Damoiseau : définition de damoiseau


Damoiseau : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

DAMOISEAU, subst. masc.

A.− Au Moy. Âge. Jeune gentilhomme qui n'était pas encore chevalier. Des châtelaines, des damoiseaux et des ménestrels, florilège de chevalerie (Bertrand, Gaspard,1841, p. 65).Thérèse d'Espinoy, ma bisaïeule, qui était la fille du damoiseau de Commercy (Proust, Sodome,1922, p. 948).Le jeune Aucassin, un damoiseau de quinze ans, fils de seigneur (Faral, Vie temps St Louis,1942, p. 117):
Les cérémonies de la réception du chevalier, l'éperon, l'épée, l'accolade, la veille des armes, les grades de page, de damoiseau, de poursuivant, d'écuyer, sont des usages et des institutions militaires qui remplaçoient d'autres usages et d'autres institutions tombés en désuétude, mais ils ne constituoient pas un corps de troupes homogène, discipliné, agissant sous un même chef dans une même subordination. Chateaubriand, Ét. ou Discours hist.,t. 3, 1831, p. 405.
Spéc., fin du Moy. Âge. Jeune noble accompagnant le châtelain ou la châtelaine à la chasse, à la promenade, au voyage, servant à la table, faisant office de messager. Synon. page, varlet.Groupés autour de lui, comme au temps des varlets ou des damoiseaux (Morand, Air indien,1932, p. 57).
Emploi adj. Distingué à la manière d'un damoiseau. Ces nobles de la gaie science n'étaient pas toujours si courtois et si damoiseaux qu'ils ne se transformassent en brigands sur les grands chemins et dans les forêts (Chateaubr., Ét. ou Discours hist.,p. 427).
Rem. On rencontre encore au xixes. la forme arch. damoisel, dans les mêmes emplois. Le chevalier, à qui le damoisel avait rendu ce service, était le brave maréchal de Loigny (Jouy, Hermite, t. 4, 1813, p. 62). Damoisel ou majordome (Mallarmé, Vers circonst., 1898, p. 177).
B.− P. iron. Homme qui fait le galant, qui est empressé auprès des femmes; homme qui affecte de la recherche dans ses vêtements et une galanterie efféminée. Synon. galant.Ils s'étonnaient qu'un efféminé de ma taille, un damoiseau de Paris, résistât mieux qu'eux aux liqueurs fortes (Barb. d'Aurev., Memor. 1,1836, p. 69).Elle n'en fit que rire, m'appelant vieux damoiseau perverti (Milosz, Amour. initiation,1910, p. 188).
Spéc. Soupirant, amoureux. Cependant, MmeSidonie, qui rôdait dans le bal (...) appela Saccard du coin de l'œil. (...) Elle [Renée] paraît inquiète (...) Mais je n'a, pu encore découvrir le damoiseau (Zola, Curée,1872p. 560).
Prononc. et Orth. : [dɑmwazo]. Passy 1914 transcrit l'initiale avec [ɑ] post. Aucune transcr. de la var. damoisel, qui représente la forme sans vocalisation de l devant s de flexion. Ac. 1694-1932 enregistre damoiseau; Ac. 1694-1878, damoisel. Cette forme est donnée comme var. ds Nod. 1844 et Besch. 1845, Lar. 19e-20e, Guérin 1892 et Quillet 1965. Étymol. et Hist. 1. Ca 1135 « jeune gentilhomme qui n'était pas encore chevalier » dameisel (Couronnement de Louis, 217 ds T.-L.); 2. 1563-64 « jeune homme empressé et galant auprès des femmes » (Ronsard, Nouvelles Poésies, éd. P. Laumonier, XII, p. 131, v. 103). Du lat. vulg. *domnicellus, dimin. de dominus. Fréq. abs. littér. : Damoiseau : 27. Damoisel : 12. Bbg. Mat. Louis-Philippe 1951, p. 301.

Damoiseau : définition du Wiktionnaire

Nom commun

damoiseau \da.mwa.zo\ masculin (pour une femme on peut dire : damoiselle, demoiselle)

  1. (Histoire) Jeune gentilhomme qui n’était point encore reçu chevalier, et qui aspirait à l’être. Jeune noble accompagnant le châtelain ou la châtelaine à la chasse, à la promenade, en voyage, etc. → voir page
  2. (Ironique) (Vieilli) Homme qui fait le beau, le galant auprès des femmes.
    • HARPAGON : Voilà de mes damoiseaux flouets qui n’ont pas plus de vigueur que des poules. — (Molière, L’Avare ou l’École du mensonge, acte I, scène 6)
    • Oh certes, il aurait tout abandonné dans la seconde à Dieu, sans l'ombre d'une hésitation, mais certainement pas aux hommes censés le représenter ; afin qu'ils pètent dans la soie, entretiennent sur un grand pied leurs catins ou damoiseaux, ou dilapident son argent en mangeries et en beuveries ? — (Andrea H. Japp, Les mystères de Druon de Brévaux, vol.4 :In anima vili, Flammarion, 2013, chap.1)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Damoiseau : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DAMOISEAU. n. m.
Jeune gentilhomme qui n'était point encore reçu chevalier, et qui aspirait à l'être. Il se dit encore aujourd'hui, familièrement et par ironie, d'un Homme qui fait le beau, le galant auprès des femmes.

