caleter sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « caleter »

Caleter

Retour au sommaire ➦

Partager