Damoiseau : définition du Littré (1872-1877)

DAMOISEAU (da-moi-zô) s. m.
  • 1Titre donné autrefois à un jeune gentilhomme qui n'était pas encore reçu chevalier. On dit aussi damoisel. Ils [les Vaudemont] avaient donné cette seigneurie [Commercy] en fief à des seigneurs, sous le nom de damoiseaux, Saint-Simon, 178, 122. Je vous ferai voir qu'Amadis de Gaule, sous le titre de damoisel de la mer, mit fin à ses plus belles aventures, et qu'Amadis de Grèce, lorsqu'il était appelé le damoisel de l'ardente épée, occit un grand lion et délivra le roi Magadan, Voiture, Lett. 46. Bientôt on passait à l'office de page ou de damoiseau dans le château de quelque baron, Chateaubriand, Génie, IV, V, 4.
  • 2Jeune homme empressé et galant auprès des femmes. Je prétends qu'on soit sourde à tous les damoiseaux, Molière, le Dép. V, 9. Et, voyant arriver chez lui le damoiseau, Prend fort honnêtement ses gants et son manteau, Molière, École des femmes, I, 1. Nous savons toute l'intrigue du rendez-vous et du damoiseau, Molière, G. Dandin, III, 8. …Je ne suis pas homme à gober le morceau, Et laisser le champ libre aux yeux d'un damoiseau, Molière, Ec. des femmes, II, 1. Voilà de mes damoiseaux fluets qui n'ont pas plus de vigueur que des poules, Molière, l'Avare, I, 6. La fleurette et ce badinage Dont un damoiseau vous combat, Ne donnent pas un équipage Comme les pistoles d'un fat, Segrais, Stances à une fille qui faisait des avances à un sot pour l'épouser.
  • 3Espèce d'antilope.

HISTORIQUE

XIIe s. Lors dist au damisel : Venez avant, Tierri, Ronc. p. 192. Tierris li damoisals vers le ciel esgarda, ib.

XIIIe s. Deus damoisiaus [il] a mors [tués] estrais [nés] de Lombardie, Berte, II. Trois fil en sont remès moult bel, Qui sont moult cointe damoisel, Ren. 12594. Est-ce pour ce qu'il vous reçut, Et nous et li por vous deçut, Et vous offri li damoisiaus Tantost ses chiens et ses oisiaus ? la Rose, 15121. Savez que fet li damoisiaus ; En terre rouge se toueille, Le mort fet et la sorde oreille, Rutebeuf, 188. Et Raimons de saint Gille et Robers li Mansiaus, Godefrois de Buillon, Ustasses li dansiaus, Et Bauduins ses freres qui encor est tousiaus [jeune], Ch. d'Ant. I, 774.

XVe s. Le sire de Cliçon avoit un fils, jeune damoisel qui s'appeloit Olivier ainsi que son pere, Froissart, I, I, 212.

XVIe s. Avez-vous donc les cœurs moins damoyseaux Qu'aspics, ne loups, et tels gentils oyseaux ? Marot, II, 50. Il s'abilla des habits d'une femme, Et d'un heros devenu damoiseau, Guidoit l'esguille et tournoit le fuseau, Ronsard, 117. Là sont d'age pareils cent jeunes jouvenceaux, Beaux, vermeils, crespelus, aux mentons damoiseaux, Ronsard, 896.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « damoiseau »

Étymologie de damoiseau - Littré

Anc. liégeois, dameheal ; provenç. donzel ; anc. catal. donzell ; espagn. doncel ; ital. donzello ; du bas-latin dominicellus, diminutif de dominus, seigneur (voy. DOM). Dans l'ancien français damoisels ou damoisaus au nominatif singulier, damoisel au régime ; damoisel au nominatif pluriel, damoisels ou damoisiaus au régime. Le mot s'était contracté en donzel, doncel, et aussi, par le changement assez fréquent de l'o en a, dancel.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de damoiseau - Wiktionnaire

(Date à préciser) De l’ancien français damoisel.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « damoiseau »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
damoiseau damwazo play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « damoiseau »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « damoiseau »

  • Pendant quatre ans, ils ne vont pas cesser de se croiser. Quand la demoiselle est à Ottawa, son damoiseau est au Kazakhstan. Lorsqu'il revient à New York, elle doit partir pour l'Angleterre, puis la Hongrie. En 2017, le couple est enfin, pour de bon, de retour à Washington. Ils ne se quitteront plus. Victoria est maintenant directrice générale de l'Arctic Institute et professeure à l'école de relations internationales de l'université de Georgetown, à Washington. Eli est associé dans un cabinet d'avocats, spécialisé en énergie. Closermag.fr, TEMOIGNAGE. "En envoyant un message au mauvais destinataire, j'ai rencontré l'amour de ma vie" - Closer

Traductions du mot « damoiseau »

Langue Traduction
Corse damoiseau
Basque damoiseau
Japonais ダモワソー
Russe damoiseau
Portugais damoiseau
Arabe داموازو
Chinois 达摩索
Allemand damoiseau
Italien damoiseau
Espagnol damoiseau
Anglais damoiseau
Source : Google Translate API

Synonymes de « damoiseau »

Source : synonymes de damoiseau sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « damoiseau »



mots du mois

Mots similaires